Discipline des Québécois comparé au Français ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Discipline des Québécois comparé au Français ?

Discipline des Québécois comparé au Français ?

Discipline des Québécois comparé au Français ?

Aron
11-09 à 13:23

Amis de ce forum bonjour,

Une des raisons majeures qui me fait quitter la France est le manque de civisme et la mentalité égoiste des francais en général.

Pour avoir cotoyé des américains, je sais que ces derniers sont généralement plus respectueux des autres, sans doute à cause d’un système répressif plus fort.

Je voulais savoir s’il en était de même pour les Québécois, ce que j’espère vivement.

Je vous donne des exemples veccus concrets et marquant :

En France :
– Je viens de faire un tour en voiture. Je m’arrête pour respecter une priorité à droite. Un flot de voiture ininterrompue (venant de droite donc) m’empêche de rédémarrer avant 30 s, et bien j’ai eu droit aux klaxons de toute la file de voiture derrière moi, souhaitant sans doute que je me faufile au milieu des voitures pour forcer le passage… Ce genre d’attitude en ville c’est tous les jours, à toute heure et pas seulement en voiture, ce qui devient excédant à force.

– Tous les jours je passe à un carrefour où il y a 2 voies avant le feu : une qui oblige a tourner à gauche (flèche au sol) et l’autre à aller tout droit ou à droite. Comme il y a peu de personne qui vont à gauche, cette voie fait moins la queue (le feu est très long). Du coup beaucoup de voitures qui veulent allez tout droit se mettent à gauche et forcent le passage au dernier moment, sans mettre le clignotant, en vous regardant dans le retro d’un air de dire “et alors je fais ce que je veux non ?”.

J’arrête là avec les exemples français sinon je vais devenir dingue.

Aux USA :
– Dans une file d’attente à Disneyland, une personne se baisse pour relasser ses chaussures, créant un trou dans la queue de 3 bons mètres : personne ne lui ait passé devant, ils ont tous attendu qu’il ait fini ! Personne ne cherche à “griller” son voisin, à lui marcher dessus ou regarde les autres suspicieusement de peur de perdre une place dans la file d’attente et quelques précieux centimètres…

– J’étais au Nord de San Francisco sous le tunnel qui mène au Golden Gate, et le péage du pont créait des embouteillages. Une personne s’est mise à klaxonner sous le tunnel. Je me suis dis : “ca y est encore un attardé !”. Le pire s’est que tout le monde s’est mis à l’immiter. D’abord énervé, j’ai ensuite constaté avec stupeur, en regardant les gens qui s’évertuaient à faire le plus de bruit possible, qu’ils s’amusaient à faire écho avec la voute du tunnel pour produire un concert live improvisé !!! (j’ai donc participé )

J’ai pris des exemples basés sur la voiture et les files d’attentes car c’est ce qui est le plus révélateur de la véritable nature des gens.

J’ai cru comprendre que les Québécois étaient beaucoup plus disciplinés que les Français, ceux qui ont déjà l’expérience des 2 cultures/mentalités pouvez vous me conforter là dessus svp ?

Merci d’avance de vos réponses.

Aron, en recherche de sérénité et de sagesse.

————————–

laurence
11-09 à 14:39

Bonjour Aron,

Les Québécois se rapprochent plus du civisme nord-américain. Les Montréalais ne sont pas pafaits sur les routes, certains diront qu’ils sont parfois énervés mais je trouve leur comportement bien paisibles par rapport à des villes latines comme Paris ou Milan. Mais en dehors de Montréal, c’est encore plus calme, les gens prennent le temps de vivre et les gens ne vont pas s’impatienter au bout de deux minutes.

L’attitude des Québécois est comme les autres en Amérique du Nord. On fait sagement la file au resto comme devant l’autobus. Personne ne tente de faire son “malin” en passant devant l’autre…à part peut-être quelques êtres égarés On peut carrément parler d’un héritage anglo-saxon pour ceci. En général, les gens ne tentent pas d’adapter les lois selon les propres intérêts mais réagissent par rapport à l’ensemble de la communauté. Pas question de faire exception pour ses propres intérêts, ça ne se fait pas, tout simplement.

Un exemple qui en dit long : un ami français touriste à Montréal a pris un sens unique à contre sens pour faire un coin de rue afin de rejoindre une ruelle. Comme il n’y avait personne sur la rue à ce moment là, il a pris le sens unique à contre courant se disant qu’il n’allait pas faire d’ombre à personne. Mais il fut très surpris de se faire rappeller à l’ordre par un piéton qui lui a rapidement signifié que son comportement était inacceptable. Cet ami n’a pas compris la réaction du piéton, puisqu’il ne dérangeait pas sa course. Mais au Québec, société à héritage anglo-saxon, on n’accepte pas l’exception pour “arranger” une situation car que faire si tout le monde y va de sa p’tite exception personnelle.

————————–

yapuka
11-09 à 15:02

Oui, je confirme, les Québécois sont beaucoup plus calmes et patients que les Francais au volant.
Mais, moi, parisienne de base, je les trouve lents, très lents parfois…

————————–

Nicoco LePetit
11-09 à 15:03

Pas d’Anarchy in QC

Ouais moi ce que j’aime dans ma ville c’est la préscience des automobilistes… ils klaxonnent 1 seconde avant que le feu passe au vert… pour moi c’est magique

————————–

Canneberge
11-09 à 15:17

En tout cas ici, il n’y a pas de priorité à droite alors, comme ça, tu as déjà moins de problèmes.

C’est la première chose qu’on a constatée lorsqu’on est arrivés ici : les gens sont pas mal moins nerveux qu’en France. Ça fait du bien. Bon, des fois, on aimerait qu’ils se bougent un peu plus mais on s’habitue.

————————–

BiscuitDérable
11-09 à 15:36

Moi, je crois qu’on voit ce que l’on veut bien voir…

Bien que je ne conduis que depuis 6 ans, j’ai remarqué durant les 2 dernières années qu’il est plus fréquent de voir des gens qui ne font pas leurs arrêts-stop et qui brûlent les feux rouges en klaxonnant pour dire : “Tassez-vous, je passe!”.

Et puis je ne compte même plus le nombre de fois en faisant du jogging ou une voiture est passé en klaxonnant en débile… juste pour le plaisir de me faire sursauter

Bon, je ne connais pas la France. Le Québec est peut-être moins pire mais il reste que des crétins, y’en a partout et ont dirait que depuis quelque temps, j’en vois partout

————————–

nico32
11-09 à 16:05

Salut Aron,

Je viens de passer 3 semaines 1/2 au Québec où j’ai parcouru 3 700 km dans la plupart des régions.

Au niveau du comportement moyen des conducteurs par rapport à la France, il n’y a pas photo.
La différence n’est pas tant au niveau du respect du code de la route qu’au niveau du respect des autres usagers (automobilistes et piétons).
Au Québec aussi on passe à l’orange bien mûr aux feux, on roule un peu vite que la limite autorisée et on stationne dans les couloirs de bus pour faire des livraisons.
Par contre, on respecte les autres conducteurs, on laisse les piétons traverser sur les passages protégés et on ne considère pas son klaxon comme une extension naturelle de son anatomie.

2 choses m’ont cependant surpris. En 3 semaines, j’ai du me faire doublé au moins 20 fois sur une ligne double (continue) alors que je roulais à une vitesse au moins égale à la limite supérieure autorisée. En France on roule en moyenne plus vite, mais ce genre “d’incident” ne m’arrive que 2 ou 3 fois par an.
La deuxième ce sont les rodéos automobiles quasi systématiques en début de soirée avec des jeunes qui sortent leurs voitures tunées. J’en ai vu aussi bien en plein centre-ville de Trois-Rivières que dans des villages comme Metabetchouan, l’Anse St Jean ou St Anne des Monts. Sans doute une coutume locale !!

————————–

pieralinea
11-09 à 16:24

Autre exemple qui confirme ce que tu as remarqué:

Tous les jours en rentrant du travail, je rejoins un axe très chargé en circulation (Gatineau). Moi j’ai un arrêt (un stop ). Un véhicule sur 2 du grand axe prioritaire laisse passer presque sytématiquement les voitures arrêtées au stop.

Je n’ai presque jamais vu ça en France!

————————–

Aron
11-09 à 18:21

Merci de vos témoignages et de vos réponses.

Je suis heureux de me faire confirmer que les Québecois ont bien dans l’ensemble un civisme nord-américain.

Bien sur comme partout il y a des illuminés et des jeunes qui veulent vivre plus vite et plus fort que les adultes, genre Fast and Furious, mais je préfère ca à l’inhumanité de certaines personnes dites responsables qui se croient tout permis.

Concernant l’anecdote de Laurence, je ne compte pas le nombre de fois ou j’ai voulu me manifester comme le piéton l’a fait. Malheureusement en France quand on fait remarquer à quelqu’un qu’il est en faute, on passe tout de suite pour un alien et on se fait traiter de tous les noms.

Alors aujourd’hui je peux dire que, en un sens, le Québec sera un eldorado pour moi

————————–

Benito
11-09 à 22:30

Je ne trouve pas les québécois, d’un civisme exeptionnel. Pour beaucoup le code de la route devient régulièrement une option. Par contre c’est vrai qu’ils n’abusent pas du klaxon !!!
Autre chose, j’aimerais qu’on s’ote l’idée que les français n’ont aucun sens civique au volant et qu’ils roulent beaucoup trop vite, car cela à beaucoup changé depuis un an. Aujourd’hui le code de la route français français est plus restrictif que le code de la route Québécois !!!!

————————–

Redflag
12-09 à 1:17

Salut la gang,

Mon grain de sel.

QUOTE
2 choses m’ont cependant surpris. En 3 semaines, j’ai du me faire doublé au moins 20 fois sur une ligne double (continue) alors que je roulais à une vitesse au moins égale à la limite supérieure autorisée. En France on roule en moyenne plus vite, mais ce genre “d’incident” ne m’arrive que 2 ou 3 fois par an.

Tout ce qui a été dit est vrai, conduire au Québec est plus relaxant et moins dangereux qu’en France. Un détail important cependant, que ton expérience confime : la signalisation au sol est très rarement respectée : dépassement en débordement de ligne continue, changement de voie avant la fin de la ligne continue ou même alors que la ligne est continue de façon permanente (tunnel Ville-Marie…), flèches au sol… Il faut dire aussi que la signalisation au sol est de très mauvaise qualité (à moitié effacée la plupart du temps).

————————–

nissart
12-09 à 5:37

Pour repondre plus particulierement a benito qui parle du nouveau respect des automobilistes en france, je ne suis pas d’accord !!!
Ils ont plus peur des sanctions et roulent un peu moins vite en respectant mieux la limitation certes , mais quid des clignos, priorité notament a la sortie d’un parking , station service etc…
Maintenant quand un mec te coupe une priorité il donne l’excuse que tu roules trop vite ben voyons , bien sur c’est connu ,maitenant la priorité est a celui qui sort du parking , plus a celui qui roule a 80 sur la nationale et encore c’est celui qui sort qui rale !!!
————————–

Redflag
12-09 à 9:50

Salut,

Juste pour dire que la “priorité” reflète la société française. C’est culturel. On a fabriqué un code de la route avec des priorités, c’est-à-dire des privilèges. On a oublié de penser qu’un jour, tout le monde aimerait avoir la priorité et que le respect de ces “priorités” seait ingérable.
Le système “chacun son tour” à un carrefour à 4 arrêts/stop en Amérique du nord reflète une toute autre mentalité…

————————–

Benito
12-09 à 9:58

Redflag : Très intéressant ton analyse !!! Et j’suis d’accord avec toi, c’est bien mieux quand c’est chacun son tour.

Nissart : De toute façon les priorités ont toujours posées en France. Et je maintient que la peur du gendarme a eu ses effet sur la population. Et si il plus personnes qui roule comme un fou sur la route, c’est déjà ça !!!
Pour ced qui est du civisme, je pense que ça dépendant beaucoup des périodes de l’année et des villes……

————————–

Petit-Prince
12-09 à 10:46

Tout ce qui a été dit est pas mal vrai… Pour résumer, les Québécois ont effectivement un civisme à la Nord-Américaine, cependant, certains comportements trahissent parfois leurs origines un peu plus latines, ce qui fait qu’ils sont certainement les plus indisciplinés des Nord-Américains… Mais, cela n’a rien à voir avec l’anti-civisme français.

Comme cela a été dit, lorsqu’un piéton traverse la route, les voitures s’arrêtent… JAMAIS en trois ans ici, une voiture a forcé le passage lorsque je traversais une rue, même au centre-ville. En France, oubliez ça ! Même avec la fameuse “peur du gendarme”.

Et puis lorsqu’on parle de civisme, on peut aussi parler de comportement que l’on voit au Québec, mais que l’on ne verrait jamais en France :
– des jeunes qui aident des personnes âgées à traverser la route
– tout le monde paye le métro et c’est exceptionnel de voir des gens frauder
– même dans les grandes villes, les gens sont prêts à aider si vous en avez besoin
– personne ne fume dans les endroits non-fumeurs… ça peut paraître évident, mais combien de fois j’ai vu des Français fumer dans le métro par exemple !
– pas ou peu de coup de klaxon ou de manifestation d’impatience au volant
– etc.

Bref, même si l’on peut voir quelques défauts dans le comportement des Québécois, ils sont en règle générale, bien plus disciplinés que les Français… en fait, plus que de la discipline, il s’agit juste de respect des autres et de leur environnement.

————————–

Aron
12-09 à 17:32

Voilà qui fait plaisir à entendre.
C’est vraiment le genre d’attitude que je recherche. Vous me direz pour trouver des gens Zen en ce bas monde, mieux vaut aller en Asie… Hum ce sera sans doute ma prochaine étape… Banzaï !

Plus sérieusement j’ai le sentiment que le Québec peut offrir ce qu’il y a de meilleur dans un mode de vie occidental. Un mélange homogène et harmonieux des cultures européenes et nord-américaines qui laisse de côté l’insécurité américaine et l’anti-civisme latin. C’est en tout cas cette image là (faussée ou non) qui me donne envie d’émigrer au Canada.

————————–

deg
13-09 à 11:17

Jour
Je tiens à signaler deux choses :
La première , la répression se fait plus forte maintenant en France (multiplication des radars, suppression de points sur le permis de conduire selon la gravité de la faute et bien entendu les amandes pleuvent plus facilement).
des effets bénéfiques commencent à se faire sentir sur notre comportement en voiture.
Accidents de voiture en baisse depuis 2003 (donc moins de tués et de blessés), meilleur respect également des vitesses.
Une approche ègalement plus civique et répressif avec l’ alcool (baisse de l’ alcool en forte baisse dans les cafés et restaurants).
La deuxième , depuis les années 81 et jusqu’à maintenant. une progression constante de la mise en place des ronds points au détriment des anciens carrefours.
Bon d’ accord nous sommes certainement encore loin des nords américains, mais nous sommes sur la bonne voie . et puis Rome ne s’ est pa fait en un jour .

————————–

fredericfaure
13-09 à 11:59

QUOTE (pieralinea @ 11-09 à 16:24)
Autre exemple qui confirme ce que tu as remarqué:
Tous les jours en rentrant du travail, je rejoins un axe très chargé en circulation (Gatineau). Moi j’ai un arrêt (un stop ). Un véhicule sur 2 du grand axe prioritaire laisse passer presque sytématiquement les voitures arrêtées au stop. Je n’ai presque jamais vu ça en France!

Sans défendre les chauffards français, ce que tu as écris existe bel et bien à paris, ou quand il y a des bouchons en ville ou sur le périph il est d’usage que le véhicule non prioritaire entre sur la chaussée parce qu’on le laisse passer, j’ai été trés surpris les premiéres fois, une voiture sur deux se faufile
autre chose, avant d’arriver à paris on me disait “c’est des malades au volant”, je dirais aujourd’hui faux, les conducteurs font continuellement attention car il y a une telle densité que tu as toujours le regard furtif et préventif, il n’y a pas ou peu le phénoméne d’habitude d’un trajet comme en province ou l’on se méfie moins quand on connaît le trajet, par contre on rencontre de vrais fous du volant, des inconscients mais ils sont pas plus nombreux qu’ailleurs

————————–

nissart
13-09 à 12:46

Deg c’est beau les chiffres n’est ce pas ,alors qu’en est il de ceux qui conduisent sans permis, n’y en a t il pas de + en + ??
OK il faut de la repression pour attenuer le fleau et pourquoi pas tous en velo,ceux qui roulent sans permis,+ nombreux que tu ne le crois, s’en foutent bien , pas le pére de famille qui de toutes façon fait attention car il a des responsabilté,mais lui on va le sanctionner car il a roulé a 71 sur autoroute au lieux de 70 (veridique : moi )et 2 semaines + tard le tunnel passe a 90(las planas , Nice)les boules quand tu vois un con…. qui fait n’importe quoi car il n’a rien a perdre (pas solvable, pas de permis ,s’en bats les c…. en somme) 5 mn aprés prés d’une cité,là pas de fl.. oups policier/radars racketeurs.
Trop facile.
A Nice les clignos n’existent plus , les priorités, que pp n’aiment pas ,non plus (il faut quand meme des regles ,non?) et la liste est longue,je m’enerve, j’arrete là.

————————–

Petit-Prince
13-09 à 17:14

QUOTE: Je tiens à signaler deux choses :
La première , la répression se fait plus forte maintenant en France (multiplication des radars, suppression de points sur le permis de conduire selon la gravité de la faute et bien entendu les amandes pleuvent plus facilement).
des effets bénéfiques commencent à se faire sentir sur notre comportement en voiture.
Accidents de voiture en baisse depuis 2003 (donc moins de tués et de blessés), meilleur respect également des vitesses.
Une approche ègalement plus civique et répressif avec l’ alcool (baisse de l’ alcool en forte baisse dans les cafés et restaurants).
La deuxième , depuis les années 81 et jusqu’à maintenant. une progression constante de la mise en place des ronds points au détriment des anciens carrefours.
Bon d’ accord nous sommes certainement encore loin des nords américains, mais nous sommes sur la bonne voie . et puis Rome ne s’ est pa fait en un jour .

Très bien, j’en suis ravi ! … Mais deux choses me chagrinent :

1. Il s’agit de comportement exclusivement routiers… et l’on sait tous bien que le civisme ne se limite pas à la conduite automobile.

2. Qu’il faille en arriver à une répression maximale pour obtenir, enfin, des résultats ! Or, le comportement civique des Québécois ce fait de façon beaucoup plus naturelle (personne ne se fera arrêter s’il n’aide pas quelqu’un à trouver son chemin à Montréal, par exemple).

————————–

Opal
13-09 à 17:45

QUOTE
sans défendre les chauffards français, ce que tu as écris existe bel et bien à paris, ou quand il y a des bouchons en ville ou sur le périph il est d’usage que le véhicule non prioritaire entre sur la chaussée parce qu’on le laisse passer, j’ai été trés surpris les premiéres fois, une voiture sur deux se faufile

Ce que tu ignores surement trés cher c’est que Paris est la capitale mondiale de la priorité à droite, tant sur les rond-poinds que, et je dois dire surtout, sur le périphérique. Donc sur le périph parisien c’est celui qui entre qui est prioritaire Il est vrai que ça surprend quand on vient de province, mais les parisiens ont l’habitude et le réflexe d’identifier le département de la plaque d’immatriculation lorsque quelqu’un est lent au feu vert (si si c’est vrai) ou grille une priorité comme ça. Et ils sont alors beaucoup plus tolérants que si c’est un 75, 92, 94, 78, 95 ou 93, les départements de l’île de France. Plus tolérants veut dire qu’au lieu d’une crise d’apoplexie, c’est juste une bordée d’insultes, de doigts et autres aggressions verbales

Quant aux livreurs parisiens, ils méritent un roman à eux tout seuls

————————–

Petit-Prince
13-09 à 17:48

QUOTE: c’est juste une bordée d’insultes, de doigts et autres aggressions verbales

Comme disait Michel Audiard : “la conduite à Paris, c’est une question de vocabulaire !”

————————–

deg
14-09 à 3:18

Salut nissart :

QUOTE: Deg c’est beau les chiffres n’est ce pas ,alors qu’en est il de ceux qui conduisent sans permis, n’y en a t il pas de + en + ??
OK il faut de la repression pour attenuer le fleau et pourquoi pas tous en velo,ceux qui roulent sans permis,+ nombreux que tu ne le crois,

Effectivement il semble aux vus des dernières émissions (à prendre cependant avec du recul), qu’il y est une augmentation croissante de personnes roulant sans permis. (ou avec un faux permis).
La solution serait de faire une vérification appronfondie de la conformité du permis au moment de l’achat d’une voiture.

salut Petit-Prince :

QUOTE: 1. Il s’agit de comportement exclusivement routiers… et l’on sait tous bien que le civisme ne se limite pas à la conduite automobile.

Tout à fait d’accord avec toi, , il serait certainement bon de réenseigner le civisme à l’école, c’est dés la plus jeune enfance que l’on doit apprendre le respect d’autrui.
Malheureusement beaucoup de familles ont baissé les bras.

————————–

fredericfaure
14-09 à 7:08

opal
j’habite paris donc ce que j’ai dit est ce qu’il se passe à paris, pas besoin de me dire que celui rentre sur le péripph est prioritaire, simplement, je répondais à un message voilà tout, au fait tu dois habiter paris pour dire ça?

j’ajoute ceci, j’ai conduit 2 ans avec la plaque de ma région et nombreux dans mon entourage sont ceux qui ne l’ont pas changé, je peux te dire que je n’ai jamais eu de probléme car en lisant ma plaque et je fais la même chose aujourd’hui, entre guillemets j’excuse l’automobiliste de ne pas avoir l’habitude de la circulation ici car il faut un temps d’adaptation, tu ne te fais pas klaxonner avec une plaque hors paris, on te double et on t’ignore voilà tout trés cher

maintenant j’aimerais ajouter ceci, dire que les résidents du québec conduisent mieux qu’en france ou lycée de versailles, il me semble bien que certains disent qu’il ne faut pas comparer la france et le quebec quand nous parlons de salaire, de nourriture etc…….alors faites en de même car les routes canadiennes n’ont rien à voir avec celles d’ici, la densité non plus donc il est impossible de conclure quoi que soit, si en fait, est-ce qu’ on peut dire qu’un résident en france apprendrait du jour au lendemain à devenir meilleur au volant en arrivant au québec ou bien ce sont les conditions sont différentes, je vous laisse réfléchir à ça

————————–

Benito
14-09 à 7:11

Oui c’est ça le problème, si le civisme n’est inculqué qu’à l’école, et que les parents ne prennent pas la relève (ou inversement), aucune chance que les enfants y arrive !

————————–

totof06
14-09 à 8:12

Une fois de plus, je vous rappelle que la France ne se limite pas à Paris ! Par exemple, à Lille, les gens respectent les priorités à droite et les piétons.

Je suis d’accord pour dire qu’ici les gens respecte les files d’attente et sont de manière générale plus respectueux des autres… Par contre, au volant, vous m’excuserez mais je ne partage pas votre avis… A Montréal, je me suis fait :

– klaxonné parce que je ne décollais pas assez vite à la lumière,
– collé à 2 mètres sur le pont Champlain parce que je ne roulais qu’à 90 (alors que la limite est 70),
– doublé des dizaines de fois par la droite,
– doublé dans un embouteillage sur l’autoroute par la gauche, mais dans le gazon du fossé central !
– doublé en Estrie sur l’autoroute par une moto qui faisait au moins du 300 km/h,
– fait faire des queues de poisson par des truckers un nombre incalculable de fois

et, si, en mettant votre clignotant, vous attendez gentiment que l’on vous laisse changer de voie, vous risquez d’attendre longtemps !

Et tout cela, en un peu plus d’un mois !

Mais comme la France ne se limite pas à Paris, le Québec ne se limite pas à Montréal ! Et heureusement!

————————–

Zogu
14-09 à 10:45

Totof… j’ai un diagnostic: tu ne conduis pas assez vite!!!!

Mais non je blague…
Ce genre de situation arrive si souvent qu’on ne le remarque même plus. Ou encore, on se dit (à propos de celui qui nous dépasse en “fou”): qu’il aille se tuer.

Anecdote intéressante:
Le mois passé, je me fais dépasser par un pick-up qui roule à 110 dans une zone de 70, sur une petite route. Ensuite, je le vois dépasser et couper un camion de Transport Québec. Et quelques km plus loin, il est dans le bord de la route… en train de se faire coller une contravention.
Conclusion: les gars de Transport Québec sont probablement en contact avec la police, par CB.
Y’a une justice sur la route!!!!!!

————————–

Petit-Prince
14-09 à 15:55

QUOTE: Une fois de plus, je vous rappelle que la France ne se limite pas à Paris ! Par exemple, à Lille, les gens respectent les priorités à droite et les piétons.

Ça tombe bien, j’ai vécu 8 ans à Lille !!!! Mais je ne pense pas que nous parlions du même Lille ! … Tu parles de Lille, dans le département du Nord ? Parce que si c’est le cas, tu n’as pas du y rester bien longtemps ! Les feux grillés, les excès de vitesse, les refus de priorité… sans compter tous les gestes “d’incivilité” tel les agressions de chauffeurs de bus par exemple !

Et pour ce qui est des piétons à Lille, c’est comme dans n’importe quelle autre grande ville française : c’est moins pire qu’à Paris, certes, mais c’est l’enfer pareil ! Combien de fois les voitures ont manqué d’écraser des piétons en passant par la Grand-Place ? Pire ! À proximité des écoles (rue Nationale pour ne pas la citer), où les voitures roulent à 80 km/h en ignorant les écoliers qui veulent traverser !

Pour ma part, vu que j’ai passé le plus clair de mon existence HORS de Paris, je ne me limite heureusement pas à la vision toute parisienne des choses… Mais si tu veux vraiment parler de la province, on peut parler de Marseille, Nice et Toulon si tu veux !

Oui, comme cela a été dit plus haut, les Québécois sont, sans aucun doute, les plus indisciplinés des Nord-Américains, mais ils le sont pas mal plus que les Gaulois !

————————–

olivejuju
15-09 à 14:07

Ahhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!! La conduite à Montréal !!!!! Hé hé !!!
Là il y a du sujet !!!
Excusez moi, mais je complimente beaucoup d’aspects de la vie ici, mais pour la conduite, on repassera !!!
Par quoi je commence. La conduite m’énervait au plus au point en France ; lorsque j’ai fait un séjour à Vancouver, j’ai été surpris par la discipline au volant.
Je suis arrivé ici en me disant que j’allais repartir du bon pied : courtoisie, respect des limites de vitesse et des autres conducteurs etc… Mais je n’ai pas trouvé la réciproque.
Sur l’autoroute, je me fais doubler par la gauche à des vitesses faisant jubiler un gendarme français sur une autoroute française. Ca ne me dérange pas, mais me faire doubler par la droite, je trouve ça limite peu sécuritaire. Et tout ce que je vais vous dire, ce ne sont pas des choses qui arrivent de temps en temps, mais à multiple reprises tous les jours.
En ville, le respect du piéton, laissez moi rire. Pour ça j’aurais trop d’exemple à citer. Je vous rappelle quand même qu’un piéton est prioritaire dans la majorité des cas.
Les distances de sécurité : c’est quoi ça ? C’est pour quoi faire ?
Lorsque les voitures font la file, regardez combien de conducteurs vont laisser la place pour laisser passer des voitures qui attendent à un stop ou à une lumière sur la droite !!!!

Je ne dirais pas que les montréalais sont plus indisciplinés que les français (bon d’accord plus que les marseillais), mais au moins autant.

La suite pour plus tard !!!

————————–

scanlolo
16-09 à 6:11

Salut la gang,

Je vois que les eprits s’echauffent encore au sujet de l’image de France. Lors de mes séjours au Québec et à Ottawa, j’avais aussi trouvé que les Québecois étaient plus civiques que les francais dans la vie de tous les jours mais pas particuliérement au volant. Pour moi la palme du civisme revient au Habitants d’Ottawa.

Juste une petite remarque pour PP, je trouve que ta vision de la France est vraiment négative voire un peu caricatural ce qui gache un peu le message de Toursette et la beauté de ta chronique. sans rancune quand même

————————–

laurence
16-09 à 12:38

Bonjour,

Pour le civisme au volant, Montréal n’est pas la capitale en Amérique du nord. Les Montréalais sont peut-être un peu trop latins dans leur conduite, ils sont les seuls avec les Bostonais à conduire un peu plus “énervés” sur le continent. On voit plus un décalage au Québec entre Montréal et le reste du Québec, et aussi avec le reste du Canada.

Mais tout de même, je suis plus paisible et je préfère circuler à Montréal qu’à Paris (c’est certain ) et même toutes villes françaises comparables. Je n’aime pas trop les impatients et l’agressivité non plus.

————————–

chouchou22
16-09 à 13:16

Tant qu’on est sur la conduite, j’aurais une petite question code de la route :

aux etats-unis, sur l’autoroute, on a la droit de doubler par la droite, il n’y a pas la file de gauche plus rapide que les autres, en fait la plus lente serait celle du milieu. Est-ce pareil au Quebec ?

A-t-on le droit comme aux US de passer au rouge quand on veut tourner à droite ?

————————–

Redflag
16-09 à 13:58

Non c’est interdit de doubler par la droite. Dans les faits cependant, on le fait assez souvent à Montréal, sur les autouroutes métropolitaines. Très rare en région.

Pour le virage à droite au feu rouge, c’est autorisé partout au Québec sauf sur l’ile de Montréal, et sauf quand il y a un panneau qui l’interdit.

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada