Et un bilan de plus… - Immigrer.com
dimanche , 19 mai 2024
Accueil FAQ Et un bilan de plus…
FAQTranche de vie, l'intégration

Et un bilan de plus…

0
0
(0)

Et un bilan de plus…

Ecrit par : ebsline 30-03 à 7:27

Comme je constate que beaucoup ont de questions existentielles quant à leur projet d’immigration en ce moment voici mon petit grand lonnnnnnnng bilan de…. 2 ans au Québec dont 1 an de RP ….

Je ne vais pas vous raconter ma vie mais pour mieux comprendre j’va quand même vous en donner un “p’tit boute” … alors courage car ça va être un peu long… d’autant plus que j’sais pas faire court …. Oh pis zut je suis pas la seule n’est ce pas Sandrine (les L5) !!!!!!

Je suis donc française et aujourd’hui j’ai plus de 50 ans (mais moins de 60 hihihihi !!!)

En gros si je relis ma vie en France, j’ai eu une vie cyclique avec de gros changements tous les 10 ans… (10 ans : 1er déménagement, 20 ans : 1ères amours ah là là que de souvenirs… , 30 ans réorientation professionnelle, 40 ans : changement de boulot, 50 ans : décision en vue d’une immigration au Québec…)

Durant la dernière phase (je vous fais grâce du détail des précédentes…) alors que je travaille dans la restauration d’un monument historique, en lien avec l’enseignement puisque je serai chargée, sur le monument, de l’accueil des classes scolaires, travail passionnant… je pourrais vous en parler pendant des heures… voilà qu’un beau jour je rencontre sur internet un charmant québécois… (oui ça existe !! même si il est un peu ours… n’en déplaise à certain de ce forum…c’est le coup de foudre….) Résultat 5 ans après cette rencontre je décide d’aller le rejoindre au Québec … oui mais bon, en fait, j’ai 50 ans… et ce n’est pas gagné….

Le Québec je ne le connais que pour 1 mois de vacances en 2002… et avant de faire le grand saut je voulais en savoir plus…y compris quel genre de miel mangent les ours hihihih… Je négocie donc une année sabbatique à mon travail, elle est acceptée à condition que je continue de les aider à distance via le net, ce qui m’arrange bien aussi pour le côté financier…. Et voilà mon projet qui peu à peu prend tournure….

En Avril 2004 je mets donc le pied sur le sol québécois pour passer cette année en touriste. Très vite je me prends un petit appartement à Longueuil, (oui je sais c’est le 450… mais moi j’aime bien…) au loyer modéré, car il va falloir surveiller les finances (côté chum je préfère dans un premier temps le “chacun chez soi”… ça doit être l’âge … et puis avec les ours on ne sait jamais…)
J’ouvre un compte bancaire, comme touriste, sans problème à la RBC.

Cette année sera la clef de ma future immigration, je me donne un mois pour me décider à lancer la procédure de demande RP, comme j’ai plus ou moins prévu le coup, (Ah l’amour l’amour !!! ) j’ai emmené avec moi tous les documents nécessaires pour faire ma demande depuis le Québec.

Fin Mai 2004 je lance la procédure, après avoir fait le test d’évaluation sur le site du gouvernement du Québec, ça passe mais de justesse (si je mets faible en anglais ça ne passe pas si je mets moyenne ça passe…) tant pis je risque le tout pour le tout…
Je passe mon année et à me demander si oui ou non j’aurai ce CSQ… et à faire du bénévolat
– dans une association pour l’aide aux devoirs des enfants en difficulté scolaire
– dans une association de personnes âgées pour leur donner des cours d’informatique
– en aidant une jeune médiatrice familiale à installer son cabinet en lui faisant son secrétariat
mais aussi à commencer de prospecter pour un futur emploi… j’ai mon idée derrière la tête faire du secrétariat dans une école… ou travailler dans un projet touristique… ou gérer un “monument historique”…

Juillet – Août : l’été à Montréal, une petite merveille, festivals, musés, parc Mont Royal… faut vraiment le vouloir pour s’ennuyer !!!

Novembre 2004, je suis convoquée à Paris pour une entrevue de sélection en vue d’obtenir le CSQ, dans un premier temps j’envisage de demander à passer cette entrevue à Montréal mais me sachant limite côté total des points, je décide de ne pas prendre de risque et préfère rentrer sur Paris pour me présenter comme tout candidat à la dite entrevue. Après de bonnes sueurs froides … je ressors le CSQ en poche… ouf première étape, et pas la moindre, de franchie, je suis rassurée le reste devrait couler de source… et me voilà 3 jours après de nouveau sur le sol québécois… prête à affronter mon premier hiver…. Je suis une fille de la montagne moi… donc ça devrait aller… Janvier -30°C la goutte qui vous gèle dans le nez … pas très agréable… mais avec un bon “cache-cou” qui vous monte jusqu’au nez… (en France c’est le cache-nez qui vous descend jusqu’au cou… encore une histoire de culture me direz-vous…) là aussi l’étape est franchie allègrement !!! Je ne sors pas beaucoup (because finances) mais je profite au maximum de Montréal… une virée à Québec avec mon ours de chum (ben oui quand même, faut bien le sortir de temps en temps !!!)

Février 2005 : visite médicale pour le visa à Longueuil.

Je vois le temps filer à toute allure et commence à me préparer à l’idée d’annoncer ma démission à mon boulot français… ça va pas être de la tarte comme on dit, car eux sont persuadés que je reviens en Avril 2005 !!!!!

Fin mars 2005 je rentre donc au bercail français la brune et de bonnes pistes d’embauche québécoises dans mes valises …

30 Mars 2005 le visa est apposé dans le passeport

Reste à aller affronter les foudres de mon patron et lui annoncer mon départ définitif… et oh surprise cela passe bien, avec même
– les félicitations pour mon courage à faire ce grand saut à mon âge (ça c’est moins gentil mais bon…),
– une petite fête,
– une enveloppe financière bien appréciée…

Le temps de boucler toutes les démarches administratives françaises, le déménagement, et me voilà à nouveau le 14 Mai 2005 sur le sol québécois mais cette fois en résidente permanente….

Installation dans un nouvel appartement correspondant mieux à mes envies et besoins…

Les démarches administratives québécoises faites en 24h !!!! (contre 1 mois en France… ben vi ça m’arrive de comparer !!!!) et me voici à la recherche de la job, Club de Recherche d’Emploi, Association d’aide aux immigrants, CV à la sauce québécoise, appels téléphoniques… rien n’y fait…le blues me prend la tête …

Commençant à être inquiète, mi-Août je ressors mes pistes d’embauche de 2005… ah réseau quand tu nous tiens… et fin Août me voilà embauchée comme secrétaire dans une école primaire…(merci bénévolat !!!) c’est l’explosion de joie … même mon ours de chum sors de sa caverne… pour partager un bon pot de miel….

Décembre 2005 – Février 2006 mon 2° hiver québécois… même pas la goutte qui gèle dans le nez!!!! On m’aurait donc trompée sur la rigueur des hivers canadiens ???? à moins que réchauffement de la planète… ou peut être ben que je m’habitue… Cette période m’a aussi confrontée aux soi-disant catastrophiques services de santé québécois … Personnellement j’ai été très bien soignée rapidement et avec compétence, et comme il s’agit quand même de quelque chose de sérieux je peux vous dire que je suis très bien suivie.

Nous voilà bientôt en Avril 2006, deux ans de présence au Québec … déjà…
J’ai eu beaucoup de chance je le sais, mais je crois que mon année sabbatique à vraiment été le catalyseur de cette chance, j’ai pu durant cette année approfondir le quotidien québécois, préparer en toute quiétude mon atterrissage définitif, m’adapter tranquillement au choc culturel nord-américain.
Un autre point positif qui m’a beaucoup aidé : avoir un ours de chum québécois, pour l’insertion au quotidien… rien de tel…. Mais dur dur… car là aussi choc culturel garanti…

L’année scolaire 2005, elle, jusque là, m’a permis de comprendre
– le monde du travail : salaire à la semaine et selon les heures travaillées, pas de contrat de travail, beaucoup de confiance employé-employeur
– le monde scolaire québécois : approche complètement différente de la discipline, du rythme scolaire, de la relation éducateurs-parents…

Je continue d’aller de découverte en découverte…

Les projets pour la 3° année :
– l’approfondissement de ma relation avec mon ours de chum québécois…
– un peu plus de tourisme
– continuer mon insertion dans la vie quotidienne en développant mon réseau de connaissances québécoises
– peut être l’achat d’une maison si les finances le permettent…

voilà voilà… un petit grand lonnnnnnnnnnng bilan (mais c’est promis le prochain ce sera pas pour tout de suite…pour les 5 ans… ou les 60 on verra!!!!) plus que positif, pas facile tous les jours, mais quand on arrive à surmonter ses peurs on arrive à voir non pas la vie en rose mais les couleurs de la vie réelle celles qui vous construisent au jour le jour, les couleurs joyeuses , les couleurs tristes, celles du tableau de la Vie quoi… et celles là elles existent dans tous les pays du monde…

Bonne route à tous….et bienvenue au Québec… ça vaut le coup…

Ebsline

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Mes impressions après 23 ans au Québec

0 (0) Depuis 23 ans que je suis au Québec, j’ai vu...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com