Écoles primaires et secondaires

Ecoles privées

Écrit par herve

Pour d'autres infos sur les enfants et l'éducation

Aussi, ne manquez pas les FAQ sur des familles qui s'installent ainsi que la FAQ sur les garderies, la grossesse et santé.

Si vous cherchez des infos sur l'université, ne manquez pas notre FAQ sur les études universitaires.

Liste écoles privees

Ecrit par: herve

Bonjour,

je cherche une liste d ecole privees sur Montreal. (et eventuellement palmares, cout, etc...)
Si vous connaissez des ecoles avec leur site, je suis preneur.

-------------------------

Ecrit par: Toursette

Salut hervé

Voici le lien pour l'école Stanislas (ecole francaise) ou j'ai incrit mon fils pour la rentrée 2004
http://www.stanislas.qc.ca/

Si ca t'interresse, les inscriptions se font now...ne tarde pas

-------------------------

Ecrit par: Diego

Salut

Ecoles primaires ou secondaires? Chaque annee, la revue l'Actualite publie son palmares des ecoles secondaires, pour tout le Quebec. Palmares qui cause de la controverse d'une annee a l'autre, car plusieurs s'indignent du fait que l'on compare sur des memes bases des ecoles provenant de milieux tous tres differents, et avec des ressources inegales. Mais ca peut tout de meme donner une bonne idee.

Voici celui de 2003:
http://www.lactualite.com/free_zone/article.jsp?content=20031030_122515_5872

-------------------------

Ecrit par: Nanne

Voici ce que j'ai trouvé....

Répertoire des établissements d'éducation préscolaire, d'enseignement primaire et d'enseignement secondaire privés, titulaires d'un permis du ministère de l'Education http://www.meq.gouv.qc.ca/dep/publications...

Enseignement collégial privé Répertoire des établissements http://www.meq.gouv.qc.ca/ens-sup/ens-coll/prive/rep-prives.asp

-------------------------

Ecrit par: Pasapapier

Salut,
J'espère que tu as pas mal d'argent!!! environ 5000 par an pour un enfant!!!
Si on gagne bien sa vie, pas trop mal.
ON peut aussi avoir des bourses du gouvernement français lorsque l'on est français.
Mais assez aléatoire d'une année sur l'autre. Je connais des gens qui ont été obliger de retirer leurs enfants après 2 ans car ils ne pouvaient plus payer.
Mais chacun voit midi à sa porte, n'est ce pas?

-------------------------

Ecrit par: leelou

je vous lis et je comprends plus? malgré l'immigration au quebec on continu le système scolaire français? est ce le choix conseillé ou vaut il mieux s'intégrer directement dans le systeme quebecois , je ne sais plus........
aidez moi? qq peut il m'en dire plus?

-------------------------

Ecrit par: Pasapapier

Salut Isabelle,
Je pense que nous passons tous par des craintes en ce qui concerne le système scolaire. Surtout lorsque l'on est français, car je vais m'attirer les foudres de bien des forumistes, mais nous sommes un peu du genre à cracher dans la soupe, car nous venons au québec pour la qualité de vie, de confort, les rapports avec les gens, les beaux paysages etc.... mais nous parlons le meilleur français du monde, et bla bla bla..
Donc nombreux sont ceux qui décident de mettre leurs enfants dans le système français qui est, c'est bien connu, le MEILLEUR!!!!
Nous sommes nous même passés par là (mon chum et moi) rempli de craintes de discours de toutes sortes. Nous étions près à des sacrifices financiers 5000$/an X 2 car nos 2 enfants sont scolarisés.
Finalement cela avait il un sens de payer + 50 000frs pour mettre des enfants en maternelle et au CP. pour ne plus être capable de partir en vacances ??? de ne pas avoir d'autres activités (ski,etc)?, sans parler de l'insertion des enfants dans la société québécoise, car à près tout c'est ici que nous vivons.
Cela sert il nos enfants de parler comme des français de france alors qu'ils vivent au québec?.... De toute façon ils s'adaptent aux 2 façons de parler, ce sont de vrais caméléons....
Certains, en dehors de la considération financière, font ce choix, car ils ne comptent pas rester et cela a du sens.
Nous avons fait le choix de mettre nos enfants dans le système publique et ils ont la chance d'être dans une excellente école , ou ils s'épanouissent et ou on laisse s'exprimer leurs créativité (dessin, musique) sans compter que le système québécois et bien plus souple que le système français. Mais là est un autre débat sur la discipline etc...
Et à tous ceux qui pensent que nous français, nous sommes les meilleurs pour parler, écrire, analyser etc... je réponds qu'il y a des universités au québec et que les études supérieures et les diplomés d'études supérieurs existent aussi ici.
Tu passeras par des inquiétudes, comme moi et comme beaucoup et tu feras le choix que tu penses être le meilleur pour tes enfants. Mais si tu choisis le système publique, il apprendront à lire , écrire comme en france.
Et suivant les quartiers, comme en france, le niveau est différent, alors cherche la bonne école tu la trouveras...

-------------------------

Ecrit par: X__Bunny__7

Vu de la Belgique, franchement, je n'ai pas ce problème franco-français (heureusement pasapapier ne mange pas de ce pain là non plus ) de croire que la langue française est une propriété de la France et des français ... C'est pas parce qu'en Belgique soixante-dix se dit septante que nous possédons un degré d'intelligence inférieur. Ce raisonnement est bien sûr applicable au système d'éducation québecois ... Je ne vois pas l'intérêt d'aller, excuser moi mais c'est comme ça , gaspiller de l'argent pour une éducation à la française qui n'est ni meilleure ni plus mauvaise qu'une autre. Sinon, qu'en est-il du système d'éducation belge, suisse, ou québecois ? Somme-nous des arriérés ? Est-ce la peur d'entendre nos bout'chou parler comme de véritable québecois, de nous ramener tous leurs chum de gars ou leurs chums de filles à la maison, de jurer en sacrant à tout bout de champ au lieu de nos si "poétiques" jurons européens Pour moi, mon integration passe aussi par le système d'éducation à la québecoise et non pas un pseudo système français exporté dans l'unique raison de protéger nos enfants ... et protéger de quoi ? je me le demande ...

-------------------------

Ecrit par: herve

Faut il inscrire les enfants aussi tot ?

Un garcon pour le CE2 et une fille pour la cinquieme. Ca ma l air un peux tot. J e suis sur Montreal debut février, est ce trop tard ?

-------------------------

Ecrit par: JayJay

WOW, Pasapapier, tu as exprimé exactement ce que je pense, ce que je ressens. Mot à mot!!! Comme si t'étais dans ma tête!

Je viens de passer par un dilemne : vais-je envoyer mon fils de 3 ans dans une école Montessori qui coûte 575 $ par mois? Je suis le seul revenu de la famille... j'ai l'argent, mais ça ne nous autoriserait plus rien. Alors à quoi bon? D'accord, il s'ennuie car il ne va plus à l'école, eh bien je vais l'inscrire à la pléthore d'activités que ma ville organise et qui sont ridiculement peu chères : jeux éducatifs, heure du conte, natation, gym, etc... D'accord il va perdre son accent français. Il va falloir que j'en fasse mon deuil. Ça ne veut pas dire qu'il parlera "mal", on va lui apprendre à bien parler. Et puis je suis sûre que s'il décide de revenir vivre en France, et s'il en ressent le besoin, il sera capable de "switcher" à l'accent français qu'il entend de son père.

L'école française est super (et encore, ça dépend des quartiers) mais elle n'autorise pas à la vraie personnalité de l'enfant de se différencier des autres. Tous dans le même moule. J'ai une amie qui a des soucis avec sa fille qui est rêveuse, aime les arts, etc., alors qu'elle subit les reproches de sa maîtresse, je suis sûre qu'au Québec elle trouverait une école qui répond à ses besoins.

Au fait, les élèves québécois arrivent souvent premiers en maths et en sciences. Le français : le programme du secondaire contient de grosses lacunes, c'est vrai. Tout le monde en est conscient. À l'université, le niveau est très élevé, et bien des gens que je connais qui ont étudié sur les deux continents disent que le niveau est en fait bcp plus élevé au Qc (ça dépend des branches évidemment). Alors qd on a envie de cracher dans la soupe de l'éducation québécoise, il faut y songer deux fois je crois!

-------------------------

Ecrit par: X__Bunny__7

Comme quoi, j'suis vraiment certain de mon choix là ... Mon fils dès qu'il y aura droit bénificiera du système québecois local ...

-------------------------

Ecrit par: leelou

je pense faire le choix du systeme québecois!!!! mais les dates sont elles aussi space que celles des ecoles françaises ou les mois de mai juin sont ils suffisant en date pour s'inscrire? en effet on ne sait toujours pas ou on va se poser au début!!!
malgré que l'on y pense tous les jours..........c'est tellement beau cette belle province!!!!estrie? monteregie? québec?la est la question!!!!!!!!!!

-------------------------

Ecrit par: Toursette

Salut Hervé

C'est vraiment maintenant qu'il faut les inscrire. Je l'ai fait des novembre pour le mien et qd je les ai eu au téléphone ils m'ont dit que ct now...peu de places surement...
Tai est tres content lui aussi du collège, sa 2ème fille y est.
Mon fils va faire la rentrée en 6ème a Stanislas.
J'ai visité l'école avec lui cet été qd j'etais a Mtl, ca ns a bq plu...surtout a lui
Je pense que le public est aussi tres cher la bas, parles en a Tai, il t'expliquera...et quite a bien faire je préfère que le mien suive le système francais, ds un premier tps...on ne sait jamais ce qu'il peut se passer ds la vie, et un retour en france prématuré serait catastrophique, sans ça (ecole québécoise a 2 ans de retard sur systeme francais)
Qt aux appart a Outremont, c'est un quartier assez chi d'après ce que j'ai pu voir, du moins ds l'entourage proche de Stanislas...mais bon...ca sera pas pire que le plateau...
Si tu as besoin du numéro de tel de Stan...ecris moi par mail, je te l'enverai

-------------------------

Ecrit par: sarmisegetuza

et je rentre dans le débat...

Personellement j'ai été très déçu du système français car, exusez moi, par rapport au système des pays de l'Est ....il est vachement en retard et le niveau très bas par rapport au même système de l'Est...

Un élève niveau terminal sortant d'un pays de l'est est nettement supérieur à un éléve français du même niveau...preuves à l'appui...mais bon c'est n'est pas le lieu pour polemiquer la dessus...

En France j'ai donné des leçons "particulières" à mon fils à la maison...délivrées par... sa maman...ce qui a fait qu'il était bien en avance par rapport aus autres...

Ici j'ai choisi le système publique car plus souple par rapport au français...que je trouve super coincé et pas du tout égal au niveu de compréhension des élèves..

Vous m'excusez, je sors d'une famille d'insituteurs et profs' universitaires je sais donc de quoi je parle.

Personnellement je vise la bare assez haut pour mes enfants maintenant car plus tard c'est eux qui feront leur choix, mais il faut que ça passe par le jeu et au niveau des enfants. En bas age, ils ont une faculté d'enmagasinage extraordinaire et si c'est fait d'una façon ludique, tout passe.

C'est ce que j'admire ici, on se base beaucoup sur l'éveil des sens créatifs des enfants et on cherche à les rendre autonomes et lucides de ceux qu'ils sont capables de faire. On fait découvir aussi ce qui vient d'autres cultures, mes enfants ont régulièrement des seances de découvertes qui portent sur la culture des autochtones d'ici, ou des cultures africaines ou américo-latines.

..question ouvertures d'esprit!

Ce qui est difficile, c'est trouver une bonne garderie pour les 0-4 ans. Après moultes recherches et ésitations nous avons choisi l'ecole Montéssori, car sur l'Île des Soeurs il n'y avez pas le choix pour avoir une vraie éducation scolaire et les places des CPE sont prises 2-3 ans à l'avance! Et nous sommez pas déçus.

Pour ceux qui choisissent le système français pour diverses raisons, sachez que vous prenez le risque que votre enfant ne puisse pas s'adapter plus tard à l'université...qui est elle 100% nord américaine!

Et ça, c'est des connaissances d'origine française qui l'ont appris à leur propre dépenses et qui me l'ont témoigné...

Autre chose, au début de leur cursus scolaire, les enfants reçoivent un enseignement qui parait souvent légér par rapport à ce que nous connaissons nous en venant d'ailleurs. Sauf que au fur et à mesure ça se corse et ça devient plus ...consistant!

Et bien sur que le niveau et différent d'un quartier à l'autre, chose qui est elle commune à tous les pays!

école publique aussi chère que celle privée?!

je trouve exagéré comme affirmation. Peut être en ce qui concerne la maternelle...

Je vais éssayé d'être claire et objective:

Pour les 0-4 ans: mis à part les CPE qui coutent maintenant 8$/jour mais il faudrait appeler depuis la France dès que vous êtes à peut près surs de votre visa et les mettre sur la liste d'attente, car il faudra attendre de 1 an à 3 ans, pour une place, le cout d'une journée de garde varie entre 20 et 30 $/jour, déductiblent des impots, et ce que se soit en milieu familial ou en installation( équivalent des maternelles en France). LA encore, c'est différent en fonction de l'âge, c'est difficile d'avoir une place pour les 1 ans à 3 ans, et plus facile d'en avoir pour les 3ans et demi - 4 ans.

Mon conseil est: ou vous attendez que vos enfants aient 4 ans pour venir ici, ou un de vous 2 restera à la maison pour s'occuper des enfants et ne pas payer des frais de garde. Ou alors, tous les 2 travaillent mais il faudrais que vous gagnez 2000$/mois net chaqun pour ne pas serrer la ceinture.

Ou vous prévoyez le cout des frais de garde dans vos économies, comme nous avons fait.

A partir de 4-5 ans, quand les enfants rentrent en milieu scolaire publique classique, le cout est:

- environ 100 $ de furnitures scolaires pour la rentrée, déductibles des impots;
- 7$/jour de frais de garde déductibles des impots;
- 6$/jour pour le repas du midi et la collation d'après la classe - les cours finissent à 15 h +/-, déductibles des impots, le système de garde reste ouvert jusqu'à 18h et il est ouvert à partir se 7h le matin;
- le bus scolaire est gratuit si vous habitez à plus d'1 km et demi de l'école, sinon payant, environ 50$/année, deductibles des impots;
- les activités parascolaires sont proposées entre 25$/par trimestre et jusqu'à 90$, dépendement de ce que vos enfants et vous choisissez, les arts martiaux sont les plus couteuses.

A noter que pendant les vacances scolaires il n'y a pas de système de garde - en été et en hiver - seulement pour la semaine de relache en mars - qui coute elle environ 200$ mais les enfants font des activités en plein air et des sorties variées, incluses dans ce prix .

Il faut donc prévoir des frais de garde en été et en hiver de minimum 25$/jour, si vous optez pour des camps d'été - qui sont plutôt pas mal, avec plein d'activités sportives et autres sorties. MAis là aussi c'est différent d'un endroit à l'autre.

Sur l'Île des Soeurs je paie 25$/jour pour un camp sportif où mon fils fait: du bass-ball, du soccer, du tennis, des sorties dans les Aquaclubs, du karaté, pendant tous l'été, mais les revenus des gens sur l'île sont parmis les plus élevés.

A Deux Montagnes, ou les revenus des gens sont parmis les bas-moyen, le prix d'un camp d'été est de ...75$ pour tout l'été! Et ils font les mêmes activités. Pourquoi?! parce que sur l'île c'est privé et à Deux Montagnes c'est pris en charge par le gouvernement.

Cette différence là vous allez la sentir si vous habitez à Outrement(cher) ou à côte des Neiges(pas cher), à West Mount(cher) ou à Rivière des Prairies(pas cher)...

A mon avis, là où on peut faire la différence des couts c'est pour un enfant de 4 ans que vous ne pourrez pas mettre en publique faute de place( car c'est plutôt à partir de 5 ans que vous aurez des chances pour avoir une place en publique, mais là encore c'est différent d'un quartier à l'autre!)). Si vous le mettez dans une garderie privée comme Montéssori ça vous coute 25$/jour; donc 500$ par mois, à l'année ça revient à plus de 6000$!

Si vous le mettez au College Marie de France, ça vous coutera 5000$ à l'année. D'après des oui-dire c'est remboursé par le Gouvernement Français si vous êtes inscrits au Consulat et vous en faites la demande.

Voilà mon résumé!

..j'ai oublié: à partir de 5 ans le cout pour une écolé privée reste de .....5000$ et plus!

A+,

-------------------------

Ecrit par: Redflag

Salut la gang,

Rétablissons la vérité : l'école publique au Québec (primaire et secondaire) est quasi-gratuite. Il y a des trucs à payer comme l'a dit Sarmi (plus ou moins comme en france en fait), mais pas de "frais de scolarité".

Autre chose, envoyer ses enfants à l'école française (Collège Stanislas par exemple) est un bien gros risque : celui de la non-intégration. J'ai maintenant pas mal de témoignages sur cette école. Bien sûr, le niveau est excellent, mais les jeunes qui sortent de cette école sont les mêmes que les Français qui sortent d'une école francaise en France : des clones. Comme l'a dit Jay-Jay, le système scolaire français ne respecte pas la personnalité de l'enfant. Croyez-vous que ce sera différent ici, avec des profs Français ? Non. Ces jeunes pensent français, à la maison, à l'école, et avec leurs amis, et apprennent tout de la France et rien du pays dans lequel ils VIVENT !!! Croyez-vous que ce soit sain ?
Vos enfants se considéreront différents (et le seront !) car ils ne prendront jamais l'accent québécois, et une fois adolescents et présents sur le marché du travail, rien ne les frustrera plus de s'entendre dire de la part d'un Québécois : "tu es Français de France. Tu es en vacances ? ça fait longtemps que tu es ici ? Tu viens d'arriver ?". Les cas les plus "sérieux" ne comprendront pas plus le français parlé au Québec après 10 ans de vie ici qu'un immigrant Français fraîchement débarqué. Ces "néo-québécois" ne se sentiront ni Français ni Québécois, alors qu'ils seront déjà la 2ème génération. Belle intégration !
Résultat : l'école française au Québec est à mon avis le meilleur moyen de fabriquer des maudits français ! Si vous voulez voir vos enfants devenus adultes après 20 ans au Québec entendre dire "ils" en parlant des Québécois (avec en prime une belle pointe de mépris), envoyez-les à l'école française. Il y a même une forte probabilité pour que ces enfants retournent en France, incapables de s'adapter à la société québécoise et trop attirés par le modèle enseigné à leur école.

-------------------------

Ecrit par: sarmisegetuza

Bien dit Red: l'école française sortira des élèves français!

Pensez bien à l'intégration de vos enfants, qui est aussi importante que la votre.

Mon fils ainé est dans le publique, il n'a pas encore pris l'accent mais il utilise les expréssions d'ici - c'est déjà pas mal - et il a des amis d'icitte!

résultat?!

Il est invités presque tous les WE chez qqun, même pour allez faire du ski à Bromont ou une balade à cheval dans les bois!

et grâce à ça nous aussi nous avons des amis québecois, car je dois l'avoué, notre intégration a été facilité par les relations interparentales qui se sont crées grâce à nos enfants.

Et même si nous envisageons de le mettre dans le privé plus tard - car il a des aspirations asses spéciales - ça sera dans une école privé québécoise et non française - ex. Ecole internationale.

-------------------------

Ecrit par: X__Bunny__7

Même réflexion pour moi ... pour bien vivre au québec, autant apprendre à penser québecois dès l'enseignement scolaire ... puis les clones, c'est juste bon pour les rahéliens ...

-------------------------

Ecrit par: Pasapapier

Ah que cela fait du bien d"entendre tout cela.
Bravo redflag pour ton intervention!!! Si j'avais connu le forum lors de mes multiples recherches cela m'aurait grandement rassuré.
Je suis pour ma part enchantée par l'école ou se trouvent mes enfants , l'école laurier pour lui faire un peu de pub. excellents enseignants impliqués , excellent service de garde, et un projet pédagogique accés sur la litterature...
Et surtout si j'avais eu un apprentissage dans le système québécois, comme je n'aurais pas détesté l'école!!!

-------------------------

Ecrit par: JayJay

Redflag : très juste.

Juste une anecdote. Je ne veux pas en faire une généralité, loin de là, mais ça m'a refroidie au sujet du système scolaire français : À la Fac, j'avais bcp de copains qui sortaient de Stanislas et de Marie de France. J'avais aussi qq copains qui venaient de France. J'étais pas 1è de classe, loin de là, mais eux étaient... lamentables. Aucune initiative, aucune imagination, complètement obnubilés par le modèle français (nous étions en sciences politiques), complètement ignorants des autres systèmes politiques, de l'histoire des autres pays. Et pire, incapables de lire les textes en anglais, à tel point qu'un prof m'avait demandé de jouer les tuteurs avec l'une d'elles.

-------------------------

Ecrit par: skidoo

je suis tout à fait d'accord avec le fait d'inscrire les enfants à l'école publique. Leur intégration tant scolaire que sociale passera par là, et ce d'autant plus s'ils sont à l'école publique. Les copains de classe seront aussi des copains de jeux lors des congés et des vacances.

Par contre, je serais plus nuancée quant au niveau des écoles à partir du secondaire: sans avoir testé (je n'ai vécu que 2 ans sur le plateau Mont-Royal à l'âge où mes enfants ont suivi l'école publique), les témoignages de mes amis québecois soutiennent tous que le niveau au secondaire est meilleur dans une école privée (québécoise, pas forcément française). Est-ce lié au taux élevé de décrocheurs (près de 40%)?

Il faut quand même savoir que contrairement en Suisse (et peut-être aussi en France), la part des taxes que nous payons pour la scoalrisation de nos chères têtes blondes est reportée sur le privé si nos enfants le fréquente, ce qui fait que les frais sont inférieurs à nos écolages. (en gros on ne paye pas 2x!)

Et pour le niveau collégial, il faut tenir aussi compte des types d'études qui sont projetées au niveau universitaires. il existe un barème de pondération entre les différents CEGEP qui augmenterait la valeur des résultats de l'étudiant par rapport à d'autres établissements. Très utiles si les études projetées sont fortement contingentées (ex. médecine). mais là je n'en sais pas encore assez pour détailler.

Bonne chance dans la réflexion: de toutes façon, tou dépend du lieu de résidence, d'où l'importance du choix du lieu de vie...

-------------------------

Ecrit par: maxpedneault

J'ai fini mon secondaire et c'est certain qu'il y a beaucoup de décrocheurs dans les écoles publiques puisque les écoles privées les expulse dès qu'ils ont un retard dans une matière.

Pour le cégep, le cégep n'influence pas l'admission à l'université, c'est la cote R qui sert pour l'admission dans les programmes contingentés. Si tu est dans une classe forte, il est plus difficile d'avoir une note plus élevée que la moyenne, donc ce résultat est majoré. Le cégep n'a donc aucune influence sur l'admission.

L'école privé est financée presque exclusivement par le ministère de l'éducation, environ 80%, c'est pourquoi les frais de scolarites sont beaucoup plus bas ici qu'ailleurs.

-------------------------

Ecrit par: bosco

Bonjour,

Pourriez vous me donner quelques informations sur Stanislas... votre opinion générale, ses spécificités, ses points faibles, ses différences avec Marie de France si vous les connaissez...

Merci par avance.

Je suis en train de préparer l'inscription de ma fille (2ème année de maternelle) pour la rentreé prochaine. Nous nous installons à Montréal à l'été en provenance de Paris.

-------------------------

Ecrit par: Zogu

Il y a aussi des écoles privées québécoises... vous savez, ça existe.

J'ai fait mon secondaire (5 ans) à Saint-Sacrement à Terrebonne et la qualité d'enseignement était excellente. Ma femme a étudié à Jean-Eudes.

Alors que ma femme a fait son Latin, moi j'ai plutôt fait des spécialisations en chimie. Chaque école a ses forces. Nous avons aussi eu d'excellents cours d'anglais, de sports, de littérature (sec. 4 et 5), etc.

En tout cas... pour le primaire, les écoles publiques québécoises sont amplement suffisantes pour tous les enfants. De plus c'est quasi gratuit, moins de 100$ par année (achat des livres et des crayons).

Pour le secondaire on peut considérer les écoles privées québécoises; il y en a beaucoup et elles sont excellentes. Sinon le réseau public est très bien aussi, surtout en math et en science.

pas trouvé de réponse, posez votre question dans le forum de discussions



Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès