Bilan après 1 mois passé icitte - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Bilan après 1 mois passé icitte

Bilan après 1 mois passé icitte

De Bengali

J’aime bien lire les bilans et récits de nouveaux immigrants sur le forum alors je me lance dans le mien après 1 mois à Montréal:

Boulot
Contrairement à mes inquiétudes avec la crise, il m’a été facile d’en décrocher 1 mais j’avais quand même revu mes prétentions à la baisse.
(J’aurai pu sans doute être un peu + gourmand). Pour les références, on ne m’a pas vraiement demandé, le fait d’être passé par une grande entreprise en France a bien aidé. Pour donner une visibilité sur votre réseau linkedin est assez utile, pensez-y suivant votre domaine.
Les employeurs sont beaucoup plus agressifs et directs qu’en France. Qu’en ils vous veulent, ils ne lachent pas le morceau. Il y a un même un qui m’a proposé de me vendre des meubles à prix cassé (soit disant)… jamais en France je n’aurai eu ce genre de proposition. Et surtout, ils veulent une réponse dans les 48h.
L’anglais est testé systématiquement et ce n’est pas comme en France le recruteur sait vraiment parler Anglais (bon j’exagère mais c’est un peu vrai).

Logement
Déception car je n’ai toujours pas trouvé. Le plateau est assez cher, franchouillard et souvent la qualité pas top.
Je me suis réorienté vers d’autres quartiers moins prisés. Mais là aussi, ça va vite, il ne faut pas trainer, surtout en ce moment.
Je me suis fait grillé sur le poteau pour plusieurs appart. Donc pour l’instant je suis toujours en location temporaire, d’autant que beaucoup de propriétaires exigent des garanties
(référence employeur, enquête de crédit). Louer est certes + facile qu’en France mais ce n’est pas non plus du tout cuit; ça l’est quand c’est moche et en mauvais état…

Maudits Français
Ca a été une grande surprise, c’est de croiser autant de Francais lors de mes recherches de logement, de travail, dans les commerces.
Ils sont partout à Montréal ! Je me demande si on ne frôle pas la saturation…

Administration
Tout a été super rapide immigration, résidence permant,nas, saaq, banque sauf la RAMQ. La RAMQ commence à me donner des boutons, j’y suis allé 2 fois (3heures et 2 heures d’attente) et mon problème n’est toujours pas réglé. J’avais présenté comme preuve de domiciliation un contrat de location temporaire d’un mois (avec une date de fin non-renouvelable), puis une facture à mon nom (en fait un Fido prépayé…) Ça n’est pas passé et cela devient critique.
Maintenant, ils m’ont dans le collimateur et veulent absolument un bail, ou une facture à mon nom, ou une attestation d’hébergement pour leur prouver que je vais rester au Québec.
Même mon contrat de travail, ils s’en foutent. Comme je suis toujours en location temporaire pour le 2ème mois, je ne peux régler ce problème.
A noter que je n’avais pas le formulaire SE-401-Q207 (volontairement car je voulais conserver 1 an de sécu au cas où), pensez-y car apparamment ça n’inspire pas confiance un français qui ne l’a pas.

Montréal
Tout d’abord, j’ai fait le choix de Montréal pour trouver du boulot + facilement mais ce n’est pas la ville du Québec et du ROC qui m’attirait le +.
Ce n’est pas ma tasse de thé mais c’est sans doute dû aussi parceque je ne suis pas installé.
Je n’avais pas été convaincu lors de mon voyage de préparation, ça n’a pas changé. Ça reste une grande ville tentaculaire, moins
oppressante qu’un Paris,New York, Londres mais on a quand même droit à son métro bondé et ses passagers qui y font la gueule (moins râleurs et aggressifs qu’à Paris quand même), et on ne croise pas tant de verdure et de nature que ça (dans les quartiers accessibles en métro).
Il y a des rues boisées très jolies avec duplex en bois ou briques typiques, le centre ville fait assez moderne avec son immense galerie commerciale et ses tours. Mais je trouve que beaucoup de quartiers font vieillots, voir un peu délabrés et pas trop clean. Il y a aussi pas mal de sdf qui trainent dans certains secteurs (A ce propos, j’avais lu dans le journal que Toronto les harcelait et du coup Montréal s’en récupérait).
Je n’ai rien contre mais quand ils sont trop nombreux ça ne me rassure pas. Enfin bref, Montréal n’est pas aussi léché et vert qu’Ottawa ou Québec par exemple mais est assez animé, chacun ses goûts.

Donc au final, après 1 mois ici même si j’ai eu des bonnes surprises j’ai encore un peu l’impression d’être sur un siège éjectable et de ne pas avoir vraiment mis le pied au Québec. J’espère que ça s’arrangera d’ici 1 mois ou 2.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laissez un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada