Bilan d'entrée au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Bilan d’entrée au Québec

Bilan d’entrée au Québec

De Adel2009

Je suis connu pas certains d’entre vous, c’est plus que 6 mois en offline suite à l’acceptation de mon visa de résident permanent entre préparation, voyage et installation.

Tout d’abord félicitation pour ce nouveau look convivial : j’ai passé du temps à retrouver ma page.

Je suis de retour pour vous donner un bilan afin d’ajouter un petit savoir comme nos amis le font une fois qu’on ai à l’attente en angoissante.

J’ai eu la confirmation du visa au mois de juillet avec ma famille composée de ma conjointe et de mes deux petite filles.

Après qulques mois, j’ai obtenu mon visa par une tierce personne à paris. En parallèle j’ai fais le tour pour tout prépaprer : la démission, les billets, le choix des baggages, les valises,……, l’aurevoir aux amis et la famille.

De mon côté, j’ai bien expliqué à ma femme pour qu’elle ne soit pas choquer de la dégradation du niveau de vie et je vous conseille de le faire pour éviter les mauvaises surprises.

Sans détailler le voyage qui pour moi était très difficile vu que je suis avec ma famille et je connais rien du tout de Montréal sauf une réservation à distance dans un hôtel. C’est le stress, j’ai oublié la fête que j’ai fais la fin de la procédure.

À l’aéroport de Montréal, j’ai avancé pas à pas dans la file pour tamponner mon passeport avant que la douanière me demande d’aller au local des immigrants. Labas j’ai passé plus que deux heures de file car la local était saturé par des gens, des familles, des musiciens…

Suivant, Next, jusqu’à mon tour, la dame d’apparence asiatique m’a demandé les papiers, l’argent,… et elle a demandé à ma femme de prendre une place pour se reposer avec les filles. très gentil de sa part, ma femme est cahot avec le stress de deux enfants trop fatigués!!!

Suivant, Next aussi jusqu’à mon tour au local immigration Québec, une vielle dame qui m’a donné des documents que je connais et elle m’a fixé un RDV que j’ai raté après car il y a plus important que ça.

Après cette longue procédure on a récupéré nos baguages par terre tellement le nombre d’avions qui sont apassé et heureusement on a tout trouvé.

À la sortie, j’ai pris la file pour prendre un taxi et j’ai donné l’adresse au chauffeur, c’était un magnefique hôtel dans le centre ville.

Le mois de Septembre est magnfique, le climat un peu chaud m’a facilité beaucoup la recherche du logement et au bout de 7 jours j’ai réussi à trouver un 3 et 1/2 sans me demander une enquête sur les crédits.

Au mois de septembre, trouver un logement est quasi impossible vu le nombre des étudiants qui se logent depuis l’été et aussi c’est la période ou les canadiens ont passé déjà la période des déménagements.

Maintenant il neige, c’est difficile pour un nouveau pas supporté de trouver facilement un logement : faire des recherches par internet (kijiji), et n’hésiter pas à contacter par téléphone, ne laisser pas cette action après voyage.

Vraiment les premiers jours et vu que j’ai habité en plein centre ville, j’ai vu des clochards, des fous, des SDF, … moi j’ai cru que au Canada il y a que les sélectionné, vraiment c’est choquant de voir ça lorsque tu passe des années de sélection… mais aprés tu commence à t’adapter.

La langue québecoise aussi est bizarre pour nous, je vous jure que parfois je comprend rien du tout mais avec le temps tu commence à la digérer.

Aussi la télé avec les publicités des années 80 te fais rire…. C’est un autre monde.

Utilisez le guide d’installation au Québec… vous pouvez préparer vos papiers sans aide, c’est détailler.

L’alimentaire est chère : les fromages, l’huile, les tomates ce n’est plus les doubles concentrés, pensez surtout avec une famille de ramener une somme beaucouplplus importante que celle demandé ou préconisé… vraiment chère ….

Pensez à ramener aussi le possible pour éviter de tous acheter ici surtout les premiers mois sans emploi et sans source.

Le travail est en crise (je parle de l’industrie), mais faut pas perdre l’espoir, il y a des secteurs qui recrutent…

Ici, payer c’est la vie, permis à refaire, diplôme pas évident de travailler avec surtout ingénieur, il faut payer pour l’ordre des ingénieur pour dossier d’admission, payer pour les examens, payer même pour faire des cours….

Payer pour les téléphones, même pour voir le numéro de l’appelant ou pour recevoir les communications.

Payer pour la télé, il faut passer par le câble..

Il faut bien contrôler les dépenses sinon c’est les intérêts, les crédits et vous restez dans cette routine…

Montréal est trop encombrée, je pense à me déplacer vers les régions mais ce n’est pas évident, il faut trouver avant l’emploi.

Préparez vous durant l’attente, vous avez plusieurs sources dont ce site… et pensez à une épargne pour votre voyage et

BONNE CHANCE

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada