La France copie le Québec, différentes réformes sont en cours

La France copie le Québec, différentes réformes sont en cours

Ecrit par: cherry 17-05 à 2:07

Bonjour,

Il semblerait que le gouvernement Raffarin soit très inspiré par le Québec, comme en fait foi cet article de LePoint.fr. Je savais qu’il y avait un intérêt de la France pour le Québec, mais pas à ce point là…!

QUOTE
Réformes: Quand Raffarin copie le Québec

La « Belle Province » est à la mode dans les ministères. Inventaire des idées empruntées à nos voisins.

par Christophe Labbé et Olivia Recasens

Dans l’avion d’Air Canada qui le ramène du Québec, Christian Jacob, alors ministre délégué à la Famille, se frotte les mains. Cet ex-agriculteur, que Jacques Chirac apprécie pour son pragmatisme, rapporte dans ses bagages la bonne idée qui sera reprise par les médias lors du vote de la loi sur la réforme du divorce un an plus tard, en janvier 2004 : la « médiation familiale ». Désormais, les couples en instance de divorce seront d’abord aiguillés vers un médiateur judiciaire. Objectif : désengorger les tribunaux. Une procédure qui existe depuis 1997 au Québec.

En un an, onze ministres et secrétaires d’Etat ont pris tour à tour l’avion pour Montréal. Une mode lancée par Jean-Pierre Raffarin, qui, après s’être rendu là-bas en mai 2003, a fait du Québec la « boîte à idées » du gouvernement. Il faut dire qu’avec douze années consécutives de croissance, six excédents budgétaires d’affilée, un chômage qui plafonne à 7,5 % et un PIB par habitant qui le place au quatrième rang, juste derrière le Japon, le Québec fait rêver le Premier ministre. Au point d’avoir brigué en vain la présidence du groupe France-Québec alors qu’il était sénateur. Ou encore d’avoir fait baptiser « Québec » l’ancienne chapelle où siègent les élus du conseil régional de Poitou-Charentes, dont il a occupé le fauteuil de président pendant quatorze ans…

Une chose est sûre, la Belle Province a la cote chez les hommes politiques français. Philippe Séguin y enseigne les sciences politiques, à l’université de Montréal, Alain Juppé s’y rend en famille pour faire du traîneau à chiens, et Jacques Chirac a passé ses vacances en août dernier dans le village chic de North Halley. « Comparé à la France, qui peine à s’adapter aux contraintes de la mondialisation, le Québec intrigue, par son extraordinaire capacité à se réformer et à secouer ses institutions »,explique le sénateur Philippe Marini, président UMP du groupe d’amitié France-Québec. Ajoutez à cela que les Québécois ont réussi à préserver leur identité face à l’hyperpuissance américaine. « Notre relation avec le Québec est plus stratégique que jamais, confie un conseiller à Matignon. La France aussi est un îlot de francophonie dans un monde qui s’américanise. »

Pas étonnant, dès lors, que le chef de l’Etat ait mis les petits plats dans les grands pour recevoir, la semaine dernière, à Paris, son ami le Premier ministre de la province du Québec, Jean Charest. En quelques années, ceux que l’on considérait comme de « gentils cousins de province » sont devenus le modèle à suivre. Petit inventaire des idées importées du Québec.

L’e-gouvernance

Cette année, plus de 1 million de Français ont déclaré leurs impôts sur l’Internet. La télédéclaration est la mesure la plus spectaculaire de l’e-gouvernance. « L’idée est de rapprocher l’administration du citoyen grâce aux nouvelles technologies », explique Isabelle Gougenheim, qui travaille sur le dossier au ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat. Ce qui suppose de dépoussiérer les formulaires administratifs pour les rendre accessibles sur l’Internet. C’est chose faite pour le Code général des impôts, qui s’est vu amputé de 250 articles. « Les Québécois ont quatre ans d’avance sur nous dans le domaine de l’administration électronique. Nous avons des contacts avec eux sur le sujet toutes les semaines. » Pour atteindre l’objectif de 100 % des formulaires administratifs sur le Net à la fin de l’année, des fonctionnaires des deux pays vont d’ailleurs faire l’aller et retour pour des missions de quinze jours.

