Davantage de millionnaires s'installent au Canada pendant que d'autres quittent la France

Davantage de millionnaires s’installent au Canada pendant que d’autres quittent la France

108 000 millionaires ont migré l’année dernière et le Canada est la 3e destination prisée après les USA et l’Australie. Ces données ont été compilées par New World Wealth qui note que la France quant à elle a perdu une partie de ses millionnaires au profit de destinations plus alléchantes pour ces personnes, comme le Canada, les USA, l’Australie et la Suisse.

Le Canada a un flux positif d’environ 4000 nouveaux arrivants millionnaires alors que la France en a perdu presque autant au cours de la même période. Rappelons qu’il s’agit d’un flux, dont le calcul est basé sur la différence entre ceux qui rentrent et ceux qui sortent.

Il faut dire que le Canada offre plusieurs programmes aux potentiels investisseurs, dont le Québec qui a toujours son programme d’immigrants investisseurs. Moyennant le dépôt de plus d’un million de dollars pour 5 ans sans intérêts, vous devenez automatiquement résident permanent du pays, ce qui peut déboucher vers une citoyenneté canadienne pour vous et votre famille. C’est un programme très généreux qui, couplé à un sentiment de sécurité, de stabilité politique et de qualité de vie est très attrayant pour ceux qui en ont les moyens. Certains vont même jusqu’à emprunter cette somme afin de préserver leurs actifs et poursuivre une vie normale.

Le Canada a suspendu ce programme il y a quelques années car plusieurs irrégularités, voire fraudes avaient été découvertes dans le processus d’obtention de ce fameux visa. À l’heure actuelle, seule la province du Québec a maintenu ces avantages aux investisseurs étrangers, et il est difficile de savoir si ces chiffres migratoires très positifs pour le Canada proviennent essentiellement de cette province.

La situation en France semble plus compliquée pour les plus riches qui préfèrent la quitter, difficile d’évaluer tous les paramètres depuis l’extérieur, mais encore une fois, le Canada ou l’Australie sont probablement des destinations qui font plus rêver grâce à leur qualité de vie, les opportunités et les programmes d’accès à la citoyenneté.

Si vous avez des idées pour expliquer ces chiffres, n’hésitez pas à nous en faire part dans la rubrique commentaires ci-dessous.

Source: Bloomberg

Vos recherches:

  • montreal ville agreable
Avatar
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
http://immigrer.com

Commentaires sur “Davantage de millionnaires s’installent au Canada pendant que d’autres quittent la France

  1. On voit bien que les cadeaux fiscaux que M. Macron a fait aux plus riches pour soi soi-disant les inciter a rester dans le pays n’auront servi a rien. Il faut dire que le climat d’insécurité et la mentalité des français ne peuvent qu’inciter a fuir !!!

  2. Autant de facilité ? Vraiment ?
    C’est vrai que tout est relatif.
    Néanmoins, sachez que pour répondre au programme investisseur, celui qui concerne les dits millionnaires, il faut, à ce jour, 6 années de procédure, débourser officiellement 270 000 euros, faire un aller-retour minimum pour un rendez-vous au services d’émigration à Montréal, faire appel à un avocat québécois même s’il est stipulé, sournoisement, que cette démarche est inutile et pour finir, un petit aller-retour de votre domicile à Paris ou Lyon juste pour enregistrer vos données biométriques. C’est tout !
    J’allais oublier un dernier détail, évidemment malgré tout, le résultat n’est absolument pas garanti.
    Comme quoi, même les millionnaires doivent aussi « bosser comme des dingues et même avec ça ce n’est pas gagné ».
    Ah, ces riches….

  3. Je trouve malhonnête, encore une fois, que seule
    une partie de la classe sociale puisse devenir résident permanent avec autant de facilité, alors que pour les autres il faut bosser comme un dingue et même avec ça ce n’est pas gagné. Comme quoi, peu importe où l’on va, dès qu’on a de l’argent, on a le pouvoir.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada