Intempéries pour jours de travail - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil FAQ Conditions de travail (FAQ) Intempéries pour jours de travail
Conditions de travail (FAQ)FAQ

Intempéries pour jours de travail

0
0
(0)

Intempéries pour jours de travail

REDBULL
Ecrit le: 22/02, 16:27

bonjour a tous,

J’aurai voulu savoir comment ça se passe avec notre employeur lorsu’il y a de grosses intempéries (neiges) et que personne ne peut se déplacer comme a halifax en ce moment.
Est-ce qu’il existe une mention dans le contrat de travail indiquant que exceptionellement la journée est payée a 100% ?
ou la journée est-elle perdue si on ne peut pas se rendre a son travail ?
Ou cela dépend t-il de l’entreprise où tu travailles ?
Merci de me donner des infos si qq un est au courant.
Byr a tous
CRISTEL

——————–

Monikebek
Ecrit le: 23/02, 07:52

Le premier hiver ici (2000/2001) je travaillais à 25 km de la maison – et j’étais payée à l’heure. Lors de pluies verglaçantes ou tempêtes de neige, je n’allais sur la route que si je me sentais capable d’arriver au boulot. Mais comme j’étais payée à l’heure, pas de sous pour l’absece.

Là où je travaille maintenant, je serais payée, mais c’est tellement proche que j’y vais à pied de toute façon.

Par ailleurs, une grosse tempête comme celle d’Halifax, il y aura beaucoup d’absences le premier jour et c’est bien normal. Personne ne te regarderea jamais de travers si tu n’as pas eu le courage de te jeter dans une tempête. TA sécurité passe avant le reste. Une tempête de cette envergure est un phénomène relativement exceptionnel (pas plusieurs fois par hiver je veux dire) et tout le monde accepte que ta vie passe vant le boulot.

——————–

Petit-Prince
Ecrit le: 23/02, 16:10

J’en aurais TRÈS long à dire sur le sujet vu que mon travail principal consiste justement à remplacer les employés absents… et sur les quelques 600 employés que l’on a à Montréal, on arrive parfois à des taux d’absentéisme assez forts en hiver.

Eux-autres sont syndiqués, et dans leur convention collective il y a des journées de maladie (monnayables) qui sont prévus. Donc, s’ils ont encore des monnayables, ils seront payés même s’ils ne se présentent pas au travail.

Ce qui n’est pas mon cas… Moi j’ai pas le choix d’être présent, tempête ou pas… Je suis le seul à pouvoir régler les problèmes dès 6 heures du matin (et pas de monnayables pour moi !). Mais je reste à Montréal et j’utilise les transports en communs. Même avec une grosse tempête, je suis à mon poste… par contre, on voit tout de suite les employés qui restent en région, loin de Montréal. Pour eux, ca sera bien plus difficile car les axes routiers ne sont pas si rapidement dégagés qu’à Montréal. Souvent j’ai des appels du genre “la charrue est pas passée, je peux pas sortir mon char”, ou encore “la 20 est bloquée, même la soufleuse passe pas, je dois virer de bord”…

Donc, ca dépend de ce que prévoit ton employeur, mais aussi où tu habites. À Montréal, Gatineau, Québec… les grands axes sont rapidement déneigés, même si les conditions sont parfois difficiles. Si tu es un peu plus isolé, attaches ta tuque… Tu seras souvent en retard, ou tu pourras aussi être bloqué la première journée. Crois-moi, suite à des tempêtes de neige, je sais presque à l’avance qui ne pourra pas se rendre au travail à force de savoir où ils restent.

Mais bon, ça fait partie de la vie ici… Comme le disait Monika, personne ne te regardera de travers si tu as manqué pour des raisons climatiques. De plus, si tu as des enfants, les commission scolaires peuvent fermer les écoles … puis là, faut trouver un moyen de les faire garder les tits-culs. Souvent la seule solution et de rester avec eux.

… en tout cas, même à Montréal il peut y avoir des situations d’urgence. Bien sûr la tempête de verglas de 1998, mais aussi la tempête de neige de 1971 (ou 1972 je sais plus), qui paralysa même la grande ville. Certes, là on parle de conditions extrêmes, comme à Halifax.

Tu verras, l’hiver c’est pas si terrible que ça !

À plus !

——————–

sarmisegetuza
Ecrit le: 24/02, 09:54

Bonjour!

Au Canada il n’y a pas de Loi du travail universelle proprement dit.

Tout repose sur la Loi Consitutionnelle de 1867 – et c’est depuis ce temps là qu’on peut véritablement parler de le création du Canada – qui dirige elle le partage des compétences juridiques, entre le fédéral et le provincial, en terme d’emploi, par l’article 91, pour le fédéral, et l’article 92, pour le provincial.

Curieusement, la loi du travail a été omise en 1867….les petits points appartiennent à mon prof’ de droit!

Donc, en se référant à ces 2 articles, vous pouvez distinguer les entreprises sous charte fédérale et les entreprises sous charte provinciale, et ensuite savoir à quelle législation vous référer pour votre travail.

Ainsi, au Québec, vous avez la LSST – la loi sur la santé et sécurité au travail – avec la CSST – Commission de la santé et sécurité au travail – avec son équivalent canadien, le Code du travail partie II. La LSST , avec la Loi sur les normes du travail, sont là pour vous protéger en matière de travail, au Québec.

Au Canada, ainsi que pour les entreprises sous charte canadienne, c’est donc le CCT qui s’occupera de vous.

Seul le Code Civil est valable pour l’ensemble du Canada.

Ensuite, vous avez les Conventions Collectives, le Québec étant une région fortement syndiquée, qui elles font qu’améliorer votre environnement de travail.
En cas de besoin, il faut donc se réfer premièrement à sa propre convention collective et ensuite à la loi.

Il n’y a donc pas de règlementation proprement dit sur les intempéries et, comme Monica et Petit Prince l’ont mentionné, c’est votre employeur, sur la base de la convention collective ou la législation canadienne ou provinciale, qui vous dira…si vous pouvez rester à la maison ou pas!

…ensuite y a votre bon sens!

——————–

REDBULL
Ecrit le: 25/02, 13:57

Re coucou,
Merci à tous les 3 pour ces informations claires et précises.
Parfois on se pose de drôles de question, non?.
C’est bien ce que je pensais, tout dépend de ton employeur et des conditions appliqués au sein de ton entreprise.
Enfin, j’espère que cette barrière du froid ne nous posera pas trop de problemes une fois sur place.
Pour l’instant il est vrai que ce qui nous fait le plus peur,mais on y arrivera !!!
Encore merci et a bientôt.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Salaires moyens au Canada par domaine en 2024

4.4 (8) Les salaires moyens au Canada par province et par domaine...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com