Aux États-Unis, les immigrants illégaux arrivent du sud

Aux États-Unis, les immigrants illégaux arrivent du sud

Selon des statistiques de la patrouille frontalière américaine, la présence renforcée d'agents américains de l'immigration à la frontière séparant le Canada et les États-Unis serait disproportionnée. En effet, selon les dernières données, la plupart des individus arrêtés se sont introduits sur le territoire américain en passant par le Texas, le Nouveau Mexique ou l'Arizona.

Après le 11 septembre 2001, les agents fédéraux américains s'étaient multipliés dans les stations de bus, de trains et dans les aéroports des villes du nord de l'État de New York près du Canada.

Les arrestations sont fréquentes dans le secteur qui s'étend des lignes nord des États de l'Ohio et de Pennsylvanie, en passant par l'ouest et le nord de celui de New York.

Mais selon les statistiques, ce n'est pas parce que la plupart de ces personnes tentaient d'entrer aux États-Unis à partir du Canada. Ces individus sont plutôt entrés aux États-Unis par des états du sud.

Selon les données de l'agence de la patrouille frontalière des États-Unis, le secteur de la ville américaine de Buffalo est particulièrement reconnu en ce qui a trait aux arrestations d'immigrants illégaux originaires du Mexique et de l'Amérique centrale. En 2008, 1618 Mexicains étaient au nombre des 3339 arrestations effectuées au total. Même constat dans la ville de Détroit, où 664 des 961 arrestations ont impliqué des Mexicains. Le nombre d'appréhensions y est passé de 1196 à 1669 en 2010.




Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès