Comment commencer en traduction à Toronto ?

Comment commencer en traduction à Toronto ?

Ecrit par: honguito_loco 4-04 à 23:35

Salut à tous,

Je suis à Toronto depuis octobre avec votre chroniqueuse préférée Guille Je sais qu’il y a beaucoup de travail dans la traduction ici. Comme j’ai une bonne maîtrise des 2 langues et que j’ai déjà fait de la traduction dans des boulots précédents, j’aimerais me lancer dans la profession.

Un gros hic par contre: je n’ai pas de diplôme. Je suis néammoins confiant. Il n’y a pas une semaine ou la qualité des traductions sur divers documents ne nous font pas hurler de rire. Ca va du contre-sens rigolo au charabia absolument incompréhensible, avec des fautes de grammaire et d’ortographe d’écolier de primaire.

Est-il possible de rentrer dans la profession sans diplôme? Comment? Du proof-reading peut-être? Y-a-t’il quelqu’un dans le même cas que moi qui bosse comme traducteur? A votre connaissance, un Certificat de Ryerson University est-il considéré comme un diplôme suffisant?

———————————-

Ecrit par: Petit-Lion 5-04 à 1:02

Entrer dans la profession comment ? comme salarié ? oublie ça, les cabinets de traduction exigent des diplômes. Si tu n’as qu’une expérience de spécialité, il faut te mettre à ton compte, au moins au début. Et ça, c’est facile :

1) Faire un CV valorisant ton niveau d’études et ton expérience de spécialité
2) Envoyer ton CV à des agences de traduction qui font dans ta spécialité. Lesquelles ? tape « Translation agencies » dans Google, et il y en a 365 000 qui tombent. Il faut donc procéder par ordre : la première, ensuite la deuxième…

En passant, il y a une demi-douzaine de traductrices sur le forum (dont un traducteur…) et, heu… arrive, chuis débordé !

——————————-

Ecrit par: Sigognac 5-04 à 4:50

L’emplacement géographique des agences n’a plus d’importance avec Internet.
La difficulté est de se faire reconnaître et de bien cibler son marché afin de ne pas se faire avoir.
Par expérience, mieux vaut essayer de faire en avant une spécialité et si vous n’avez jamais traduit un stage de quelques semaines dans une agence ou un service de traduction vous fera le plus grand bien

——————————-

Ecrit par: pussy08 5-04 à 20:34

Pour compléter ce qu’on dit mes deux collègues, je pense que tu pourrais essayer d’avoir quelques contrats à la pige, quitte à baisser tes tarifs.
À la suite du travail, demande-leur une lettre de référence/recommandation que tu pourras joindre à ton CV pour valoriser ton expérience professionnelle, faute d’avoir les diplômes requis.

——————————-

Ecrit par: pussy08 5-04 à 22:19

honguito,

Qu’est-ce que tu entends par « même situation que moi » ?
Mes débuts en tant que traducteur à la pige comme ils disent ici ont été assez difficile.
J’ai un diplôme en traduction scientifique et technique et ai travaillé pendant 5 ans pour une société française en tant que Responsable localisation.
Il me restait un ou deux contacts. Sinon, j’ai décroché plusieurs contrats en envoyant beaucoup de CV à des agences et en proposant mes services sur des sites comme Translatorscafe, ProZ, etc.
La concurrence est très dure dans ce domaine.
Beaucoup d’agences préfèrent employer des traducteurs bon marché au détriment de la qualité. C’est pour cela que je t’ai conseillé de proposer des services à bas prix pour te faire la main et te bâtir une réputation. Tes contacts pourront alors te servir de référence pour de futurs contrats.
Et non, je n’ai pas eu à mentir sur mon CV ! La plupart des agences te demanderont d’effectuer des tests de traduction (pour la plupart, non-payés) et ils feront réviser les textes par des professionnels (les réviseurs sont terribles parfois !), donc je te déconseille fortement de mentir !

Voilà pour le moment. Dis-moi si tu as d’autres questions.

——————————-

Ecrit par: Ladybird 6-04 à 8:50

Salut Honguito,

Pour répondre à ta question, oui, tu peux sans aucun doute essayer de te faire une place sans diplome. Je pense que les agences et les clients préféreront néanmoins la franchise donc ne leur caches pas que tu n’as pas de diplome.

Et puis, je suis peut-être de mauvaise humeur aujourd’hui, mais j’avais juste envie de réagir à une chose que tu indiques dans ton message : « Il n’y a pas une semaine ou la qualité des traductions sur divers documents ne nous font pas hurler de rire. Ca va du contre-sens rigolo au charabia absolument incompréhensible, avec des fautes de grammaire et d’ortographe d’écolier de primaire. »

C’est vrai, il y a des traductions minables, mais penses-tu que ce soit des traducteurs qui traduisent en faisant des fautes dignes d’écoliers de primaire? Non, je ne le pense pas (je ne sais pas si c’est que toi, tu pensais, mais nombreuses sont les personnes qui le pensent)… personnellement, ça me désole lorsque je dis à quelqu’un que je suis traductrice et qu’il me parle des notices d’aspirateur mal traduites… dans la tête de certains, traducteur est associé à analphabètes (et ton post place encore le mot traducteur à côté d’écolier de primaire), il ne faut pas non plus exagérer. Oui, c’est mal traduit, mais je ne suis pas sûre que ce soit traduit par des traducteurs. Du coup, beaucoup pense que notre métier est facile et qu’il suffit juste d’aligner trois mots, peu importe la qualité. Je ne suis pas vraiment de cet avis.

En tout cas, je te souhaite bon courage, mais si tu as ce petit plus en matière de qualité justement, je pense que tu n’auras aucun mal à te faire une place, même sans baisser tes prix!

——————————-

Ecrit par: pussy08 6-04 à 12:13

Juste pour compléter ce que Magali a écrit, les fautes que l’on peut trouver dans certaines notices sont essentiellement dues au fait qu’elles sont traduites par des ingénieurs pour réduire les coûts, d’où une qualité médiocre…

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

1 commentaire sur “Comment commencer en traduction à Toronto ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut