Travail dans l'audiovisuel

Travail dans l’audiovisuel

De dovefilm

Bonjour,

madame et moi avons reçu aujourd’hui l’accusé de réception du CSQ.

Je travaille dans l’audiovisuel, est ce qu’il y a des membres sur le forum qui sont deja present a Montreal/ au Quebec et qui travaille dans l’audiovisuel ?

J’aimerais savoir si il y a des débouchés, ce qu’il faut faire et ne pas faire et prendre aussi des contacts smile.gif

Merci d’avance !

———

De cymico

Tout comme en France, le secteur audiovisuel est très fermé. Tout d’abord, je te conseille de prendre n’importe quel job pour commencer (quelque soit le domaine).
Perso, c’est seulement 1 an après avoir déposé mes CV (dans l’audiovisuel) qu’on a commencé à me contacter. J’ai du pourtant refusé car tous les jobs étaient à Montréal, pas rentable pour nous car j’aurai eu des frais de logement qui auraient considérablement baissé mes revenus par rapport à mes activités actuelles.

———

De Mault

Bonjour,

J’ai moi-même un diplôme en audiovisuel à la base.

Tout d’abord, sauf erreur de ma part, le terme audiovisuel n’existe pas au Québec. Ou alors si vous l’employer, on croira que vous parler d’un métier de la vue 😉

D’après ce que je sais, les diplômes d’écoles sur les techniques de cinéma ou de télévision français n’est pas reconnue au Canada. Il faut repasser une sorte de petit diplôme, je ne sais plus vraiment le prix, et là encore, ça ne garantie pas forcément un emploi.

Comme en France, le secteur reste bouché.

Si vous voulez travailler dans la branche, bon courage, sans vouloir vous démotiver. Je vous conseille de bien vous informer sur le sujet pour éviter de vous retrouver dans une fâcheuse solution à votre arrivée.

Si vous désirez bosser dans le cinéma, et que vous avez une expérience conséquente, peut-être arriverez-vous à trouver un emploi sans passer par la case « repasser un diplôme ». Mais il me semble que comme en France, les personnes dans l’audiovisuel sont une caste « à part », au niveau des droits sociaux…

Bonne chance !

———

De micaline

C’est un peu beaucoup charrié de penser que si un québécois entend le mot audiovisuel il pensera à l’optométrie.
Franchement mad.gif

———

De dovefilm

Merci pour vos réponses, Cymico tu n’est donc plus dans l’audiovisuel maintenant ?

———

De cymico

Je partage mon temps entre mes 2 compagnies, dont une de post-prod.

———

De Mault

Plusieurs Québécois et Québécoises ne m’ont pas comprise lorsque je parlais de mon diplôme en audiovisuel, et ont cru que je faisais référence à une branche médicale spécialisée dans la vue.

Dans un soucis de compréhension, je ne peux que réitérer mon conseil à dovefilm, et lui conseiller de dire plutôt qu’il travaille dans le cinéma et la tv, cela évite ainsi les malentendus. Depuis que je dis ça, je n’ai plus aucun problème.

———

De dovefilm

J’utilise le terme audiovisuel au sens large du terme: video d’entreprise, clip, TV, viral, pub etc

———

De cherry

Pour le mot audiovisuel, je te rassure, on le connaît très bien et on l’utilise.

Pour le reste, NON il n’y a pas de diplôme officiel à repasser. Ton expérience, et l’équipement que tu sais utiliser, est tout ce qui compte aux yeux des employeurs. Le problème avec les Français, c’est que vous n’avez jamais travaillé avec du NTSC, donc une mise à niveau sur ce « détail » est nécessaire car tant à la caméra, qu’au montage ou au son, on se sert du time code. Comme vous êtes habitués à travailler avec du 25 images/sec en vidéo et qu’ici c’est 30 images/sec (29,97 en drop frames, ce qui permet de conserver la durée exacte), vos réflexes doivent être changés. N’empêche, c’est pas le gros défi, faut juste que vous compreniez les subtilités.

Tiens, un lien franchouillard sur le time code utilisé ici.

Pour l’équipement en tant que tel, je crois que ça revient pas mal au même: AVID pour le montage (parfois Final Cut ou Première), DV, mini-DV et HDDV pour le format (Bétacam SP et numérique sont en train de disparaître tranquillement), DAT ou un mixeur pour le son (mais je m’y connais moins, alors peut-être qu’il y a autre chose).

Vous pouvez aussi vouloir faire partie de l’ACTIS

C’est un syndicat dans lequel il est un peu compliqué de rentrer, qui donne accès à des productions réservées juste aux membres, mais qui ne garantie pas d’emploi. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les productions et toutes les boîtes, donc ce n’est pas absolument nécessaire. Ce l’est surtout si tu bosses en cinéma, mais en télévision il y a moyen de s’en passer. S’il y a un « diplôme » à passer, c’est là: un petit cours d’initiation de quelques jours. Enfin, il y a une guéguerre entre ce syndicat et le pendant américain, IATSE. Résultat: plusieurs productions américaines, pour s’éviter des problèmes, ont été finalement tournées hors-Québec, à Toronto et Vancouver notamment, car eux sont membres de ce syndicat-là.

J’oubliais. Pour les coordonnées dans le domaine, la bible est le Qui Fait Quoi: http://www.qfq.com/

Vos recherches:

  • metiers de l audiovisuel canada
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada