15 mois et des poussières...et une nouvelle vie. - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > 15 mois et des poussières…et une nouvelle vie.

15 mois et des poussières…et une nouvelle vie.

De Lachtite

Bon me revoilà sur ce site que j’ai un peu deserté; désolée….

Deserté parce qu’à un m’ment d’nné tu es en train de vivre et que tu oublies de venir lire ce qui se passe sur le forum; à un m’ment d’nné tes sources d’informations sur le pourquoi du comment et le comment faire tu les as dans la vraie vie, et pas sur le net….. Et pis t’es tannée de lire toujours les mêmes messages et les mêmes chialages…..

Tu avances sur ton chemin et puis un jour tu repasses par là et c’est comme de remettre un vieux pull/chandail qu’on aurait laissé de coté pendant très longtemps, c’est très familier et très loin, tu t’y sens bien pourtant; ça te rappelle plein de souvenirs…. Et tu revois des noms que tu n’as pas vu depuis longtemps…. Enfin bon bref, tu te dis que tu vas quand même faire un coucou à ces vieux chums de l’immigration… Ceux qui habitent à Montréal, à Joliette ou à Québec…. Ces immigrants qui t’ont montré la voie, ceux qui sont passés par les mêmes chemins et interrogations et parfois t’ont aidée à traverser les zones plus tourmentées…. Bref tu te dis que tu es un peu ingrate et que tu pourrais redonner un peu plus aux prochains….

Tout d’abord il faut que j’explique mon titre, 15 mois et des poussieres, c’est le temps qui s’est passé depuis que mon vol aller simple Corsair a atterri à l’aéroport international René Levesque (Oui celui-là même qui s’appelait PETrudeau avant et Dorval avant ça… hein Jimmy je ne me trompe pas c’est bien ça ?? ;-)) C’est peu 15 mois mais c’est beaucoup en même temps…. c’est peu à l’échelle d’une vie mais dans une immigration c’est le temps suffisant pour te faire une idée claire de ce que tu es venu chercher ici et de ce que tu y as trouvé….

La deuxième partie de mon titre est plus claire et moins limpide en même temps…. Ah ah… Oui c’est une nouvelle vie de s’en venir ici…. Mais dans notre cas, c’est aussi et surtout depuis 19 semaines une nouvelle vie sur la planète; atterrissage prévu le 17 avril… (Comme quelqu’un m’a dit récemment 😉 c’est bien, vous faites votre job d’immigrants… la DGQ est satisfaite parait-il…)

Bref ce petit bilan me permet de retracer ces 15 mois et des poussières, je ne vous cacherais pas qu’il y a eu des moments difficiles; mais il parait que c’est la 1ère année qui est la plus dure… Oui le moral est parfois aux abonnés absents, on ressent parfois plus cruellement la solitude et l’éloignement quand on est immigrant…. Notre famille est loin, nos amis aussi; et si on a une petite tuile, on se surprend à se demander ce qu’on fait dans ce pays qui n’est pas un pays (c’est l’hiver…) On se dit qu’on est p’us capab’ des accomodements raisonnables, des débats sur les anglicismes; de noël qui commence le 1er novembre et des frais quand tu retires avec ton interac… (p’tain; 2 piasses 50 + 1 piasse pour ma banque…….) On sait que de voir un médecin est une galère monstre; mais on se rassure en se disant que c’est pire aux Etats (au moins ici c’est gratuit…); on chiâle contre les ordres qui compliquent la vie de tant d’immigrants… Mais bon dans ces moments-là on regarde le journal télé en France (Merci TV5 pour ce “reminder”) et on se dit “‘stie ce qu’on est bien ici….” 😉 On avance petit à petit, on se fait son chemin, propre à soi, on refait sa vie dans des couleurs qui nous vont mieux…. En étant tout à fait conscient du fait que le Québec n’est pas le paradis, mais juste l’endroit où on est bien….

On savoure d’avance le congé maternité qui s’en vient; 50 semaines et on pense à notre soeur, 4 mois au compteur… On repense au garderie à 7 piasses et on écoute notre soeur chîaler contre le manque de places en crèche… Et on ne parle même pas de l’immobilier et du sacrifice que ça représente d’habiter Paris intra-muros… Mais on est heureux aussi de se dire que d’ici quelques mois on ira passer un peu de temps en France; parce que la France on l’aime, on l’aime d’autant plus qu’on en est loin…

Notre langage évolue aussi, de même que nos habitudes, on va au théatre voir “Broue” et on rit quasiment tout le temps au bon moment…. (sauf quand il parle de prendre une botte, ça on comprend pas très bien…)

Et puis on voit aussi les choses avancer : mon filleul qui il y a un an me demandait : “dis maintenant quand est-ce que tu reviens ??” ou qui ne voulait plus me parler; m’a dit il y a quelques mois ” tu sais que je joue au hockey sur glace sur ma console et j’ai pris l’équipe canadienne…” et il y a quelques jours m’a demandé “et ton enfant il sera français ou canadien ???”

Parfois on se surpend à dire “nous” en parlant des québecois; notamment quand on explique qqchose à nos amis de France, genre “nous ici on fait comme ça…” On s’arrete, on regarde et on se rend compte du chemin parcouru, parcequ’ici c’est un peu chez nous maintenant; bien sûr on reste français (le mode chiâlage c’est pas une option c’est une condition si on veut garder son passeport, hein Petibou ?) mais on est ici et on y est bien…. Et pour l’instant il n’y a pas de raison que ça change….

Je me rend compte que ce bilan n’est pas très structuré; il sera peut-être même pas intéressant pour ceux qui ne me connaissent pas….. Désolée

Bref l’immigrante que je suis va bien; bien installée dans sa vie, dans ce petit coin de pays, sur cette île fustigée par tous les gens qui n’y habitent pas…. Je me sens ici à ma place; tout simplement…

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada