Ma petite expérience aux urgences - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Ma petite expérience aux urgences

Ma petite expérience aux urgences

De mariedm

Allez, je vais vous faire partager ma petite expérience des urgences !

 

Avant hier soir, de retour d’une super journée de kayak et de pêche sur le lac “La Pêche” (le bien nommé), alors que j’étais en train de ranger tout le bazar en ne souhaitant qu’une chose : me doucher, mon petit loup n’a pas trouver mieux que de s’entailler le doigt avec un couteau offert l’année dernière (quelle bonne idée) par un de ses grands pères … Bref, la coupure était profonde et il était quand même plus prudent d’aller voir un médecin. Je lui est fait une jolie poupée et on est parti pour les urgences à 2 min de la maison.

 

La salle comprend une 20ène de personnes qui attendent, nous prenons un ticket et nous asseyons sur les bancs réservés à l’attente de triage, c’est rapide, une infirmière regarde la blessure, la nettoie, constate qu’il faudra 1 ou 2 points, refait un pansement, prend les paramètres vitaux de mon fils et nous invite à aller en salle d’attente (la TRÈS bien nommée). Avec le sourire elle nous dit que cela peut prendre de 6 à 7 h car “c’est pas mal plein” … ok bon bah on va s’organiser (il était alors 9h du soir).

On fait ensuite l’inscription de notre fils à l’accueil administratif, c’est assez rapide aussi.

 

Mon mari repart à la maison chercher des couvertures, des vêtements chauds et des vivres pour faire face au siège, enfin plutôt pour patienter sur nos sièges. Il rapporte aussi des BD, livres pour s’occuper. On grignote un bout, on s’habille : un vrai frigo cette salle d’attente avec la clim ! Dans la pièce il y a des écrans, ça occupe les yeux.

 

Pas mal de personnes se sont enveloppées de draps d’hôpital et dorment en boule sur les sièges, la salle est calme, peu de bruit, parfois un appel au micro destiné au personnel de l’hôpital et très, trop rarement, avec un gros ding dong qui réveille les endormis, l’invitation d’un patient qui patiente à se rendre dans une salle (la libération pour lui). Il y a en moyenne 1 à 2 appels par heure, parfois il se passe toute une heure sans aucun appel … c’est long … :lazy:

 

Mon mari va nous chercher des boissons chaudes puis repart à la maison, pas la peine d’attendre tous ici.

Vers 11h, minuit mon fils s’allonge avec la couverture et s’endort, j’essaie de me reposer un peu, mais je n’ai pas la place de m’allonger, je ne veux pas le réveiller, j’ai peur de rater l’appel … je somnole donc par moment et ATTEND …. Le temps passe, vers 3h du mat (6h d’attente), je vois que la plupart des personnes qui sont encore là, l’était déjà à notre arrivée … bon …. Il y avait un petit couple de papi mami, très digne qui attendait pelotonnés l’un contre l’autre sous le même drap d’hôpital … il y avait aussi 3 jeunes femmes enceintes … enfin tout ce petit monde attendait patiemment, habitué ou résigné.

 

Vers 7h30 ENFIN ! on nous appelle, on s’installe dans une salle d’examen, une infirmière défait le pansement et nous demande d’attendre le médecin, celui-ci fini par arriver une dizaine de minutes plus tard et constate que les points de suture ne seront pas nécessaires (je m’en doutais, la plaie datant de 12h déjà avait commencé à se refermer proprement d’autant plus que la coupure était très nette), mon fils lève le point de joie … ouais ! pas de points ! il est soulagé ! personnellement je me dis que si j’avais su “j’aurais pas v’nu”, parce que mettre de la “glue à peau” et des strips je sais faire !!! mais bon, on ne va pas se plaindre parce que c’est pas grave quand même hein !?

 

Alors voilà, 11h plus tard nous ressortons des “urgences” (les mal nommées) … bon en fait ça remet le terme d’urgence à sa juste place, ici pas d’urgence vitale. D’ailleurs les urgences vitale, elles, ne passaient pas par cette salle, si bien qu’on aurait pu se croire dans la salle d’attente d’une administration française, genre à la préfecture quand tu sais quand tu arrives, pas quand tu repars. Bien que soyons honnête je n’ai jamais attendu 11h à la préfecture !  :tongue:

 

Bon alors maintenant mon conseil pour ceux qui décideraient comme nous de visiter les urgences (relatives), apporter des vêtement chauds, des duvets ou couvertures, des oreillers, de l’eau et à manger, le thermos de café, de la lecture, des mots croisés, des jeux, votre ordi enfin quelque chose pour vous occuper !!! et puis “prenez votre mal en patience” comme on dit !  😉

———
De Tiote62

Voila un témoignage qui va déclencher l’interet et de longues discussions ^^

 

Merci en tout cas pour ce retour très interessant

———
De crazy_marty

C’est marrant, la seule fois où j’ai mis les pieds aux urgences au QC c’était pour une blessure similaire, faite par moi-même sur moi-même. Bon par contre, moi j’ai eu besoin de points et pas qu’un peu (6 tout de même). L’autre différence c’est que j’ai attendu 5 minutes pour le tri, puis 15 minutes avant de voir le médecin.

———
De juetben
Nous aussi pour le petit à 13 mois 3 points dans le front, 13h d’attente… normalement on va chez le pédiatre dans la section urgence de la clinique, mais quand ça arrive 10 min après la fermeture de la clinique pas d’autre choix que l’hôpital…
———
De kobico

Tu y as goûté pour une première fois!  :tongue:  Un petit truc comme ça, avant de se rendre à l’urgence d’un hôpital, tu peux composer la ligne Info-Santé 811. C’est une infirmière qui répond. En plus de donner les conseils médicaux d’usage, elle te donnera la liste des cliniques d’urgence ouvertes ainsi que les temps d’attente approximatif dans les hôpitaux de ta région.

 

http://sante.gouv.qc.ca/systeme-sante-en-bref/info-sante-8-1-1/

———
De Demina47

Toujours intéressant de lire ce genre de retour.

 

J’ai moi aussi eu ma petite expérience, pour une suspicion d’appendicite (sur moi-même). Donc urgence pas très urgente mais avec obligation de passer par les urgences… c’était en semaine, je suis arrivée vers 8 h du matin, il n’y avait que 3 personnes environ devant moi. Et j’ai choisi cet hôpital car j’avais lu sur ce forum quelqu’un qui disait qu’il n’y avait pas grand monde et que le passage avait été rapide.

 

Effectivement, le passage pour s’enregistrer et chez l’infirmière est super rapide. Le reste beaucoup moins, et je suis ressortie à 13 h. Alors qu’il n’y a pas grand monde, je trouve que la prise en charge est excessivement longue. Une des explications, là où j’étais, pourtant un des hôpitaux du chum, c’est qu’il n’y avait qu’un seul médecin à l’urgence, pourtant de jour, en semaine, hors vacances scolaires, pour s’occuper des urgences. C’est bien trop insuffisant. On comprend alors pourquoi rien n’avance.

 

Le pire, pour ma part, c’est ce que j’observe sur mon lieu de travail. Je travaille effectivement comme infirmière en centre d’hébergement (maison de retraite) actuellement. Il nous arrive régulièrement d’avoir des urgences et de demander une ambulance pour un transfert à l’urgence. Ce que je vais relater est véridique et fait peur. Quand on appelle le 911, on a une sorte de standardiste qui pose des questions selon une grille qu’ils ont sous les yeux, et j’imagine qu’avec ça, il font des croix et décident si c’est une vraie urgence ou non. En gros, si tu dis que la personne est en arrêt cardiaque ou inconsciente, ils t’envoient une ambulance de suite. Mais une fois, on avait un homme en globe vésical, que l’équipe du matin n’avait pas réussi à sonder malgré plusieurs tentatives. Tout au long de la journée, on mesurait l’évolution du globe à l’aide du bladder scan. Donc “transfert à l’urgence prévue mais pas d’ambulance, faut attendre” nous dit l’équipe du matin (j’étais de soir). On attend, toujours personne, et le globe était rendu à plus de 900 ml. A 17 h, je rappelle, car le Monsieur souffrait beaucoup, et qu’il y avait risque de rupture de la vessie. “on n’a pas d’ambulance, faut attendre” nous répond le standardiste du 911. “ok vous risquez d’avoir une rupture de la vessie si pas de transfert”. Même réponse en face, faut attendre. En gros, si tu ne rentres pas dans les petites cases de leur feuille, aucune ambulance ne t’est envoyée avant la St GlinGlin si c’est un jour avec beaucoup d’activité. Ca fait franchement flipper. Pour les français encore en France, pour que vous compreniez le système, ici il n’y a pas de SAMU, juste des ambulances (toutes appartenant au système public donc en nombre limité) conduites par des ambulanciers améliorés comparé à la France (3 ans d’études). Donc quand il n’y a plus d’ambulance, il n’y en a plus, et tu passes devant seulement si tu rentres dans les cases quand tu appelles pour être secouru. Alors qu’en France, tu fais appel à une ambulance privée (en nombre élevé) dans le pire des cas, tu en as toujours à disposition. Le système est 100.000 fois meilleur en France au niveau de la prise en charge des urgences, je suis désolée de le dire.

 

Edit : j’ai oublié de raconter comment ça s’est terminé avec l’homme en globe vésical. Vu qu’ils n’arrivaient pas (l’ambulance), et malgré qu’ils aient essayé de sonder le matin 3 fois sans succès avec saignement etc, on (j’ai) réessayé vu que l’ambulance ne semblait pas vouloir arriver un jour. J’ai réussi. On a vidé la vessie, rappelé le 911 et annulé le transfert.

———
De mariedm

Tu y as goûté pour une première fois!  :tongue:  Un petit truc comme ça, avant de se rendre à l’urgence d’un hôpital, tu peux composer la ligne Info-Santé 811. C’est une infirmière qui répond. En plus de donner les conseils médicaux d’usage, elle te donnera la liste des cliniques d’urgence ouvertes ainsi que les temps d’attente approximatif dans les hôpitaux de ta région.

 

http://sante.gouv.qc.ca/systeme-sante-en-bref/info-sante-8-1-1/

merci pour l’info, ça peut être utile en effet d’avoir des alternatives !

———
De mariedm

Toujours intéressant de lire ce genre de retour.

Effectivement, le passage pour s’enregistrer et chez l’infirmière est super rapide. Le reste beaucoup moins, et je suis ressortie à 13 h. Alors qu’il n’y a pas grand monde, je trouve que la prise en charge est excessivement longue. Une des explications, là où j’étais, pourtant un des hôpitaux du chum, c’est qu’il n’y avait qu’un seul médecin à l’urgence, pourtant de jour, en semaine, hors vacances scolaires, pour s’occuper des urgences. C’est bien trop insuffisant. On comprend alors pourquoi rien n’avance.

 

je pense que le médecin était seul aussi, le manque de médecin est certainement un problème.

———
De kobico

Au Québec, les ambulances n’appartiennent pas au système public sauf Urgence-Santé (territoire Montréal et Laval) qui est une entreprise greffée au système public.

 

http://sante.gouv.qc.ca/systeme-sante-en-bref/services-ambulancier/

 

Peut-être que la réponse en première ligne est généralement supérieure en France mais tu généralises quand même à partir d’un seul cas. Si je fais la même chose que toi, par trois fois, ma mère en centre d’accueil a été rapidement amenée en ambulance vers l’urgence de l’hôpital Charles-Lemoyne sur la Rive-Sud de Montréal. Rien à dire sur la rapidité des interventions. La première fois, suite à une chute (fracture d’un bras), la seconde encore une chute (fracture de la hanche) et la troisième fois, un arrêt cardiaque. Pour autant, je ne vais pas généraliser sur la qualité de l’ensemble des services ambulanciers au Québec.

———
De Demina47

Justement Kobico, on en revient à ce qui rentre dans le cadre d’une urgence immédiate et ce qui ne rentre pas dans le cadre d’une urgence immédiate. On s’entend qu’une fracture n’est pas toujours urgente (dans le sens où ça peut attendre plusieurs heures sans trop de problème, ce n’est pas toujours douloureux si la personne ne bouge pas etc). Au lieu de juger au cas par cas, et de prendre en compte l’avis du professionnel au téléphone, ils cochent leurs croix dans leur tableau et décident selon ça.

 

Il m’est arrivé plusieurs fois que suite à une chute où le transfert n’était absolument pas urgent, ils estiment à tort que c’était urgent (et à chaque fois je leur indique que ce n’est pas urgent) et qu’ils envoient ambulance ET pompiers car ils estiment selon leur tableau que c’est urgent avec risque vital (quand il y a eu impact cranien et/ou saignement) ! Du n’importe quoi !!

 

Edit : ok c’est bon à savoir qu’on peut appeler une ambulance sans passer par le 911/urgence santé en tant que particulier au cas où ils n’envoient personne, mais en centre d’hébergement par contre, pas le choix que de faire appel à eux.

———
De Cherrybee

Je travaille effectivement comme infirmière en centre d’hébergement (maison de retraite) actuellement.

Infirmière … commerciale … Ca existe ça?

———
De Aurie85

C’est marrant, la seule fois où j’ai mis les pieds aux urgences au QC c’était pour une blessure similaire, faite par moi-même sur moi-même. Bon par contre, moi j’ai eu besoin de points et pas qu’un peu (6 tout de même). L’autre différence c’est que j’ai attendu 5 minutes pour le tri, puis 15 minutes avant de voir le médecin.

Tu as eu de la chance, mon ex c’était fait écraser le doigt par une machine au boulot et on a passé facilement 8H aux urgences, ils ont prodigués les premier soin et il a attendu 8H voire plus pour les points et il en avait 6 et +. Dans un hôpital de Montréal.

 

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même 😛 ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

 

À la fin on devient fou. Même avec rendez-vous j’ai de l’attente, jamais je ne suis passé à l’heure indiqué.

———
De Cherrybee

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

Le moins que nous avons attendu, c’est 0 minute. Même en arrivant en tant que privé. Lorsque vous arrivez avec un oedeme qui prend la moitié du visage, une paralysie ou une insuffisance respiratoire avec plus de 40° de température, je vous promets que vous passez de suite. C’est à cela que sert l’évaluation au triage.

———
De Zazza

C’est marrant, la seule fois où j’ai mis les pieds aux urgences au QC c’était pour une blessure similaire, faite par moi-même sur moi-même. Bon par contre, moi j’ai eu besoin de points et pas qu’un peu (6 tout de même). L’autre différence c’est que j’ai attendu 5 minutes pour le tri, puis 15 minutes avant de voir le médecin.

Tu as eu de la chance, mon ex c’était fait écraser le doigt par une machine au boulot et on a passé facilement 8H aux urgences, ils ont prodigués les premier soin et il a attendu 8H voire plus pour les points et il en avait 6 et +. Dans un hôpital de Montréal.

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même 😛 ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

À la fin on devient fou. Même avec rendez-vous j’ai de l’attente, jamais je ne suis passé à l’heure indiqué.

En France 45 min max j’ai jamais entendu, tu as eu beaucoup de chance !
Personnellement je n’ai que 3 expériences aux urgences française qui ont été plutôt catastrophique… A moins d’être en train de mourir et que l’on m’y emmène, je n’y retournerai jamais.
Même le pédiatre de ma fille m’a déconseillé d’y retourner tellement l’attente est longue et l’incompétence est grande.
———
De trefle

C’est marrant, la seule fois où j’ai mis les pieds aux urgences au QC c’était pour une blessure similaire, faite par moi-même sur moi-même. Bon par contre, moi j’ai eu besoin de points et pas qu’un peu (6 tout de même). L’autre différence c’est que j’ai attendu 5 minutes pour le tri, puis 15 minutes avant de voir le médecin.

C’était quand, ou, comment ?

ça dépend pas mal de l’endroit, non ? A Mtl et grandes villes y a de l’attente et ailleurs : non.

———
De trefle

C’est bien dommage de vouloir à tout prix minimiser le récit ! Comme si elle mentait. Moi je la crois et trouve cela triste. Amen !

———
De kuroczyd
C est pas une histoire de minimiser. C est une expérience personnelle qui en vaut d autres … qui ne signifie pas que c est toujours comme ça ni qu en France ça n arrive pas (je parle de la France car tout de suite, on nous dit que ça n arrive pas en France)
———
De emma1068

C est pas une histoire de minimiser. C est une expérience personnelle qui en vaut d autres … qui ne signifie pas que c est toujours comme ça ni qu en France ça n arrive pas (je parle de la France car tout de suite, on nous dit que ça n arrive pas en France)

Justement, se voiler la face n’est pas une solution non plus.

———
De resterzen

Effectivement, l’expérience aux urgences au Québec peut varie énormément d’un individu à l’autre. Le professionnel de la santé à la réception codifie de 1 à 5 selon le degré d’urgence.
Ceux qui sont coté 1 passent très rapidement. Ceux qui sont codé 5 sont considérés comme non-urgent et l’attente pour les cas non-urgents peut être  longue en effet. Et il y a les cotations intermédiaires.
C’est bien expliquer sur cette page web.

———
De kuroczyd

C est pas une histoire de minimiser. C est une expérience personnelle qui en vaut d autres … qui ne signifie pas que c est toujours comme ça ni qu en France ça n arrive pas (je parle de la France car tout de suite, on nous dit que ça n arrive pas en France)

Justement, se voiler la face n’est pas une solution non plus.

Tu parles du fait qu on peut aussi avoir des expériences lamentables en France ? Oui, tu as raison ça existe aussi bel et bien.
Débat creux sur des expériences personnelles.
———
De emma1068

Je parlais surtout de Montréal. Oui, les expériences personnelles sont creuses, sauf que c’est avec des expériences personnelles françaises et québécoises également qu’on se fait une bonne idée des urgences et plus généralement du système de santé. Ce serait bien de tenir un registre du genre où les expériences sont les meilleures. Pour les enfants par exemple, je conseille le Children’s hospital de Montréal; on a toujours été bien accueillis. Par contre, je déconseille absolument l’ophtalmologie pédiatrique, une cata. Pour Ottawa, nous avons eu plus qu’une excellente expérience des urgences (on avait encore notre carte Soleil à l’époque) à l’hôpital général rue Carling (patient considéré comme un patient et non comme un numéro…). Quant à l’ophtalmologie pédiatrique, je n’ose pas faire la comparaison… Oui, c’est mon expérience, sauf que je suis heureuse qu’elle serve à d’autres. Je suis contre avoir la langue de bois… Tant de souffrances sont en jeu…

———
De juetben

 

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

Le moins que nous avons attendu, c’est 0 minute. Même en arrivant en tant que privé. Lorsque vous arrivez avec un oedeme qui prend la moitié du visage, une paralysie ou une insuffisance respiratoire avec plus de 40° de température, je vous promets que vous passez de suite. C’est à cela que sert l’évaluation au triage.

 

 

 

 

Effectivement, l’expérience aux urgences au Québec peut varie énormément d’un individu à l’autre. Le professionnel de la santé à la réception codifie de 1 à 5 selon le degré d’urgence.
Ceux qui sont coté 1 passent très rapidement. Ceux qui sont codé 5 sont considérés comme non-urgent et l’attente pour les cas non-urgents peut être  longue en effet. Et il y a les cotations intermédiaires.
C’est bien expliquer sur cette page web.

 

J’adore vos grands principes de cas urgents, de triage et d’échelle de priorité!

 

Je suis arrivé aux urgences avec de très grandes difficultés à respirer, incapable de me coucher, une douleur énorme assis, je suis resté ainsi sur une chaise pendant plus de 13h! Puis pendant presque 10h sur une civière dans un corridor! Bref quasiment 24h après mon arrivée on commence enfin à me faire des examens qui durent 48h et résultat embolie pulmonaire! Je reste encore 24h sous observation pour s’assurer que je suis en sécurité!

 

13h le cul en salle d’attente, 10h sur une civière… ( il faut aussi préciser que j’ai du demander à des infirmières de M’ACHETER à manger car je n’étais pas encore admis donc sans repas!) avec une embolie pulmonaire, je me demande ce que c’est un cas urgent ou alors combien de temps aurait attendu un numéro 5 après triage…

———
De mariedm

 

 

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

Le moins que nous avons attendu, c’est 0 minute. Même en arrivant en tant que privé. Lorsque vous arrivez avec un oedeme qui prend la moitié du visage, une paralysie ou une insuffisance respiratoire avec plus de 40° de température, je vous promets que vous passez de suite. C’est à cela que sert l’évaluation au triage.

 

 

 

 

Effectivement, l’expérience aux urgences au Québec peut varie énormément d’un individu à l’autre. Le professionnel de la santé à la réception codifie de 1 à 5 selon le degré d’urgence.
Ceux qui sont coté 1 passent très rapidement. Ceux qui sont codé 5 sont considérés comme non-urgent et l’attente pour les cas non-urgents peut être  longue en effet. Et il y a les cotations intermédiaires.
C’est bien expliquer sur cette page web.

 

J’adore vos grands principes de cas urgents, de triage et d’échelle de priorité!

 

Je suis arrivé aux urgences avec de très grandes difficultés à respirer, incapable de me coucher, une douleur énorme assis, je suis resté ainsi sur une chaise pendant plus de 13h! Puis pendant presque 10h sur une civière dans un corridor! Bref quasiment 24h après mon arrivée on commence enfin à me faire des examens qui durent 48h et résultat embolie pulmonaire! Je reste encore 24h sous observation pour s’assurer que je suis en sécurité!

 

13h le cul en salle d’attente, 10h sur une civière… ( il faut aussi préciser que j’ai du demander à des infirmières de M’ACHETER à manger car je n’étais pas encore admis donc sans repas!) avec une embolie pulmonaire, je me demande ce que c’est un cas urgent ou alors combien de temps aurait attendu un numéro 5 après triage…

 

ouch ! ça a du être les plus longues heures de ta vie !!! dur dur …

———
De Aurie85

 

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

Le moins que nous avons attendu, c’est 0 minute. Même en arrivant en tant que privé. Lorsque vous arrivez avec un oedeme qui prend la moitié du visage, une paralysie ou une insuffisance respiratoire avec plus de 40° de température, je vous promets que vous passez de suite. C’est à cela que sert l’évaluation au triage.

 

SANS médecin de famille, je devrais faire soigner mon enfant où ? Par ma tante qui connais des trucs de grand-mère ? Non je dois me taper les urgences pour un truc effectivement pas forcément urgent comparativement l’oedeme dans le visage…parce que je n’ai PERSONNE d’autre pour le soigner. Je préférais de loin avoir un médecin de famille qui puisse nous recevoir tranquillement dans son cabinet, mais non.

 

Je fais patienter mon gamin 2 jours/3 jours pour voir si ça passe, si ça s’améliore et seulement si ça ne passe pas, j’y vais, je ne vais pas attendre l’état végétatif pour le faire soigner. Jamais on aurait se genre de réflexe en France faire patienter un enfant 2-3 jours dans la fièvre voir si ça vaut la peine de le faire poiroter 8Hrs aux urgences. Car déjà je n’ai pas besoin d’aller aux urgences car de 1 j’ai un médecin de famille et 2 je peux le voir dans la journée pas 4 jours après.

 

Là tu me donne un exemple d’extrême urgence, oui effectivement 0 attente, encore que mon ex le doigt ouvert à attendu une nuit entière, donc bon c’pas urgent un doigt écrasé par une machine.

 

Tu ne me dit pas si tu as un pédiatre pour tes enfants ou un médecin de famille que tu peux voir quand tu veux. Moi j’en ai pas, mon fils n’est pas né ici donc il n’a pas eu des médecins attribués. Mais j’avais ça en France sans vraiment chercher.

 

Et on parle simplement des urgences. On ne parle pas de ceux qui doivent en région faire 8H de route pour pouvoir recevoir des traitements radiothérapie alors qu’ils sont épuisés par leur cancer. Je ne sais pas où tu vis au Canada, mais les soins de santé son déficient à beaucoup de niveau en rapport avec ce qu’on donne en argent et ce qu’ils coupent en soin. Je veux bien donner 20000 dollars en impôt chaque année, mais pas pour ça.

———
De Aurie85

 

 

C’est marrant, la seule fois où j’ai mis les pieds aux urgences au QC c’était pour une blessure similaire, faite par moi-même sur moi-même. Bon par contre, moi j’ai eu besoin de points et pas qu’un peu (6 tout de même). L’autre différence c’est que j’ai attendu 5 minutes pour le tri, puis 15 minutes avant de voir le médecin.

Tu as eu de la chance, mon ex c’était fait écraser le doigt par une machine au boulot et on a passé facilement 8H aux urgences, ils ont prodigués les premier soin et il a attendu 8H voire plus pour les points et il en avait 6 et +. Dans un hôpital de Montréal.

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

À la fin on devient fou. Même avec rendez-vous j’ai de l’attente, jamais je ne suis passé à l’heure indiqué.

En France 45 min max j’ai jamais entendu, tu as eu beaucoup de chance !
Personnellement je n’ai que 3 expériences aux urgences française qui ont été plutôt catastrophique… A moins d’être en train de mourir et que l’on m’y emmène, je n’y retournerai jamais.
Même le pédiatre de ma fille m’a déconseillé d’y retourner tellement l’attente est longue et l’incompétence est grande.

 

Non mais en même temps aux urgences c’est pas le premier réflexe que j’aurais si j’avais à faire soigner mon fils en France. On y est allé car c’était dans la nuit et j’étais comme seule au monde à l’urgence, j’ai même dû réveiller tout le monde là dedans. Mais 45 min j’étais partie et soignée. Déjà tu parle du pédiatre de ta fille, j’en ai pas moi de pédiatre ici 😉

 

Mon fils on est allé une fois pour lui car on suspectait qu’il avait avalé un produit toxique. Dans la minute il était passé, mais qu’on soit clair, il serait passé dans la minute au Canada aussi. Je parle de cas moyennement urgent ou en France tu fais le choix d’un médecin de famille et ici tu n’as pas le choix (dans mon cas) de passer par les urgences pour des “bobos” non urgent, donc tu fais du camping pendant des heures à l’hôpital.

 

On est 30% au Québec sans médecin de famille donc c’est sans doute pour ça que les urgences débordent de cas non urgent. D’un autre côté avoir un médecin de famille au Canada ne signifie pas que tu pourras le voir dans la journée ou le lendemain car à 16H30/17H la journée est fini et que leur horaire est complète sur des semaines parfois.

———
De emma1068

Vous savez que même si l’enfant dispose d’une pédiatre, il se peut aussi qu’elle refuse systématiquement les rendez-vous pour des bobos. La nôtre, on pouvait la voir une fois l’an pour la visite de routine. Pour un rendez-vous urgent, on  nous a dit plusieurs fois qu’il fallait mieux se rendre dans la clinique locale. Un bobo non soigné ou soigné à la va-vite dans les cliniques sans rendez-vous se transforme en quelque chose de grave.

Vous savez que même si l’enfant dispose d’une pédiatre, il se peut aussi qu’elle refuse systématiquement les rendez-vous pour des bobos. La nôtre, on pouvait la voir une fois l’an pour la visite de routine. Pour un rendez-vous urgent, on  nous a dit plusieurs fois qu’il fallait mieux se rendre dans la clinique locale. Un bobo non soigné ou soigné à la va-vite dans les cliniques sans rendez-vous se transforme en quelque chose de grave.

Quant aux examens de routine, vous ne serez jamais appelé si vous n’avez pas de médecin de famille…

———
De kuroczyd

 

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

Le moins que nous avons attendu, c’est 0 minute. Même en arrivant en tant que privé. Lorsque vous arrivez avec un oedeme qui prend la moitié du visage, une paralysie ou une insuffisance respiratoire avec plus de 40° de température, je vous promets que vous passez de suite. C’est à cela que sert l’évaluation au triage.

SANS médecin de famille, je devrais faire soigner mon enfant où ? Par ma tante qui connais des trucs de grand-mère ? Non je dois me taper les urgences pour un truc effectivement pas forcément urgent comparativement l’oedeme dans le visage…parce que je n’ai PERSONNE d’autre pour le soigner. Je préférais de loin avoir un médecin de famille qui puisse nous recevoir tranquillement dans son cabinet, mais non.

Je fais patienter mon gamin 2 jours/3 jours pour voir si ça passe, si ça s’améliore et seulement si ça ne passe pas, j’y vais, je ne vais pas attendre l’état végétatif pour le faire soigner. Jamais on aurait se genre de réflexe en France faire patienter un enfant 2-3 jours dans la fièvre voir si ça vaut la peine de le faire poiroter 8Hrs aux urgences. Car déjà je n’ai pas besoin d’aller aux urgences car de 1 j’ai un médecin de famille et 2 je peux le voir dans la journée pas 4 jours après.

Là tu me donne un exemple d’extrême urgence, oui effectivement 0 attente, encore que mon ex le doigt ouvert à attendu une nuit entière, donc bon c’pas urgent un doigt écrasé par une machine.

Tu ne me dit pas si tu as un pédiatre pour tes enfants ou un médecin de famille que tu peux voir quand tu veux. Moi j’en ai pas, mon fils n’est pas né ici donc il n’a pas eu des médecins attribués. Mais j’avais ça en France sans vraiment chercher.

Et on parle simplement des urgences. On ne parle pas de ceux qui doivent en région faire 8H de route pour pouvoir recevoir des traitements radiothérapie alors qu’ils sont épuisés par leur cancer. Je ne sais pas où tu vis au Canada, mais les soins de santé son déficient à beaucoup de niveau en rapport avec ce qu’on donne en argent et ce qu’ils coupent en soin. Je veux bien donner 20000 dollars en impôt chaque année, mais pas pour ça.

Effectivement si pour toi ne pas encore avoir de médecin de famille la seule alternative c est d aller aux urgences, tu as bien du souci à te faire!
———
De juetben
Et quand cela arrive un dimanche à 14h30 kuro on fait quoi? Notre enfant à le front en sang, et les cliniques du coin ferment à 14h… idem pour l’urgence de la clinique pédiatrique où est son pédiatre. On attend le lendemain 8h que les cliniques ouvrent?
———
De kuroczyd

Et quand cela arrive un dimanche à 14h30 kuro on fait quoi? Notre enfant à le front en sang, et les cliniques du coin ferment à 14h… idem pour l’urgence de la clinique pédiatrique où est son pédiatre. On attend le lendemain 8h que les cliniques ouvrent?

Et le médecin de famille il ferme à quelle heure le dimanche ?
———
De juetben
Tu as lu? Les cliniques sont fermées, le pédiatre n’est plus la… on va où alors un dimanche à 14h30 avec un enfant de 14 mois le front ouvert en sang à part les urgences?
———
De kuroczyd
Je n ai jamais prétendu que les urgences ne sont pas faites pour les cas urgents. Si toi, tu l as lu dans mes propos merci de me dire où… À la lecture de la prose au dessus, on comprend que la seule alternative lorsque l on a pas de médecin de famille, c est d aller aux urgences. Point. Je n ai rien dit d autre.
———
De jimmy

Bon, ca fait des années que j’entend et lit sur ce forum des histoires d’horreur sur les urgences au Québec (et c’est vrai j’en ai fait moi même l’expérience et ce n’est pas jojo)

 

Et évidemment c’est normal, sur ce forum ce sont des immigrants, surtout Francais qui en parlent ici et c’est très compréhensible c’est pour informer les autres immigrants sur la facon dont ca se passe.

 

Je n’ai aucun problème avec ca…..et c’est même très bien car cela est utile d’informer les futurs  et actuel immigrants au sujet de ce système dont l’accès est pas évident

 

Jusque la ca va bien

 

Je disais plus haut que ce sont surtout des Francais car tout le monde le sait, en France le système est bien meilleur et plus rapide, et donc il est légitime que les immigrants Francais s’informe sur le système ici.

De plus l’autre jour il y a avait un reportage de Radio-Canada ou ils montraient une salle d’attente dans une clinique francaise ou il y avait très peu de gens qui attendaient et de plus même ceux qui attendaient rencontraient un médecin très rapidement (genre 20 minutes d’attente)

 

Encore une fois jusque la tout va bien

 

SAUF QUE:

 

Il y a quelques mois, je suis en France et ma copine (Francaise) doit allé voir un médecin dans une clinique pour une radio des genoux qui lui font très mal.

Effectivement elle obtiens un rendez vous rapidement (genre le lendemain) et dans la salle d’attente, très peu de gens…on attend au plus 15 minutes

 

WOW impressionnant

 

Sauf que après son examen, ma copine retourne au comptoir de la réception et fait un chèque je ne me rappelle plus quel montant mais c’était pas mal de sous.

De plus lorsqu’elle est retournée quelques jours plus tard pour les radios du genou, elle a encore sorti son chéquier

 

Je lui dis , mais voyons ce n’est pas gratuit comme chez nous ? Il me semblait que le système de santé Francais était gratuit et génial ?!?!?!!!?

Je lui dis les cliniques et les radios comme ca sont gratuites au Québec

 

Elle me répond que oui en France il y a pleins de cliniques et d’hopitaux gratuit….sauf que tu vas attendre 6,7, 8 heures pour voir un médecin quand c’est gratuit

 

AH BON, ca change tout

Ici aussi si tu payes tu vas voir un médecin rapidement

 

Vous comprenez ce que je veux dire ?

 

Corrigez moi si je fais erreur, mais c’est la même chose qu’au Québec (et qu’au Canada)

Si tu payes c’est rapide , si tu veux du gratuit, ben t’attend

 

Il est ou le système génial Francais ?

 

Expliquez moi

———
De juetben
Euh non jimmy, à part à l’hôpital les radios ne sont pas gratuites au Québec…
———
De jimmy

Euh non jimmy, à part à l’hôpital les radios ne sont pas gratuites au Québec…

Ok oublie la radio, mais pour voir un médecin ce n’est pas gratuit ?

 

Ou plutôt, ce que j’ai compris c’est que oui tu peux voir un médecin gratuitement et éventuellement te faire opérer le genou gratuitement…mais tu vas attendre longtemps longtemps longtemps avant soit d’avoir un rendez vous, et par la suite longtemps longtemps longtemps avant d’être opéré

 

A moins que tu payes….comme ici

———
De UnitedCanada2015

 

Corrigez moi si je fais erreur, mais c’est la même chose qu’au Québec (et qu’au Canada)

 

 

Non c’est pas pareil dans le reste du Canada, ici en Colombie-Britannique j’attends généralement entre 5 mns et maximum une demi heure pour voir un médecin dans une clinique publique sans RDV et sans payer un sou

 

Ici aussi si tu payes tu vas voir un médecin rapidement

Non les cabinets de médecin privés sont interdits au Canada, ce que tu viens de citer s’appelle de la corruption.

———
De jimmy

comme d’habitude, tu racontes n’importe quoi

 

Il y a pleins de clinique privés ici au Québec et ailleurs au Canada

———
De resterzen

 

 

Le moins que j’ai attendu aux urgences c’est 2H30 et c’est arrivé 1 fois sur une 30 aines d’expériences (sur plusieurs années hein pas tous dans la même :tongue: ) et différents hôpitaux/différents cas/différents patients (mon fils,mari,moi). Le plus que j’ai attendu aux urgences en France c’est 45 minutes max.

Le moins que nous avons attendu, c’est 0 minute. Même en arrivant en tant que privé. Lorsque vous arrivez avec un oedeme qui prend la moitié du visage, une paralysie ou une insuffisance respiratoire avec plus de 40° de température, je vous promets que vous passez de suite. C’est à cela que sert l’évaluation au triage.

 

 

 

 

Effectivement, l’expérience aux urgences au Québec peut varie énormément d’un individu à l’autre. Le professionnel de la santé à la réception codifie de 1 à 5 selon le degré d’urgence.
Ceux qui sont coté 1 passent très rapidement. Ceux qui sont codé 5 sont considérés comme non-urgent et l’attente pour les cas non-urgents peut être  longue en effet. Et il y a les cotations intermédiaires.
C’est bien expliquer sur cette page web.

 

J’adore vos grands principes de cas urgents, de triage et d’échelle de priorité!

 

Je suis arrivé aux urgences avec de très grandes difficultés à respirer, incapable de me coucher, une douleur énorme assis, je suis resté ainsi sur une chaise pendant plus de 13h! Puis pendant presque 10h sur une civière dans un corridor! Bref quasiment 24h après mon arrivée on commence enfin à me faire des examens qui durent 48h et résultat embolie pulmonaire! Je reste encore 24h sous observation pour s’assurer que je suis en sécurité!

 

 

 

 

 

Si c’était le cas alors il y a eu de toute évidence une erreur au niveau du diagnostic et de la codification du niveau d’urgence.  Des erreurs, ça arrive partout à travers le monde.

 

En ce qui me concerne, mes expériences sont bonnes avec les urgences au Québec . C’est le cas aussi de crazy_marty. C’est le cas d’autres aussi. Faut pas parler que des mauvaises expériences. Faut parler des bonnes expériences aussi.

———
De UnitedCanada2015

comme d’habitude, tu racontes n’importe quoi

 

Il y a pleins de clinique privés ici au Québec et ailleurs au Canada

Je ne suis pas au courant, peux tu me donner des adresses de cliniques privés ?Surement ils n’ont pas le droit d’offrir des services couverts par la RAMQ ( MSP ici en Colombie-Britannique) parce que c’est interdit partout au Canada

———
De juetben
Tu es capable de sortir des conneries de google tu dois bien être capable de taper médecins privés!
———
De UnitedCanada2015

Tu es capable de sortir des conneries de google tu dois bien être capable de taper médecins privés!

Ceux que tu appelles médecins privés n’ont pas le droit d’offrir des soins couverts par le gouvernement.

———
De jimmy
Encore faux

———
De juetben
Ouai et? Est ce qu’on a dit le contraire? Par contre le gouvernement sous traite des chirurgies par exemple avec le privé pour gagner du temps.

Les services offerts sont les mêmes sauf que tu payes de ta poche.
———
De jimmy
Je comprend pas trop de quoi vous parlez!?!?!

N’importe ou au Québec et au Canada vous pouvez allé voir un médecin et vous faire soigner pour absolument n’importe quoi (d’un simple rhune jusqu,au cancer)….exactement comme dans les cliniques publique…sauf que vous payez.

Et de la ma question plus haut; donc c’est comme en France, non?

———
De UnitedCanada2015

Ouai et? Est ce qu’on a dit le contraire? Par contre le gouvernement sous traite des chirurgies par exemple avec le privé pour gagner du temps. Les services offerts sont les mêmes sauf que tu payes de ta poche.

Tu sais moi aussi j’ai une chirurgie dans une clinique privée et j’ai payé de ma poche parce que les greffes de cheveux ne sont pas couverts par le gouvernement.

———
De juetben
Ma réponse n’etait pas pour toi jimmy mais pour l’autre… on s’en fou de ta greffe de cheveux, au privé tu peux y aller pour un mal de tête, un rhume, une bronchite, n’importe quoi les services seront les mêmes qu’au public mais en payant.
———
De jimmy
Exactement

Mais Juetben répond moi, ca m’intrigue, donc c’est comme en France?
———
De UnitedCanada2015

Exactement Mais Juetben répond moi, ca m’intrigue, donc c’est comme en France?

En tout cas c’est pas comme ca dans le reste du canada, la dernière fois ou je suis allé dans une clinique publique ici en Colombie-Britannique , j’ai pas attendu plus que 5 mns sans payer un sou de ma poche, le maximum ou j’ai attendu le plus longtemps c’était 30 mns.

Donc la qualité du système de santé pourrait etre l’un des critères pour choisir le canada anglais, il faut informer les immigrants et leur dire que ca passe pas pareil partout au Canada

———
De emma1068

Bon, ca fait des années que j’entend et lit sur ce forum des histoires d’horreur sur les urgences au Québec (et c’est vrai j’en ai fait moi même l’expérience et ce n’est pas jojo)

 

Et évidemment c’est normal, sur ce forum ce sont des immigrants, surtout Francais qui en parlent ici et c’est très compréhensible c’est pour informer les autres immigrants sur la facon dont ca se passe.

 

Je n’ai aucun problème avec ca…..et c’est même très bien car cela est utile d’informer les futurs  et actuel immigrants au sujet de ce système dont l’accès est pas évident

 

Jusque la ca va bien

 

Je disais plus haut que ce sont surtout des Francais car tout le monde le sait, en France le système est bien meilleur et plus rapide, et donc il est légitime que les immigrants Francais s’informe sur le système ici.

De plus l’autre jour il y a avait un reportage de Radio-Canada ou ils montraient une salle d’attente dans une clinique francaise ou il y avait très peu de gens qui attendaient et de plus même ceux qui attendaient rencontraient un médecin très rapidement (genre 20 minutes d’attente)

 

Encore une fois jusque la tout va bien

 

SAUF QUE:

 

Il y a quelques mois, je suis en France et ma copine (Francaise) doit allé voir un médecin dans une clinique pour une radio des genoux qui lui font très mal.

Effectivement elle obtiens un rendez vous rapidement (genre le lendemain) et dans la salle d’attente, très peu de gens…on attend au plus 15 minutes

 

WOW impressionnant

 

Sauf que après son examen, ma copine retourne au comptoir de la réception et fait un chèque je ne me rappelle plus quel montant mais c’était pas mal de sous.

De plus lorsqu’elle est retournée quelques jours plus tard pour les radios du genou, elle a encore sorti son chéquier

 

Je lui dis , mais voyons ce n’est pas gratuit comme chez nous ? Il me semblait que le système de santé Francais était gratuit et génial ?!?!?!!!?

Je lui dis les cliniques et les radios comme ca sont gratuites au Québec

 

Elle me répond que oui en France il y a pleins de cliniques et d’hopitaux gratuit….sauf que tu vas attendre 6,7, 8 heures pour voir un médecin quand c’est gratuit

 

AH BON, ca change tout

Ici aussi si tu payes tu vas voir un médecin rapidement

 

Vous comprenez ce que je veux dire ?

 

Corrigez moi si je fais erreur, mais c’est la même chose qu’au Québec (et qu’au Canada)

Si tu payes c’est rapide , si tu veux du gratuit, ben t’attend

 

Il est ou le système génial Francais ?

 

Expliquez moi

Si votre copine française est résidente en France, elle doit bénéficier de la sécurité sociale française, pour les radios, je ne connais pas la prise en charge, mais pour les médecins, c’est environ 70%. Sinon, il existe des mutuelles (pas trop au courant du système depuis plusieurs années), mais certaines sont financées par les entreprises. En outre, si votre copine est résidente au Canada, elle devrait avoir normalement une assurance lorsqu’elle se rend en France pour éviter ces désagréments. Je me rends aux Etats-Unis et j’ai rencontré des médecins à deux reprises, le minimum était de 250 dollars US. Une visite chez le médecin en France, ça reste 23 ou 25 euros, même payé de votre poche franchement, c’est pas cher!

———
De juetben
Je vais t’avouer qu’en ce moment je n’en sais rien depuis 2002 que je suis ici je ne suis pas allé chez un médecin en France, mais le principe c’est qu’il y a les médecins conventionné (tarif sécurité sociale) ou tu payes un montant et tu es remboursé par la suite moins une part non remboursée et les médecins non conventionnés ou tu payes le tarif qu’ils décident mais tu seras toujours remboursé le même montant. Après rentre en jeu les mutuelles et souvent des médecins ne te font payer que la partie non remboursée et absorbent eux même la partie remboursée en la réclamant eux même.

Peut être que cela a changé et varié selon les régions car personnellement je venais d’une région spécifique avec un remboursement supérieur au reste de la france
———
De jimmy
Merci Emma

Oui ma copine est Francaise et elle a une mutuelle

Mon point était que tout comme au Québec si vous allez dans une Clinique (ou hopital) publique vous allez attendre 6, 7 ou 8 heures, alors que si vous allez dans une Clinique privée vous n’attendez pas, mais vous payez….comme ici
Ok, merci Juetben
———
De juetben
C’est parce que toi tu compares privé ici et privé en France qui ne sont pas pareil… en France dans le public tu payeras toujours et demanderas un remboursement (à moins que le médecin absorbe comme je te l’expliquais) mais même pour une chirurgie dans une clinique privée par exemple tu auras toujours le montant remboursé par la secu (pour des services couverts) ensuite à toi de voir avec ta mutuelle.

———
De jimmy

C’est parce que toi tu compares privé ici et privé en France qui ne sont pas pareil… en France dans le public tu payeras toujours et demanderas un remboursement (à moins que le médecin absorbe comme je te l’expliquais) mais même pour une chirurgie dans une clinique privée par exemple tu auras toujours le montant remboursé p

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada