Bilan au bout d'un peu plus de 2 ans ici. - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Bilan au bout d’un peu plus de 2 ans ici.

Bilan au bout d’un peu plus de 2 ans ici.

De da23ad

Salut à tous,

Je m’étais promis de ne plus poster sur ce forum, mais après avoir lu le topic de mv13006 « Après 2 ans de Québec, bye » je me suis dit que je pourrai apporter mon « ressenti ».

Voilà un peu plus de 2 ans que je suis arrivé à Montréal (mai 2009) et je partage assez le point de vue de mv13006. Je trouve aussi que le Québec sonne creux et il y a une chose que mv13006 n’a pas précisé mais que moi j’ai remarqué, c’est qu’à l’image de ce forum, j’ai l’impression que dès qu’on sort un peu des sentiers battus, dès qu’on est un peu différent, dès qu’on ne fait pas comme tout le monde, on est pointé du doigt. Un exemple, dans ma rue le ramassage des poubelles se fait le lundi dans les sacs poubelle classiques et le ramassage des produits recyclables se fait le mardi. Je décide, DE MON PLEIN GRÉ, de jeter un lundi quelques cartons que j’avais découpé et mis dans un sac poubelle noir. Mon propriétaire me fait le REPROCHE en prétextant que les sacs poubelles coutent cher… Je me dis « Mais qu’est-ce que ça peut bien lui faire ? C’est moi qui paie mes sacs tabarnak ! ». En trois mois il m’a fait 3 fois la même remarque comme si je commettais là un crime… Il m’a lui-même dit un jour « Tu sais ici au Quebec on est comme une famille, on fait tous les mêmes choses, on part aux mêmes endroits en vacances (Miami lol), on parle tous de la même façon » … Je trouvais son point de vu un peu extrême mais il y avait une part non négligeable de vérité.

En ce qui concerne le racisme… Il y a très clairement quelque chose qui me dérange ici. J’ai eu plusieurs expériences assez fâcheuses de « racisme » anti-français et étant noir j’ai eu également droit à une forme de discrimination en ce sens.
Dans les premiers jours de ma seconde expérience professionnelle ici, j’étais au boulot et le chef du département vient me voir et me demande « T’es-tu français toi ? », je lui répond que lui et en éclatant de rire devant moi et mes collègues il me dit « Ben t’as vraiment tous les défauts du monde toi » … J’ai esquissé un sourire (jaune) sans vraiment comprendre pourquoi il me disait cela. Je reviendrai dans quelques secondes sur mon « ressenti » de mes expériences professionnelles ici.
Une autre fois je rentrais chez moi en début d’hiver (pas encore sous la barre des 0 degré) et je croise un monsieur âgé qui s’arrête et me dit « il fait froid là hein ? » je lui répond que oui et il me lance un « Tu dois pas avoir l’habitude de ces températures, il fait pas froid comme ça dans ton pays là…………………..en Afrique » ….Je lui répond « J’en sais rien , j’ai jamais mis les pieds en Afrique, je suis français… Et vous vous êtes déjà allé en Afrique? » … Il m’a regardé avec des yeux de merlan frit sans savoir quoi dire…
Une autre fois une agence de logement m’a refusé un appartement dans une résidence sous prétexte que quand je suis venu voir l’appartement, des locataires de la résidence (des personnes âgées, québécoises pure laine et de couleur blanche) ont « posé des questions » et en gros on fait comprendre qu’elles ne voulaient pas d’un jeune homme noir comme voisin…

En ce qui concerne mon « ressenti » sur mes expériences professionnelles ici, je vais remettre les choses en perspective. J’ai un diplôme d’ingénieur en France (ce qui équivaut à une maitrise québécoise) et 5 ans d’expérience dans les plus grandes compagnies françaises (TOTAL, France Télécom, SFR, Renault pour ne citer qu’elles pour ceux qui connaissent) ainsi que des certifications professionnelles reconnues dans le monde entier. Une chose que je ne comprendrai probablement jamais c’est que nous sommes sélectionnés pour notre niveau d’éducation et une fois arrivé ici on nous explique qu’ici ni nos diplômes ni notre expérience n’ont de valeur (ou très peu de valeur). Mais bon je savais déjà tout ça avant d’immigrer et dès mon arrivé je me suis inscrit à l’ordre des ingénieurs du Québec pour augmenter mes chances de trouver un boulot rapidement. Après un an sans trouver de travail, j’en trouve enfin un chez TD assurance… Au bout de 5 jours on me demande de prendre mes affaires et de rentrer chez moi. On m’explique que je ne me suis pas intégré à l’équipe. Je reste sans voix car c’est la toute première fois que je me fais virer d’un boulot et le motif donné me semble invraisemblable. Qui peut prétendre s’être intégré à une équipe en 5 jours ouvrables ? Et pourtant la seule chose que je ne faisais pas avec l’équipe c’est de manger avec eux le midi. Ils apportaient leur repas et moi j’allais au café. Est-ce un motif de licenciement ? Apparemment « oui ».
Ma seconde expérience (celle avec le chef plein d’humour là) était tout aussi étrange. On me recrute pour mes compétences Cisco et une fois chez le client, pas d’équipements Cisco ! Pour ceux qui ne comprendraient pas c’est comme si on vous recrutait pour vos compétences de couturier et qu’on vous demande ensuite de tricoter mais pas de coudre. Bref, il me fallait 2 semaines pour m’adapter à l’environnement d’autant plus que le département était TRÈS mal géré avec des projets qui n’avaient pas encore commencé à leur date de fin prévue…etc… Bref au bout de 5 jours le chef me demande de partir car je n’étais pas opérationnel dès le premier jour…. Mais à qui la faute ?
À la suite de ces 2 expériences catastrophique je commence à me poser des questions, me culpabilise, mais certaines personnes m’expliquent qu’au Québec les employeurs « aiment bien » faire ça …. Bon ok … je trouve ça ridicule pour diverses raisons que je pourrais étayer mais passons…
L’été arrive et encore un truc qui me surprend, ici en été il est presque impossible de trouver du travail. Les recruteurs partent tous en vacances… Quatre appels pour du boulot en 4 mois (mi-mai 2010 à mi-septembre 2010). J’en profite donc pour passer 2 nouvelles certifications.
En octobre je trouve enfin un mandat… chez Bell. Il était temps, mon compte en banque était tellement sec que je n’avais même plus assez d’argent pour me payer un billet d’avion pour rentrer en France… c’est dire à quel point la situation était critique.

En ce qui concerne la culture, la seule chose que je peux dire c’est que nous sommes clairement en Amérique du Nord… Ici c’est l’apparence et l’Entertainment qui prime…C’est en tout cas l’impression que j’ai … Les gens (globalement) n’aiment pas débattre, confronter leurs opinions. Je trouve dommage qu’ici les gens prennent une critique pour une attaque personnelle au lieu de le prendre pour une remarque permettant de s’améliorer. C’Est-ce qu’on appelle le « politically correct » …

Après j’aurais plein de chose à dire sur le fait que les gens ici se font arnaquer et paient pour TOUT, ne se plaignent pas et en redemande… Les télécommunications (informatique, téléphonie mobile, internet) ont des années de retard mais c’Est vrai qu’en France à ce niveau-là on est bien lotis et l’Union Européenne a permis l’ouverture des marchés à la concurrence (un mot qui sonne bien creux ici au Canada je dois dire). Les routes québecoise sont aussi « bumpy » que les routes de certains pays du Thiers monde mais il parait que c’est dû au gel … Les logements en bois, le manque de finition dans les logements , le manque total d’insonorisation, le manque de bouche d’aération…etc… La grande difficulté de se faire des amis québecois … Mes quelques amis sont tous des immigrants et bien qu’ils ne soient pas français, ils font tous plus ou moins le même constat que moi….. Je pourrais continuer comme ça pendant des pages….

Il y a quand même des choses bien comme le bas cout des logements, le bon système de transport en commun, les festivals en été..etc…Et puis y a Jimmy !!! (non là je niaise lol).
En tout cas, je ne critique pas juste pour critiquer ou pour blesser les gens mais pour faire prendre conscience qu’il y a des choses qui peuvent vraiment être améliorer ici et que quelque part c’est un peu dommage que les gens se contentent de ce qu’ils ont sans chercher à améliorer les choses.
En tout cas, hors de question pour moi de rentrer en France (en tout cas pour l’instant…il ne faut jamais dire jamais). Donc le mois prochain je m’installe chez les anglophones. Je ne m’attends pas à ce que cela soit le paradis mais j’ai besoin d’autre chose et puis si cela ne me plait pas je reviendrai peut être au Québec, qui sait ?

Voilà …

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

    Laisser un commentaire

    Haut

    Bienvenue au Canada