Français installés en Ontario - Immigrer.com
samedi , 25 mai 2024
Accueil FAQ Français installés en Ontario
FAQRégions du Canada

Français installés en Ontario

0
0
(0)

De Niklasky

Salut a tous,

 

En Août 2011, mon employeur ma muté au Canada, a Mississauga en Ontario plus exactement.

 

Je suis donc venu m’installer ici avec ma petite famille, c’est a dire ma femme et ma fille de 6 ans. Aujourd’hui, un petit garçon est venu s’ajouter a la famille, il est né ici.

 

Ici, c’est a Oakville en Ontario, a environ 80km de Niagara Falls.

 

Nous avons acheté une maison et nous sommes bien installés. Nous nous plaisons ici, c’est paisible, sur, propre, et agréable. A tel point que nous avons décidé de rester durablement. J’ai donc regardé les diverses possibilités d’immigration, en quête de l’obtention de résidence permanente.

 

Nous allions initialement nous orienter vers une demande en temps que travailleurs qualifiés (processus long et interrompu en Juin 2012), mais nous avons eu la grande surprise et chance de voir les règles d’immigration changer a notre avantage en fin d’année 2012. En effet, depuis le 2 Janvier 2013, le programme CEC (Canadian Experience Class) a réduit le minimum d’expérience Canadienne requise a 12 mois au lieu de 24 précédemment.

 

J’ai donc pu boucler et envoyer le dossier complet début Janvier, et les délais pour ce programme sont considérablement raccourcis par rapport aux dossiers de travailleurs qualifiés. L’autre avantage, c’est que les diplômes ne sont pas requis et que les exigences en termes de langues sont réduits aussi. C’est la demande de RP la plus succincte on va dire.

 

Nous pouvons maintenant tranquillement attendre nos visas.

 

Notre fille de 7 ans maintenant est a l’école publique a Oakville, dans un système dit d’immersion (50% Anglais et 50% Français). Cependant le niveau de Français est assez bas et j’ai surpris ma fille en train de lire en Français avec l’accent Anglais… Par contre, en 1 an et demi elle a acquis une très bonne maîtrise de l’Anglais. C’est donc un bon compromis.

 

Ma femme ne travaille pas encore, elle pouponne pour l’instant, notre fils va bientôt avoir 8 mois. Lui il a déjà son passeport Canadien.

 

Nous avons d’ailleurs pu constater que le système de santé n’est pas si mauvais qu’on l’entend souvent. Nous n’avons rien payé pour l’accouchement (avec chambre individuelle a l’hôpital) ou les soins qui ont suivi. Et nous n’avons jamais rien déboursé pour les consultations chez le medecin. Pour le reste, la mutuelle de l’entreprise pour laquelle je travaille rembourse plutot bien les frais dentaires et autres.

 

Donc, après 1 an et demain ici, le bilan est plutôt positif. Nous attendons avec impatience notre RP.

 

J’ai pu voir que pour l’obtention de la citoyenneté, il faut avoir résidé au Canada pendant au moins 1095 jours (3 ans), dont au moins 2 ans sous le statut de résident permanent. Chaque jour vécu au Canada avec permis de travail (avant d’obtenir la RP) compte pour moitié. Donc pour nous ce sera probablement 2 ans de permis de travail + 2 ans de RP avant de faire la demande.

 

A+

 

 

 

 

———

De Ehcuodad

Beau récit,bon courage pour la suite 

———

De Niklasky

Merci. On espère que tout va continuer comme ça a commencé, c’est a dire bien.

———

De lambflo

BONJOUR JE VOULAIS SAVOIR SI LA PETITE EST EN ECOLE PUBLIQUE CAR NOUS ALLONS VENIR NOUS INSTALLER FIN MAI ET MES FILLES 7 & 5 ANS VONT ETRE SCOLARISEES SUR QUEBEC . NOUS AIMERIONS BIEN QU’ELLES APPRENNENT L’ANGLAIS RAPIDEMENT.

———

De Niklasky

BONJOUR JE VOULAIS SAVOIR SI LA PETITE EST EN ECOLE PUBLIQUE CAR NOUS ALLONS VENIR NOUS INSTALLER FIN MAI ET MES FILLES 7 & 5 ANS VONT ETRE SCOLARISEES SUR QUEBEC . NOUS AIMERIONS BIEN QU’ELLES APPRENNENT L’ANGLAIS RAPIDEMENT.

 

Salut a toi.

 

Si tu lis ma présentation (le premier message de ce topic), tu y trouveras la réponse a ta question.

 

Ensuite, je suis en Ontario, donc je peux pas trop me prononcer sur la ville de Québec ni sur le Québec en général, mais il me semble que les écoles y sont majoritairement francophones.

 

Ici en Ontario, dans la plupart des localités non avons le choix entre 3 options :

 

  • Les écoles 100% anglophones
  • Les écoles d’immersion (50% anglophone et 50% francophone)
  • Les écoles 100% Francophones

Ces différentes options sont disponibles dans les écoles publiques laïques ou catholiques ainsi que dans les écoles privées.

 

C’est un vrai luxe d’avoir un tel choix.

———

De MacDonald

BONJOUR JE VOULAIS SAVOIR SI LA PETITE EST EN ECOLE PUBLIQUE CAR NOUS ALLONS VENIR NOUS INSTALLER FIN MAI ET MES FILLES 7 & 5 ANS VONT ETRE SCOLARISEES SUR QUEBEC . NOUS AIMERIONS BIEN QU’ELLES APPRENNENT L’ANGLAIS RAPIDEMENT.

 

Salut a toi.

 

Si tu lis ma présentation (le premier message de ce topic), tu y trouveras la réponse a ta question.

 

Ensuite, je suis en Ontario, donc je peux pas trop me prononcer sur la ville de Québec ni sur le Québec en général, mais il me semble que les écoles y sont majoritairement francophones.

 

Ici en Ontario, dans la plupart des localités non avons le choix entre 3 options :

 

  • Les écoles 100% anglophones
  • Les écoles d’immersion (50% anglophone et 50% francophone)
  • Les écoles 100% Francophones

Ces différentes options sont disponibles dans les écoles publiques laïques ou catholiques ainsi que dans les écoles privées.

 

C’est un vrai luxe d’avoir un tel choix.

je confirme, alors qu’au Québec ils n’offrent pas le choix aux immigrants de fréquenter l’école anglophone dont l’accés est reservé aux anglo-saxons de souche, l’Ontario ofrre le libre choix de choisir la langue d’enseignement de ses enfants. Vive l’Ontario !

———

De MacDonald

.

———

De berla

BONJOUR JE VOULAIS SAVOIR SI LA PETITE EST EN ECOLE PUBLIQUE CAR NOUS ALLONS VENIR NOUS INSTALLER FIN MAI ET MES FILLES 7 & 5 ANS VONT ETRE SCOLARISEES SUR QUEBEC . NOUS AIMERIONS BIEN QU’ELLES APPRENNENT L’ANGLAIS RAPIDEMENT.

 

Salut a toi.

 

Si tu lis ma présentation (le premier message de ce topic), tu y trouveras la réponse a ta question.

 

Ensuite, je suis en Ontario, donc je peux pas trop me prononcer sur la ville de Québec ni sur le Québec en général, mais il me semble que les écoles y sont majoritairement francophones.

 

Ici en Ontario, dans la plupart des localités non avons le choix entre 3 options :

 

  • Les écoles 100% anglophones
  • Les écoles d’immersion (50% anglophone et 50% francophone)
  • Les écoles 100% Francophones

Ces différentes options sont disponibles dans les écoles publiques laïques ou catholiques ainsi que dans les écoles privées.

 

C’est un vrai luxe d’avoir un tel choix.

je confirme, alors qu’au Québec ils n’offrent pas le choix aux immigrants de fréquenter l’école anglophone dont l’accés est reservé aux anglo-saxons de souche, l’Ontario ofrre le libre choix de choisir la langue d’enseignement de ses enfants. Vive l’Ontario !

Pas seulement aux immigrants mais à tous à moins que l’un des parents soit anglophone né au Québec.

———

De immigrer.com

Merci pour votre témoignage, nous venons de le mettre en page d’accueil !

Bonne suite.

———

De Abenakis

La loi 101 au Québec a servi à protéger la langue des Québécois qui est le français.Avant cette loi, une majorité des immigrants se dirigeaient dans les écoles anglaise et ne s’intégraient pas à la majorité francophone.La disparition du français au Québec serait maintenant chose faite ou presque sans la protection de cette loi.  :crying:

———

De jem22

Autre province, autre réalité. Les mesures dela loi 101 ont été prises dans un contexte de lutte pour la préservation de la langue française et ce n’est que de bonne guerre que les québécois se sentent menacés par la langue anglaise qui gagne chaque jour du terrain.

———

De Niklasky

La loi 101 au Québec a servi à protéger la langue des Québécois qui est le français.Avant cette loi, une majorité des immigrants se dirigeaient dans les écoles anglaise et ne s’intégraient pas à la majorité francophone.La disparition du français au Québec serait maintenant chose faite ou presque sans la protection de cette loi.  :crying:

 

Salut,

 

Pourquoi selon toi les immigrants se dirigent-ils vers les écoles anglophones ?

 

Ici en Ontario, la majorité des élèves des écoles Francophones sont des anglophones !

———

De Abenakis

La loi 101 au Québec a servi à protéger la langue des Québécois qui est le français.Avant cette loi, une majorité des immigrants se dirigeaient dans les écoles anglaise et ne s’intégraient pas à la majorité francophone.La disparition du français au Québec serait maintenant chose faite ou presque sans la protection de cette loi.  :crying:

 

Salut,

 

Pourquoi selon toi les immigrants se dirigent-ils vers les écoles anglophones ?

 

Ici en Ontario, la majorité des élèves des écoles Francophones sont des anglophones !

 

 

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner.À leurs arrivés au Québec c’était la surprise et la déception,plusieurs ont quittés pour les provinces anglophones ou se sont adaptés. 

 

Aujourd’hui ce n’est plus le cas heureusement, les gouvernements prennent les actions nécessaires pour mieux accueillir et intégrer les nouveaux arrivants.Personne ne leur disait qu’ailleurs au Québec, 98% de la population est francophone.

 

Au niveau collégial et universitaire,aucun problème maintenant qu’il parle français grâce à la loi 101,les immigrants peuvent étudier en anglais! Les Québécois sont entourés d’une mer anglophone en Amérique du Nord et doivent constamment être aux aguets pour protéger leur langue.La France avec plus de 60 millions d’habitants, aucun problème pour protéger sa langue et les anglais eux… n’ont vraiement pas de problème. 

———

De Niklasky

La loi 101 au Québec a servi à protéger la langue des Québécois qui est le français.Avant cette loi, une majorité des immigrants se dirigeaient dans les écoles anglaise et ne s’intégraient pas à la majorité francophone.La disparition du français au Québec serait maintenant chose faite ou presque sans la protection de cette loi.  :crying:

 

Salut,

 

Pourquoi selon toi les immigrants se dirigent-ils vers les écoles anglophones ?

 

Ici en Ontario, la majorité des élèves des écoles Francophones sont des anglophones !

 

 

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner.À leurs arrivés au Québec c’était la surprise et la déception,plusieurs ont quittés pour les provinces anglophones ou se sont adaptés. 

 

Aujourd’hui ce n’est plus le cas heureusement, les gouvernements prennent les actions nécessaires pour mieux accueillir et intégrer les nouveaux arrivants.Personne ne leur disait qu’ailleurs au Québec, 98% de la population est francophone.

 

Au niveau collégial et universitaire,aucun problème maintenant qu’il parle français grâce à la loi 101,les immigrants peuvent étudier en anglais! Les Québécois sont entourés d’une mer anglophone en Amérique du Nord et doivent constamment être aux aguets pour protéger leur langue.La France avec plus de 60 millions d’habitants, aucun problème pour protéger sa langue et les anglais eux… n’ont vraiement pas de problème. 

 

Est-ce qu’il y a aussi des écoles d’immersion au Québec ?

———

De yow_lys

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner

Cela t’as peut-être échappé mais les immigrants ne sont pas des cons finis qui ne savent rien avant de venir.

 

il existe des trucs bizarres avec plein de pages sur lesquelles on écrit des mots et qui ensemblent forment un livre…. Puis au pire si vraiment c’est un tarla, le fait que toute la documentations soit en Français et en Anglais cela indique un petit peu que c’est un peu français…. Mais si il est vraiment très con… le fait qu’on lui demande si il parle français 9y compris sur les docuemnts fédéraux) ça donne une piste.

 

Mais comme l’immigrant est parfait vraiment, mais alors vraiment tata, ben la brochure qui est jointe au dossier fédéral qui t’explique le Français au Canada et ses différentes communautés devraient finir de lui faire voir la lumière tu coirs pas.

 

Alors certes je suis (un poil) sarcastique, mais cette vision de l’immigrant qui descend de son baobab pour atterrir à Montréal est, il faut bien le reconnaitre, un peu condescendante.

 

Salut

La loi 101 au Québec a servi à protéger la langue des Québécois qui est le français.Avant cette loi, une majorité des immigrants se dirigeaient dans les écoles anglaise et ne s’intégraient pas à la majorité francophone.La disparition du français au Québec serait maintenant chose faite ou presque sans la protection de cette loi.  :crying:

 

Salut,

 

Pourquoi selon toi les immigrants se dirigent-ils vers les écoles anglophones ?

 

Ici en Ontario, la majorité des élèves des écoles Francophones sont des anglophones !

 

 

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner.À leurs arrivés au Québec c’était la surprise et la déception,plusieurs ont quittés pour les provinces anglophones ou se sont adaptés. 

 

Aujourd’hui ce n’est plus le cas heureusement, les gouvernements prennent les actions nécessaires pour mieux accueillir et intégrer les nouveaux arrivants.Personne ne leur disait qu’ailleurs au Québec, 98% de la population est francophone.

 

Au niveau collégial et universitaire,aucun problème maintenant qu’il parle français grâce à la loi 101,les immigrants peuvent étudier en anglais! Les Québécois sont entourés d’une mer anglophone en Amérique du Nord et doivent constamment être aux aguets pour protéger leur langue.La France avec plus de 60 millions d’habitants, aucun problème pour protéger sa langue et les anglais eux… n’ont vraiement pas de problème. 

 

Est-ce qu’il y a aussi des écoles d’immersion au Québec ?

Ben je connais les écoles d’immersion française au Québec… très populaires en Outaouais.

———

De Blueberry

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner.À leurs arrivés au Québec c’était la surprise et la déception,plusieurs ont quittés pour les provinces anglophones ou se sont adaptés. 

 

Il ne faut peut-etre pas exagérer non?

———

De Niklasky

Quand je dis école d’immersion, je parle des écoles avec programme bilingue (50% anglophone, 50% francophone).

———

De Abenakis

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner

Cela t’as peut-être échappé mais les immigrants ne sont pas des cons finis qui ne savent rien avant de venir.

 

il existe des trucs bizarres avec plein de pages sur lesquelles on écrit des mots et qui ensemblent forment un livre…. Puis au pire si vraiment c’est un tarla, le fait que toute la documentations soit en Français et en Anglais cela indique un petit peu que c’est un peu français…. Mais si il est vraiment très con… le fait qu’on lui demande si il parle français 9y compris sur les docuemnts fédéraux) ça donne une piste.

 

Mais comme l’immigrant est parfait vraiment, mais alors vraiment tata, ben la brochure qui est jointe au dossier fédéral qui t’explique le Français au Canada et ses différentes communautés devraient finir de lui faire voir la lumière tu coirs pas.

 

Alors certes je suis (un poil) sarcastique, mais cette vision de l’immigrant qui descend de son baobab pour atterrir à Montréal est, il faut bien le reconnaitre, un peu condescendante.

 

Salut

La loi 101 au Québec a servi à protéger la langue des Québécois qui est le français.Avant cette loi, une majorité des immigrants se dirigeaient dans les écoles anglaise et ne s’intégraient pas à la majorité francophone.La disparition du français au Québec serait maintenant chose faite ou presque sans la protection de cette loi.  :crying:

 

Salut,

 

Pourquoi selon toi les immigrants se dirigent-ils vers les écoles anglophones ?

 

Ici en Ontario, la majorité des élèves des écoles Francophones sont des anglophones !

 

 

Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner.À leurs arrivés au Québec c’était la surprise et la déception,plusieurs ont quittés pour les provinces anglophones ou se sont adaptés. 

 

Aujourd’hui ce n’est plus le cas heureusement, les gouvernements prennent les actions nécessaires pour mieux accueillir et intégrer les nouveaux arrivants.Personne ne leur disait qu’ailleurs au Québec, 98% de la population est francophone.

 

Au niveau collégial et universitaire,aucun problème maintenant qu’il parle français grâce à la loi 101,les immigrants peuvent étudier en anglais! Les Québécois sont entourés d’une mer anglophone en Amérique du Nord et doivent constamment être aux aguets pour protéger leur langue.La France avec plus de 60 millions d’habitants, aucun problème pour protéger sa langue et les anglais eux… n’ont vraiement pas de problème. 

 

Est-ce qu’il y a aussi des écoles d’immersion au Québec ?

Ben je connais les écoles d’immersion française au Québec… très populaires en Outaouais.

 

 

 

 

 

Si ont prend le temps de bien lire ma citation,je mentionne ” Avant l’instauration de cette loi” donc avant le 26 août 1977.Le gouvernement Canadien ne se donnait pas la peine d’expliquer le fait Français au Canada auprès des futures immigrants.Suite à de nombreux combat et avec les années, le gouvernement Québécois a obtenu plus de pouvoir sur son immigration.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_la_langue_fran%C3%A7aise

 

 

 

Et par simple curiosité si je peux me permettre,je mets un lien sur la bataille du Français à Montréal présentementet et les débats qu’elles suscites.Prenez le temps de lire les commentaires suite au texte du ministre Québécois…

 

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/369559/francais-mener-les-bons-combats

———

De Abenakis

Voilà,un peu de lecture…

 

Admissibilité à l’enseignement en anglais

Plus de 80 % des Québécois ont le français pour langue maternelle sur l’ensemble du territoire et la proportion de la population qui dit connaître le français est encore plus élevée, atteignant 90 %. La vie se déroule en français dans la plupart des milieux du Québec et le français y est la langue d’enseignement.

La Charte de la langue française prévoit que les enfants doivent fréquenter l’école francophone jusqu’au terme de leurs études secondaires dans le réseau de l’enseignement public ou dans le réseau de l’enseignement privé subventionné.

Toutefois, dans certaines situations particulières, des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, peuvent fréquenter un établissement scolaire public ou privé subventionné de langue anglaise.

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) traite les demandes d’admissibilité à l’enseignement en anglais.

 

http://www.mels.gouv.qc.ca/aea/

 

 

Qui peut fréquenter l’école anglophone?

La Charte de la langue française distingue trois types de situations :

  • celle des enfants qui sont établis de façon permanente au Québec et qui peuvent obtenir une déclaration d’admissibilité à l’enseignement en anglais;
  • celle des enfants qui sont établis de façon permanente au Québec et qui peuvent recevoir l’enseignement en anglais en application d’une autorisation particulière;
  • celle des enfants qui séjournent de façon temporaire au Québec et qui peuvent obtenir une autorisation temporaire de recevoir l’enseignement en anglais.

Qui peut obtenir une déclaration d’admissibilité?

De façon générale, un enfant peut obtenir une déclaration d’admissibilité :

  • s’il a reçu, en anglais, la majeure partie de son enseignement primaire ou secondaire au Canada;
  • ou si son frère ou sa sœur a reçu la majorité de son enseignement primaire ou secondaire en anglais au Canada;
  • ou si son père ou sa mère a reçu la majorité de son enseignement primaire en anglais au Canada;
  • s’il est l’enfant d’un parent qui a fréquenté l’école au Québec après le 26 août 1977 et qui aurait pu être déclaré admissible à l’enseignement en anglais à cette époque.

———

De Blueberry

Si ont prend le temps de bien lire ma citation,je mentionne ” Avant l’instauration de cette loi” donc avant le 26 août 1977.Le gouvernement Canadien ne se donnait pas la peine d’expliquer le fait Français au Canada auprès des futures immigrants.Suite à de nombreux combat et avec les années, le gouvernement Québécois a obtenu plus de pouvoir sur son immigration.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_la_langue_fran%C3%A7aise

 

Soit, mais la majorité des immigrants savaient, meme en ce temps la, que l’on parle Francais au Québec. Pas besoin de demander au gouvernement fédéral.

———

De kobico

Si ont prend le temps de bien lire ma citation,je mentionne ” Avant l’instauration de cette loi” donc avant le 26 août 1977.Le gouvernement Canadien ne se donnait pas la peine d’expliquer le fait Français au Canada auprès des futures immigrants.Suite à de nombreux combat et avec les années, le gouvernement Québécois a obtenu plus de pouvoir sur son immigration.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_la_langue_fran%C3%A7aise

 

Soit, mais la majorité des immigrants savaient, meme en ce temps la, que l’on parle Francais au Québec. Pas besoin de demander au gouvernement fédéral.

 

Désolée, blueberry, sur ce coup, Abenakis est plus proche de la réalité qu’il n’y paraît.

 

Le Canada est encore largement reconnu comme étant avant tout un pays anglophone. À l’époque, c’est le gouvernement fédéral qui contrôlait à 100 % le choix des immigrants et la seule la connaissance de l’anglais était favorisée. Et non, la publicité fédérale n’était pas aussi bilingue que de nos jours.

Pour ceux qui immigraient au Québec, ils venaient majoritairement s’intégrer à la communauté anglophone (Grecs, Italiens, Polonais, Portugais, etc…).

C’est vraiment la Loi 101 et l’entente Couture-Cullen en 1978 qui a renversé la vapeur. Bien sûr que certains pouvaient savoir qu’il y avait une francophonie au Québec mais elle était souvent perçue comme un fait folklorique, voire une communauté minoritaire parmi d’autres alors que dans les faits, elle constituait la majorité (c’est encore vrai à hauteur de 80%).

 

Fait surprenant, il existe encore, en 2011, des nouveaux arrivants qui ignorent que l’on parle français au Québec et à Québec!

 

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201110/10/01-4455899-bhoutanais-a-quebec-une-surprise-le-francais.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4455897_article_POS1

 

 

C’est de cela dont parlait Abenakis. Il y a trente ans, les choses étaient bien différentes, le fait français au Québec bien moins connu de par le monde qu’aujourd’hui. Je ne crois pas qu’il voulait insulter les immigrants et les prendre pour une gang de tatas. 

 

 

Yow_lys, je pense que tu as pris la mouche un peu rapidement…. 😉 

———

De Abenakis

Tout à fait  Kobico,très bien résumé!  :biggrin2:  

———

De Blueberry

Désolée, blueberry, sur ce coup, Abenakis est plus proche de la réalité qu’il n’y paraît.

 

Le Canada est encore largement reconnu comme étant avant tout un pays anglophone. À l’époque, c’est le gouvernement fédéral qui contrôlait à 100 % le choix des immigrants et la seule la connaissance de l’anglais était favorisée. Et non, la publicité fédérale n’était pas aussi bilingue que de nos jours.

Pour ceux qui immigraient au Québec, ils venaient majoritairement s’intégrer à la communauté anglophone (Grecs, Italiens, Polonais, Portugais, etc…).

C’est vraiment la Loi 101 et l’entente Couture-Cullen en 1978 qui a renversé la vapeur. Bien sûr que certains pouvaient savoir qu’il y avait une francophonie au Québec mais elle était souvent perçue comme un fait folklorique, voire une communauté minoritaire parmi d’autres alors que dans les faits, elle constituait la majorité (c’est encore vrai à hauteur de 80%).

 

Fait surprenant, il existe encore, en 2011, des nouveaux arrivants qui ignorent que l’on parle français au Québec et à Québec!

 

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201110/10/01-4455899-bhoutanais-a-quebec-une-surprise-le-francais.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4455897_article_POS1

 

 

C’est de cela dont parlait Abenakis. Il y a trente ans, les choses étaient bien différentes, le fait français au Québec bien moins connu de par le monde qu’aujourd’hui. Je ne crois pas qu’il voulait insulter les immigrants et les prendre pour une gang de tatas. 

 

 

Yow_lys, je pense que tu as pris la mouche un peu rapidement…. 😉 

 

Je n’avais pas interprété cela comme une insulte, mais néanmoins j’assumais que si quelqu’un voulait immigrer au Québec meme avant la loi 101, devait bien savoir que l’on parlait Francais dans la province non? Cela parait un peu étonnant….

 

C’est vrai aussi que dans ces “temps lointains” Internet n’était pas aussi développé…

———

De kobico

 
Je n’avais pas interprété cela comme une insulte, mais néanmoins j’assumais que si quelqu’un voulait immigrer au Québec meme avant la loi 101, devait bien savoir que l’on parlait Francais dans la province non? Cela parait un peu étonnant….
 
C’est vrai aussi que dans ces “temps lointains” Internet n’était pas aussi développé…

 

On pouvait le savoir et s’en foutre totalement et on pouvait aussi ne pas le savoir du tout. Cela dépendait souvent des pays d’origine.

———

De yow_lys

Mais comment ont fait ces néo-québécois d’origine irlandaise, italienne pour deviner qu’au Québec ca parlait français et cela e dépit de l’absence du dit accord ou de la loi 101.

Mon point n’est pas de critiquer la loi 101, mais ce discours à la con où on prend les immigrants pour des gros tarlas…. Tu crois qu’ils sont au courant de la Loi 101 avant de débouler?! Non… Mais comme les prédécesseurs irlandais il savait très bien que Montréal c’était différent. que le canada c’est un poil frisquet… La différence c’est qu’auparavant bien que conscient du fait français ils pensaient s’en tirer pour certains avec l’anglais. Comme d’ailleurs certains le pense toujours.

Mais faut vraiment avoir une vision du monde pas mal condescendante pour croire que le type montait dans l’avion, atterrissait à Montréal et hop…. Ben merde c’est en français alors… Quelle surprise…. Vous vous rendez pas compte de la connerie de ce scénario car ce que vous voyez avant tout c’est cette vision romantique de l’immigrant qui a enfin découvert le nouveau monde. Descendu de son baobab….Ça me rappelle quasiment mon voyage étant jeune aux USA où on m’a demandé si on avait des voitures en France… C’est certes un peu poussé, mais y a une idée commune quand même.

Je dirais même qu’il y à plus de chance que votre immigrant des années 70 sache qu’il y a du français au Québec que l’amer loc. Moyen du Texas des années 2010.

———

De Éric70

Mais comment ont fait ces néo-québécois d’origine irlandaise, italienne pour deviner qu’au Québec ca parlait français et cela e dépit de l’absence du dit accord ou de la loi 101.

Mon point n’est pas de critiquer la loi 101, mais ce discours à la con où on prend les immigrants pour des gros tarlas…. Tu crois qu’ils sont au courant de la Loi 101 avant de débouler?! Non… Mais comme les prédécesseurs irlandais il savait très bien que Montréal c’était différent. que le canada c’est un poil frisquet… La différence c’est qu’auparavant bien que conscient du fait français ils pensaient s’en tirer pour certains avec l’anglais. Comme d’ailleurs certains le pense toujours.

Mais faut vraiment avoir une vision du monde pas mal condescendante pour croire que le type montait dans l’avion, atterrissait à Montréal et hop…. Ben merde c’est en français alors… Quelle surprise…. Vous vous rendez pas compte de la connerie de ce scénario car ce que vous voyez avant tout c’est cette vision romantique de l’immigrant qui a enfin découvert le nouveau monde. Descendu de son baobab….Ça me rappelle quasiment mon voyage étant jeune aux USA où on m’a demandé si on avait des voitures en France… C’est certes un peu poussé, mais y a une idée commune quand même.

Je dirais même qu’il y à plus de chance que votre immigrant des années 70 sache qu’il y a du français au Québec que l’amer loc. Moyen du Texas des années 2010.

 

Mon ex-femme marocaine ne savait pas qu’il y avait des francophones au Canada ? On parle des années 2000 et on ne parle pas d’une idiote !

 

Aujourd’hui beaucoup de français pensent qu’au Maghreb ils sont francophones ! Les gens instruit parlent français, mais leurs langues d’usage est l’arabe !

 

Pour les années 70, oui beaucoup de gens ne s’imaginaient pas le Québec francophone, en fait beaucoup d’immigrants pensent encore aujourd’hui que le Canada est bilingue “coast to coast”. Aujourd’hui et encore plus avant la loi 101 beaucoup de gens s’imaginent le français la langue d’une petite minorité et qu’étant donné que le Canada est bilingue ils nous imaginent tous bilingue.

———

De yow_lys

Mon ex-femme marocaine ne savait pas qu’il y avait des francophones au Canada ? On parle des années 2000 et on ne parle pas d’une idiote !
 
Aujourd’hui beaucoup de français pensent qu’au Maghreb ils sont francophones ! Les gens instruit parlent français, mais leurs langues d’usage est l’arabe !
 
Pour les années 70, oui beaucoup de gens ne s’imaginaient pas le Québec francophone, en fait beaucoup d’immigrants pensent encore aujourd’hui que le Canada est bilingue “coast to coast”. Aujourd’hui et encore plus avant la loi 101 beaucoup de gens s’imaginent le français la langue d’une petite minorité et qu’étant donné que le Canada est bilingue ils nous imaginent tous bilingue.
Et ta femme elle a découvert le côté français du Canada en descendant de l’avion?
Tant qu’il y aura des gens qui voient les immigrants comme vous, il y aura des petits livrets d’information pour immigrant qui seront pondus par les municipalités. Livret où l’on nous explique de pas sentir trop mauvais, ou de pas cuisiner trop fort.

———

De Kweli

Fait surprenant, il existe encore, en 2011, des nouveaux arrivants qui ignorent que l’on parle français au Québec et à Québec!

 

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201110/10/01-4455899-bhoutanais-a-quebec-une-surprise-le-francais.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4455897_article_POS1

 

Ben là, kobico! Tu penses vraiment qu’un réfugié du Bhoutan a les moyens de s’informer sur sa future destination? 

———

De kobico

Mon point n’est pas de critiquer la loi 101, mais ce discours à la con où on prend les immigrants pour des gros tarlas…. Tu crois qu’ils sont au courant de la Loi 101 avant de débouler?! Non… Mais comme les prédécesseurs irlandais il savait très bien que Montréal c’était différent. que le canada c’est un poil frisquet… La différence c’est qu’auparavant bien que conscient du fait français ils pensaient s’en tirer pour certains avec l’anglais. Comme d’ailleurs certains le pense toujours.

Mais faut vraiment avoir une vision du monde pas mal condescendante pour croire que le type montait dans l’avion, atterrissait à Montréal et hop…. Ben merde c’est en français alors… Quelle surprise….

Écoute ben, yow_lys, y’a rien de condescendant à faire une observation sur la réalité d’une autre époque.Ce n’est pas non plus une question de prendre les immigrants pour des cons. Rien à voir non plus avec une quelconque réaction à une critique envers la Loi 101.

Relis calmement ce que j’ai écrit…. Je te dis qu’il était fréquent de rencontrer des nouveaux venus (immigrants ou réfugiés) qui tombaient presque des nues en constatant qu’on parlait français au Québec. C’est pas être cons d’être mal informés si les moyens n’étaient pas là, parce que vois-tu, justement, l’info circulait pas mal moins,les formulaires et toute la procédure se faisaient en anglais seulement, les projets d’immigration ne se préparaient pas de longue haleine comme aujourd’hui (les délais étaient moins longs aussi!), même que les catégories (tr qualifiés,investisseurs, etc…) n’existaient pas.

À cette époque, j’étais une jeune adulte et ma mère travaillait dans les services d’accueil aux immigrants alors j’ai pu constater de visu cette réalité et des histoires de gens surpris du fait français, j’en ai plein ma besace. J’ai pas dit non plus que c’était généralisé, seulement très ou plus fréquent qu’aujourd’hui. Évidemment,le pays d’origine et le statut y sont pour quelque chose dans le fait de savoir ou non à l’avance.

Faque,toi aussi, ne me prend pas pour une tata condescendante!

———

De kobico

Fait surprenant, il existe encore, en 2011, des nouveaux arrivants qui ignorent que l’on parle français au Québec et à Québec!
 
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201110/10/01-4455899-bhoutanais-a-quebec-une-surprise-le-francais.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4455897_article_POS1

 
Ben là, kobico! Tu penses vraiment qu’un réfugié du Bhoutan a les moyens de s’informer sur sa future destination? 

Ben non ma chère, je ne jette de pierre à personne. Je constate seulement qu’à priori, on pense “anglais” en évoquant la vie au Canada. Z’ont beau être des réfugiés bouthanais, ils s’attendaient d’office à un environnement anglophone.

En passant, 700 réfugiés du Bhoutan à Québec.

———

De yow_lys

Mon point n’est pas de critiquer la loi 101, mais ce discours à la con où on prend les immigrants pour des gros tarlas…. Tu crois qu’ils sont au courant de la Loi 101 avant de débouler?! Non… Mais comme les prédécesseurs irlandais il savait très bien que Montréal c’était différent. que le canada c’est un poil frisquet… La différence c’est qu’auparavant bien que conscient du fait français ils pensaient s’en tirer pour certains avec l’anglais. Comme d’ailleurs certains le pense toujours.

Mais faut vraiment avoir une vision du monde pas mal condescendante pour croire que le type montait dans l’avion, atterrissait à Montréal et hop…. Ben merde c’est en français alors… Quelle surprise….

Écoute ben, yow_lys, y’a rien de condescendant à faire une observation sur la réalité d’une autre époque.Ce n’est pas non plus une question de prendre les immigrants pour des cons. Rien à voir non plus avec une quelconque réaction à une critique envers la Loi 101.

Relis calmement ce que j’ai écrit…. Je te dis qu’il était fréquent de rencontrer des nouveaux venus (immigrants ou réfugiés) qui tombaient presque des nues en constatant qu’on parlait français au Québec. C’est pas être cons d’être mal informés si les moyens n’étaient pas là, parce que vois-tu, justement, l’info circulait pas mal moins,les formulaires et toute la procédure se faisaient en anglais seulement, les projets d’immigration ne se préparaient pas de longue haleine comme aujourd’hui (les délais étaient moins longs aussi!), même que les catégories (tr qualifiés,investisseurs, etc…) n’existaient pas.

À cette époque, j’étais une jeune adulte et ma mère travaillait dans les services d’accueil aux immigrants alors j’ai pu constater de visu cette réalité et des histoires de gens surpris du fait français, j’en ai plein ma besace. J’ai pas dit non plus que c’était généralisé, seulement très ou plus fréquent qu’aujourd’hui. Évidemment,le pays d’origine et le statut y sont pour quelque chose dans le fait de savoir ou non à l’avance.

Faque,toi aussi, ne me prend pas pour une tata condescendante!

Je fulmine pas sur tes propos nécessairement mais sur la merde condescendante pondue par abenakis. qui en plus sort la loi 101.

La loi 101 n’a rien fait pour le Français en dehors des frontières. Je suis en revanche d’accord pour dire que l’accord sur l’immigration lui a fait quelque chose, ou encore la Loi sur les Langues Officielles du vilain Trudeau.

 

Que certains immigrants soient complétement déconnecté de la réalité, il y en a eu et il y en aura toujours.

 

Je comprends ton vécu personnel, mais c’est comme dire que tu aurais vu ta maman travailler pour l’aide aux immigrants tuberculeux et donc tu en tirerais une conclusion sur tout les immigrants qui seraient pas mal tuberculeux. C’était en l’espèce un service d’aide aux immigrants, et tu trouveras dans ce même service d’aide maintenant autant d’immigrants déconnectés.

 

Mais le propos initial et qui me rend très acide, c’est de prétendre que l’immigrant débarquait en sachant rien de rien. C’est grace à cela que l’on a des livrets à la con qui nous disent de prendre des douches.

 

Pour rappel le propos était le suivant:

“Avant l’instauration de cette loi,les immigrants croyaient que le Canada était entièrement anglophone avec l’aide du gouvernement fédéral qui ne faisait aucun effort à l’époque pour les renseigner.À leurs arrivés au Québec c’était la surprise et la déception”

Croire que les immigrants ne savaient rien c’est la première erreur, et croire que c’est la Loi 101 qui a changé les choses c’est la deuxième erreur.

———

De Abenakis

Bravo yow_lys,tu es plus intelligent que nous tous…désolé de te contredire, mais c’est bien la loi 101 qui a sauvé les Québécois de l’assimilation.Cette loi faite pour le Québec seulement,parce que les enfants d’immigrants n’avaient pas le choix de fréquenter l’école Française.Aujourd’hui nous voyons le résultat,car des jeunes de toutes nationalités parlent un excellent français au Québec ce qui n’était pas le cas avant la loi 101.

 

Fin de la citation…,l’abonné que vous essayez de joindre n’est plus disponible!!!!!   :sleeping: on passe à un autre sujet…plus de temps à perdre! :8):

———

De yow_lys

Tu modifie tes propres propos…. 

Tu expliquais que grâce à cette Loi tu n’avais plus d’immigrants arrivant au Québec sans savoir qu’on y parlait français. Et si la Loi a des mérites ce n’est pas celui-ci. C’est l’accord d’immigration Canada-Québec et la Loi fédérale sur les langues officielles qui a exposé l’immigrant au français avant son arrivée au Canada.

La Loi 101 c’est une fois arrivée qu’elle agit pas avant. Et c’est d’ailleurs ce que tu viens d’expliquer dans ta dernière intervention.

———

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

La ville la plus chère pour vivre au Canada n’est pas celle que vous croyez

0 (0) Les villes de Toronto et de Vancouver, longtemps reconnues pour...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com