Bilan de 1 an au Québec d'une Marseillaise à Montréal - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Bilan de 1 an au Québec d’une Marseillaise à Montréal

Bilan de 1 an au Québec d’une Marseillaise à Montréal

Voilà déjà presqu’une année passée sur le sol Québécois !

Je pense ne plus être venus sur le forum depuis la réception de la résidence, comme si j’avais plongé directement de l’attente interminable au précipice du départ et du saut dans l’inconnu.

Pour faire un résumé de mon cas nous sommes un couple avec enfant et nous avons atterris à Montréal le 11 Août 2016.

L’arrivée est épuisante, j’ai eu l’impression d’être en décalage horaire constant ! On a voulu se débarrasser des démarches administratives dès notre arrivée.
Résultat nous avions un agenda de ministre plus le stress, ce fut très intense mais tout est plus simple qu’en France.
Un jour alors que j’avais oublié un document pour l’assurance maladie, le préposé m’a redonner une heure dans la journée pour que je puisse lui ramener… De plus il y a une TV pour les enfants dans la salle d’attente, franchement c’est le genre de chose qui simplifie la vie.

Nous avons suivi les session d’information proposé par l’immigration pour la recherche d’emploi et franchement c’est à faire.
Cela permet en plus de savoir comment se déroule la recherche d’emploi, de rencontrer d’autres personnes dans son cas, de commencer à constituer son réseau, d’entrer une dynamique positive.
Quelque temps plus tard j’ai eu aussi la chance d’assister à une cohorte dans mon domaine d’emploi à la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain.
Ce fut plusieurs jours de conférences, conseils, speed jobing de grande qualité.
Ce que j’ai apprécié dans ces organismes d’aide à l’emploi c’est leur qualité et aussi qu’on sent les efforts fournit par l’Etat et les intervenants.
Le Québec s’implique vraiment pour intégrer ses nouveaux arrivants dans l’emplois, car l’intégration passe par là.

Cela m’a permis au fur et à mesure de rencontres, conférences, salons de trouver 2 emplois au bout d’un mois de recherche.
Je n’avais plus qu’a choisir, pour infos ça ne m’est jamais arrivé en France. Après mes études j’ai mis 5 ans à trouver un ”vrai” travail.
Certes ce ne sont pas les jobs de mes rêves mais ils se rapprochent pas mal de ce que je faisais en France.
Maintenant je n’,ai plus qu’a trouver mieux.

Mon conjoint lui a repris ses études dans un domaine artistique qu’il maîtrisait et qu’il adore.
Il n’aurait simplement jamais pu le faire en France car pas le niveau scolaire suffisant, pas les fonds. Ici il à eu le droit à une bourses et un prêt. Il excelle dans ce qu’il fait, et il est confiant dans l’avenir.
Issu de l’immigration ici il revit, il ne ressent plus le racisme et il se sent français.

Mon fils lui c’est une autre histoire malheureusement. Il a pleuré tout les soirs pendant les premiers car ses amis et ses cousins lui manquait. Il a subit du harcèlement scolaire à la rentrée, l’école n’a pas bien gérer le truc, l’éducation est beaucoup plus laxiste, les enfants parlent mal, se poussent, tapent etc.
Nous n’avons pas eu de chance car l’école de notre quartier n’était pas bonne et ça malheureusement nous ne le savions pas avant de venir.
Nous étions pourtant dans la petite Patrie donc un bon quartier mais bon comme dans tout Montréal des rues moins bonnes que d’autres et c’était le cas de son école.
En plus c’est une école relais pour les enfants ayant des troubles de communication et de langage et donc tout les services offert vont à ces classes.
Maintenant il va mieux, de plus qu’il adore la neige !Et on change d’école et même de commission scolaire ! Nous avons déménagé pour cela.
Nous verrons bien la suite.

Pas la peine que je vous parle du froid, des bonnes bottes et un bon manteau et ça passe. Et c’est une marseillaise qui vous le dit !!!

Ma conclusion et que nous sommes très bien ici, nous avons fait un très bon choix. Nous adorons Montréal pour tout ce qu’il y à faire, le Quebec pour les gens, la mentalité, les paysages et le Canada pour son état d’esprit !
Est-ce qu’on va y rester toute notre vie ? Aucune idée
Est-ce que nous somme bien aujourd’hui ? oui

Ceci est un bilan personnel, comme je l’ai déjà plusieurs fois sur le forum, chaque expériences est différentes, nous arrivons avec nos expériences passées et notre état d’esprit et chaque immigrations est différentes.
Et quand vous avez un coup de blues, surtout ne pas oublier les raisons de votre venue.

De Nyrris

Vos recherches:

  • Dv lottery canada quebec
  • Marseillais a Montreal
  • prix dune maison en location au canada
Message du jour

Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d’immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d’immigrer.com.

https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Bilan de 1 an au Québec d’une Marseillaise à Montréal

  1. Bonjour,

    Nous souhaitons aussi partir à Montréal. Et je me renseigne et stress pour le choix des écoles qui dépendent du quartier.
    Pouvez vous m’indiquer quel quartier et quel école il faut éviter s’il vous plait? Se sera un endroit à rayer sur la carte de Montréal qui est tellement grande.
    Merci beaucoup

  2. Bonjour ,je suis marsellais et je suis au Quebec depuis 2005,la seule chose qui me manque c est mes enfants et petits enfants ,mais eux viennent et moi j y vais une fois par an ,bonne continuation au Quebec !

  3. bonjour, super recit mise a aprt pour ton loulou c’est un peu inquietant du coup c’est le quartier que j’avais choisi aussi tu peux nous dire le nom de l’école et vers ou tu habites ? pour qu’on evite surtout cette école merci par avance et quel a ete le plus dur pour toi ? la famille ne manque pas trop ? merci a bientot

  4. bonjour je suis dans le meme cas que vous ( marseillaise en couple avec enfants) J’ai le désire de m’installer à Monréal. Pouvons- nous echanger par email ? Aviez-vous un boulot avant de vous installer ? quelles sont les démarches à faire ? SVP merci.

  5. Bonjour, nous avons pour projet de nous installer à Montreal à peu près dans les mêmes conditions que vous (l’un en recherche d’emploi et l’autre en reprise d’études), avec enfants egalement. Puis je vous demander quel visa vous avez car je pensais que sans un travail trouvé avant le départ ce n’était pas possible de s’installer.
    Merci par avance.
    Cordialement.
    Julie

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada