Les femmes issues des minorités visibles plus instruites - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les femmes issues des minorités visibles plus instruites

Les femmes issues des minorités visibles plus instruites

Les femmes issues des minorités visibles sont plus scolarisées que les autres Canadiennes.

Au Canada, le terme « minorité visible » est utilisé pour indiquer si une personne appartient ou non à l’une des minorités visibles telles que définies dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi. En d’autres termes, les personnes qui ne sont pas blanches de peau.

En effet, selon les données de Statistique Canada datant de 2001, au Canada, 39,7 % des femmes de minorités visibles de 25 à 54 ans avaient un diplôme universitaire, comparativement à 27,1 % des femmes du même groupe d’âge qui n’appartenaient pas à une minorité visible.

Parmi les femmes canadiennes de minorités visibles, celles de deuxième génération étaient les plus scolarisées que celles de la première (38,5 %) et troisième génération (29,6 %). En effet, la moitié (50,6 %) des femmes de minorités visibles nées au Canada, mais dont au moins un parent était né à l’étranger, détenaient un grade universitaire.

Les femmes de minorités visibles de deuxième génération dépassent même leurs homologues masculins, pour ont un taux de diplomation universitaire de 39,8 %.

En 2011, environ 6,3 millions de personnes ont déclaré être membres de minorités visibles au Canada, dont un peu plus de la moitié sont de sexe féminin.

Source: Radio-Canada, Statistique Canada

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada