Garderie, CPE, Analyse de la situation

Garderie, CPE, Analyse de la situation

Garderie, CPE, et tout ce qui vient avec

Ecrit par: kabi 20-07 à 20:30

Je ne sais pas pourquoi, moi, jeune, gars, immigrant, célibataire, me trouve être très très intéressé par les garderies, CPE, les petits enfants, ces doux frimousses, ces petits bouts d’anges qui font fondre nos cœurs ?????
Peut-être parce que en ces jours-ci notre collège organise des camp de jour pour ces petits frimousses, et qu’ils gesticulent dans tous les corridors de notre collèges ,
Peut-être que les mois derniers y avait la grève des garderies et CPE, et que ça m’a intéressé de savoir ce qui se passe.
Peut-être, que dans ce parc d’en face de chez moi à la vue des parents avec leur petit bout d’anges me fait frémir le cœur … ohhh que oui chers amis!!!.. je vous assure .. quand vous avez 35 ans et vivez seul… ça fait très très très très mal au cœur de voir cette image la .. à tel point que j’évite d’aller à cette partie précise du parc.. car à chaque fois mes larmes montent aux yeux et je ne veux pas en faire couler ..

Je vais vous faire part de ce que j’ai lu par-ci et par-la, et demandé aux personnes du métiers (parmi elles des forumistes y travaillant justement dans des garderies)

Bon qu’en est il de la vie de tous les jours des garderies ?

Vie de tous les jours des garderies :

Sachez que de plus en plus d’enfants vivent au sein d’une famille ou les deux conjoints travaillent. De plus, un nombre grandissant d’enfants sont élevé par un parent seul -15% des enfants de moins de 5 ans vivent dans une famille monoparentale en grande majorité dirigée par la mère- Dans ce contexte les services de gardes représentent donc un soutien nécessaire.
La flexibilité de l’offre des services de garde fait également partie des préoccupations du Ministère étant donné qu’il y a eu des changements importants dans le monde du travail.

Quand on pense à une Garderie on pense si il y a un espace suffisant ou insuffisant, si il y a une pénurie de personnel qualifié ou non, on pense à la sécurité, à la saine alimentation, à la santé des petits, et si on favorise l’acquisition de nombreux apprentissages par le jeu.

Ce qui m’a surpris c’est que à l’heure actuelle, entre l’inscription d’un enfant à un service de garde subventionné, et l’annonce d’une place disponible, il peut s’écouler 2 ans . Certains affirment que leur réseau de contacts a été déterminant dans cette réussite.

L’incompatibilité des heures d’ouverture des services de garde avec les horaires de travail est aussi fréquemment évoquée par les parents; surtout ceux dont les quarts de travail sont atypiques. On accuse alors les services de garde de manquer de souplesse.
De ce fait l’aide aux familles doit demeurer concrète en ce sens et se faire sans discrimination.

Au fait tant que j’y pense je vais vous faire part d’un petit glossaire :

CPE : centre de la petite enfance . Établissement qui fournit des services de garde éducatifs à tarif réduit. Organisme sans but lucratif dont le conseil d’administration est formé majoritairement de parents.

CPE en Installation : centre de la petite enfance régi en milieu collectif.

CPE en milieu familiale : centre de la petite enfance en résidence privée et coordonné par un CPE.

Garderie privée conventionnée : garderie gérée par une société à but lucratif (sauf dans le cas des établissements religieux, scolaires ou municipaux) qui dispose de tarif réduit.

Garderie privée non- conventionnée : garderie gérée par une société à but lucratif mais qui ne dispose pas de tarif réduit. Elle n’est donc pas régie par le gouvernement.

Halte-Garderie : service de garde pouvant accueillir les enfants de façon irrégulier ou occasionnelle.

Avant d’étaler dans le sujet, je pense qu’un petit bout d’histoire et de l’origine des garderies sera apprécie :

HISTORIQUE

L’apparition des premières garderies fut en 1958, on les nommait « salle d’asile » et étaient tenues par les religieuses, vers 1940 on a assistée à l’ouverture de 6 garderies publiques pour que les femmes puissent rejoindre les hommes en guerre . Ce n’est que vers les années 1960 que le service de garde à commencer à se développer suite à l’accès des femmes aux études et au marché du travail . L’année 1974 fut marquée par le « Plan bacon » qui reconnaît que les services de gardes sont indispensables, et en 1979 il y a eu l’adoption de la loi sur les services de garde à l’enfance et la création de l’office des services de gardes à l’enfance.
La plus récente action fut sans doute en 1997; L’entrée en vigueur de la politique familiale et donc il a été résolu de financer un système universel ou la garde réglementée coûterait 5$ par jour.

S’en est suivie une croissance fulgurante des services de garde dans la province. En 6 ans, près de 90000 nouvelles places régies en garderies ont été créées.

Voila pour la petite histoire, et que ce passe t il en ce moment là?

GARDERIE ET LA CONTRIBUTION DE L’ETAT :

Je ne sais pas si je suis bien renseigné mais, comment le gouvernement Québécois peut il justifier une compression de 60 millions de dollars au moment même ou le gouvernement fédéral versera au Québec 5 milliards $, sur cinq ans, dans un programme national de garderies pour le soutien aux familles (d’après la presse canadienne, article de « Les affaires » du 23 février 2005, Points saillants du budget 2005)?

A vrai dire je pense (et cela n’est que mon opinion personnelle) une personne qui se charge de notre enfant, de notre petit bout d’ange, de notre pupuce d’amour, doit être elle-même bien rémunéreé, je crois même que ça n’a pas de prix … mais bien sure qu’il faut un juste milieu pour parer aux dérapages salariales.

Les travailleuses des milieux de garde ont du mener des combats difficiles pour une reconnaissance qui est encore en voie de se faire. A titre d’exemple en 1994, on rapportait que la moyenne des salaires des éducatrices, dans les garderies tant à but lucratif que sans but lucratif, était de 9,73$ l’heure, tandis qu’en 2003, le salaire de base des personnes ayant terminée leur formation en services à la petite enfance se chiffrait autour de 13,86$ l’heure. Dans les mois à venir, ils reprendront les moyens de pression afin de protester contre le gel récent de leur échelle salariale. (Rendez-vous a la rentrée scolaire).
Notons que Le tarif de frais de garde que leur accorde le gouvernement ne tient pas comptes des nombreuses taches connexes qui leur incombent : courses, nettoyage, aménagement de leur demeure. Alors qu’on estime que le réseau CPE est créateur d’emploi. Avec 24000 travailleurs, il est le 4ieme employeur de la province, devant Bombardier. En plus non seulement il crée de l’emploi, mais il aide les parents à accéder au marché du travail. Voila qui favorise l’économie . Vous ne trouvez pas?

Et les hommes en garderie?? :

Bien rares sont les occasions ou apparaît le mot « éducateur » car le métier est encore largement exercé par la gent féminine 99% des responsables sont des femmes. Les hommes hésitent à se diriger dans un secteur ou ils risquent de faire face à des jugements sociaux. C’est un métier traditionnellement féminin.
Beaucoup de gens voient les éducatrices comme des « gardiennes d’enfants» et non comme des éducatrices munies d’un programme d’apprentissage qui vise l’éveil cognitif et le développement social des petits. Les garderies ne sont pas seulement des lieux de garde mais des lieux d’apprentissage
N’oublions pas le dévouement de ces personnes qui pour une bonne part sont également des parents et derrière leur choix de carrière se cache un coup de cœur. C’est parce qu’ils aiment les enfants et qu’ils croient en l’importance de leur avenir qu’ils ont voulu exercer ce métier.

Dilemme parents-garderie :

Je crois qu’il ne faut pas omettre de parler du dilemme parents-garderie car l’un des plus grands défis qu’ont à relever les parents aujourd’hui est la conciliation travail-famille, plusieurs des parents sont attirés vers la garde en milieu scolaire (malgré les heures fractionnées), ou encore vers les CPE, … question de salaire et de stabilité; et sachez que le fait d’établir une relation de confiance entre le personnel des services de garde et les parents, mais aussi soutenir les parents dans le choix de leur mode de garde, est le fil conducteur du bonheur de l’enfant.

Pour ceux qui se pose la question :« Devrait on prévoir une contribution parentale en fonction du revenu? »
La réponse est sans équivoque : Il serait injustifiable que le réseau des services de gardes, qui se veut un soutien aux familles, différencie les frais de garde en se basant sur leurs moyens financiers. Traiter différemment les familles en les classant selon leurs revenus mènerait sur une voie bien dangereuse.

L’aide aux parents via les CPE se caractérise par le fait que les parents y rencontrent d’autre parents, ce qui favorise le développement des liens et permet de vaincre l’isolement, notamment pour les parents en milieu défavorisé qui sont souvent très seuls.

Je ne suis pas sure d’avoir étalé toute les facettes de ce beau monde, mais comme j’ai expliqué au début ; je suis un simple jeune célibataire qui s’y intéresse et qui a essayé d’y ajouter sa propre touche personnelle ..

Je vais vous avouer un truc très personnel; Des fois une idée folle me tente : celle d’adopter une adorable pupuce d’amour, ou un petit bout d’ange et de me mettre dans la peau d’un papa… mais bon j’ai encore le temps d’y penser, .. je sais pas trop la… bon je dois arrêter .. je tourne en rond …. C’est pour ça que je pense que c’est une idée folle ..

Vos recherches:

  • analyse de 2 situations dapprentissage en garderie
  • analyse sociologique dune garderie
  • louverture de garderie et la situation économique
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada