Allez vous restez au Québec à votre retraite ? - Immigrer.com
mercredi , 12 juin 2024
Accueil FAQ Impôts, retraites, taxes Allez vous restez au Québec à votre retraite ?
Impôts, retraites, taxes

Allez vous restez au Québec à votre retraite ?

0
0
(0)

Par PaulSernine

Posté(e) 5 février 2017
Bonsoir à tous,

On a commencé à parler de retraite (dans le sujet “le-retour-en-france-des-raisons-si-évidentes”) et Tinavire suggérait d’en faire un sujet, alors voilà!

Je voudrais savoir si les expat français au Québec comptaient rester au Québec pour leur retraite?

Pour ma part je ne pense pas rester ici à ma retraite.

Je suis au Québec depuis 15 ans et je vais sûrement finir ma carrière ici (à moins d’opportunité extraordinaire).

Deux critères me décide le plus: l’hiver et les conditions de vie du quatrième age.

L’hiver d’abord ne me tente pas, car je ne fait pas de sport d’hivers vraiment (à part la raquette) et ne peux pas faire de vélo la moitié de l’année.

Je pensais un temps devenir un snow-bird et passer 4-5 mois d’hivers au Sud, mais la montée des extrêmes au États-unis ne me tente pas et le Mexique devient violent même pour les touristes.

Ensuite les conditions de vie du quatrième age:

J’ai eu la malchance de passer deux semaines hospitalisé et après avoir passer une semaine sur une civière, j’ai eu droit à un lit dans un couloir; moi je me sentais en camping, mais j’avais un gros pincement au coeur pour les petites vieilles qui dormait là aussi et devait faire pipi dans un sceau là dans ce même couloir où tout le monde passait. Un tel manque de respect pour eux…

Et les pus chanceux avait un lit à trois dans une chambre pour deux…

70% des patients de l’hôpital étaient des gens du quatrième age.

Rien n’ai fait au Québec pour améliorer ceci, aucun hôpital supplémentaire n’est construit, ils sont juste rénovés ou remplacés quand ils deviennent vraiment trop insalubres.

L’argent est brûlé en rénovations et en réparation, alors que le nombre de vieux augmente à une vitesse ahurissante.

Et le service à domicile diminue à chaque budget provincial.

J’ai pu visiter un CHSLD et les conditions de vie sont réduite au strict minimum: des couches pour ne pas accompagner les résidents aux toilettes, repas servis au lit pour ne pas les déplacer, bain tout les 2 ou trois semaines.

Je passe tout les jours devant une maison de retraite, les petits vieux passent 6 mois enfermés à cause de l’hiver.

Je pense donc faire 6 mois au Québec et 6 mois en France pendant 7 ans et ensuite choisir où je veux finir, en fonction d’où seront mes enfants et ce que je pourrais m’offrir comme maison de retraite.

Je me demande comment un retraité peut s’installer en France.

A t’on la CMU ? Y a t’il un délai de 6 mois ?

Quelles sont les villes les meilleurs? Je pensait aller à Bordeaux.

Merci à tous si vous avez des conseils!

Moos0006

Posté(e) 6 février 2017
C’est bouleversant

Automne

Posté(e) 6 février 2017
@PaulSernine Faudrait enlever ‘français’. Je pense que tous les expatriés peuvent donner une opinion là dessus aussi 😉

ça serait intéressant de savoir ce qu’un Algérien, un Belge ou un Camerounais aimeraient à leur retraite. C’est sûr qu’ils pourraient pas répondre à tes questions concernant où aller en France 😆

Je me permet juste un petit commentaire. On finit pas tous nécessairement en CHSLD. J’explique pour les futurs immigrants.

Dans ma famille, personne a terminé ses jours là pour le moment. C’est sûr que c’est triste pour ceux à qui ça arrive 🙁 Il faut avoir la chance de pas avoir trop de problèmes de santé. Je connais pas du tout ce milieu(CHSLD) donc je vais pas faire de commentaires là dessus.

Il y a des maisons de retraite pour autonome ou semi-autonome aussi.

Par exemple ma grand-mère a été dans un bloc d’appartements pour personnes âgées. Elle avait son appartement, faisait ses courses, sa nourriture seule et jusqu’à 82 ans. En forme et toute sa tête jusqu’à son décès.

On a eu aussi un cas où la mère habitait avec son fils jusqu’à son décès.

Le reste, ont tous vécus chez eux jusqu’à ce qu’ils décèdent.

Dernièrement, j’ai été voir la voisine de ma mère, elle a 92 ans! c’est dingue. Elle habite encore dans sa maison. Elle ne fait plus sa nourriture ( c’est un service de popote roulante qui apporte ses repas). Une coiffeuse vient à son domicile, une femme de ménage de temps en temps etc.. Elle a fait ce choix de rester chez elle.

Mais c’est clair que le problème majeur c’est le climat. Même l’été, c’est pas facile pour ceux qui ont des problèmes articulaires. ( trop humide l’été..)

Le climat du Québec n’est pas agréable pour les personnes âgées.

Tinavire

Posté(e) 6 février 2017 (modifié)
C’est bouleversant et (certainement) épeurant ! Quoique cela étonnera de moins en moins au fur et à mesure qu’augmente le temps passé ici, qu’on ait eu ce genre d’expérience, ou qu’on connaisse quelque peu le monde médico-social québécois en profondeur ou pas.

Pour ma part et comme je le disais à Paul dans cet autre fil, je suis encore plus tranché : c’est clair que je ne finirai pas mes vieux jours icitt ! Mes racines me le font sentir dans tout mon corps tous les jours ! Comme une intuition indélébile. Et ce où que seront mes enfants ! (tout cela bien que je sois – ma famille avec – heureux dans notre vie actuelle).

Mis à part ce sentiment, et d’un point de vue plus raisonné, les points qui suivent prennent chaque année un peu plus de place pour plaider en faveur d’un retour : le climat (je commence à trouver les hivers trop longs, les étés surtout trop humides) – La santé (je ne vois aucune amélioration, les problématiques sont les mêmes qu’il y a 10 ans et avançant dans l’âge, je me sens plus en sécurité en France qu’ici et ce même si je me trouvais dans un milieu rural mal desservi !) – Les distances (on est trop loin de tout dès qu’il s’agit de voyager et pour des activités de plein air c’est un handicap réel) – L’alimentation (la “bouffe”! Dieu que je trouve ce terme encore vilain…), y’a pas photo comme dirait l’autre !

L’alternance (comme celle dont parle Paul genre Québec/Floride ou Québec/Mexique – Je n’y reste pas fermé mais ce serait plutôt France/un pays d’Europe ou limitrophe, à vol “court courrier” quoi !) implique un certain niveau de revenu (c’est pas accessible ou ce ne le sera pas à tout le monde) et si la santé fait défaut, ça peut vite tourner en “eau de boudin”.

Bref, je suis resté bien trop lié à mon coin de pays ou pour le moins j’y trouve un environnement nettement plus favorable à y couler une retraite heureuse : à quelques minutes de voiture…du vrai ski l’hiver, des randonnées à la pelle l’été et des lacs pour faire trempette ou de la voile, des médecins accessibles dans l’heure, un climat agréable toute l’année avec 4 vraies saisons, et des paysages qui invitent à la rêverie et au repos !

Enfin, au delà de toutes ces considérations, c’est le parcours de vie qui va influencer plus ou moins ces choix, je pense. Le point de vue sera forcément différent ou les choix futurs seront forcément influencés par notre profil d’immigrant ; suis-je arrivé jeune étudiant, suis-je arrivé jeune actif, suis-je arrivé en famille, suis-je arrivé à un âge mature, comment ai-je été élevé et où, combien de temps ai-je vécu au même endroit, quelle a été ma jeunesse, quelle a été mon parcours professionnel et personnel d’immigrant etc. Le mien me ramène assez naturellement et tout tranquillement vers mes racines ! Donc vers la France et ma famille et mes montagnes !

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Le 05/02/2017 à 23:10, PaulSernine a dit :

J’ai pu visiter un CHSLD et les conditions de vie sont réduite au strict minimum: des couches pour ne pas accompagner les résidents aux toilettes, repas servis au lit pour ne pas les déplacer, bain tout les 2 ou trois semaines.

La toilette complète est faite une fois par semaine. Les couches, supposées êtres changées 5-6 fois par jour (je ne rebondirai pas sur le reste de ton commentaire débile). Les résidents sont levés en journée sauf ceux qui sont malades (à leur demande) ou en fin de vie.

Le service est largement moins bon et moins pro en France, 2ème édition.

jo19963

Posté(e) 6 février 2017
Faut pas charrier. La retraite n’est pas synonyme d’etre confiné au lit en perte d’autonomie.

Ma mère de 90 ans bientôt est dans une rÉsidence et vit comme a l’hôtel (elle a choisi selon ses besoins.) Elle a des services de gymnastique approprié pour son âge 2 fois par semaine, transport en taxi… le tout, gratuitement.

Elle a aussi des soins de santé et coiffeuse, etc directement à sa résidence.

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Le tiers des personnes de 85 ans est plus sont démentes http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/1996002/article/2826-fra.pdf

Et à côté des personnes démentes, tu as énormément de personnes âgées sans diagnostic de démence, mais avec troubles cognitifs ou perte du jugement.

Il faut donc rester lucide et arrêter avec le discours “ça ne va sûrement pas m’arriver”. Ce n’est pas non plus parce que l’aîné n’a pas terminé dément, que l’on est soi-même à l’abri.

kuroczyd

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 10:40, Automne a dit :
Faudrait enlever ‘français’. Je pense que tous les expatriés peuvent donner une opinion là dessus aussi 😉

ça serait intéressant de savoir ce qu’un Algérien, un Belge ou un Camerounais aimeraient à leur retraite. C’est sûr qu’ils pourraient pas répondre à tes questions concernant où aller en France 😆

Je me permet juste un petit commentaire. On finit pas tous nécessairement en CHSLD. J’explique pour les futurs immigrants.

Dans ma famille, personne a terminé ses jours là pour le moment. C’est sûr que c’est triste pour ceux à qui ça arrive 🙁 Il faut avoir la chance de pas avoir trop de problèmes de santé. Je connais pas du tout ce milieu(CHSLD) donc je vais pas faire de commentaires là dessus.

Il y a des maisons de retraite pour autonome ou semi-autonome aussi.

Par exemple ma grand-mère a été dans un bloc d’appartements pour personnes âgées. Elle avait son appartement, faisait ses courses, sa nourriture seule et jusqu’à 82 ans. En forme et toute sa tête jusqu’à son décès.

On a eu aussi un cas où la mère habitait avec son fils jusqu’à son décès.

Le reste, ont tous vécus chez eux jusqu’à ce qu’ils décèdent.

Dernièrement, j’ai été voir la voisine de ma mère, elle a 92 ans! c’est dingue. Elle habite encore dans sa maison. Elle ne fait plus sa nourriture ( c’est un service de popote roulante qui apporte ses repas). Une coiffeuse vient à son domicile, une femme de ménage de temps en temps etc.. Elle a fait ce choix de rester chez elle.

Mais non Automne, c’est tout a fait objectif ! 😉

Le plus gros délire dans cette “réflexion” est de comparer une situation d’une personne aisée, privilégiée et disons-le nantie a une retraite dans un CHSLD.

Certains le savent, d’autres apparemment pas mais c’est encore moins enviable de finir sa vie sans un hospice pour vieux en France.

Tinavire

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 13:19, kuroczyd a dit :
Certains le savent, d’autres apparemment pas mais c’est encore moins enviable de finir sa vie sans un hospice pour vieux en France.

Personne ne le souhaite, en effet. C’est toujours mieux de mourir au milieu des siens et qui plus est dans sa propre maison !

Personne ne sait s’il aura encore toute sa tête non plus ou simplement une santé adéquat pour ce faire et ce quel que soit sa situation financière. Rendu là, ça ne fait plus aucune différence !

C’est pas le sujet ! Dites-nous où vous vous voyez dans l’après vie professionnelle ou ce que vous envisagez de faire pour vos vieux jours en tant qu’immigrant ? Rester ou (re)partir ? Et pour quelles raisons ?

 

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Le 05/02/2017 à 23:10, PaulSernine a dit :

Ensuite les conditions de vie du quatrième age:

J’ai eu la malchance de passer deux semaines hospitalisé et après avoir passer une semaine sur une civière, j’ai eu droit à un lit dans un couloir; moi je me sentais en camping, mais j’avais un gros pincement au coeur pour les petites vieilles qui dormait là aussi et devait faire pipi dans un sceau là dans ce même couloir où tout le monde passait. Un tel manque de respect pour eux…

Et les pus chanceux avait un lit à trois dans une chambre pour deux…

70% des patients de l’hôpital étaient des gens du quatrième age.

Rien n’ai fait au Québec pour améliorer ceci, aucun hôpital supplémentaire n’est construit, ils sont juste rénovés ou remplacés quand ils deviennent vraiment trop insalubres.

L’argent est brûlé en rénovations et en réparation, alors que le nombre de vieux augmente à une vitesse ahurissante.

Et le service à domicile diminue à chaque budget provincial.

J’ai pu visiter un CHSLD et les conditions de vie sont réduite au strict minimum: des couches pour ne pas accompagner les résidents aux toilettes, repas servis au lit pour ne pas les déplacer, bain tout les 2 ou trois semaines.

Je passe tout les jours devant une maison de retraite, les petits vieux passent 6 mois enfermés à cause de l’hiver.

Et tu penses qu’en France c’est le grand luxe, Fouquet’s tout les jours au repas, et le Carlton dans les chambres. La crise est “mondiale”. Boom..boome…(!)

Rien qu’a voir ce qui s’est passé pendant la “crise ” de la grippe, il y a quelques semaines, pour s’apercevoir que c’est idem là-bas.

Et si tu as du pognon, tu peux avoir ce que tu veux partout, bien qu’en France, ce n’est vraiment pas donné dans les maisons de retraites.

Je dois avoir des tarifs qui traînent pas loin. Je les mets des que je les ai, et je mettrais le site de la résidence pour que tu puisses faire les comparaisons avec notre beau pays.

Plus!

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 13:19, kuroczyd a dit :
de finir sa vie sans un hospice pour vieux en France.

Pourquoi choisir des termes prévus pour dénigrer ?

Tinavire

Posté(e) 6 février 2017
Hey la gang ! (des qui voient le mal partout ou qui se complaisent dans la polémique inutile). On s’en contrefiche de savoir qui a les plus belles maisons de retraite ou les pires et de combien ça coûte ! Des 2 bords, je suis déjà certain qu’il y a autant de bon que de mauvais, aucun système n’est parfait. Le sujet (encore) c’est pas de nous dire dans quelle maison de retraite de quel pays vous voulez finir votre vie ! C’est ALLEZ VOUS RESTER AU QUEBEC À VOTRE RETRAITE ? Oui, non, peut-être…Pourquoi ?

PaulSernine

Posté(e) 6 février 2017
Merci, en effet ça part un peu en vrille!

On prendra le comparatif de “notre temps” si on veux un comparatif des maison de retraite…

Moi ce qui me pousserais à retourner en Europe c’est surtout de pouvoir voyager tout au long de l’année dans tout les pays européens en ayant tout le temps que je veux.

Je compte me prendre une petite location à Bordeaux et voyager autant que mes finances le permettront.

Est ce certains d’entre vous expat veulent partir ailleurs? Certains vont en Amérique du Sud ou en Asie pour être plus aisés.

Stuche

Posté(e) 6 février 2017 (modifié)
Ok, donc, pour recentrer le sujet, je dirais, moit, moit ici, la-bas. Pour voyager en Europe, comme toi, et même découvrir mon pays, tout simplement!

Kweli

Posté(e) 6 février 2017
Voici les six raisons pour lesquelles je resterai au Québec après ma vie professionnelle:

  1. Si mon état de santé m’oblige à rester pour me faire soigner dans un système de santé qui, malgré ses défauts, demeure quand même efficace quand on en a besoin

  2. Si mes enfants décident de ne pas avoir de famille. Voir mes petits enfants grandir est une raison suffisante pour me faire endurer des hivers

  3. Si je n’ai plus de liens familiaux et amicaux au pays natal. L’espérance de vie étant plus longue ici que là-bas, il est fort possible que mes contemporains partent 10-15 années avant moi vers d’autres cieux. Alors, rentrer pour être seule? Non.

  4. Si les gouvernements décident de ne plus laisser les Canadiens résidant à l’étranger toucher leur chèque de pension. Sans mon chèque je ne peux pas vivre. Alors …

  5. Continuer à exercer une activité, payante ou non. Quand on est en bonne santé, le Québec offre des opportunités de travailler à temps partiel. Enfin, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve en termes d’emplois mais à date, je doute fort qu’on pourra faire garder les enfants par des robots …

  6. Si la situation politique et socio-économique des pays africains demeure pourrie. On s’habitue à vivre dans un pays sécuritaire et démocratique et se réhabituer aux tribulations politiques serait un méchant défi. À 65 ans, j’aurai encore mois envie d’endurer les despotes va-t-en-guerre qu’à 35.

Et voici les quatre raisons pour lesquelles je partirai :

  1. Profiter de ma famille

  2. Habiter enfin ma maison

  3. Ne plus endurer les hivers et les épithètes qu’ils m’inspirent

  4. Un niveau de vie relativement meilleur à montant égal. Il est difficile de vivre avec 1000 $ par mois ici, mais dans certains pays, un tel montant procure un niveau de vie bien meilleur.

Pour avoir effectué trois voyages au pays au cours des trois dernières années, je sais que tout cela ne tiendra probablement plus d’ici là. Aujourd’hui, avec la température qu’il fait, je n’ai qu’une envie: déguerpir d’ici et m’en aller vivre sous 30 degrés. Et lorsque j’y étais en décembre, je n’arrêtais pas de râler après la chaleur, le trafic débile, les gens qui s’invitent dans ma bulle de façon intempestive, etc. Et je ne rêvais que d’une chose: retrouver mon chez moi, le Québec ben frette. J’imagine donc que ma retraite idéale serait de faire la navette tous les six mois mais je n’aurais probablement pas les moyens pour ça, à moins que l’on invente la téléportation d’ici là 🙂

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Bonnes raisons, donc celle du chèque de pension…

:1310_thumbsup_tone1:

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
La retraite est payée par chèque ? Qu’est ce que c’est que ce pays moyenâgeux

crazy_marty

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:16, Demina47 a dit :
La retraite est payée par chèque ? Qu’est ce que c’est que ce pays moyenâgeux

Encore faudrait-il comprendre les expressions locales…

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:17, crazy_marty a dit :

Encore faudrait-il comprendre les expressions locales…

+1

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Ouf j’ai eu peur !

PaulSernine

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 14:57, Kweli a dit :
Si les gouvernements décident de ne plus laisser les Canadiens résidant à l’étranger toucher leur chèque de pension. Sans mon chèque je ne peux pas vivre. Alors …

Je n’ai même pas vérifier ça!

il y a les rentes du Québec, la pension du Canada et les fonds de pensions.

pour le moment est qu’ils versent les montants aux canadiens résidant en dehors du pays?

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:28, PaulSernine a dit :
Je n’ai même pas vérifier ça!

il y a les rentes du Québec, la pension du Canada et les fonds de pensions.

pour le moment est qu’ils versent les montants aux canadiens résidant en dehors du pays?

Pour le moment….

Kweli

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:28, PaulSernine a dit :
Je n’ai même pas vérifier ça!

il y a les rentes du Québec, la pension du Canada et les fonds de pensions.

pour le moment est qu’ils versent les montants aux canadiens résidant en dehors du pays?

Oui, pour le moment tu peux résider où tu veux et toucher quand même tes fonds. Une des raisons pour lesquelles les gens peuvent se permettre de jouer aux snowbirds. Reste à savoir si ce sera encore le cas dans 20 ans.

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Non la pension du Canada, il faut avoir vécu 20 ans au Canada pour pouvoir la toucher à l’étranger.

Kweli

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:38, Demina47 a dit :
Non la pension du Canada, il faut avoir vécu 20 ans au Canada pour pouvoir la toucher à l’étranger.

Pas pour les Français et autres citoyens de pays ayant conclu un accord de sécurité sociale avec le Canada:

https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/securite-vieillesse/admissibilite.html

Tinavire

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:38, Demina47 a dit :
Non la pension du Canada, il faut avoir vécu 20 ans au Canada pour pouvoir la toucher à l’étranger.

Il me semble que c’est plutôt, il faut avoir travaillé 20 ans pour toucher une retraite “pleine”.

Tinavire

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 15:28, PaulSernine a dit :
Je n’ai même pas vérifier ça!

il y a les rentes du Québec, la pension du Canada et les fonds de pensions.

pour le moment est qu’ils versent les montants aux canadiens résidant en dehors du pays?

Je confirme que oui et selon les accords entre les différents pays. Pour la France et le Canada, tu choisis qui doit coordonner ta retraite (si tu as fait une partie de ta carrière dans chacun des 2 pays, et cotisé des 2 cotés) et la gérer c’est à dire où la verser et dans quelle devise.

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Ça dépend ou tu seras quand tu vas la demander. Tu es ici, la France va se coordonner avec le Québec en ce qui concerne les points. Et la ou tu es, ils te versent tout ça (ou pas grand chose…) dans ton compte.

Mais il faut avoir cotisé au QC par exemple, minimum, je crois 20 ans.

Demina47

Posté(e) 6 février 2017 (modifié)
Ce serait intéressant que quelqu’un à la retraite vienne témoigner sur combien il touche réellement.

Kweli

Posté(e) 6 février 2017
La sécurité de la vieillesse n’est pas attribuée “au mérite” puisque personne ne cotise pour. Il n’y a pas de retraite “pleine” ou calculée au prorata des années travaillées (c’est seulement le cas pour RRQ et autres régimes de pension où l’on cotise). Pour la sécurité de la vieillesse, tous ceux qui ont 65 ans touchent le même montant de base, après il peut y avoir des ajouts selon la situation conjugale, tes autres sources de revenus, etc.

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Impossible de savoir combien exactement. Chaque carrière est différente. Moi, je sais ce que je vais recevoir de France, mais ça fluctue suivant l’indice.

Kweli

Posté(e) 6 février 2017
@Demina47 Je crois bien que tu confonds les choses. Le Régime de pension du Canada (RPC) est l’équivalent du RRQ. Donc, le montant reçu dépend de ce que tu as cotisé. Alors que la sécurité de la vieillesse, c’est un autre régime et tout le monde y a droit. Incluant ceux qui n’ont jamais travaillé un seul jour de leur vie et qui se sont contentés de résider au Canada le temps requis.

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Non mais apparemment les retraites partielles dans plusieurs pays, ça a dans tous les cas un impact négatif sur le montant de la retraite. Sais-tu approximativement combien tu vas toucher ? En nomant les vraies devises sans faire le change ?

Stuche

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 16:10, Kweli a dit :

Je crois bien que tu confonds les choses. Le Régime de pension du Canada (RPC) est l’équivalent du RRQ. Donc, le montant reçu dépend de ce que tu as cotisé. Alors que la sécurité de la vieillesse, c’est un autre régime et tout le monde y a droit. Incluant ceux qui n’ont jamais travaillé un seul jour de leur vie et qui se sont contentés de résider au Canada le temps requis.

Paiements de la Pension de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti – janvier à mars 2017
Votre situation Paiement mensuel maximal Revenu annuel maximal pour recevoir la pension de la Sécurité de la vieillesse Notes de bas de page1
Pension de la Sécurité de la vieillesse
Peu importe l’état matrimonial 578,53 $ 119 615 $ (revenu individuel)
Supplément de revenu garanti – montants pour les personnes recevant la pleine pension de la Sécurité de la vieillesse
Si vous êtes célibataire, veuf ou divorcé 864,09 $ 17 544 $ (revenu individuel)
Si votre époux ou conjoint de fait reçoit la pleine pension de la Sécurité de la vieillesse 520,17 $ 23 184 $ (revenu combiné)
Si votre époux ou conjoint de fait ne reçoit pas de pension de la Sécurité de la vieillesse 864,09 $ 42 048 $ (revenu combiné)
Si votre époux ou conjoint de fait reçoit l’Allocation 520,17 $ 42 048 $ (revenu combiné)

Tinavire

Posté(e) 6 février 2017
À date, les informations que j’ai sont : 20 ans pour avoir droit à une retraite à taux plein au Canada/Québec et coordination(en accord avec l’accord) avec la France pour permettre d’établir une retraite globale qui sera (au mieux) équivalente à une retraite versée comme si tu avais travaillé 40 ans dans le même pays.

Kweli

Posté(e) 6 février 2017
Jusqu’en décembre 2016, le RRQ était plus généreux que le RPC. Il y a eu des changements récents au régime fédéral et maintenant, les Québécois sont plus désavantagés. Mais je n,ai pas le courage de chercher les détails …

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Hélas ça n’a pas forcément d’intérêt si on est trop jeune et que les règles peuvent changer 10 fois d’ici là. Avant 55 ans, ça n’a pas trop d’intérêt je pense.

PaulSernine

Posté(e) 6 février 2017
Ça dépend. Je suis à 17 ans de la retraite et il faut faire des choix assez tôt.

Comme prévoir une résidence ou prévoir le déménagement et tout les papiers et assurances.

 

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Tu vas prendre ta retraite à quel âge ?

PaulSernine

Posté(e) 6 février 2017
62ans.

Pour avoir un fond de pension interessant.

 

Demina47

Posté(e) 6 février 2017
Je vois. Et à qui t’es tu adressé pour faire la simulation ? Il me semble qu’il faut un âge minimum pour faire la simulation auprès de l’assurance retraite en France. Je sais qu’au Canada, on peut faire facilement des simulations, reste à voir si c’est vraiment précis en cas de cotisation partielle à l’étranger…

PaulSernine

Posté(e) 6 février 2017
Le 06/02/2017 à 19:37, Demina47 a dit :
Je vois. Et à qui t’es tu adressé pour faire la simulation ? Il me semble qu’il faut un âge minimum pour faire la simulation auprès de l’assurance retraite en France. Je sais qu’au Canada, on peut faire facilement des simulations, reste à voir si c’est vraiment précis en cas de cotisation partielle à l’étranger…

Je parle de mon fond de pension privé, auquel je cotise avec ma boite.

il me faut attendre 60 ans pour y avoir droit et 62 ans pour toucher le maximum.

Auquel s’ajoute la rente du Québec à 62,5 ans (pour le moment) .

Auquel j’ajoute la pension du Canada à 67,5 ans (pour le moment aussi), mais celle ci est plafonnée, c’est-à-dire qu’ils ne vont rien me donner…

 

ebsline

Posté(e) 7 février 2017
Pour ma part voilà ce que je sais :

Je touche ma retraite française depuis 3ans en euros sur un compte en France. Je le transfère de temps en temps en fonction du taux de change (pas brillant en ce moment)

En principe en mai prochain je toucherai la retraite du fédéral (les papiers que j’ai remplis me demandaient de confirmer que j’étais résidente du Canada depuis 10 ans )

Je n’ai pas demandé ma retraite provinciale car je souhaite continuer à travailler un peu pour augmenter cette dernière.

Je pense rester au Québec pour ma retraite n’ayant quasiment plus d’attache en France. J’ai choisi le Québec avec ses avantages et ses inconvénients, dans la vie quand on fait un choix il y a toujours des + et des – quelque soit le choix, mieux vaut essayer de choisir celui qui a le plus de + et pour mon cas personnel c’est le Québec.

Demina47

Posté(e) 7 février 2017
En école primaire, vous n’avez pas un fond de pension du public ?

Demina47

Posté(e) 7 février 2017
Le 07/02/2017 à 06:01, ebsline a dit :
En principe en mai prochain je toucherai la retraite du fédéral (les papiers que j’ai remplis me demandaient de confirmer que j’étais résidente du Canada depuis 10 ans )

La question se pose quand même dans le cas de résidence entre 10 et 20 ans au Canada et retour en France. Oui il y a un arrangement entre pays si l’on a moins de 10 ans de résidence, qui fait que les années sont reconnues par l’assurance retraite en France. Mais entre 10 et 20 ans, ça m’étonnerait fortement que l’assurance retraite te verse quoi que ce soit, c’est le Canada qui est censé verser la retraite, hors la partie fédérale n’est pas versée si l’on passe sa retraite à l’étranger, en dessous de 20 ans de résidence au Canada. Ce serait bien que quelqu’un qui est concerné par le sujet, éclaircisse ce point.

ebsline

Posté(e) 7 février 2017 (modifié)
Mais je n’ai pas l’intention de passer ma retraite en France…. je reste au Canada.

Pour l’enseignement je suis au privé mais j’ai un fond de pension de mon employeur.

Hei

Posté(e) 7 février 2017
Le 07/02/2017 à 12:00, Demina47 a dit :

La question se pose quand même dans le cas de résidence entre 10 et 20 ans au Canada et retour en France. Oui il y a un arrangement entre pays si l’on a moins de 10 ans de résidence, qui fait que les années sont reconnues par l’assurance retraite en France. Mais entre 10 et 20 ans, ça m’étonnerait fortement que l’assurance retraite te verse quoi que ce soit, c’est le Canada qui est censé verser la retraite, hors la partie fédérale n’est pas versée si l’on passe sa retraite à l’étranger, en dessous de 20 ans de résidence au Canada. Ce serait bien que quelqu’un qui est concerné par le sujet, éclaircisse ce point.

Et dans le cas contraire si on prend la retraite ici est ce que les années cotisées en France peuvent venir se rajouter pour la retraite à taux plein parce qu’il faut cotiser 40 ans pour y avoir droit.

Tinavire

Posté(e) 7 février 2017
Si vous continuez à parler de la retraite (Canada/France) de cette façon, vous allez embrouiller tout le monde !

Alors faisons la lumière ! (une bonne fois pour toute ?) :

  • En vertu des accords qui existent entre le Canada et la France et également entre la France et le Québec (le mode de calcul de la retraite est plus favorable à ceux qui ont travaillé au Québec plutôt que dans une autre province), la durée de cotisation en France sera prise en compte lors du calcul de votre retraite au Canada et vice versa. Grâce à ces mêmes accords, la retraite sera versée par chaque pays au prorata des cotisations payées (il y a une coordination des services et vous choisissez quel pays verse la totalité et où) – Cela permet d’aller chercher le taux plein ! (soit d’aller au maximum de vos droits). Vous obtenez les mêmes droits que celui qui aurait travaillé dans le même pays toute sa vie. Évidemment, il ne faut pas que cet accord soit remis en question (résilié par ex.) sinon les personnes concernées seraient fort pénalisées (une retraite qu’on pourrait qualifier de “peau de chagrin” en sorte). Mais, on peut penser que le risque est (très) faible.

À toutes fins utiles :

http://www.cleiss.fr/docs/textes/conv_canada.html

http://www.cleiss.fr/docs/textes/conv_quebec_entente.html

Chaque pays vérifie vos droits selon sa propre législation. Votre pension est calculée selon les règles d’admissibilité courantes, et liquidée suivant la règle ci-haut !

  • Toutes les personnes qui travaillent au Canada cotisent au RPC, à l’exception du Québec où ce régime est remplacé par le RRQ (si vous avez travaillé dans les 2 provinces, je vous laisse le soin d’aller chercher les informations pour savoir comment procéder au calcul et où faire votre demande et voir qui sera chargé du versement…)

  • La SV (sécurité vieillesse canadienne) est encore plus fort que le RPC/RRQ ! Programme auquel vous ne cotisez pas parce qu’il est financé par le gouvernement. Les conditions d’admissibilité ici : https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/securite-vieillesse/admissibilite.html

(@Demina en particulier) C’est là qu’intervient la notion de temps passé (10 ans/20ans) sur un territoire ou un autre et selon le lieu de votre résidence au moment où vous faites la demande

  • En plus de la SV, on peut aller chercher le supplément de revenu garanti, une allocation (autre) et éventuellement une allocation au conjoint survivant, sous conditions bien entendu. Là encore je vous laisse le soin de vous renseigner par vous-même (…)

(À vos calculettes maintenant !)

Voilà ! J’espère être utile à tous !?

 

francais

Posté(e) 7 février 2017
Le 07/02/2017 à 12:00, Demina47 a dit :

La question se pose quand même dans le cas de résidence entre 10 et 20 ans au Canada et retour en France. Oui il y a un arrangement entre pays si l’on a moins de 10 ans de résidence, qui fait que les années sont reconnues par l’assurance retraite en France. Mais entre 10 et 20 ans, ça m’étonnerait fortement que l’assurance retraite te verse quoi que ce soit, c’est le Canada qui est censé verser la retraite, hors la partie fédérale n’est pas versée si l’on passe sa retraite à l’étranger, en dessous de 20 ans de résidence au Canada. Ce serait bien que quelqu’un qui est concerné par le sujet, éclaircisse ce point.

Si tu as travaillé en France et que tu as cotisé, tu as droit à une retraite au prorata.

 

qwintine

Posté(e) 7 février 2017

@Tinavire justement en tablant sur la non double imposition, je pensais naïvement qu’ on payait à la France/Belgique ce qui vient de là et au Canada/Québec ce qui est perçu ici …

Si je te comprends bien, pour ceux dont l’optimisation fiscale de leur retraite est plus importante que d’autres paramètres, la réponse à la question de ce topic serait: je rentre pour payer moins d’impôts!

Tinavire

Posté(e) 7 février 2017

@qwintine Oui, les ententes fiscales restent la référence (…)

Pour Canada(Québec)/France, résident canadien ; on déclare et on est imposé en France pour les revenus français, on déclare au Canada incluant les revenus français incluant les impôts et charges (éventuelles) payées en France (revenu mondial) et on est imposé au Canada. Basé sur des retours d’expérience, le taux moyen d’imposition est plus élevé ici (Canada) qu’en France (…) dépendant de ton niveau de revenu (plutôt la fourchette assez hauts revenus) ce qui fait que tu doives probablement payer un petit impôt supplémentaire voire rien de plus et/ou de perdre un crédit éventuel…Malgré la convention de “non double imposition”…Les points de vue diffèrent sur l’interprétation d’un article…Mais là c’est une autre histoire !

Pour d’autres cas, des témoignages seraient les bienvenus. Mais à moins de lancer un appel (on aura pas grand chose de pertinent) …et encore, je suis pas sûr qu’on ait du monde qui se bouscule au portillon ! Les retraités ont d’autres chats a fouetter ?!

qwintine

Posté(e) 7 février 2017

@Tinavire justement en tablant sur la non double imposition, je pensais naïvement qu’ on payait à la France/Belgique ce qui vient de là et au Canada/Québec ce qui est perçu ici …

Si je te comprends bien, pour ceux dont l’optimisation fiscale de leur retraite est plus importante que d’autres paramètres, la réponse à la question de ce topic serait:  je rentre pour payer moins d’impôts!

francais

Posté(e) 7 février 2017
Ne pas oublier, les personnes qui touchent la retraite du Québec et qui vive a l’étranger une retenue est faite par l’impôt a la source.

PACAtoQC

Posté(e) 7 février 2017
C’est pour ça qu’avec l’impôt à la source, il y a les conventions fiscales entre Pays (hors exotiques) pour éviter la double imposition.

C’est un sujet très intéressant en tous cas.

Ivy Bijou

Posté(e) 7 février 2017
A la retraite de puis 2 ans, à l’âge de 59,5 ans. On m’a proposé d’échanger de poste avec une personne affectée par une restructuration et qui voulait travailler encore quelques années. Je n’ai pas subit de pénalités.

Je touche (à vie) un revenu du fond de pension de l’employeur dont une partie sera remplacée par le RPC à 65 ans ainsi que la RRQ amputée quelque peu (+/- 100 dollars) car je l’ai prise avant 65 ans (j’avais le choix).

Je touche aussi une retraite pour 5 ans de travail en France, autour de 145 dollars cad par mois versé sur mon compte de banque ici.. J’y ai droit “si jeune” car j’avais travaillé au moins 5 trimestres avant l’age de 20 ans….un truc du genre. Sinon je devait attendre 62 ou 63 ans)
Retraite Qc c’est occupé de tous les papiers et m’a accompagné dans les démarches; ce c’est bien passé en général mais en France ils ont fait de nombreuses erreurs et heureusement que retraite Qc les surveillait et défendait mes droits.
Retrouver mon numéro de sécu fut le plus difficile. Personne ne peut aider en France.
Ceci dit, j’ai l’intention de passer mes vieux jours au Canada avec quelques escapades dans le sud. J’aime encore l’hiver, le calme, les grands espaces, les écureuils…Est-ce mieux ailleurs, je ne le sait pas. seul l’avenir me le dira. Les avis sont partagés sur ce point.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Expatriés : longue attente pour l’obtention de la retraite

0 (0) Imaginez quitter votre pays d’origine, immigrer au Canada, travailler dur...

Dette : comparaison entre France et Canada

0 (0) La dette publique est un sujet de préoccupation mondiale, surtout...

La retraite au Québec, ça se passe comment?

0 (0) Beaucoup d’immigrants au Québec n’ont pas idée de ce que...

S’installer au Québec en étant retraité

0 (0) Par ChristopheB Bonjour à tous et toutes, Mon épouse et...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com