Un bilan souvenir de Grominet à Montréal - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil Bilans Un bilan souvenir de Grominet à Montréal
Bilans

Un bilan souvenir de Grominet à Montréal

0
0
(0)

De Fred

En hommage à Fred alias Grominet qui nous a malheureusement quitté. Voici un premier bilan après quelques mois à Montréal.

—————–

C’est dans un café comme on en trouve mille dans le quartier du Plateau que l’envie me prit de faire à mon tour une chronique. Pour balayer le décor, je peux voir de la fenêtre la station essence Esso de l’avenue Mont Royal et le restaurant Le 940. A droite, un café glacé à portée de main, et une jolie blonde en arrière plan. Devant moi, mon MacBook et rien pour me déconcentrer… enfin presque.

Je suis arrivé cet été, pleins d’espoirs dans ce nouveau pays pour lequel j’avais fait tant l’éloge sur le forum et autour de moi. Me voilà à mon tour confronté à la réalité de l’immigration, tirant une croix définitive sur mon ennuyeux et pourtant lucratif travail, et sur mon petit appartement de l’ouest parisien.
Ne perdons pas nos habitudes, direction le quartier du Plateau. J’habite dans un de ces triplex, faisant de moi un de ces très superficiels français du quartier, à ne plus vouloir en sortir et à frimer avec son Mac dans les cafés du coin. Ce quartier est définitivement à part. On aime ou on n’aime pas mais il ne laisse pas indifférent tant ce quartier est si peu québécois de par ses bars branchés et toutes ces personnes qui se baladent avec des sacs à dos Quechua alors qu’il n’y a pas de magasin Décathlon au Canada. C’est sûr, je m’y sens bien.

Mais j’avoue avoir toujours un petit pincement au cœur en empruntant la sortie de métro Square-Victoria pour me rendre à mon travail. La sortie étant un exemplaire authentique des œuvres de l’architecte Hector Guimard, l’emprunter me transporte pendant quelques secondes au cœur de la ville lumière dans laquelle j’ai vécu trente ans. On ne tire pas un trait sur 30 ans de sa vie comme cela. Et comme l’a déjà expliqué un autre chroniqueur, le moral voit quelques hauts et bas les premiers temps.

Par contre, les rapports homme-femme me laissent vraiment perplexes ici. « icitte » comme on dit ici, enfin icitte. Les relations sans lendemain sont amusantes le temps des vacances d’été mais on s’en lasse vite. A l’image de la restauration rapide, j’appelle cela du fast-love. On consomme et on jette au bac à recyclage. Ce n’est pas mon truc alors j’en profite pour passer une annonce, au mépris du règlement du forum (que l’administrateur me pardonne) : « Grominet, 31 ans, cherche JF célibataire vivant à Montréal, pour relation sérieuse. Si intéressée, écrivez moi sur *r*m*n*t@i*m*g*e*.*o*. Photo souhaitée. ». Remplissez ma boîte, je vous répondrai…

Autre point qui m’étonne, c’est la race canine. Pas qu’il y ait un lien avec le paragraphe précédent mais je viens de voir passer un teckel par la fenêtre du café. Soit les chiens sont d’une taille ridiculement petite soit énorme. J’y ai vu le chihuahua le plus petit du monde mais aussi un chien qui debout me dépassait de deux têtes. Je n’ai pas encore d’explication à cela mais ça montre un autre aspect de l’immigration. Je m’intéresse moins à l’actualité et à la vie en générale qu’à toutes ces petites choses qui m’entourent. C’est un changement en moi que j’ai constaté. Ayant marre de courir après une vie que je n’aurai jamais, pour ne pas dire une carotte que je n’attraperai jamais, j’ai envie de m’occuper un peu de moi, de me faire plaisir sans me soucier de la vie. Egoïsme passager ou brusque prise de maturité ? Je ne sais pas mais quelque chose est en train de changer, lentement mais sûrement.

Mon bilan en quelques mots est : La vie y est paisible, les hambourgeois trop cuits, les voitures spacieuses, le café imbuvable, les parcs bien conçus, le code de la route incompréhensible, Ikea m’a sauvé la vie, la culture inexistante, les gens agréables, l’Orangina trop cher, la ville est sûre, les écureuils sont drôles, mes amis français me manquent, j’aime beaucoup mes amis du Québec, les belges boivent trop, et la vie est agréable. Comme on le dit souvent, le Québec est un pays qui contraste beaucoup avec la France dans lequel chacun doit y chercher ce qui le motive. Je trouve ce sentiment de liberté particulièrement grisant. De n’y avoir aucune attache et de pouvoir y construire une vie comme je le veux ou au contraire de pouvoir plier bagage du jour au lendemain.

… »

Fred, Montréal, le 8 septembre 2007.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Message du jour

Les Messages du Jour sont des bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants, partagés sur le forum de discussions de la communauté d'Immigrer.com. Nous tenons à souligner que les opinions exprimées dans ces témoignages sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles d'Immigrer.com. Chaque expérience étant unique et personnelle, il est important pour nous de partager ces témoignages afin de donner un aperçu des différentes perspectives et vécus. Toutefois, nous tenons à rappeler que ces témoignages ne sont pas des éléments factuels, mais plutôt des histoires personnelles.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Grosse déception du Québec

4.6 (10) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

Bilan 10 mois après au Québec

3.4 (16) Il y a 10 mois, mon conjoint et moi avons...

Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement

3.9 (56) Tout d’abord, un peu d’histoire sur moi : Je suis un...

Tour du poteau : petit retour sur mon passage à Stanstead

5 (1) Bonjour, Demande : renouvellement des deux fiches visiteurs des enfants...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com