Infos sur le métier de traductrice au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Infos sur le métier de traductrice au Québec

Infos sur le métier de traductrice au Québec

Infos sur le métier de traductrice au Québec

mary   Ecrit le: 10/01, 03:43

hello! il y a sans doute une rubrique la dessus dans la FAQ mais je voulais quand même te demander des infos sur le métier de traductrice au québec.je suis prof d’anglais et je compte immigrer au québec dans qq temps. quel est ton cursus d’études? moi je ne suis pas traductrice pro. le marché de l’emploi est- il bon? tu es traductrice technique? en ifn bref j’aimerais qq petites infos.merci!!

——————–

FrenchPeg écrit le 10/01

Bonjour Mary,
Je ne pense pas qu’il y ait de rubrique, mais en revanche, il y a, dans mon profil un lien vers une longue chronique sur le métier de traducteur/traductrice que j’ai rédigée il y a quelque temps.
Personnellemnet j’ai une maîtrise d’anglais et un diplôme BAC+4 en traduction. J’ai trouvé ça très facile de bien gagner ma vie comme traductrice, mais c’est peut-être dû au fait que j’ai été traductrice à l’interne pendant 3 ans dans une grosse boîte en Irlande.
En tout cas, il y a beaucoup de travail out there et une pénurie de linguiste anoncée au Québec. Pourtant la grande majorité de mes clients ne sont pas au Québec. Désormais, en traduction, l’endroit où l’on travaille n’a rien à voir avec l’endroit où se trouvent les clients.
J’ai fait beaucoup de traduction de logiciel au début et maintenant c’est très diversifié. Je travaille presque exclusivement avec des grosses agences de traduction internationales qui ont des bureaux partout.
L’intérêt d’être d’être au Canada en revanche est que se lancer à son compte est sans doute plus simple qu’en Europe.
Si tu as d’autres questions. N’hésite pas. Sur le forum ou en PM.
Bonne chance

——————–

Juan   Ecrit le: 12/01, 08:07

Hello,
QUOTE
L’intérêt d’être d’être au Canada en revanche est que se lancer à son compte est sans doute plus simple qu’en Europe.

donc en fait il ne faut pas de visas entrepreneur pour se mettre à son compte c bien ça ?
En fait ma fiancée peux tres bien commencer à prospecter aujourd’hui pour d’eventuels clients qui ne la régleront qu’une fois le statut de résident permanent acquis ?
d’autres part sais-tu quelles sont les combinaisons linguistiques les plus recherchées ?
Sinon j’ai encore une question mais qui n’a rien a voir, plus sur l’interprétation, sais-tu si au canada il y a des écoles d’interprétations (ça ce n’est pas pour ma blonde)?
désolé de toujours te poser mille questions …. j’espère ne pas abuser …
en tous cas, d’hors et déjà merci pour ton écoute et les réponses que tu m’as déjà données, elles nous aident beaucoup !!
a+
Juan

——————–

FrenchPeg Ecrit le: 12/01, 13:33

Non pas besoin de visa entrepreneur. J’ai hésité aussi, mais en fait c’est plus cher et puis on sait pas du tout si on va être à son compte ou pas avant de venir alors le choix est vite fait
On peut très bien être salarié aussi comme traducteur au Québec, mais encore plus au Canada en général (la plupart des postes sont à Toronto). Au Québec le plus gros nombre de postes à l’interne doit être le gouvernement et un immigrant n’a pas tout de suite le droit de travailler pour le gouvernement sans la citoyenneté.
Si on veut juste être autonome à son nom, il n’y a pas grand chose à faire sauf faire sa déclaration au bout d’un an comme autonome et non salarié et faire une demande de TPS/TVQ lorsque l’on approche les 30000$ de revenus.
Si en revanche on veut un nom de société autre que son nom, il faut s’enregistrer.
Si, comme moi, on veut une société, il faut s’incorporer.
Le mieux et d’aller voir un comptable rapidement pour se faire expliquer comment ça fonctionne ici. Quelle que soit la décision, on apprend plein de choses.
En effet ta blonde peut commencer à prospecter, par exemple, faire les tests de traduction des agences. La seule différence c’est qu’elle n’a pas le droit de “travailler”, à moins d’envoyer les factures (car d’un point de vue comptabilité c’est la date des factures qui compte) lorsqu’elle sera résidente permanente… et encore… les clients attendront sans doute que sa situation soit claire… mais effectivement elle peut essayer, ce sera ça de temps de gagné.
Pour les combinaisons, je penserais que c’est anglais vers français, logiquement, mais je n’en sais trop rien. J’entends pas souvent parler d’autre chose puisque je fais anglais vers français. De toute façon, les clients prennent pas de risquent et ne donne du travail que vers la langue natale du traducteur…
Pour les écoles, je n’en sais rien.. j’imagine que ça doit forcément exister. Moi j’ai fait 1 an d’interprétation simultannée en France, mais j’ai pas aimé l’ambiance de ce métier. Beaucoup trop de stress et de risque.
Voilà! Bonne chance! Et tenez moi au courant si vous avez d’autres questions

——————–

FrenchPeg Ecrit le: 13/01, 15:01

Effectivement!
les agences envoient des tests et t’ajoutent à leur base de données de traducteurs et traductrices si tu réussis selon leurs critères et t’appellent un jour si ton profil les intéressent. Si ton travail leur plait ils deviennent fidèles.
Il y a aussi la possibilité d’être engagé à l’interne dans des cabinets de traduction ou boîte privée (Bell, etc.)
Pour les autres langues (autres qu’anglais vers français) je n’en sais rien, j’ai jamais eu le temps ni le besoin de faire des recherches, déjà trop de travail avec l’anglais.
À savoir que, logiquement, il y aura toujours plus de travail à partir de l’anglais, puisque économiquement la majorité de l’économie de la planète est issue de pays anglophones. Donc les manuels et autres sites Web sont d’abord rédigés en anglais et doivent ensuite être traduits vers d’autres langues.
Oui, je travaille de chez moi…. ou plutôt… de pas mal partout, sauf de chez mes clients …
Mais à long terme, je compte bien me faire quelques mois par ci par là à l’interne chez certains de mes gros clients.
Voilà d’autres petites précisions

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada