Occasion unique pour jeunes français désirant s’établir au Québec

Occasion unique pour jeunes français désirant s’établir au Québec

Ce programme offre une occasion unique aux jeunes français désirant s’établir au Québec, outre la possibilité de venir apprendre un métier avec rémunération, il permet d’occuper un emploi dans une entreprise par la suite. Reconduit pour l’année 2018-2019, ce programme permet également de faciliter et d’accélérer les démarches d’obtention de la résidence permanente au Canada.

La façon la plus simple de s’établir au Québec

Si vous êtes Français, il vous est offert d’apprendre un métier, d’être rémunéré, d’avoir de l’aide pour obtenir la résidence permanente et d’obtenir un métier. Que demander de plus ? Ce sont les entreprises locales et la commission scolaire de la Beauce-Etchemin qui ont mis en place cette offre depuis 2013 et qui vient d’être reconduite pour 2018-2019.

Plein emploi et main-d’œuvre

La Beauce au Québec est une région à l’économie solide, réputée pour le dynamisme de ses entreprises. La région Chaudière-Appalaches, dont elle fait partie, affiche le plus bas taux de chômage au Québec. En Beauce, les entreprises sont très fortement concentrées dans le secteur de la fabrication métallique industrielle et voient leur développement freiné par le manque de main-d’œuvre disponible, notamment en soudage, en électromécanique et en usinage. Plusieurs de ces entreprises sont des leaders nord-américains dans leur secteur et il est primordial pour elles d’avoir accès à une main-d’œuvre de qualité.

Recrutement des travailleurs qualifiés

C’est pourquoi le programme Viens te souder au Québec a été crée. Son objectif est de pourvoir au recrutement d’étudiants travailleurs en France, pour des métiers où la main-d’œuvre est rare au Québec. La commission scolaire de la Beauce-Etchemin assure la formation initiale des travailleurs et leur formation en cours d’emploi au Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC).

Formation, qualification, emploi

Afin de maximiser les chances des candidats, il est proposé une démarche simple et claire avec une offre imbattable pour un parcours facilitant l’établissement au Québec.

Il s’agit d’un cheminement rapide et simple pour l’obtention d’un diplôme québécois. Celui-ci donnera accès à un emploi spécialisé et permettra de faire la demande d’une résidence permanente au Canada.

Il est important de noter que le personnel de la commission scolaire est là pour accompagner les candidats à toutes les étapes du parcours, en partenariat avec d’autres organismes.

Étape 1 : Te former et obtenir un diplôme québécois

De toutes les difficultés rencontrées pour l’accès à un emploi spécialisé, l’absence d’une qualification québécoise est la plus courante. Nous t’offrons donc une formation spécialisée en soudage-montage, en électromécanique ou en techniques d’usinage qui mènera à l’obtention du diplôme d’études professionnelles (DEP). Cette formation, pour laquelle tu n’as pas à payer de droits de scolarité, est donnée selon le mode alternance travail-études (ATE), incluant une rémunération en stage.

En moins de deux ans, tu auras donc en main un diplôme québécois, une expérience de travail au Québec et une connaissance tant du milieu industriel que du milieu social.

Étape 2 : Acquérir une expérience québécoise

Avec ton diplôme en main, tu auras accès à un permis de travail post-diplôme d’une durée égale à celle des études que tu auras complétées. En effet, le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) donne au diplômé d’un programme de formation professionnelle un accès privilégié au permis de travail post-diplôme. Par la suite, si du désires immigrer de façon permanente au Canada, tu pourrais avoir accès au PEQ (ton DEP et ton permis de travail post-diplôme te permettront d’avoir un accès plus rapide à ta résidence permanente par le PEQ).

Étape 3 : Travailler au Québec

Le secteur de la fabrication métallique industrielle est en pleine ébullition dans la Beauce québécoise. Les entreprises sont toujours à la recherche d’employés qualifiés. Ta connaissance du milieu, les compétences professionnelles développées pendant la formation, les contacts établis avec les entreprises pendant les stages d’alternance et les besoins de main-d’œuvre seront tes meilleurs atouts pour trouver un emploi spécialisé en Beauce.

Étape 4 : Obtenir la résidence permanente

En vertu du Programme de l’expérience québécoise (PEQ), tu pourras bénéficier d’un traitement simplifié et accéléré de ta demande de résidence permanente par Immigration Canada.

Pour tous les détails sur ce programme et pour s’y inscrire.

Vos recherches:

  • equivalent dingenieur en licence professionnelle
Avatar
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
http://immigrer.com

Commentaires sur “Occasion unique pour jeunes français désirant s’établir au Québec

  1. Bonjour,
    Avec ma famille (ma femme et mes 2 enfants), nous souhaitons s’installer au Québec. Suite à mes recherches, j’ai trouvé votre articule qui m’intéresserais. Cependant j’ai quelques questions à poser. Je suppose que si je suis une de ces 3 filières, le Québec me donnera un visa étudiant. Mais qu’en est-il pour ma femme est mes enfants? devrait-il rester en France pendant que j’étudie au Québec ou on leurs accordera un visa temporaire jusqu’à la réussite des mes diplômes?
    Par avance merci de vos réponses.

    1. Bonjour Vincent,
      J’ai été tenté par la même expérience que vous l’annee Dernière, je m’étais Renseigné sur le futur statut de ma femme, et si vous êtes choisie pour rentrer en formation, votre femme pourras vous accompagner ainsi que les enfants, je n’en souviens pas du stastut exact mais elle aurait le droit de travailler.
      Cdt

  2. Bonjour de Polynésie Française – est-ce un polynésien peut prétendre à un emploi dans votre beau pays – car si la Polynésie est française, le site immigration Québec, ne reconnais pas comme tel – de plus les consultants ne savent pas ou situé la Polynésie – Nous sommes dans le Pacifique Sud. par avance merci . Mathieu

    1. Il semblent cibler des Français ayant eu accès au système éducatif national, quelque soient leurs origines, un Africain
      ayant fait ses études en France les intéresserait sûrement mais les règles d’immigration ne sont pas les mêmes.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada