Débuter en tant que traducteur indépendant à Montréal

De Njannet

Bonjour,

 

Je viens de m’installer en tant que traductrice à Montréal et je peine à me faire connaître. Je suis spécialisée en littérature, médecine, sciences sociales et pédagogie/éducation (après une carrière dans l’enseignement supérieur français). J’aimerais savoir s’il est possible de contacter des maisons d’édition ou des institutions (médicales, éducatives, etc.) directement. Il existe de nombreuses agences de traduction au Québec mais j’hésite à sous-traiter mes services, car je n’arriverai pas à me faire connaître de mes clients de cette façon. Si vous avez une expérience en la matière, je serais très heureuse de pouvoir en bénéficier et je vous en remercie à l’avance.

 

———

De dentan

Bonjour,

 

Je viens de m’installer en tant que traductrice à Montréal et je peine à me faire connaître. Je suis spécialisée en littérature, médecine, sciences sociales et pédagogie/éducation (après une carrière dans l’enseignement supérieur français). J’aimerais savoir s’il est possible de contacter des maisons d’édition ou des institutions (médicales, éducatives, etc.) directement. Il existe de nombreuses agences de traduction au Québec mais j’hésite à sous-traiter mes services, car je n’arriverai pas à me faire connaître de mes clients de cette façon. Si vous avez une expérience en la matière, je serais très heureuse de pouvoir en bénéficier et je vous en remercie à l’avance.

 

Pourquoi tu ne commencerais pas en bâtissant ton réseau en allant à la Chambre de commerce et ses activités ainsi qu’à BNI http://www.bniquebec.com/Contact.asp?dreg_id=292 et il y a d’autres associations et organismes. Tu pourrais également aller rencontrer un conseiller au CLD.

———

De Njannet

Merci beaucoup de ta réponse. Effectivement, je ne connaissais pas BNI et je prends tous les conseils qu’on me donne.

———

De dentan

Merci beaucoup de ta réponse. Effectivement, je ne connaissais pas BNI et je prends tous les conseils qu’on me donne.

Je ne sais pas si tu le sais mais le CLD pourra te conseiller gratuitement sur les démarches administratives en tant que travailleur autonome. Ils connaissent également tous les réseaux.

 

Pour obtenir des listes d’entreprises qui par exemple font de l’exportation, tu peux demander une recherche courte à http://www.ressourcesentreprises.org/faites-votre-demande-en-ligne/

———

De funpale

Connais-tu l’OTTIAQ ?

(ordre des traducteurs…. du Quebec)

 

Regis
Traducteur…

J’ai  fait ma formation a Mcgill, (très bon programme)

———

De sophie.1940

Il y a du chômage chez les traducteurs.. attention!! des gens super diplômés au Québec ne trouvent pas de travail depuis 2010/11 après la crise.. en liberal je ne sais pas…

———

De funpale

Merci beaucoup de ta réponse. Effectivement, je ne connaissais pas BNI et je prends tous les conseils qu’on me donne.

L’avantage de la traduction c’est que l’endroit où tu te trouves n’a pas d’importance, surtout (seulement?) en free lance.
Mes clients sont en Suisse, Grèce, Italie, Russie, Maroc, New York, Toronto….
Je suis en Alberta,

———

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut