France-Québec : nouveaux accords pour la mobilité dans 10 professions - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > France-Québec : nouveaux accords pour la mobilité dans 10 professions

France-Québec : nouveaux accords pour la mobilité dans 10 professions

La France et le Québec ont signé le 23 novembre dernier à Paris de nouveaux accords pour une reconnaissance mutuelle de dix professions. Signés par la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay, et le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, ils permettront une meilleure mobilité des travailleurs français et québécois.

Ces nouveaux accords de reconnaissance mutuelle (ARM) concernent les professions suivantes : les métiers de boulanger, pâtisser, métiers de l’eau potable, débosseleurs (carrossier), mécaniciens d’automobiles, mécaniciens de véhicules routiers lourds, peintres d’automobiles et les professions de chimistes, de techniciens dentaires et de technologues en imagerie médicale et radio-oncologie.

Maintenant 69 professions et métiers réglementés sont couverts par des ARM. Également, six autres professions et huit fonctions réglementées devraient bientôt bénéficier d’accords de reconnaissance mutuelle.

Les ARM entrent dans le cadre d’une entente sur la mobilité professionnelle signée en 2008 entre la France et le Québec.

Pour en savoir plus

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

France-Québec : nouveaux accords pour la mobilité dans 10 professions

La France et le Québec ont signé le 23 novembre dernier à Paris de nouveaux accords pour une reconnaissance mutuelle de dix professions. Signés par la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, Monique Gagnon-Tremblay, et le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, ils permettront une meilleure mobilité des travailleurs français et québécois.

Ces nouveaux accords de reconnaissance mutuelle (ARM) concernent les professions suivantes : les métiers de boulanger, pâtisser, métiers de l’eau potable, débosseleurs (carrossier), mécaniciens d’automobiles, mécaniciens de véhicules routiers lourds, peintres d’automobiles et les professions de chimistes, de techniciens dentaires et de technologues en imagerie médicale et radio-oncologie.

Maintenant 69 professions et métiers réglementés sont couverts par des ARM. Également, six autres professions et huit fonctions réglementées devraient bientôt bénéficier d’accords de reconnaissance mutuelle.

Les ARM entrent dans le cadre d’une entente sur la mobilité professionnelle signée en 2008 entre la France et le Québec.

Pour en savoir plus : http://www.gouv.qc.ca/portail/quebec/pgs/commun/actualites/actualite/actualites_101124_arm/?lang=fr

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
Haut

Bienvenue au Canada