Des crédits en fonction des résultats

C’est une minirévolution pour l’administration française. A partir de 2006, Bercy ne distribuera plus sa cagnotte par ministère, mais par programme. Il y en aura 149, avec pour chacun une obligation de résultat. Exemple : l’augmentation du nombre de bacheliers pour le programme Enseignement secondaire, ou encore la diminution du nombre de tués sur les routes pour la Sécurité routière. En fin d’année, le responsable de chaque programme viendra rendre des comptes devant les parlementaires. Avec le risque d’empocher moins d’argent l’année suivante, si l’objectif n’a pas été atteint. Les Québécois appellent cela la « gestion axée sur les résultats ». Le système existe chez eux depuis quatre ans déjà et il a fortement impressionné l’ancien ministre délégué au Budget Alain Lambert, qui a souhaité l’essayer en France.

La rémunération des fonctionnaires au mérite

Une idée rapportée du Québec en novembre 2002 par Francis Mer, alors ministre de l’Economie. Première étape : Bercy, où un millier de fonctionnaires vont bientôt goûter à la rémunération au mérite. 180 hauts gradés de l’administration centrale y jouent déjà les poissons pilotes. D’ici au 15 mai, on connaîtra la liste des autres ministères pressentis pour appliquer à leur tour le salaire au mérite…

Le service minimal

Il y a trois mois, Gilles de Robien, en tant que ministre des Transports, a constitué une dream team pour régler en douceur la question explosive du service minimal dans les trains, bus et métros. Parmi les neuf experts qui doivent remettre leur copie le 30 juin, on trouve une Québécoise, l’ex-présidente du Conseil des services essentiels. Avant de déclencher une grève dans des secteurs essentiels comme la fourniture d’eau potable, l’enlèvement des ordures ménagères ou les transports, les syndicats doivent négocier avec leur employeur un service minimal avalisé par le Conseil. Cette idée d’un gendarme indépendant pour garantir le service minimal dans les transports urbains a séduit Gilles de Robien. « Nous profitons de l’expérience du Québec, qui a vingt ans d’avance sur nous dans le domaine », confie-t-on dans l’entourage du ministre.

Le contrat d’intégration

C’est une idée de François Fillon quand il était ministre des Affaires sociales. Proposer aux 100 000 étrangers qui arrivent en France chaque année un contrat d’intégration. Avec à la clé des cours gratuits de français, jusqu’à 600 heures par an, une trentaine d’heures d’instruction civique ainsi qu’un coup de pouce pour trouver du travail. Un dispositif directement inspiré du Québec qui doit voir le jour en France à la fin de l’année.

Connaître l’identité de ses parents pour les personnes nées sous X

Désormais, l’administration aide les enfants abandonnés à la naissance à retrouver la trace de leurs géniteurs. En janvier 2002, la France s’est dotée du Conseil national pour l’accès aux origines personnelles (CNAOP). Un organisme qui ressemble à s’y méprendre au Conseil des retrouvailles créé au Québec il y a vingt ans. A la demande des « nés sous X », le CNAOP fouille dans les archives des mairies, des centres d’aide sociale à l’enfance et des oeuvres d’adoption privées, puis prend contact avec les parents biologiques. Mais cela ne fonctionne que dans un sens. Pas question, en effet, contrairement à ce qui se pratique au Québec, d’aider les mères qui voudraient retrouver leurs enfants, au motif que cela risquerait de déstabiliser les familles adoptives.

L’accréditation judiciaire

Les Québécois l’ont mise en place il y a sept ans pour prévenir les actes de maltraitance et les abus sexuels sur les enfants. Une innovation reprise par Christian Jacob lorsqu’il était ministre de la Famille. Tous ceux qui travaillent au contact des enfants, qu’ils soient animateurs de centres aérés ou de colonies de vacances, personnels de crèches ou de garderies, et même gardes à domicile, se voient désormais délivrer une habilitation judiciaire renouvelable tous les trois ans. Un document qui garantit qu’ils n’ont commis aucun crime ni délit grave.

Un Observatoire national des effets de la mondialisation

Le nouveau ministre de l’Ecologie, Serge Lepeltier, n’en fait pas mystère : « L’expérience québécoise a très largement inspiré mon projet. » L’Observatoire national des effets de la mondialisation dont il a proposé l’idée à Jacques Chirac, quand il était encore sénateur, est le clone de l’Observatoire de la mondialisation inventé par Louise Beaudoin, l’ex-ministre des Relations internationales du Québec. « L’objectif de cette fondation, qui ouvrira ses portes d’ici à la fin de l’année, sera de regarder à la loupe le phénomène de la mondialisation afin de tenter d’en corriger les conséquences délétères, explique Serge Lepeltier, qui a demandé aux fonctionnaires de son ministère de travailler sur l’exemple québécois. Ils sont en pointe en matière d’écologie et de développement durable. Nous allons par exemple tirer parti de leur expérience pour développer en France des modes de transport alternatifs comme la voiture électrique. »

Une prime pour attirer les médecins dans les zones défavorisées

Le département de la Meuse compte 128 généralistes pour 100 000 habitants, soit trois fois moins qu’à Paris. Afin de remédier à la pénurie de médecins dans les campagnes et les quartiers défavorisés, Jean-François Mattei, l’ex-ministre de la Santé, était allé début mars, avec une brochette de parlementaires, étudier le dispositif en place au Québec. Là-bas, les blouses blanches qui acceptent de s’installer là où les autres ne veulent pas aller ont droit à une carotte financière. En fait, une majoration du tarif des consultations et des visites. En quittant son poste, Jean-François Mattei a laissé dans les cartons l’idée d’une aide annuelle de l’Etat de 10 000 euros pendant cinq ans, avec une exonération de la taxe professionnelle. Un projet en discussion à l’Assemblée nationale. Autre idée rapportée du Québec : les « maisons de médecine ». Pour rationaliser leurs hôpitaux, les Québécois ont procédé à des fermetures massives de lits, tout en développant ce qu’ils appellent la « médecine délocalisée ». Le principe est de regrouper dans un même lieu une équipe de choc constituée de médecins libéraux, d’infirmières, etc., pour garantir la permanence des soins dans un quartier difficile ou en zone rurale

© le point 13/05/04 – N°1652 – Page 36 – 1615 mots

Source: www.lepoint.fr/dossiers_france/docu…

Bon, pour ce qui est de s’inspirer de notre système de santé en région, faudrait d’abord qu’il fonctionne ici…

——————————

Ecrit par: PHIL_H 17-05 à 3:32

Tout ça nous viendrait du Québec ?

Merci Cherry, c’est très intéressant.

QUOTE
Des crédits en fonction des résultats
(…)
La rémunération des fonctionnaires au mérite
(…)
Le service minimal
(…)

Cela dit, ces 3 mesures restent franchement impopulaire auprès des fonctionnaires car elles leur imposent de leur remettre en question, dans leur fonctionnement, leur droit de grève. Personnellement, je trouvais que c’était de bonnes idées. Pour une fois que le gouvernement avait de bonnes idées, il les a copiés sur le gouvernement du Québec

——————————

Ecrit par: _Romain_ 17-05 à 4:33

– On pourrait aussi citer la réforme de l’assurance maladie avec le médecin familial / désigné

——————————

Ecrit par: marcoledoux 17-05 à 4:45

Bonjour à tous,
C’est trés bien que la France copie le Quebec dans ses réformes.
En effet pourquoi ne pas copier les choses qui marchent.Mais il y a encore du boulot.
Pouf faire bouger l’immobilisme qui régit la France il va falloir encore pas mal de générations et pas mal d’occasions perdues,quel que soit le gouvernement en place.
Et ce ne sont pas les candidats à l’immigration pour le Quebec qui diront le contraire.

——————————

Ecrit par: _Romain_ 17-05 à 6:35

c’est juste que je déménage fréquemment… tous les 6 mois en général

Enfin, faut assumer

——————————

Ecrit par: prune 17-05 à 7:59

Je n’ai pas envie de vivre le Québec en France…. et inversement. Cela dit, quelques réformes sociales ne feraient pas de mal, mais il faut savoir que le prochain président Sarkozy (brrrr ) n’est pas si proche du Québec que Raffarin. Alors Raffarin réforme et Sarko dans deux ans balaie tout ça…

Malgré tout, j’aime le bordel français…. un peu comme j’aime le bordel qui règne en ce moment au Canada…

Tiens ça me fait penser que je ne respecterai pas la règle des six ans cette fois, je vais passer mon tour pour le quinquennat Sarko (ou alors revenir juste à la fin pour profiter du joyeux cirque)

——————————

Ecrit par: Petit-Prince 17-05 à 9:08

QUOTE(prune @ 17-05 à 6:59)
Alors Raffarin réforme et Sarko dans deux ans balaie tout ça…

Juste par curiosité… qu’est-ce qui peut te faire croire ça ?
Ou est-ce une idée, comme ça, lancée au hasard ?

——————————

Ecrit par: PHIL_H 17-05 à 9:14

Parce que, c’est comme ça à chaque changement de gouvernement

——————————

Ecrit par: Petit-Prince 17-05 à 9:29

Je disais ça, juste parce qu’il y a au moins cinq de ces idées qui sont défendues par Sarkozy depuis plusieurs années !

De plus, je suis assez « surpris » de savoir que « Sarkozy n’est pas si proche du Québec que Raffarin » alors qu’il s’intéresse depuis le début des années 90 à certaines idées québécoises et canadiennes… (Cf. les différents ateliers de réflexions mis en place par le RPR dans les années 90 où il a parfois parlé de l’exemple canadien).

C’est très bien de ne pas aimer quelqu’un ou plutôt, d’avoir des opinions, mais ça l’est moins lorsqu’il s’agit de raconter un peu n’importe quoi !

Maintenant, comme cela a été dit, le 3/4 de ces idées sont inadaptables en France tant que cette mentalité conservatrice des syndicats et d’une partie de la population persistera !

——————————

Ecrit par: Petit-Lion 17-05 à 9:30

Et les professions libérales, dans tout ça? p’têt que Sarko va créer un statut du travailleur autonome aussi simple qu’au Québec?

Bon faut pas rêver, hein, renverser le mur de Berlin est une chose, retirer aux syndicats le fromage des caisses de retraite en est une autre

——————————

Ecrit par: prune 17-05 à 9:31

Ben là PP, faut pas sortir de Sciences Po pour comprendre ça

Sarko sera élu, ben oui, avec en face Hollande, Jospin ou Fabius, facile le Sarko
Personnellement j’aime bien Martine Aubry et j’ai vivement regretté que son père refuse de se présenter aux présidentielles, ça nous aurait éviter le facheux « épisode Le Pen »….

Sarko, je l’ai vu à l’oeuvre dans deux dossiers importants, pas le genre à imiter qui que ce soit. C’est un type qui carbure à 100 à l’heure qui trépigne devant l’Élysée depuis longtemps… Le frangin placé au Patronnat, personne en face, il va s’amuser à faire ses réformes qui porteront SA marque. Il est très intelligent, mais lui aussi je le mettrai du côté de la force obscure

QUOTE
Cf. les différents ateliers de réflexions mis en place par le RPR dans les années 90 où il a parfois parlé de l’exemple canadien

T’es candide toi PP ????

Le populiste Sarko parle parle, mais quand il agit, c’est du Sarkozy qui sort et rien d’autre…TOUT est fait en oeuvre chez lui pour SON quinquennat…. on en reparle dans cinq ans OK ?

——————————

Ecrit par: Petit-Lion 17-05 à 9:37

Jospin, Hollande, Fabius… bonjour la glaciation brejnevienne (brrr…)

——————————

Ecrit par: Petit-Prince 17-05 à 9:39

QUOTE(prune @ 17-05 à 8:31)
Sarko, je l’ai vu à l’oeuvre dans deux dossiers importants, pas le genre à imiter qui que ce soit.

Je ne suis franchement pas un Sarkozyste (trop interventionniste pour moi), mais ce n’est absolument pas vrai ! Il a participer à des tonnes de cercles de réflexion à l’époque où la droite était dans l’opposition et il s’est souvent inspiré des bonnes idées qui sortaient de ces « clubs ».

Sarko roule pour lui, c’est vrai… D’ailleurs, comme tous les présidentiables… sinon, je ne sais pas s’ils le seraient d’ailleurs (présidentiables). Mais il s’agit encore de la droite jacobine, faut pas s’attendre à de grands bouleversements connaissant l’entourage de Sarko et contrairement à ce que tu imagines.

——————————

Ecrit par: prune 17-05 à 9:46

QUOTE
Mais il s’agit encore de la droite jacobine, faut pas s’attendre à de grands bouleversements connaissant l’entourage de Sarko et contrairement à ce que tu imagines.

Je souhaite vraiment que tu ai raison, mais avec son frère à la tête du Patronnat, d’autres nominations dans des endroits stratégiques du monde des affaires, ça me fait réellement peur. Sarko agit pour l’instant dans l’ombre, mais je pense qu’une fois élu, on assistera à un deuxième « état de grâce »

——————————

Ecrit par: Petit-Prince 17-05 à 10:00

QUOTE(prune @ 17-05 à 8:36)
Cf. les différents ateliers de réflexions mis en place par le RPR dans les années 90 où il a parfois parlé de l’exemple canadien

T’es candide toi PP ????

Le populiste Sarko parle parle, mais quand il agit, c’est du Sarkozy qui sort et rien d’autre…TOUT est fait en oeuvre chez lui pour SON quinquennat…. on en reparle dans cinq ans OK ?

Sarko s’inspire de personne ??? Et c’est moi le candide ?… Désolé, mais lorsqu’il était ministre du budget en 1993, la plupart des mesures qu’il a prises sortaient tout droit des cercles de réflexion de l’opposition et de la plate-forme RPR-UDF. J’ai encore les documents quelque-part si tu veux !

Même lorsqu’il était ministre de l’intérieur, il a puisé son inspiration un peu partout… comme tu dis, il est très intelligent, et il a JUSTEMENT, l’intelligence de s’inspirer de ce qui se fait ailleurs.

Pour ce qui est de Sarko et du Québec… Bizarre, mais il y était durant les fêtes de fin d’année, dans le Charlevoix, avec son ami Paul Desmarais. Il connaît bien le Québec, certes, les déplacements qu’il y fait et la connaissance qu’il en a ne sont pas autant médiatisés que ceux de Raffarin… mais ce n’est pas parce que Paris-Match ou Libé n’en parlent pas que Sarko n’est pas proche du Québec !

——————————

Ecrit par: PHIL_H 17-05 à 10:09

QUOTE
Sarko sera élu, ben oui, avec en face Hollande, Jospin ou Fabius, facile le Sarko
Surtout qu’après le référendum du 29 mai, il va y avoir des morts au PS. 2éme tour en 2007 : Sarko / Bayrou ou Sarko / Le Pen D’ici là, j’espère être au Québec

——————————

Ecrit par: totof06 17-05 à 10:46

Pourquoi Sarko / Arlette Laguillier tant que tu y es ?

——————————

Ecrit par: PHIL_H 17-05 à 11:15

Why not ? Je m’attends à tout maintenant

——————————

Ecrit par: Petit-Prince 17-05 à 11:51

C’est vrai que la cote de sympathie de Sarkozy est très haute… mais souvenez-vous de 1995, Balladur était quasiment assuré d’être élu, Chirac partait avec 14% dans les sondages et même dans son propre camp, on lui demandait de ne pas se présenter. Pourtant, cinq mois plus tard (cinq mois !!!), il était élu.

Sarkozy est un phénomène d’actualité… tant est si bien que son « fan club » a du mal à se contenir et que cela agace prodigieusement les autres (il n’y a qu’à voir les interventions de Prune). On peut donc difficilement dire que cela laisse indifférent : regardez, même sur un fil qui ne le concernait pas, on en parle… on en parle tellement que le message initial est passé à la trappe ! (j’y ai contribué également, certes).

Moi, par contre, il me laisse pas mal indifférent… il a de bonnes idées, comme d’autres qui sont, à mon avis, dépassées ou qui n’ont jamais été de grands succès… en tout cas pour la France. Son entourage n’est pas encore assez solide, il lui manque encore quelques « pointures » dans son état-major… puis voilà la question du financement de sa campagne. Je sais qu’il y travaille, mais sera t-il prêt à temps ? Fera t-il le coup de Balladur en 1995 ? … peu probable vu qu’il n’a pas accès à Matignon et qu’il est « barré » chez Pasqua.

Beaucoup de questions en somme… et il est encore bien trop tôt pour avoir des certitudes.

Il peut être élu… c’est sûr ! Mais je ne vais pas faire de pari… surtout que je ne suis plus dans le milieu depuis maintenant plus de trois ans. Et que je ne suis même plus vraiment ce qui se passe en France au niveau politique.

Pour le reste… pour le sujet qui nous intéresse, il faudrait presque une révolution en France pour que ces idées venant du Québec soient adaptées pour le pays ! Mais ça prend de l’audace, du courage et du charisme pour imposer cela… La Grande-Bretagne a eu sa révolution tatcherienne, je doute fort que la France connaisse sa révolution raffarienne !

Maintenant, c’est la gauche qui est dans de beaux draps si j’ai bien compris… ça me rappelle la droite en 1988 ! Je pense que parti comme c’est, Le Pen aura peut-être encore la chance de faire un second tour avec ses 15% !

——————————

Ecrit par: cherry 17-05 à 12:46

Merci de revenir au sujet initial PP (c’est drôle, j’étais sure que vous alliez discutez de la sorte… ).

Question: pourquoi ces réformes ne seraient pas faisables? Elles semblent déjà enclenchées et c’est quand même le gouvernement qui décide ultimement, non? En plus, la plupart de ces initiatives sont bonnes, logiques, et à l’avantage des Français à moyen terme.

——————————

Ecrit par: Zogu 17-05 à 13:37

Je me demande à quel point les modèles socio-économiques sont transposables, ou exportables.

Il y a plusieurs bonnes solutions à un même problème de société, tout est de trouver la solution qui passera la mieux au vu des mentalités, du peuple et de ses traditions.
Comme il y a plusieurs sortes de démocratie, ou de structures de gouvernement, ou de manières de dire les choses…

Je trouve quand même intéressant de voir la France s’inspirer de nos expériences sociales. Et pourquoi pas! Nous nous sommes inspirés de leurs modèles longtemps, avec un profond respect des réalisations françaises; mais maintenant, depuis un demi-siècle, l’élève est devenu adulte, il peut échanger ses idées librement avec le maître.
(Je dis tout cela de manière imagée.)

Cela montre que la France n’est pas une société complètement cristallisée; qu’elle est encore capable de bouger, de changer, d’avancer. J’y vois aussi un respect de la société québécoise, qui se développe lentement. Les Français vont évacuer lentement l’image folklorique qu’ils avaient de nous… échanger un peu de rêve, pour développer de l’affection réelle…

——————————

Ecrit par: prune 17-05 à 13:56

Désolée Cherry, je me laisse toujours embarquer, un vrai mouton Mais j’avoue qu’aujourd’hui, c’est la politique fédérale canadienne qui m’intéresse, alors je file voir la chambre des communes …

——————————

Ecrit par: cherry 17-05 à 14:03

Pas grave prune! C’est plus PP – – qui alimente ce genre de discussion…

Ça me fait penser: faut que je m’abonne au câble. J’ai résisté pendant des années -drôle pour une fille qui travaille en télé, non?- mais là, y’en a marre d’être déconnectée…!

——————————

Ecrit par: fortsympa 17-05 à 14:37

moi ca ne me surprend pas

mais il a fallu du temps pour que ca arrive, ca date de 2000 (on s est inspire en 2000 à Paris de ce qui a ete fait au mont royal en 1980 pour rassurer les femmes la nuit) l anne ou l on (les francais) a compris que le Quebec etait pas des sous-francais, mais au contraire, il pouvait nous donner plein d’idee et depuis ce moment là (.. et surtout depuis la visite de Raffarin) ca change.

——————————

Ecrit par: camarguais001 17-05 à 14:50

c’est le français qui est souvent saoul

sérieusement, pourquoi les Canadiens ou Québécois n’auraient ils pas d’idées meilleures que celles des  » énarques  » froggles frenchies.

surtout quand on parle du monstre ( fait peur, dirait un gnome) Râ fa rhin

si je déconne souvent ( y peut rien, je suis con de naissance ) je défends ma province d’adoption et si je reste ( faut du boulot ) je défendrai les intérets Québécois.

la semaine dernière dans  » tout le monde en parle  » ardisson à dit à une Québécoise que son accent le faisait ( scusez moi ) débander et tout le monde a rit. c’est tres fin comme remarque vous pouvez voir l’extrait au zapping sur www.canalplus.fr
et c’est tout le temps comme çà des qu’il y a un Québécois dans la TV française, faut qu’ils se foutent de sa geule.

La france n’a rien a apprendre au Québec point final.

——————————

Ecrit par: fredericfaure 18-05 à 9:18

Pour les impôts sur le net, c’est une mesure qui marche trés bien au delà des espérances du gouvernement et ils sont débordés, je ne sais pas si l’idée a été prise au québec mais je pense faire partie de milions qui y pensaient depuis longtemps

Le gouvernement ne décide pas forcément à la fin, il y a une complexité incroyable a mettre quelque chose en place fut elle bonne et certains projets sont mis à la benne aprés moultes gréves couteuses

QUOTE(Zogu @ 17-05 à 13:37)

Je trouve quand même intéressant de voir la France s’inspirer de nos expériences sociales. Et pourquoi pas! Nous nous sommes inspirés de leurs modèles longtemps, avec un profond respect des réalisations françaises; mais maintenant, depuis un demi-siècle, l’élève est devenu adulte, il peut échanger ses idées librement avec le maître.
(Je dis tout cela de manière imagée.)

trés bien dit, de plus les exemples québécois sont trés bons alors pourquoi ne pas profiter de l’expérience des uns et des autres

Cela montre que la France n’est pas une société complètement cristallisée; qu’elle est encore capable de bouger, de changer, d’avancer. J’y vois aussi un respect de la société québécoise, qui se développe lentement. Les Français vont évacuer lentement l’image folklorique qu’ils avaient de nous… échanger un peu de rêve, pour développer de l’affection réelle…

vous êtes loin d’avoir une image folkorique car vois-tu un américain ne voit rien de plus qu’un paysan avec un béret et une baguette, quand à la cristalisation dont tu fais allusion elle existe et par moment elle explose et donne des resultats surprenant, plus on enferme le créatif plus il se subblime

la semaine dernière dans  » tout le monde en parle  » ardisson à dit à une Québécoise que son accent le faisait ( scusez moi ) débander et tout le monde a rit. c’est tres fin comme remarque vous pouvez voir l’extrait au zapping sur www.canalplus.fr
et c’est tout le temps comme çà des qu’il y a un Québécois dans la TV française, faut qu’ils se foutent de sa geule.

ardisson ce n’est quand même pas une référence mais il faut en avoir une couche pour dire ça quand même

je supporte pas ce type, vous n’avez pas remarqué son héé héé à tout bout de champ, il a un grain ce garçon

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut