J'ai deux amours, mon pays et Trois-Rivières (dans la belle province de Québec) - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > J’ai deux amours, mon pays et Trois-Rivières (dans la belle province de Québec)

J’ai deux amours, mon pays et Trois-Rivières (dans la belle province de Québec)

De Isabelle04

Lassée d’entendre certains vindicatifs, lassée d’entendre certains rêveurs…. mon coeur et mon esprit doivent combattre souvent certaines idées reçues sur mon pays de naissance et mon pays d’adoption.

Pourtant et bien loin de vouloir transmettre une image idéaliste de ma vie, je crois avoir trouvé l’amour ici. Pas l’amour charnel (ça je l’ai trouvé, il y a plus de vingt ans maintenant dans un petit coin de Provence….) l’amour de ce pays de ces gens, loin d’être parfait mais qui me satisfait pleinement.

Bien sûr, il y a le parlé québécois, quel est l’id….! Qui a bien pu permettre d’abîmer cette langue si parfaite qu’est le Français…. tu peux –tu me le dire ? Toi mon ami québécois ! Genre…. là, là ! Bien sur, en France, on parle correctement ! Il suffit d’écouter nos jeunes dans la rue et nous saurons comment dans une ou deux générations nos petits enfants parleront cette belle langue française. Si icîte, l’anglais, malgré les dire, influence énormément le langage courant, en France c’est l’arabe et toutes sortes de termes inconnus et plutôt méprisables qui encombraient la bouche de mes enfants. Pas pire, mais inquiétant, et si je réfléchis, je me souviens des fins de phrases systématiquement comblées par des termes plutôt injurieux, sti, quelle honte ! N’empêche qu’ici pour avoir son diplôme d’étude collégial il faut passer une épreuve d’orthographe obligatoire et gare ! Car si le jeune échoue, il n’aura pas son diplôme malgré sa réussite scolaire. N’empêche qu’ici on excuse aucun assouplissement des règles d’orthographes sous prétexte que la langue est difficile. On continue même à faire des dictées, oui je vous le jure et difficile en plus….mais dans la rue, la souplesse linguistique est de mise, et alors !!!! (je tiens à m’excuser pour mes fautes en cette occasion exceptionnelle qui m’est donnée).

Quitte à passer pour une fraudeuse extrême, il m’arrive d’attendre avec impatience le colis qui viendra peut-être bientôt avec à l’intérieur toute la magie perdue du terroir français, celle qui est quasiment impossible à trouver ou d’une qualité moindre…. le saucisson, le vrai, le pur porc ! Et là je deviens nostalgique et repense aux fromages variés (que j’ignorais volontairement dans ma jeunesse…. pouahhhh) à la cuisine gastronomique de nos belles régions, aux divers plats familiaux qui ont mijoté des heures et fait avec tant d’amour, aux légumes du potager, ceux qui n’ont pas leur pareil sur aucun étalage d’épicerie. Tout à coup je me réveil et me trouve face à mon steak 12 onces, si tendre, si maigre, si bon…. ma salade césar (une découverte pour l’humanité), mon saumon si goûteux que je ne me souviens pas avoir goûté pareil poisson de toute ma vie. Les sauces bbq si variées et si bonnes un soir d’été sur ma galerie proche de ma piscine…. ah, j’oubliais, les soumarins, j’en viens à regretter mon sandwich jambon beurre si sobre (mais non ! C’est une blague) quelle imagination, quelle profusion de saveur…. bon, d’accord à ne pas manger à toutes les occasions sous peine de prise de poids intempestif ! Mais heureusement il y a la fondue chinoise, une petite merveille qui conjugue délicatesse et sobriété ainsi qu’équilibre alimentaire. Je dois pour finir ma rubrique gastronomique vous avouer que je n’ai pas cédé au pâté chinois, ni à la salade de choux (même maison), ni à la tourtière et ni même à la poutine (bien que dans certaines occasions je picore dans le plat de mes enfants qui eux adorent évidemment !), Mais promis, j’irais encore cette année, si je le peux, à la cabane à sucre dévorer quantité de choses grasses et sucrées juste pour le plaisir de faire coutume !

Il me faudrait plus qu’un simple texte pour définir mes amis québécois et je crois d’ailleurs n’être qu’au début de mes découvertes des plus scientifiques et de mes recherches les plus avancées sur la question : qui sont t-ils ? Mes cousins, mes frères, des américains francophones, des français perdus en Amériques ? Et pourquoi pas tout simplement des québécois. Non surtout pas des canadiens, ils ne le sont que par force et non par conviction. Même s’ils savent qu’une indépendance serait d’un prix plus qu’élevé pour eux, ils rêvent encore de liberté sans condition et se battent pour rester uniques. Ils protègent leur langue comme jamais, ils contestent toutes démarches visant à angliciser leur province et reprochent systématiquement aux français de se laisser dévorer par l’anglophonie (ben oui, j’ai inventé le terme aujourd’hui, on dit bien francophonie !).

Aujourd’hui on a changé le couplet pour moi car évidemment, à plusieurs reprises et pas si rares même souvent j’ai fait remarquer l’utilisation plus que déraisonnable de ces termes anglais. Du coup, j’entends plus : vous les Français vous parlez de plus en plus anglais ! Non, non…. maintenant c’est : vous franciser les mots anglais. Pauvres de nous, ben oui, je parle anglais comme une française !!! Je ne sais pas utiliser l’accent américain moi ! oups excusez, anglais. Je garde le douloureux souvenir du foutage de gueule de mes camarades de classes dès que nous faisions un peu preuve de zelle dans l’usage du bon accent. Finalement je ressens un peu le même sentiment ici quand je parle anglais, le foutage de gueule de mes amis quand je parle avec mon accent franco-britith !!!! La perfection n’existe vraiment pas dans ce monde. Et puis, après tout, j’ai choisi le Québec parce que bilingue mais surtout francophone. Bilingue pour l’avenir de mes enfants qui, restant en France auraient continué à rejeter complètement l’anglais et qui l’utilise généreusement ici sans même sans rendre compte. Les jeunes « icîte » l’utilisent à volonté, ils ne réalisent pas encore à quel point ils protégeront la langue française quand ils auront quelque peu mûrit.

Mes amis québécois sont cool (zut ! C’est anglais ça), pas stressés pantoute (zut ! C’est pas français ça), ils n’aiment pas la contrariété, sont simples et humble en majorité, super accueillant et dégage une joie de vivre spontanée. Qu’est-ce que ça cache tout ça ? Ils sont cool car ils détestent par-dessus tout le conflit, ils préfèrent te donner raison plutôt que perdre une personne qu’il apprécie. Ils ne sont pas contrariant mais ils ont des préjuger bien établit sur qui je suis car je suis française, c’est peu dire. Ils m’écouteront, acquiesceront puis quelques jours plus tard reviendront sur leur idée première, là je découvre avec effroi que je n’ai pas su convaincre.. Grrrrrr. Ils sont simples et humbles, certains diront que ça cache un manque certain de culture, de connaissant et d’ouverture au monde, pire on les trouvera limite idiots. Moi je les aime pour ça, ils ne me regardent pas de haut parce que je ne sais pas où se trouve l’Alberta sur la carte…. après tout ils ont du mal à placer Paris en France. Ils aiment ma façon de penser même si je passe des fois pour une extra terrestre, souvent il ne me juge pas mais essaye de comprendre pourquoi je pense comme ça. Jamais on cherche à rivaliser, même et surtout à la job. L’esprit d’équipe est le mot d’ordre partout et pour tout (sauf chez Tanguay, merci la commission !). Si je regarde quelqu’un dans la rue et qu’il ou elle croise mon regard C’EST UN SOURIRE que je reçois. C’est fou, non ?

Je devrais en dire tellement encore, mais comment expliquer : qu’ici ce n’est pas le paradis mais ça a changé mon existence ! Que je ne trouve pas ça drôle d’être une étrangère dans ce pays mais c’est ce que je suis ! Que je suis tannée par certaines fausses idées et préjugés qui circulent sur nous les Français mais ce n’est, après tout, qu’une partie de la vérité ! Que j’aime l’hiver québécois mais je déteste avoir froid pourtant je regarde la beauté des paysages enneigés pendant que les Québécois ne rêvent que d’exotisme et de plages ensoleillées ! Que jamais, non jamais je ne pense à retourner en arrière même si chaque jour comporte ses obstacles, comme si je n’avais jamais connu ça en France….

Ouachhh, bravo et merci d’avoir lu jusqu’au bout, c’était pas gagné !

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
Haut

Bienvenue au Canada