1,4 million $ afin d’aider 5 ordres à reconnaître les professionnels étrangers - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Accueil Actualité 1,4 million $ afin d’aider 5 ordres à reconnaître les professionnels étrangers
Actualité

1,4 million $ afin d’aider 5 ordres à reconnaître les professionnels étrangers

6
0
(0)

Le gouvernement du Québec vient de donner plus d’un million de dollars à cinq ordres professionnels du Québec afin de mieux reconnaître les diplômés venus de l’étranger.

Les ordres professionnels des métiers de huissiers de justice, d’ergothérapeutes, d’orthophonistes, de physiothérapeutes et de travailleurs sociaux ont obtenu des subventions allant de 103 450 $ à 743 145 $ pour concevoir des programmes de formation d’appoint ainsi que des outils d’évaluation et de reconnaissance des compétences des candidats provenant de l’immigration.

Ces ordres qui ont grand besoin de nouveaux membres afin de répondre au besoin de pénurie de personnel veulent accélérer l’obtention d’un permis d’exercice au Québec pour les nouveaux arrivants.

Pour en savoir plus sur les ordres

Source : TVA

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

6 commentaires

  • Je suis immigrante et maintenant du côté des contribuables, donc doublement enragée par ces millions accordés aux Ordres professionnels qui bloquent les immigrants.
    Comme plusieurs, je n’ai pas pu pratiquer ma pharmacie en arrivant, j’ai donc travaillé avec mes titres scientifiques, c’était plus facile avant, c’est rare qu’un Ph.D ne travaillait pas. Les employeurs ne demandaient pas l’équivalence, surtout quand les diplômes viennent d’Europe.

    Les immigrants doivent franchir les montagnes russes pour faire reconnaître leurs compétences professionnelles. Ce n’est pas aussi facile ni vrai comme le veut la propagande publicitaire ci-dessus, qui veut recruter les immigrants par leurs diplômes et leur fric pour enrichir les universités du Québec et les Ordres professionnels.

    L’entente ARM c’est de la poudre aux yeux, le seul avantage est que des jeunes français viennent faire des études au Québec et payent les mêmes frais que les Québécois. On espère les garder ensuite, priver la France de ses jeunes, et peut-être les faire travailler afin qu’ils rentabilisent l’investissement.

    L’entente ARM vaut zéro pour les immigrants français qui arrivent avec des diplômes, ils doivent franchir les montagnes russes aussi.

    Pour ce qui est du processus que je connais bien et que je suis depuis 15 ans, rien à changé, l’obstacle est le même.
    Maintenant, à cause des Millions de dollars du MICC accordés aux Ordres professionnels et aux universités pour la formation d’appoint. L’obstacle n’est plus au niveau des diplômes, ils sont reconnus à 85%, pour 2 raisons principalement:
    1) ĵuste ceux qui obtiennent l’équivalence partielle (= reconnaissance du diplôme hors-Québec) peuvent s’inscrire à la formation d’appoint.
    2) il y a un commissaire aux plaintes au service de tout immigrant dont le dossier n’a pas été évalué de façon équitable par l’Ordre professionnel.

    Mais, il y a tjrs un mais : le mandat de ce commissaire s’arrête au stade de reconnaissance du diplôme. Quand l’immigrant a tout payé et réussi la formation d’appoint. Il lui reste la réussite du stage et le test de français, et là le commissaire aux plaintes ne peut rien pour lui, c’est hors de son mandat. Il est bien futé le gouvernement du Québec, et quelque soit le part, ça ne change rien.

    Un autre détail: avant les stages requis par l’Ordre professionnel étaient rémunérés. Depuis l’arrivée de cette politique de reconnaissance de compétences professionnelles d’immigrants, les stages ne sont plus rémunérés. Et les Lois (Art. 2 et Art. 77) de la CNT (commission des Normes du travail) ont changé aussi, un stagiaire qui fait 900 heures sans salaire et n’obtient pas de permis, la CNT ne peut pas le défendre.

    C’est donc beaucoup plus ficelé qu’on le croit ce package mis en place pour la reconnaissance des compétences professionnelles.

    Les Ordres professionnels et les universités sont déficitaires, les étudiants ont fait même tomber le gouvernement à cause de la hausse des frais…

  • comme moi partie avec une promesse d’embauche en tant que enseignant a temps partiel dans une école de pompier arrivée la bas j’étais élève la journée et enseignant le soir ,a 120000 dollars l’année il voulait juste que je donne mon argent ,quand j’ai réussi l’entrée a l’école public il m’on dit non non pas besoin de vous !!!en fait les visa amène pas mal d’argent a la Provence tout simplement et l’installation des nouveau arrivant également !!

  • Bianquette a raison un copain qui croyait que son Bac pro chauffagiste sanitaire lui permettrait de travailler lors de son arrivée à Montréal s’est retrouvé à plier des cartons dans une usine. Pourtant des accords France/Québec avaient été signés, il a eu des points maximums lors de sa demande de CSQ etc … Sa seule possibilité qu’on lui a proposé c’est refaire un DÉP. Sur 2 ans . Il est retourné en France

  • et pour les pompiers ,d’ailleur les pompier quebecois vienne se former en france ,mais par contre les francais faut tout refaire !!!
    soit disant pas les meme maisons ,mais en france il y a des structure en bois !!!
    a part les véhicule rien ne change !!!malgré ce qu il dient le contraire

  • Nécessite fait loi !
    Et pour les infirmiers, médecins, plombier, chimistes, etc.qui sont serveurs chez Tim Horton ou vendeur chez Futur shop avec des bac +7 en attendant de pouvoir exercer ! Faudra attendre aussi la pénurie dans quelques années ?

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Coût d’élever un enfant au Québec en 2024

    5 (1) Élever des enfants au Québec devient de plus en plus...

    Une ville québécoise trône comme la meilleure ville pour l’équilibre de vie au Canada

    0 (0) La ville québécoise en face de la ville de Québec...

    Grosse déception du Québec

    4.3 (56) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

    « Pourquoi plus personne ne veut vivre au Canada »

    4.3 (106) Le côté obscur du Canada ? Cette vidéo, publiée sur...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com