Des délais d’attente beaucoup plus longs pour les pays francophones
mardi , 28 mai 2024
Accueil Actualité Des délais d’attente beaucoup plus longs pour les pays francophones
Actualité

Des délais d’attente beaucoup plus longs pour les pays francophones

1
0
(0)

L’immigration vers le Canada semble présenter des disparités surprenantes en matière de délais de traitement selon les pays d’origine. Une récente étude révèle que les demandes de permis de travail en provenance de pays francophones subissent des retards considérables, par rapport à celles d’autres pays, majoritairement anglophones.

Des chiffres parlants

Selon les données fournies par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), la durée de traitement pour les demandes de permis de travail provenant de pays majoritairement francophones peut aller jusqu’à 20 semaines. Par exemple, des pays comme le Maroc, l’Algérie, et Haïti montrent des délais respectifs de 19, 19, et 10 semaines. Le Cameroun et la France sont des outliers avec des durées de 33 et 64 semaines respectivement.

En comparaison, des pays comme la Chine, l’Inde, les Philippines et le Nigeria ont des délais d’attente autour de 3 mois. Notamment, la Chine et l’Inde affichent respectivement des délais de 12 et 10 semaines. Ces différences sont également visibles pour les demandes de permis de visiteurs.

PaysPermis de travailPermis de visiteur
🇫🇷 France🔴 64 semaines🔴 380 jours
🇧🇪 Belgique🔴 71 semaines🔴 344 jours
🇨🇳 Chine12 semaines83 jours
🇮🇳 Inde10 semaines31 jours
🇳🇬 Nigéria11 semaines524 jours
🇺🇸 États-Unis6 semaines31 jours
🇭🇹 Haïti🔴 10 semaines🔴 132 jours
🇬🇧 Royaume-Uni27 semaines85 jours
🇬🇭 Ghana24 semaines69 jours
🇲🇦 Maroc🔴 19 semaines🔴 169 jours
🇩🇿 Algérie🔴 19 semaines🔴 63 jours
🇵🇭 Philippines12 semaines29 jours
🇨🇩 République démocratique du Congo (Kinshasa)🔴 69 semaines🔴 432 jours
🇨🇲 Cameroun🔴 33 semaines🔴 234 jours
🇨🇮 Côte d’Ivoire🔴 13 semaines🔴 469 jours
Source : portail de données ouvertes sur les délais de traitement chez Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.
🔴 Délais pour les pays francophones

Explications possibles

Malgré les apparentes inégalités, IRCC déclare que la langue n’influence pas la rapidité de traitement. Toutefois, le rapport de la vérificatrice générale du Canada, Karen Hogan, suggère que certains pays bénéficient d’un traitement de faveur basé sur leur lieu de résidence.

Le rapport révèle des disparités dans la manière dont les demandes sont traitées. Par exemple, les demandes d’Haïti sont majoritairement traitées manuellement, tandis que celles d’Inde et de Corée du Sud sont souvent automatisées. De plus, certaines régions d’Afrique subsaharienne, malgré une forte population francophone, souffrent d’une pénurie chronique de ressources, ce qui rallonge les délais.

La chercheuse Luisa Veronis de l’Université d’Ottawa souligne que des pays comme la Chine et l’Inde, dont les immigrants travaillent principalement dans les domaines technologiques, pourraient avoir des demandes traitées plus rapidement.

Réactions et implications

Face à ces découvertes, le ministre de l’Immigration, Marc Miller, affirme vouloir enquêter et apporter des changements nécessaires, notamment en Afrique subsaharienne. Karen Hogan souligne que l’augmentation des seuils d’immigration pourrait exercer une pression supplémentaire sur le système, ce qui nécessite une amélioration des normes actuelles.

Marc Miller admet que le rapport n’est pas satisfaisant et exprime sa volonté de mieux organiser les ressources plutôt que de réduire le nombre d’immigrants.

Le débat sur les délais de traitement de l’immigration au Canada met en évidence des disparités apparentes qui nécessitent une attention et une action immédiates pour garantir un système équitable pour tous.

Source : TFO

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

%s commentaire

  • Cela fait des années que le problème est connu sans réelle possibilité d’amélioration. Optez pour l’Australie, voire où l’accueil et l’ouverture d’esprit de la population locale sont meilleurs et le climat bien plus agréable. Le Canada est seulement bon dans son marketing trompeur

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Classement 2024 des 300 plus grandes entreprises du Québec

    0 (0) Chaque année, le classement des 300 plus grandes entreprises du...

    Coût d’élever un enfant au Québec en 2024

    5 (1) Élever des enfants au Québec devient de plus en plus...

    Une ville québécoise trône comme la meilleure ville pour l’équilibre de vie au Canada

    0 (0) La ville québécoise en face de la ville de Québec...

    Grosse déception du Québec

    4.3 (58) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com