Le Québec indépendant dans quelques années.

Le Québec indépendant dans quelques années.

Ecrit par: keveen21 13-10 à 10:06

bonjour à tous
Ma première question s’adresse peut-être plus aux Québécois et aussi aux résidents permanents qui ont déjà le droit de vôte et qui s’investissent à fond dans la vie Québécoise.
je me suis souvent posé la question en tant que futur Québécois,mais pas encore dans ma nouvelle patrie, quels seraient les avantages et les inconvénients d’un Québec libre et indépendant du Canada. Car vu les derniers référundums ça ne saurait plus tarder,à votre avis d’ici combien de temps?Serait ce envisageable dans quelques années seulement?Est ce qu’il va y avoir des prochaines élections d’ici peu qui pourraient faire changer tout cela?
Ma deuxième question est pour tous les autres sur le forum,en tant qu’immigrés ou futurs immigrés, si ils vous étaient possible de vôter,patience ça viendra, pour ou contre un Québec indépendant quel serait votre choix?

————————————————-

Ecrit par: mimi2005 13-10 à 10:57

Je répondrai surtout a ta deuxième question. Je trouve que cela est mal venu pour un nouvel arrivant ou un futur immigrant d’avoir une opinion sur un sujet aussi délicat. La raison est simple parce que cela est une question intime a un peuple et son histoire. Lors du référendum sur l’autonomie de la Nouvelle Calédonie dans le pacifique seul les mélanésiens est les descendants de français pouvaient voter. Pas les étrangers et les nouveaux arrivants.

————————————————-

Ecrit par: willwalllace 13-10 à 11:31

Bonjour
Je crois que cela est purement vrais que seule un (e) québécois (e) de souche comme on dis pourrais bien savoir les cause et les circonstance d’un tel sujet ou changement aussi délicat
J’ajouterais que l’union fais la force certes mais comme ont dis ici : ( ont sen pas la chaleur du charbon temps que l’ont a pas le pied dessus ) .

————————————————-

Ecrit par: jucube 13-10 à 11:32

Salut Mimi,

Je ne suis pas d’accord avec toi, la souveraineté n’est pas qu’une question d’émotion, son avènement aurait des répercussions très concrètes, elle fait partie du projet de société du Québec. Si j’ai la nationalité canadienne, que je vis au Québec et qu’on me demande ce à quoi je veux que ressemble la société dans laquelle je vis et qui influe sur moi autant que je le fais sur elle, je préfère répondre. Je ne vois pas pourquoi si on me demandait mon avis sur quelque chose qui pourrait des conséquences réelles pour moi, je laisserais les autres répondre à ma place.

————————————————-

Ecrit par: DivaR 13-10 à 11:40

Je sais pas ce qu’ils font dans le Pacifique, mais au Canada, tout les canadiens ont le droit de vote, que vous soyez un canadien de « premiere generation » ou de 10e generation. Chaque vote est egal, a le meme poids. C’est injuste de traiter les « nouveau canadiens » comme citoyens de 2e classe. Pour agrandir le sujet, en tant qu’immigrant, il faut que tu t’integre comme canadien et ne te laisse jamais traiter comme un citoyen de 2e classe.

————————————————-

Ecrit par: Freeman 13-10 à 11:44

Salut, Keveen le problème n’est pas dans l’indépendance du Québec mais est ce que le Québec est capable de construire une force militaire, une puissance économique…..etc .
Personnelement je ne suis ni contre ni pour mais je suis libre de vivre ou je veux dans toute le Canada.

————————————————-

Ecrit par: petiboudange 13-10 à 12:41

Freeman, le Québec a et est déja une puissance économique, a et est une culture, a une reconnaissance diplomatique et internationale. Il ne lui manque légalement que la force militaire (je sais vous êtes pacifistes mais vous pourriez avoir une armée qui n’attaque mais ne fait que défendre et est envoyée dans les autres pays comme soutien, arbitre et sauveteur ) pour être considéré comme un pays à part entière par des définitions de l’ONU par exemple.

Et effectivement cette question très douloureuse va ouvrir un débat à feu et à sang je ne crains. Donc je ne donnerai que mon opinion personnelle et n’interviendrai plus ensuite: les citoyens canadiens (immigrés ou « pure laine ») doivent tous pouvoir s’y exprimer parce que cela concerne la vie de tous.
Quant à deuxième question, est-ce que je voterai pour ou contre un pays: tout dépendra du projet de société qui sera proposé, mais a priori OUI.

Ça n’engage que moi, je le rapelle, alors pas de cris merci

————————————————-

Ecrit par: ulysse 13-10 à 13:29

Pas d’accord pour dire que seuls les québécois pur laine peuvent avoir une opinion. Pour ma part j’ai adhérer au Parti Québecois avant même d’avoir ma résidence permanente. j’ai lu un bouquin universitaire de 600 pages sur l’histoire du Québec, et je pense avoir un avis sur la question.
je te conseille d’aller jeter un oeil sur le site d’un jeune de 16 ans qui a collecter quelques arguments pour l’indépendance du Québec, et qui réponds a sa façon aux arguments contre.
Je suis loin d’être anti-Canada, j’aime ce pays, mais je pense que tout peuple a le droit à l’auto-determination.

————————————————-

Ecrit par: Nemesis 13-10 à 14:09

Comment, en tant que futur immigrant ou immigrant récemment installé répondre à cette question ! C’est quelque chose, j’imagine, qui se vit dans son coeur et dans ses tripes, et qui ne s’arrête pas uniquement à un aspect économique ou militaire. Le Québec est déjà un pays à part entière, avec sa propre identité et sa propre culture.

En comparaison, je donnerais un exemple sur une question identique, mais tout aussi délicate : l’indépendance de la Corse. Même en tant que français de souche, je suis incapable de répondre à cette question, voir même de donner un avis et je ne m’y aventurerai pas. Je ne vis pas en Corse, et même si j’y vivais, je n’aurai pas le recule nécessaire pour envisager d’y repondre. C’est la même chose pour le Québec je pense.

Même comme l’a dit si justement Jimmy dans un autre fil, le Québec doit compter sur ses immigrants actuels et futurs pour péréniser son avenir, il y a des questions qui, à mon avis, sont suffisament délicates pour ne pas y répondre à légère et le faire en toute connaissance de cause.

Je ne dis pas ne pas m’intéresser à cette question, qui aura certainement un jour de l’influence dans ma future vie d’immigrant, mais je dis simplement ne pas être en mesure de donner un avis quelconque sur ce sujet pour le moment.

————————————————-

Ecrit par: rotur74 13-10 à 14:40

Je me retrouve 100% d’accord avec les propos de Jucube et DivaR. À partir du moment où l’on est citoyen, il ne doit pas y avoir de difference à faire entre 1ere generation et « pure laine ».

Quel que soit le choix des neo-citoyens, il leur appartient de l’exprimer car c’est quand meme aussi leur avenir qui est en jeu (et probablement plus encore pour ceux qui n’ont pas l’acces à la double citoyenneté!).

Que les motivations et intérêts des neo-citoyens soient différents des « pure laine », c’est un fait avec lequel il faut composer. On a pas le même passé, mais on va partager le même futur. Donc, si le Canada accepte de conférer le statut de citoyen à des immigrants, il doit les assumer comme des citoyens à part entière.

J’avoue, que si un jour j’accede à la citoyenneté canadienne (ce à quoi j’aspire), je prendrais assez mal que l’on me reproche mes positions sur le simple fait d’être un immigré (et ce, quel que soit le débat). Si on me donne une voix, je l’exprimerai et je défendrai mon point de vue. C’est la base de toute démocratie.

————————————————-

Ecrit par: KAOUMEZ 13-10 à 15:33

Je ne sais pas si le Québec sera indépendant un jour, mais en attendant j’ai le sentiment que la question de la souveraineté relève surtout de l’Arlésienne : tout le monde en parle, mais toujours rien à l’horizon… Je me demande même si l’intention de l’indépendance ne se destine pas plus, du moins dans l’inconscient collectif, à nourrir et à préserver le sentiment d’appartenance identitaire de la population francophone qu’à entretenir de véritables velléités séparatistes. La nature ayant horreur du vide, peut-être faudrait-il alors se demander si le discours souverainiste de ces dernières années ne vise-t-il pas avant toute chose à se substituer à celui de l’église catholique québecoise, remisée au placard dans la foulée de la révolution tranquille après avoir tenu pendant plusieurs siècles le rôle de gardien sourcilleux de l’identité des Québecois. Quoi qu’il en soit, la question de la souveraineté relève surtout l’intime conviction des peuples et bien malin celui qui pourra prédire l’avenir…

————————————————-

Ecrit par: rotur74 13-10 à 16:18

Coté pratique et très terre-à-terre mais très important :

S’il y a indépendance du Québec, qui seront les citoyens québécois ? Sur quels critères se baserait-on pour définir qui est québécois ? Est-ce que le choix d’etre citoyen du nouvel Etat québécois serait proposé à tous les cityoyens canadiens ? Quid des immigrés ?

Si quelqu’un peut nous éclairer sur cette question, ce serait sympa. Même s’il est probable que rien ne soit clairement décidé, quels propositions ont été faites sur ce sujet par les tenants de l’indépendance ?

————————————————-

Ecrit par: petiboudange 13-10 à 16:26

Je ne suis pas sûre mais je pense que comme pour les québécois, les immigrants devraient alors avoir le droit de choisir s’ils restent au QC ou s’ils partent pour le Canada…

M’enfin c’est mon avis hein…

————————————————-

Ecrit par: rotur74 13-10 à 16:39

Sur ça, je pense aussi que ce serait un minimum. Mais, par exemple, pour tous les autres citoyens canadiens qui résident ailleurs qu’au Québec, voire même hors du Canada ?

C’est une question quand-meme assez complexe, car on parle tout le temps des « québécois » dans la question de l’indépendance, mais qui sont « les québécois », au sens des « citoyens d’un futur État québécois » ? Concrètement parmi les citoyens canadiens, qui pourrait demander à avoir cette citoyenneté ? sous quelle condtions (les ancetres ? la naissance sur le territoire ? la résidence sur le territoire ? l’envie ?…)

————————————————-

Ecrit par: mimile 13-10 à 16:49

Ce que je trouve personnellement dommage, c’est qu’aucun arrangement constitutionnel n’a pu être trouvé jusqu’ici entre le Québec et le reste du Canada. Et je crois que la faute dans ce cas est un peu partagée. En tout cas, moi je vis en Nouvelle-Ecosse et je vois que, véritablement, il y a deux pays au Canada. Les anglophones d’ici ne connaissent presque rien de la culture québécoise: la plupart des gens ne connaissent aucn chanteur, acteur ou auteur québécois. Mais de là à l’indépendance pure et simple, le chemin parait très long: d’une part parceque le gouvenement québécois actuel est libéral, et donc anti-indépendance et d’autre part par les sauts d’humeur des québécois dont l’opinion à ce sujet varie bcp selon les sondages. J’ai remarqué, et ça me fait rire, que bcp de québécois ‘souverainistes’ deviennent des ‘fédéralistes’ dès qu’ils décrochent un job dans le gouvenement fédéral
Par contre, je n’ai que de la pitié pour ceux qui se croient avoir plus de drois que les autres parcequ’ils sont nés ici. C’est si anti-canadien de se considérer ‘ayant plus de droit que son voisin’
En tout cas, la plupart des ‘immigrés’ vivant au Québec (à part peut-être les français) votent systématiquement contre l’indépendance du Québec. C’est ce qui a fait dire à Jacques Parizeau, dans une gaffe monumentale après le référundum de 1995: nous avons été vaincus par l’argent et le vote ethnique !
Tout compte fait, je trouve tout à fait normal que quelqu’un qui veut s’établir dans un pays s’intéresse à ce qui peut se passer dans ce pays dans l’avenir !

————————————————-

Ecrit par: petiboudange 13-10 à 17:44

Ben vu que lors du référendum sur l’europe, j’étais hors france (j’ai fait une procuration MAIS) j’aurai pu voter comme tous citoyens français à mon consulat préféré, il me semble légitime que tous les canadiens hors canada ait le même droit dans leurs consulats et ambassades de rattachement respectifs.
Ensuite oui je pense que cela devrait être un choix et non une imposition pure et simple. Regardez les exemples de certains pays à qui on a imposé une « nationalité »: l’ex RDA et ses milliers de morts qui ont voulu redevenir allemand et non citoyens camarades communistes par exemple. Les Tibétains en Chine. Et surement d’autres qui ne me viennent pas là tout de suite.

Ensuite oui le chemin est long c’est vrai mais juste deux choses dans ce que tu dis que je voudrai discuter:
– le vote « ethnique » de Parizeau selon moi est exactement le reflet de cette question: a-t-on pensé dans cette campagne à dire ce que les immigrants deviendraient? leur a-t-on dit qu’ils auraient le choix de devenir québécois ou de rester canadiens? Si non, alors voila la grosse erreur de la stratégie communicationelle: on a peur de l’inconnu donc on préfère rester sur les acquis!

-Pour ces souverainistes pro fédéralistes une fois une job obtenu: ce sont ces opportunistes chers à Dutronc…Et s’ils obtenaient une job dans un ministère du Québec indépendant, crois-tu qu’ils seraient encore pro fédéral? S’ils ne mangent jamais de fast food mais que McDo les embauche, crois-tu qu’ils cracheront toujours sur les fast-food?

Je crois que toutes les questions que l’on se pose devraient néanmoins être posées aux politiques s’ils veulent un nouveau référendum…parce que si nous nous les posons, d’autres aussi et ce sont ces gens indécis qu’il faut convaincre, pas flatter ceux qui savent déja!
Moi ce que j’en dis hein avec ma pauvre maitrise de communication…

————————————————-

Ecrit par: rotur74 13-10 à 18:03

Ben, par rapport à ce que je disais plus haut, c’est une autre question. Car dans le cas du referendum, tous les canadiens ne votent pas, mais seulement les électeurs inscrits au québec (arretez moi si je dis des betises!). Il y a donc en fait, semble-t-il, une legere difference entre ceux qui vont decider de l’independance, et ceux qui vont être affectés (positivement, negativement,..peu importe, là n’est pas ma question). Quand je demande qu’advient-il des citoyens canadiens hors du quebec, c’est que leur est-il proposé ? Est-il, par exemple (c’est un extreme) proposé aux citoyens canadiens résidant en Alberta de devenir québécois ? Ca peut paraitre une question bete, mais après tout, il y a en Alberta une communauté francophone qui se sent peut-être plus proche de la culture québécoise, et voudront être concernés par l’avènement d’un tel Etat. Or que sera-t-il proposé pour ces citoyens ? Seront-ils simplement concerné par une éventuelle « procédure d’immigration au Québec » ? avec des conditions préférentielle ? ou autre ? Ce sont autant de points obscurs qui pourtant ont des conséquences non-négligeables mais pour un nombre de personnes restreint.

————————————————-

Ecrit par: moody1010 13-10 à 18:16

L’avantage a l’ouest…c’est qu’il n’y a pas cette facheuse distinction de citoyens dits « de souche » et les autres. Ce n’est qu’au Quebec que l’on entend ca. Pour une nation qui aspire a attirer les gens: belle publicite.
Raison de plus pour vous chers futurs immigrants de reviser votre anglais et de vous installer dans une region ou on vous accueillera pleinement et non comme « nouvel arrivant » de seconde categorie.

Go weeeeeeeeest!

————————————————-

Ecrit par: Chat-ouille 13-10 à 18:58

je trouve ceci mal venu mi aussi venant de gens qui ne sont pas de souche quebecoise je regrette mais ca seras a nous les quebecois et non les immigrants a decidé de notre sort

————————————————-

Ecrit par: Éric70 13-10 à 19:08

Tout citoyen Canadien résidant au Québec a le droit de vote pour une élection provinciale ou un référendum. La question ne se pose même pas et elle ne sera jamais modifier aucun parti politique n’oserais modifier cet état de fait. Pour ma part je trouves complètement ridicule de juste penser l’inverse… Nous sommes tous égaux point final.

Et je trouves bien au contraire que tout immigrant devrait s’informer sur le sujet, comprendre le pourquoi de l’existence de se désir d’une majorité de Québecois Francophone. L’ignorer c’est tout simplement nous ignorez. Vous avez droit à votre opinion quel quels soit, et elle nous intéresse grandement, en discuter nous permettrait de se comprendre sans pour autant être du même avis.

Je n’aime pas non plus que l’on divise le Québec en clan d’un coté les natifs et de l’autre les immigrants pour expliquer la divergence d’opinion. Tout le monde doit être inclut dans se projet de société. Certes que les Anglophones auront toujours beaucoup de difficulté à être d’accord avec la souveraineté, je les comprends nous ne pouvons quand même pas leur demander de se séparer d’eux-même, mais même après la souveraineté ils seront le bienvenue au Québec et feront toujours parti intégrante du Québec. Pour les immigrants c’est juste une question d’intégration pour qu’ils adhèrent à la cause souverainiste. La déclaration malheureuse de Parizeau en 1995 était une déclaration qui était un soupir de déception d’une majorité de Francophone qui voyant bien que les immigrants ne s’intégraient pas à l’époque à la population Francophone. Mais la situation a changé beaucoup et nous voyons bien qu’une majorité d’immigrant surtout de 2e génération font maintenant parti intégrante de la communauté Francophone maintenant. La dernière élection fédérale est une exemple flagrante.

Je crois beaucoup en l’avenir d’un Québec souverain et très bientôt même, et vous immigrants vous en ferez parti autant que nous. Et si vous avez envie de vivre au Québec vous ne vous poserez même pas la question à savoir si vous voulez demeurer citoyen Canadien.

————————————————-

Ecrit par: ulysse 13-10 à 22:22

D’abord je serais pas étonné que l’Alberta fasse son indépendance avant le Québec. D’autre part heureusement que le reste du Canada ne vote pas. Il faut savoir que dans toute la construction du Canada, les anglais ont toujours fait de grandes manœuvres pour bloquer les français puisque ceux-ci étaient largement majoritaire à l’origine. La création de l’Ontario vient même de la. Pour avoir une province à majorité anglophone qui puisse contre balancer la province francophone.
Si on faisait un vote pour l’indépendance du Tibet injustement annexé par la Chine, si on faisait voter tous les chinois, t’imagine bien le résultat !
Le parallèle avec le Tibet est voulu, n’oubliez pas que les canadiens étaient TOUS français à l’origine et qu’ils ont été envahis militairement par l’Angleterre. C’est la base lointaine, mais réelle de toute cette histoire de souveraineté.

————————————————-

Ecrit par: ulysse 13-10 à 22:24

QUOTE(Freeman @ 13-10 à 11:44)

Salut, Keveen le problème n’est pas dans l’indépendance du Québec mais est ce que le Québec est capable de construire une force militaire, une puissance économique…..etc .
Personnelement je ne suis ni contre ni pour mais je suis libre de vivre ou je veux dans toute le Canada.

Bah la force armée canadienne est totalement symbolique et militairement insignifiante ça changera pas grand chose !
Au niveau économique le Québec se situe au niveau d’un pays comme la Grèce, juste en dessous d’un pays comme la Suisse. Au niveau PNB, c’est entre le 15 et le 17e rang mondial. Rien de ridicule donc…

————————————————-

Ecrit par: rotur74 13-10 à 22:26

QUOTE(Chat-ouille @ 13-10 à 18:58)
je trouve ceci mal venu mi aussi venant de gens qui ne sont pas de souche quebecoise je regrette mais ca seras a nous les quebecois et non les immigrants a decidé de notre sort

Alors là, vraiment je suis en désaccord total !!!! Si tu penses que les immigrants n’ont pas voix au débat, alors que c’est aussi de leur avenir dont il s’agit, alors va jusqu’au bout de ton raisonnement et n’accepte pas que des immigrants puissent acquerir la citoyenneté. Les immigrants ne sont pas des esclaves juste là pour compenser les besoins démographiques et professionnels !!!! Un tel raisonnement fait écho à des logiques d’apartheid, avec des citoyens, et des sous-citoyens.

Ou on accepte que les immigrants puissent devenir pleinement citoyen avec les meme droits ET devoirs, ou alors on annonce clairement la règle du jeu qu’on ne peut pas devenir un citoyen égal aux autres mais qu’on restera des sous-citoyens ! Ce serait le droit du Canada d’instaurer de telles règles… Or ce n’est pas le cas, et je pense meme que la phrase malheureuse de Parizeau, seule une minorité adhère à cette logique d’apartheid.

Et puis de « souche québécoise » ça veut dire quoi ? 10 generations ? 5 ? moins ? avec ton raisonnement je ne serais au final citoyen à part entière d’aucun pays, puisque je ne peux faire remonter mes origines françaises à plus de 3 générations….

————————————————-

Ecrit par: Diego 13-10 à 22:26

Nation : population partageant la même langue, culture, style de vie dans un territoire délimité.

Chaque nation mérite son État.

À la victoire!

————————————————-

Ecrit par: alpha bet 14-10 à 5:42

QUOTE(Chat-ouille @ 13-10 à 18:58)
je trouve ceci mal venu mi aussi venant de gens qui ne sont pas de souche quebecoise je regrette mais ca seras a nous les quebecois et non les immigrants a decidé de notre sort

entiérement d’accord avec toi les québécois doivent décider eux mémes de leur avenir,mais tu ne peux empécher les nouveaux immigrants de se poser la question car pour beaucoup le québec c’est le canada,et donc ils immigrent au canada,et ils ont peur de se retrouver québécois québécois au lieu de canadien québécois.

————————————————-

Ecrit par: marionnette1979 14-10 à 6:29

euh oui dans un monde utopique ca devrait se passer comme ca mais dans les faits vous avez un peu réfléchi à ca ??

Supposons que seuls les purs souches votent … vous allez faire comment au bureau de vote ?? Faudra venir avec votre arbre généalogique prouvant avec certitudes et verification que vous descendez bien d’un colon du 17eme siècle … et pis faudrait que cet ancetre se soit marié avec une pure souche aussi ou une fille du roy et ainsi de suite ? Mais si en cours de route y’a eu un irlandais ou un français (ou un amérindien !!!) mais qui soit arrivé qu’au 19eme ou 20eme siecle ?? On est encore un pur laine ? Bah oui ca parait ridicule dit comme ca mais pourtant …

————————————————-

Ecrit par: petiboudange 14-10 à 8:09

Exact la référence WIND à la RDA est le fait qu’on ne leur pas demandé leur avis pour être côté communiste ou côté capitaliste et combien étaient VRAIMENT heureux de leur sort? De même que les Tibétains qui ont été envahi et à qui on n’a pas demandé s’ils seraient chinois ou indépendants…Voila le rapprochement, cela s’appelle en rhétorique une comparaison. Comme quand la pub te fait une soupe de sa lessive plus mieux bien que l’autre à côté…

Ensuite pour reprendre ce que je disais sur le vote: lors des deux précédents référendum, y a que les citoyens québécois qui ont voté non? Alors pourquoi en serait-il différent cette fois? Les Albertains hors du pays ne seraient pas convoqués au vote comme les autres fois ne l’ont pas été, mais les Québécois devraient l’être tout simplement parce que cela concerne leur Province. Au passage lors du référendum en Nouvelle-Calédonie, il ne me semble pas que le reste de la France ait eu à voter, non?

Puis toujours dans l’idée des comparaisons (parait-il que ça aide à comprendre des concepts abstraits ou difficiles!), lorsque la loi 101 a été promulguée, les francophones du reste du pays qui ont voulu les mêmes droits ont emmenagé au Québec non? Donc ben là idem. Si les franco-albertains si peu considérés par leurs amis anglophones veulent eux aussi devenir indépendants, ils pourront emmenagé au Québec, car selon moi si l’indépendance est acquise, il y aura des arrangements pendants un certain temps (vous savez comme notre « double pédalage » euros-francs…). Donc je ne pense que le problème viendrait du comment ça va se déroulait mais plutôt quand et si il y aura un jour une souveraineté québécoise..

————————————————-

Ecrit par: Freeman 14-10 à 9:26

Salut tout le monde,
J’aimerais savoir une chose est ce que tout les québecois sont d’accord pour l’idépendance du Québec de Canada?
Et si le Québec perds le vote pour la 3 eme fois quel sera l’avenir du Québec aprés le vote?
Est ce qu’il aura un 4 eme vote?

————————————————-

Ecrit par: Petit-Prince 14-10 à 9:40

Au niveau de l’opinion des Québécois, nous en avons déjà maintes fois parlé… de toute façon, il suffit de voir le résultat des premiers référendums pour s’apercevoir qu’il y a un vrai clivage. Et c’est normal, les souverainistes souhaitent se séparer d’un pays « ami », d’un pays pacifique avec des valeurs qui sont, en général, placées à la bonne place… ce n’est pas comme vouloir se séparer d’un pays avec lequel on a été en guerre. Bien des souverainistes aiment aussi le Canada… ce qui explique, en partie, le choix déchirant que doivent faire certains Québécois… et du coup, difficile aussi de dégager une majorité nette.

Maintenant, sur les raisons, les causes et les résultats, il doit y avoir déjà une bonne dizaine de fils de discussion qui en parlent !

Pour ce qui est de la participation des immigrants, elle est nécessaire… On en a parlé lors d’une émission du « Caribou Show »… Il arrive près de 120 immigrants par jour au Québec. Il est incroyable de pouvoir imaginer que ce flot d’immigrants doit rester à l’écart des décisions politiques du pays ! Ils paient des impôts, comme les Québécois, travaillent pour le pays, comme les Québécois… normal qu’une fois qu’ils soient devenus des citoyens, ils puissent aussi donner leur avis. C’est aux mouvements politiques de bien expliquer la situation et aux immigrants de s’informer.

En tout cas, je ne suis pas ici pour être un simple spectateur !

————————————————-

Ecrit par: Freeman 14-10 à 9:49

Salut, Jean-Phillipe et si un immigrant après avoir eu ca citoyenneté canadienne dis Non pour le referendum sur l’independance du Québec, est ce qu’il sera maltraité puisque l’immigrant a dit Non, merci pour ta réponse.

————————————————-

Ecrit par: Petit-Prince 14-10 à 9:56

C’est ce qu’il s’est passé en 1995… et personne ne fût « maltraité »… mais, un conseil, référendum ou pas, je te déconseille de parler de politique avec des Québécois. À moins qu’ils soient tes amis.

————————————————-

Ecrit par: wind 14-10 à 10:17

QUOTE(petiboudange @ 14-10 à 8:09)
Exact la référence WIND à la RDA est le fait qu’on ne leur pas demandé leur avis pour être côté communiste ou côté capitaliste et combien étaient VRAIMENT heureux de leur sort? De même que les Tibétains qui ont été envahi et à qui on n’a pas demandé s’ils seraient chinois ou indépendants…Voila le rapprochement, cela s’appelle en rhétorique une comparaison. Comme quand la pub te fait une soupe de sa lessive plus mieux bien que l’autre à côté…

En géopolitique,ce genre de comparaison hasardeuse n’a pas lieu d’être, les temps,les lieux,les causes et les effets seules sources de symétrie possible n’ont pas effet ici.On reste dans un niveau de raisonnement similaire à celui avec lequel tu te plais à nous assaillir.

————————————————-

Ecrit par: rotur74 14-10 à 10:20

QUOTE(ulysse @ 13-10 à 22:22)
Pour répondre partiellement à tes remarques. D’abord je serais pas étonné que l’Alberta fasse son indépendance avant le Québec. D’autre part heureusement que le reste du Canada ne vote pas.

Juste pour préciser concernant l’alberta : ce n’etait qu’une question de ma part pour amener la reflexion. Pas du tout une prise de position. Et encore moins en faveur de faire voter le reste du Canada. Et ma question c’est, si l’indépendance est acquise : À QUI PROPOSERA-T-ON D’ÊTRE CITOYEN QUEBECOIS ? ET SUR QUELS CRITÈRES ?

Après, il y a un autre débat bien distinct qui est : À QUI REVIENT-IL DE DÉCIDER DE L’INDÉPENDANCE ? EST-CE À TOUS LES CITOYENS REGULIEREMENT INSCRITS SUR LES LISTES ELECTORALES DE LA PROVINCE DU QUEBEC ? OU comme semble le proner certains, seuls les « pures souches » ? Et là, sur cette question, j’ai un avis clair, net, et précis : ce sont tous les citoyens régulièrement inscrits sur les listes éléctorales de la province du québec qui doivent avoir voix au débat. 1/ parce que refuser cela, c’est de facto parler d’apartheid avec des citoyens de « 2ème classe », 2/ comme le fait remarquer marionnette, la notion « de souche » est un concept très vague et inapplicable. Donc autant moralement que techniquement, cette position est pour moi abérante.

————————————————-

Ecrit par: BiscuitDérable 14-10 à 10:36

QUOTE(Freeman @ 14-10 à 9:49)
Salut, Jean-Phillipe et si un immigrant après avoir eu ca citoyenneté canadienne dis Non pour le referendum sur l’independance du Québec, est ce qu’il sera maltraité puisque l’immigrant a dit Non, merci pour ta réponse.

Bon, je m’étais promis de ne pas me méler de cette discussion. Puis, alors que je décide d’aller y jeter un petit coup d’oeil, je tombe en plein sur cette citation.

Freeman, considères-tu vraiment les Québécois comme étant une bande de sauvages? Selon toi, quelle est la province qui a la réputation d’être la plus tolérante? Quelle est la province qui est la moins en faveur des conflits armés? Tes propos sont insultants.

Tu devrais réfléchir un peu plus avant de parler. Nous sommes tolérants, mais c’est bien sur que si tu te promènes en criant tout haut dans la rue que tu te fous de la nation québécoise : Canada Rule!, bien tu risques de courir après le trouble.

————————————————-

Ecrit par: jucube 14-10 à 10:37

Je crois que la notion de souche peut devenir applicable, si on demande par exemple au bureau de vote un certificat de naissance pour faire le tri entre ceux qui sont nés ini et ceux qui non. Je crois que que ce qui donne des boutons à ceux qui voudraient que les nouveaux citoyens ne votent pas c’est qu’ils n’ont pas grandi en étant baigné dans ce que eux, les de souche, disent être la culture québécoise (et qui repose en fait pas mal sur une vision assez interprétative de l’histoire). Techniquement donc, ce serait une façon de le faire, sauf que ça ne se fera jamais car ce serait anticonstitutionnel, et même si c’était possible de contourner la loi qui dit que quand on est citoyen on a le droit de vote (en passant c’est hallucinant d’avoir l’occasion d’écrire ça), je ne crois pas que les souverainistes trouveraient cela judicieux de poser les bases de leur nouveau pays sur une violation aussi flagrante du droit. Ça ferait tâche pour un pays qui aurait besoin de se bâtir une reconnaissance auprès des pays occidentaux.

————————————————-

Ecrit par: rotur74 14-10 à 10:49

QUOTE(BiscuitDérable @ 14-10 à 10:36)
Freeman, considères-tu vraiment les Québécois comme étant une bande de sauvages? Selon toi, quelle est la province qui a la réputation d’être la plus tolérante? Quelle est la province qui est la moins en faveur des conflits armés? Tes propos sont insultants.

Tu devrais réfléchir un peu plus avant de parler. Nous sommes tolérants, mais c’est bien sur que si tu te promènes en criant tout haut dans la rue que tu te fous de la nation québécoise : Canada Rule!, bien tu risques de courir après le trouble.

Peut-être était-ce maladroit de le formuler comme ça, mais je ne crois pas que Freeman ait voulu vous insulter (Même si je comprend que tu ai pu te sentir insulté). Pour quelqu’un comme lui qui a vecu en Algerie, où certains payent de leur vie leur opinion politique, il n’est pas totalement indécent d’oser se poser la question « que se passe-t-il si j’ai un avis qui ne plait pas à tout le monde ». Pour quelqu’un a vecu le climat politique algerien de ces dernieres decennies, cela me paraitrait meme bizarre de ne pas avoir la question qui te traverse la tete, ne serait qu’une demi-seconde. Et cela n’est pas une interrogation qui est générée par les conditions au québec (qui sont excellentes), mais par le vecu et l’inconscient. Vois-tu ce que je veux dire Biscuit ?

————————————————-

Ecrit par: wind 14-10 à 10:57

Biscuit.
Où poses-tu les limites selon lesquelles on devient indifférent aux Québécois ? le fait d’être fédéraliste est-il deja pour toi un palier de trop ?

————————————————-

Ecrit par: Freeman 14-10 à 11:05

Salut, Biscuit du calme du calme tu dis que t’es tolérant est ce que je n’ai pas le droit de poser une question, est ce que j’ai pas le droit de savoir de mon avenir, je te comprends pas, mes propos sont insultants!!!!!!!!!!!, c’est bizare révise toi bien et pèse tes mots avant de les poster, si je deteste le Québec j’aurrai quitter cette province ya longtemps.

————————————————-

Ecrit par: ulysse 14-10 à 11:05

Et bien excellente question, je suppose à tous les résident du Québec, du moins j’en ai l’impression, j’ai entendu parler de droit du sol lors de la dernière réunion du PQ.

Pour le deuxième question : la liste électoral me semble le seul et unique document légal qui permette le vote, je vois pas comment on pourrait faire autrement.
Mais qui dit liste electorale, dit UNQUEMENT les citoyen canadien. Dommage j’aurai pas de droit de vote

J’ai une trés bonne amie algérienne qui lorsque sa mère l’accompagnait à l’école un jour, elle a vu une série de tête humaine décapitée posée sur un mur.
Elle a été menacée de mort elle même parce que sa mère refusait de porter le voile.
Je pense que notre frère Algérien n’a pas d’agressivité envers les Québécois, simplement, vu ce qu’a vécu son pays, il peut légitimement poser ce genre de question !
Ceci étant dit, les Québécois effectivement sont tolérant et acceptent le résultat de vote démocratique, comme on l’a vu après le référendum de 95.

————————————————-

Ecrit par: cherry 14-10 à 11:28

Pour répondre à ta question sur la citoyenneté québécoise: elle ira à TOUS ceux qui sont nés ici et/ou ou qui habitent ici, immigrants INCLUS. Pendant un certain laps de temps, les gens auront le choix de garder la citoyenneté canadienne ou de prendre la citoyenneté québécoise.

Pour ce qui est de « l’autre débat », je pense comme toi et ça m’attriste de lire que certains séparent les gens dans deux catégories. TOUS ont leur mot à dire dans ce débat. Ce que je trouve le plus surprenant, c’est que la personne qui a amené ça sur le tapis est une Marocaine…

Seul bémol: lors de la dernière campagne référendaire, le gouvernement fédéral a augmenté la cadence de façon substancielle et a distribué la citoyenneté canadienne comme des bonbons à des immigrants qui venaient à peine d’arriver, beaucoup ne parlant ni français ni anglais, avec une www.yapuka.com/lettre2.htm leur demandant de soutenir la cause canadienne. Il y a même eu des étudiants étrangers (canadiens ou autre) qui se sont retrouvés sur la liste électorale! Tout pour faire pencher la balance de leur côté!!! Pour vous donner une vague idée de l’ampleur du phénomène (pour ne pas dire la MAGOUILLE), cliquez www.vigile.net/democratie/chartierc… et www.ledevoir.com/04/28/80441.h….

Je suis donc d’avis que seul les immigrants qui ont leur citoyenneté depuis au moins un an pourraient voter. Ça permettrait de contourner ce genre de problème…

————————————————-

Ecrit par: petiboudange 14-10 à 11:52

Pardon monsieur Wind j’ignorais que ce forum n’était ouvert qu’aux gens de la plus haute intelligence et que les plébéiens dont je fais partie n’avait pas voix au chapitre. J’imagine que mon jeune âge fait de moi une stupide fillette de maternelle…en attendant je ne prétend pas être supérieure aux autres. Alors pardon mais je vais persister et signer une belle dernière fois en espérant ne pas trop choquer l’esprit noble et supérieur que tu es en disant que certes les raisons ne sont pas les mêmes mais que si tu obliges des personnes à appartenir à un pays contre leur gré le résultat sera probablement le même, quelque soit l’espace, le temps, l’époque, le pays, la religion etc etc : ces gens n’auront jamais un sentiment d’appartenance et tu auras beaucoup de mal à faire un pays viable et serein avec des gens qui sont contre le projet, ce qui me semble-t-il avec toute ma réflexion si petite soit-elle à tes yeux de monsieur je suis un reporter donc je peux me permettre de rabasser le caquet de tous a été le cas de nombreuses personnes en ex-RDA dont le seul projet d’avenir fût alors de tenter de quitter ce pays auquel il ne se sentait pas appartenir.
Ainsi si on oblige de même des québécois à vivre ce phénomène, il me semble que pareil sentiment se développera, légitimement. Cela plait-il à votre majesté?

Car eh oui mon raisonnement de plébéienne n’est pas la science infuse, certes, et peut-être trop populaire pour ton esprit des hautes sphères en attendant il est logique et pourtant très simple à comprendre!

————————————————-

Ecrit par: rotur74 14-10 à 11:52

Merci pour tes réponses Cherry, ton premier paragraphe répond parfaitement à mon interrogation.

J’apprécie énormément ton approche constructive. Car c’est parfois blessant de s’entendre dire qu’on ne sera jamais rien d’autre qu’un citoyen de seconde zone.

Je comprend aussi tes craintes vis-à-vis du federal, c’est en effet assez indigne d’Ottawa d’agir ainsi, notam… (texte tronqué)

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
  • Je suis un Québécois de souche. J’ai maintenant 50 ans. Jamais le Québec ne se séparera du Canada car les Québécois sont très peureux. Nous avons perdu tout ce qui faisais de nous des Français et maintenant nous avons l’âme des conquis. Nous avons perdu la guerre par manque d’aide et l’ignorance du roi de France d’alors malheureusement. Je suis un séparatiste pur et dure. Quels sont les avantages de la séparation, c’est pas compliqué, c’est le pouvoir de décidé que nous parlerons encore Français dans 100 ans. Pour le moment nous sommes tellement envahi d’anglophones que d’ici 100 ans ce sera la fin complète du Français dans toute le province. Montréal est déja à plus de 50% anglophone. Québec résiste beaucoup et pas plus de 5% d’anglophones je dirais. Le gouvernement actuel libérale sera au pouvoir pour les 100 prochaines années: Pourquoi, il a eu l’intelligence de créer un autre parti et de le faire indépendant « Québec Solidaire » Ce parti a été créer par les libéraux mais TRÈS peu de Québécois sont au courant de ce subterfuge. En faisant cela, les libéraux se sont assurer le pouvoir car il y a maintenant 3 parti souverainiste pour 1 seul fédéraliste. Je leur dit bravo pour ceci. Il sera trop tard quand touts les Québécois seront au courant de ceci.

    Moi c’est le contraire, je quitterais le Québec. J’en ai assez de la neige, du froid et en vieillissant, je n’ai pas envie de tomber sur le verglas et me casser une hanche pour passer le reste de ma vie à l’hopital! J’irais bien dans le sud de la France, j’adore l’accent Marseillais. Nous verrons. Plusieurs Québécois Francophone vote aussi libéral, ils me font penser au traite qui a été voir le général Wolfe pour lui dire par ou passer pour aller sur les plaines d’Abraham!!! Les libéraux ont 100% des votes anglophones et 75% des votes ethniques ce qui les aides grandement et plus ont fait entrer d’immigrant, plus les libéraux seront au pouvoir c’est pour cette raison qu’ils ouvrent les portes de plus en plus grandes au risque de faire entrer des indésirables car les tests se font de plus en plus rapidement au grand déplaisir des USA avec qui on partage une frontière.

    Bon mon message est un peu décousu c’est que je fais 10 choses en même temps, désolé.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2022 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >