Bilan, une nouvelle vie, 1000 jours déjà. - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Bilan, une nouvelle vie, 1000 jours déjà.

Fallback Image

De _Romain_

Cela fait 1000 jours depuis ce dimanche 31 mars que j’ai attéri à Montréal Trudeau chargés comme un ane. Et meme si je viens regulierement sur le site, j’ai envie de vous faire partager ces belles années, qui ont eu pour plus beau changement ben… je sais pas moi, mon nouveau boulot en septembre 2007 et une rencontre en automne 2007 ?

Voici donc mon bilan par thèmes

Logement.

J’ai vécu un an dans un 2 1/2 humide en demi sous-sol pour un prix de 475 $ situé à plus de 40 minutes de Montréal. J’avais trouvé une location par un contact pour 12 mois, que j’aurai aimé vite quitter pour emmenager dans un petit appartement plus pres de la job, car avec une seule voiture je devais faire les trajets et je perdais trop en essence, mais aussi en temps de transport. Facilement 2h-2h30 par jour. Ensuite par un heureux hasard, j’ai perdu ma job et je n’ai pas pu m’offrir grand chose.

Ensuite un an dans un beau 4 1/2 en région pour un prix legerement plus élevé 605$ mais tout inclus avec petite terrasse.
Puis un été de colocation dans une grande maison, en région toujours.
Enfin, six mois ici a mon retour à Montréal.

Travail

J’ai trouvé un job en 2 mois et 22 jours comme spécialiste payé à 21 dollars de l’heure, puis on m’a remercié et je suis tombé à 8,25$, puis 10,50$, puis 12$ pour le cours de l’année. J’ai déménagé et j’ai seulement trouvé au bout de 2 mois une job temporaire à 9.10$, de nuit. Je n’ai pas eu un seul entretien pendant pres de 6 mois. Je n’avais aucun avantage sociaux si ce n’est une carte du Wal Mart me donnait 10% de réduction sur mes achats, qui de toute facon avec ce salaire étaient bien réduits.

Ensuite j’ai trouvé une job à 17$ de l’heure, ou la aussi on m’a remercié avec une bonne partie de l’équipe 2 jours avant la fin de la période d’essai. J’ai vécu du chomage pendant pres de 5 mois avec qq petits contrats par ci par la.

Depuis septembre 2007, j’ai trouvé un travail en fonction de mes deux diplomes bac+5.

Petite précision, j’ai quitté ma job à 26$ que j’avais trouvé en 2 jours en France, sans compter les congés, la voiture de fonction etc… On me proposait 7% d’augmentation au bout de 9 mois pour me retenir, je suis parti quand meme.

Hypothèque

Ben là, faut pas rever non plus ! Seule consolation, j’ai eu une carte de crédit avec un petit plafond au bout de 2 mois de premier emploi.
Et près de 3 ans apres mon arrivée, on ne veut pas me prêter plus de 120, 000 $, même si j’ai 25% de fond propre.

Assurances

J’ai eu malheureusement des frais dentaires importants à mon arrivée. Pres de 2000$ la premiere année en 2005, meme chose en 2007. Seulement 400$ m’ont été remboursés par mon assurance, qui m’a couté 500$. Heureusement, j’ai pu récupérer qq centaines de dollars en crédits d’impots.

Voiture

J’ai eu une voiture d’occasion à mon arrivée, et on m’a refusé le crédit donc j’ai du payer cash. Je l’ai encore aujourd’hui.

Médecin

Voila maintenant 1005 jours que je n’ai pas de médecin de famille. Ah, si j’ai trouvé un médecin de famille au bout de 11 mois en région, il avait finalement un rendez vous disponible pour moi dans 5 semaines. J’ai laissé tombé, des médecins de famille comme ca, j’en ai pas besoin.

J’ai aussi tester les urgences, 2 fois urgences pour moi qui m’était coupé le doigt (la nuit en plus). Secours Québec m’a soigné à domicile. Deuxieme fois, lacération profonde à la jambe, ambulance et Hopital sur l’ile de Montréal. Lacération à 21h, Arrivé à l’hôpital à 22h, rencontré un médecin à 6h le lendemain matin après que j’ai gueulé car ma plaie était ouverte depuis plus de 8 heures.

Famille

Je retourne en France en fonction de mes périodes de chômage et des mes rares congés. Le prochain départ est prévu au bout de 15 mois d’emploi qui me permettront d’accumuler 3 semaines. Au bout de trois ans, c’est plutôt ma famille qui vient me rendre visite.

Vie social

J’ai rencontré des gens extraordinaire et j’ai quelques amis sur lesquels je peux compter. D’ailleurs en France, c’était la même chose…. Sauf qu’ici j’ai rencontré quelqu’un et je me sens bien dans mon boulot.

En bref, je ne regrette pas du tout mon immigration même si ce n’est pas facile tous les jours. Et je recommencerais sans hesiter…

© / inspiration = pams

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
Haut

Bienvenue au Canada