Découvertes estivales Puisque c'est l'été...

Phil64qc

Découvertes estivales

Puisque c'est l'été et que les vacances approchent à grands pas, il est donc temps de parler d'un sujet brûlant d'actualité: où partir?
Pour ma part, le lieu est déjà choisi mais les congés n'étant pas encore pris, je travaille un peu avant de les mériter. Ce n'est jamais évident de choisir une destination vacances et dans mon cas, je connais suffisamment la France pour ne pas y remettre les pieds chaque année. Après tout, je ne suis pas venu vivre au Qc pour passer tous mes temps libres dans l'hexagone et courir la famille et les chums comme un malade, pendant 3 semaines!!!
Le Canada étant tellement vaste et regorgeant de choses à découvrir, la destination choisie était: la Nouvelle-Écosse. Pourquoi: parce j'ai toujours été attiré par les provinces maritimes, par la mer et ses paysages, par l'histoire et par la curiosité d'en voir plus sur un coin pittoresque du Canada que je ne connaissais pas encore mais que j'avais très hâte de découvrir.
Je ne fus pas déçu, c'était superbe et dépaysant et encore plus beau que ce que j'avais vu sur plusieurs sites Internet lorsque je préparais mon petit voyage.
Ben oui, de nos jours, une préparation de voyage se fait sur le net et en commandant des brochures, français possible SVP, auprès du ministère du tourisme de la N-É, tout est ainsi réuni pour passer d'agréables vacances et avec le moins de surprises possibles.
Mon petit périple a commencé par les Etats-Unis, le Maine précisément, après avoir traversé la Beauce, région qu'il m'est toujours agréable de redécouvrir. Direction Jackman donc, le poste frontière qu'il est obligatoire de passer depuis Qc pour aller visiter nos voisins du sud.
Le Maine me rappelle toujours ma Franche-Comté natale, beaucoup de verdure et de forêts ainsi qu'une faune très présente. Les gens rencontrés sont toujours sympas et avenant, loin du stéréotype de l'américain moyen que se fait le français ou même le québécois qui n'a jamais mis les pieds aux USA! Il est surprenant de voir que les pick-up sont en bien plus grand nombre que les chars et que les marques américaines prédominent bien sur, maudits américains chauvins!!!
Que ce soit aux USA ou au Canada, les campings fédéraux ou provinciaux sont très corrects, en pleine nature ou en bord de mer, les emplacements sont spacieux et les services dépendent bien sur du prix payé mais restent toujours très abordables.
Le Nouveau-Brunswick, surtout la partie sud, est très agréable à circuler et intéressant à découvrir, de plus c'est la seule province officiellement bilingue, ce qui peut aider ceux qui ont des problèmes avec l'anglais. Dans la partie nord, à tendance majoritairement bilingue, aucun problème pour se faire servir en français mais il est parfois utile de parler anglais vu les expressions locales mélangeant les deux langues sans retenue!!! Cette partie de la province n'a, à mon goût, pas grand charme à part le littoral est où l'on retrouve pas mal des racines de l'Acadie. La partie sud est plus pittoresque et variée mais il faudra que vous pratiquiez votre anglais de façon plus intensive.
L'entrée en N-É se fait par Amherst avec de magnifiques paysages en bords de mer.
Camper ne présente aucun problème puisque les campings fédéraux et provinciaux sont nombreux, bien situés et surtout très abordables au niveau des tarifs. En général, il y a toujours de la place et les emplacements sont suffisamment spacieux pour accueillir deux ou même trois tentes. Au niveau de la langue, lorsque le service en français est disponible, c'est spécifié mais vous trouverez toujours un(e) étudiant (e) qui se fera un plaisir de vous répondre avec le français appris à l'université, que ce soit dans les magasins, musées, bars ou restaurants.
Après réflexions, nous avons décidé de concentrer nos vacances sur la partie centrale mais surtout l'est, magnifique et tellement dépaysante.
Parrsboro, Truro, New Glasgow, Pictou, Antigonish font partie des villes principales dans lesquelles un peu de flânerie s'impose. Une chose à voir absolument à Truro: le mascaret et son phénomène de marée inversée.
Une fois rendue à Port Hawkesbury, les choses commencent, alors ouvrez grands vos yeux. Cette partie du Canada, même si je ne le connais pas encore en totalité, est celle que j'ai pour l'instant le plus admirée.
Le mariage terre et mer est d'une beauté sans égale et la faune et la flore sont très riches. Les espèces d'oiseaux sont nombreuses et les voir voler au bord de la mer est toujours un ravissement.
La Cabot trail (d'environ 300km), avec ses paysages légendaires, est la destination principale de votre voyage ainsi que le parc des hautes terres du Cap Breton. Les vues sur la mer depuis les hauteurs sont saisissantes et lorsque la route plonge littéralement vers celle-ci, on se prend instantanément pour un oiseau. Les orignaux en très grand nombre dans le parc, sont victimes de pas mal d'accidents. A la tombée de la nuit, ils sont nombreux à sortir des boisés et traversent la route sans prévenir. Je me souviens encore d'un X-Terra jaune, tout neuf, maculé de rouge avec le capot et le pare-brise défoncés et la pauvre bête gisant au beau milieu de la route, dans un bain de sang!
Ma petite balade en haute mer, à Cape North, à bord d'un chalutier reconverti en bateau de touristes, fait également partie de mes souvenirs les plus beaux. Voir des baleines et autres mammifères marins, en pleine liberté, est toujours un plaisir inoubliable pour les yeux. Le centre d'interprétation, très bien fait, est bien sur un lieu à visiter pour tout savoir sur ces "petites bêtes". L'héritage écossais et donc gaélique est très présent dans cette partie de la N-É mais le village de Chéticamp, petit port de pêche, est un incontournable. C'est le principal centre accadien de cette côte et c'est vraiment le fun d'y découvrir la vie passée, au travers de nombreux artisans et leurs produits. C'est tellement plaisant de pouvoir parler en français avec les habitants, intarissables mais surtout de les entendre parler. Iona est la reconstitution très fidèle du village typique dans lequel vivaient les écossais, tout est d'époque et de nombreux figurants en costume et au travail, vous raconteront la vie du village. La petite ville de Baddeck, charmant port de pêche, est très intéressante à découvrir. Au niveau des curiosités locales, il y a bien sur la visite du musée Graham-Bell . Pour les amateurs de saumon, la vallée de la Margaree devrait combler tous vos caprices en matière de pêche! C'est l'une des rivières les plus riches en saumon au Canada.
Si vous voulez agrémenter vos longues soirées d'été, vous pourrez toujours vous plonger dans "Anne of green gables", une référence littéraire du coin.
Le Lac du Bras d'or et l'île du Cap breton sont également des endroits incontournables à découvrir. Sidney est une ville moderne mais où subsistent de nombreuses maisons typiques. La visite du musée des mineurs mais surtout celle de la mine, sont d'un réalisme saisissant sur les conditions épouvantables dans lesquelles les" gueules noires" travaillaient!
Moi qui suis un grand amateur d'histoire et si vous l'êtes également, la visite de Louisbourg vous intéressera au plus haut point, surtout si l'histoire du Canada est votre tasse de thé.
Louisbourg a été le principal port d'accostage pour les navires qui venaient de France, c'était une ville riche et très prospère avant que nos amis anglais ne veuillent s'en emparer. C'est ce qu'ils firent en 1760, en l'incendiant et la forteresse fût complètement détruit.
Depuis 1960, c'est devenu un site national où tout ce que vous pourrez voir a été reconstruit à partir d'archives et de plans d'époque. Les antiquités y sont nombreuses et beaucoup d'objets découverts lors des fouilles sont exposés. De très nombreux figurants, y compris des enfants, tous bénévoles et en costume vous expliqueront tout sur la vie de la ville au 18ème siècle.
Ce témoignage vivant de la présence française au Canada est une valeur sûre pour le tourisme mais surtout pour la mémoire collective canadienne.
Le reste de la visite de la N-É a été constituée par de nombreux arrêts en bord de mer, de balades sur la plage ou en forêts. Les points de vues sont nombreux et laisser aller son esprit, en contemplant la mer, est le meilleur des remède pour reprendre la job en pleine forme.
Les habitants de N-É sont très sympathiques, accueillants, curieux et donc toujours prêts à jaser si vous vous donner la peine de parler un peu d'anglais avec eux.
J'ai mangé du poisson et surtout des fruits de mer en masse et surprise, les tarifs sont majoritairement restés corrects.
Si vous voulez faire la fête tous les soirs, je vous conseille de prévoir et de planifier vos achats de bière et autres alcools. Il n'y a pas de SAQ à tous les coins de rues comme au Qc et les supermarchés ou autres épiceries locales ne vendent pas de vin mais seulement de la 0.5!!!
Par contre, si vous vous arrêtez dans un "Nova Scotia Liquor Commission Outlet" pour y faire des achats, soyez prévoyants et profitez-en pour ramener de bonnes bouteilles en prévisions de soirées québécoises parce que les tarifs sont inférieurs à ceux pratiqués au Qc.

Prochaine destination vacances, dans quinze jours: l'île du Prince Édouard.

Bonnes vacances!

Fête nationale. Pour ceux qui...

Phil64qc

Fête nationale.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le 24 juin est la fête des québécois, jour de la Saint Jean Baptiste.
Les québécois ont l'habitude d'appeler cette fête: la Saint Jean, avec tout son lot de festivités entourant celle-ci.
Cette célébration très ancienne a commencé par être une fête païenne, soulignant le solstice d'été puis avec l'arrivée du christianisme, elle prend une signification plus spirituelle.
La fête de la Saint Jean Baptiste était très populaire en Europe et tout particulièrement en France, lorsque les premiers colons sont arrivés au Canada.
Cette fête débarque donc en Amérique et l'on situe la date des premières célébrations aux alentours de 1638. A l'époque, les traditionnels feux étaient bien sur allumés pendant la nuit du 23 au 24 juin mais on tirait aussi du canon, on faisait voler les cloches et on organisait des processions dans les villes les plus importantes de la Nouvelle France.
L'année 1834 marque le tournant de cette fête pour les québécois. En effet, en 1834 Ludger Duvernay et quelques gens de la haute fondent à Montréal une société d'entraide et de secours qui portera un peu plus tard le nom de "Société Saint Jean Baptiste". Pour information, elle est toujours active.
Le 24 juin de cette même année, Duvernay organise un banquet patriotique, qui sera à l'origine de la première véritable célébration nationale de la Saint Jean. Il est important de souligner que lors de ce banquet, pour la première fois on entendra le "ô canada, mon pays, mes amours", chanté par Georges-Étienne Cartier. Ce chant glorifiait en fait le Canada français (bas Canada) qui est devenu le Québec! Suite aux répressions militaires anglaises et à la défaite des patriotes, cette fête ne sera plus célébrée pendant plusieurs années et réapparaîtra plus tard en 1842 sous une forme beaucoup plus religieuse, avec l'instauration du traditionnel défilé de la Saint Jean.
Le 11 mai 1977, suite à un arrêté ministériel du gouvernement de René Lévesque, le 24 juin devient officiellement le jour de la fête nationale du Québec.
En 1978, le comité organisateur de la Fête nationale est crée et donnera dans un premier temps, à la société de la Saint Jean Baptiste, le mandat d'organiser cette fête.
En 1984, l'organisation reviendra au "Mouvement national des québécois et québécoises", le MNQ, fondé en 1947 et qui se donne pour mission de défendre et promouvoir la langue française, la souveraineté du Québec et la fierté nationale!
Pour ceux que cela pourrait intéresser, le pape Pie X proclama officiellement en 1908, Saint Jean Baptiste patron de la nation canadienne française. Ignorer cela peut mener à l'excommunication!
A noter également que le 24 juin est un congé férié depuis 1925, il est chômé et bien sur payé. Lorsque le 24 juin tombe un dimanche, le congé est reporté au lundi 25.
La Saint Jean deviendra petit à petit moins religieuse, pour finalement se laïciser complètement et devenir ce qu'elle est de nos jours, c'est à dire l'occasion pour tous les québécois de célébrer leur fête nationale avec de nombreux festivals culturels en plus du traditionnel feu le 23 au soir.
A la fin des années 70, cette fête se politise nettement puisque les chefs de partis souverainistes se mêlent aux festivités et aux parades, en prônant l'indépendance nationale.
Pour les gens de Québec, les festivités commenceront le 23, à partir de 19h00, sur les plaines d'Abraham bien sur, avec de nombreux artistes québécois (que l'on sortira du placard pour certains et pour l'occasion!), suivi du traditionnel feu de la Saint Jean puis à minuit par le feu d'artifices. Il est très important de rappeler aux participants que la fête se finira très tard ou plutôt tôt le 24 au matin, lorsqu'il ne sera plus possible d'avaler la moindre goutte de bière!!!
Le 24 est une journée plus familiale et est surtout l'occasion de réunir un très grand nombre de jeunes pour un immense pique-nique champêtre, avec l'organisation de nombreuses activités et animations.
Alors bonne Saint Jean à tous, bon été surtout et arrêtez de chialer parce qu'il fait trop chaud. Profitez de la période estivale, elle ne dure pas très longtemps au Québec mais quel plaisir d'y goûter!

Syndicâliss ou con-tribuable? Oui je...

Phil64qc

Syndicâliss ou con-tribuable?

Oui je sais, ce dont je vais vous parler va encore faire sacrer certains mais j'en connais plein (et la liste est loin d'être exhaustive!) qui ont déjà bondi aussi de rage en se cassant le nez sur la porte close d'un des bureaux de la SAAQ!
Depuis le 18 mai et pour une période indéterminée, environ 750 syndiqués membres de la SFPQ (syndicat de la fonction publique du Qc) tiennent en otage une partie de la population parce que notre cher gouvernement libéral traîne de la patte pour régler le problème du contrat de travail non renouvelé depuis juin 2003.
Moi qui pensais très naïvement que la grève était un bras de fer entre l'employeur et les employés et que ceux-ci utilisaient cet ultime recours pour faire plier le boss, au risque d'y perdre des plumes, je me suis aperçu que dans la fonction publique, la situation était tout autre!
On peut donc voir lors de nombreux reportages et sous un soleil radieux, le désoeuvrement total de ces gens privés de contrat de travail. Ne vous faites pas de soucis pour eux mais prenez votre mal en patience parce que la SFPQ dispose d'un coussin financier de 20 millions de $$$$$ pour que ces nantis de la fonction publique puissent faire grève sans perdre un seul cent!
En fouinant sur Internet, j'ai découvert que dans les années 80, des fonctionnaires avaient même touché de leur syndicat une prestation de remplacement pour les heures supplémentaires habituellement effectuées et dont la grève les privait!!!!
Une fois de plus, l'état-employeur (et directement, vous et moi) est à la merci des organisations syndicales pour ce qui est des services directs à la population. Et vous savez quoi? Ben devant le laxisme du gouvernement Charest et face au chantage exercé contre lui, les employés de la SAAQ vont encore obtenir des avantages injustifiables malgré une situation déjà très enviable!
Va-t-on un jour supprimer le monopole de l'état, en ce qui concerne les services travaillant en étroite relation avec des mandataires privés, comme c'est le cas à la SAAQ? Je prie tous les soirs!
Est-il normal par exemple, qu'au 21ème siècle, l'approvisionnement et la vente au détail de boissons alcoolisées soient un quasi monopole de l'état?
On en revient toujours à la même problématique: la lutte contre la sous-traitance, sous le couvert de protéger une sécurité d'emploi sans égale, sert indéniablement à défendre le pouvoir et les revenus des organisations syndicales en faisant chanter le gouvernement et en prenant une fois de plus, la population en otage.
Heureusement qu'une centaine de mandataires privés fournissent un minimum de services dans le cas de la SAAQ. Par contre, cela engendre de nombreux problèmes pour ceux qui devaient passer un examen de conduite ainsi que la prise des RDV, pour la délivrance de permis spéciaux et l'échange de permis étrangers ainsi que tout ce qui concerne l'envoi des permis de conduire, des certificats d'immatriculation, des changements d'adresse........................etc.
Le gars qui a laissé sa job pour reprendre une formation d'un an en conduite de véhicules lourds (ou de transport de personnes) ou celui qui vient d'avoir une formation sur le transport de matières dangereuses ou spéciales, ne pourra passer les examens requis pour l'obtention du permis de conduire et se verra donc mis à la porte de l'entreprise qui venait de l'engager. Idem pour le petit gars qui venait de décrocher une jobine d'été, livreur de ci ou de ça, malheureusement tributaire des examens de la SAAQ pour pouvoir conduire un char! Savez-vous que les élèves inscrits à l'école de police de Nicolet y sont admis à la condition d'avoir obtenus un permis spécial: 4A (véhicule d'urgence)? Pourront-ils donc joindre les rangs de cette école sans ce fameux permis????
Que fera le gars qui vient d'acheter un taxi et qui faute de pouvoir passer le permis 4C obligatoire pour exercer, ne pourra travailler?????
Il y a aussi tous les immigrants qui sont dans l'attente d'un échange de permis et les problèmes découlant de cette situation. Je vous parlerai aussi de mes amis motocyclistes, qui propriétaires d'un bike, ne peuvent rouler maintenant que l'été est là puisqu'ils ne peuvent pas passer les examens.
Pire que cela: la SAAQ ne fait plus les envois de dossiers, de renouvellement de permis de conduire, de certificats d'immatriculation.........etc, mais il vous faut cependant être en règle pour circuler sur les routes québécoises!!! Les policiers interrogés sur le sujet ont fait savoir qu'ils étaient conscients du problème mais qu'ils ne feraient preuve d'aucune compassion pour les automobilistes qui ne seraient pas en règle et que ce n'était pas aux policiers de faire le travail de la SAAQ! Quand aux mandataires, surtout ceux en région, malgré le peu qui leur est permis, les bureaux sont submergés.
Charest et son gouvernement vont d'ici peu partir en vacances, le cœur léger et l'âme sereine et le dossier ne sera donc pas réglé avant cela, faut pas rêver.
Pour vous mettre encore de meilleure humeur, sachez que l'augmentation des immatriculations pour tout ce qui roule au Qc et dont on parle depuis plus d'un an, sera très certainement (c'est sûr) appliquée pour la prochaine année. Après avoir épongé pendant trop longtemps le manque à gagner de la SAAQ, le gouvernement veut lui donner son autonomie mais face à de gros problèmes de gestion, un syndicat vorace et un rendement plus que moyen des employés, ce sont encore les mêmes qui vont payer: NOUS.

So so so, solidarité.................oui mais seulement pour les membres du syndicat, hein......................les autres vous pouvez toujours chialer ou crever.........................de rage!
Pour ma part, j'ai décidé de privilégier les employés des mandataires privés chaque fois que j'en aurai l'occasion au lieu de me servir des services publiques. Pourquoi chaque fois que le gouvernement touche et s'occupe de quelque chose, ça coûte bien plus cher que dans le privé où le service est souvent plus rapide et efficace?

Bon été et au plaisir de lire vos commentaires.

SÉDUCTION ESTIVALE Cette bonne vieille...

Phil64qc

Séduction estivale à Québec

Cette bonne vieille ville de Québec saura t-elle vous séduire, au niveau évènementiel, avec tout ce qui est programmé pour cet été?
Sera-t-elle la destination choisie par de nombreux québécois, en plus du flot habituel de touristes?

Je pense qu'une fois de plus, Québec se distinguera encore du reste de la province, grâce à son charme inégalé en Amérique du Nord et de par sa programmation estivale originale.
Ben oui, l'été s'en vient à grands pas et tout est prêt pour vous recevoir, quel que soit votre budget ou votre statut. Même pour les locaux, qui pourraient sombrer à tord avec le sentiment de "déjà vu" et finir blasés, il y a toujours du nouveau et des choses à revivre ou revoir, sans parler de ce qu'ils ne connaissent toujours pas malgré leur résidence à Qc!

La saison a déjà bien commencé et c'est inespéré, pour tout ce qui concerne l'hébergement en tous genres ou la restauration sous toutes ses formes. Il faut dire que le gouvernement Charest, au plus bas dans les sondages, amène à Qc (siège du parlement provincial) un flot continuel de mécontents et de syndiqués qui expriment leur mécontentement par de nombreuses manifestations. Cela fait donc le bonheur de tous les propriétaires d'hôtels, de restos ou de bars, principalement en haute ville!

Que vous soyez amateur de plein air, de gastronomie, d'art, d'histoire, de musique, de sport, de pêche, .................etc, vous trouverez tout sur place et plus qu'ailleurs puisque Qc est un concentré de tout cela et à portée de main. Oui, oui j'ai bien dit tout! Bien sur, Qc n'a pas de rocher percé ou de circuit de F1 mais c'est à peu près tout ce qui lui manquerait pour être une ville parfaite, ahahah!

Si vous y venez en tant que touriste, pour un voyage de prospection (en vue d'une immigration), avec les enfants ou mamy en fauteuil roulant, pour une seule journée ou bien aussi souvent que possible parce que vous êtes du coin, l'été est de loin la saison qui donne un air de fête à tous les événements quels qu'ils soient.

Je ne rentrerai pas dans les détails mais ceux qui aiment le plein air et l'activité plus ou moins physique, trouveront leur bonheur en arpentant dans tous les sens les rues du vieux Qc, les pistes cyclables, les sentiers au bord du fleuve ou les attraits touristiques plus que nombreux: chute Montmorency ou de la Chaudière, île d'Orléans, Route 138 et 132, parc de la Jacques-Cartier, croisières sur le fleuve, vélo de montagne au Mont-Ste-Anne ou Stoneham, la côte de Beaupré, le chemin du Roy, la route de la Nouvelle-France, les plaines d'Abraham, Valcartier, le corridor des cheminots ..................etc.

Si vous voulez vous imprégner d'humour québécois avant tout et prendre un 1er cours de sacres mais aussi voir des artistes internationaux de passage dans la Capitale, le Grand Rire Bleu vous donne rendez-vous du 10 au 19 juin, autant en salle qu'à l'extérieur.

Les tripeux de musique, qui ne pourront pas se déplacer à Moncton pour les Stones, auront la chance de pouvoir voir Iron Maiden au Colisée, lors de leur seul passage estival au Qc. Dépêchez-vous parce que les places encore disponibles pour ce show, le 16 juillet, se font rares. Site unique au Qc et même au Canada, l'Agora vous permettra de vivre les spectacles d'une façon différente puisque c'est une scène extérieure, située au bord du Fleuve. Suite à quelques problèmes avec la ville de Qc au printemps, la programmation actuelle est de ce fait plutôt mince. Prochain show à venir: NOFX le 27 juin et 3 Doors Down + Staind + Breakin' Benjamin le 11 juillet. Les gros, gros, gros tripeux de musique (je parle de musique là, pas de niaiseux recrutés par concours!!) seront comblés par la programmation exceptionnelle de Woodstock en Beauce, du 30 juin au 3 juillet.

Du 7 au 17 juillet, la ville de Qc deviendra un des nombreux RDV internationaux de musiques diverses et variées puisque ce sera le Festival d'été. Rendez-vous plutôt francophone à ses débuts et sans véritable grand nom, je suis heureux de voir qu'un nouveau virage est pris depuis peu avec la venue de groupes rock comme tête d'affiche, je parle par exemple de Simple Plan (9/07), des 3 Accords ou de ZZTop (10/07) cette année. La diversité musicale qui manquait saura combler toutes les générations et tous les goûts! Ce festival attire avant tout de nombreux québécois, notamment pas mal de montréalais qui désirent avoir un aperçu plus grand que le seul programme francophone des Francofolies. Petite controverse cette année, du promoteur montréalais qui désire avancer la date de celles-ci pour faire de l'ombre au festival de Qc, jalousie ou business??? Un petit festival mais qui attire pas mal de monde, surtout des jeunes, le Festival Envol et Macadam vous donnera l'occasion du 8 au 10 septembre à Limoilou, de découvrir la relève musicale québécoise. Si vous avez la nostalgie des parades militaires, au garde à vous et sous un soleil de plomb, je vous invite au Festival international des musiques militaires de Qc du 25 au 28 août, je ne manque jamais cela!!!

Autre activité généralement familiale, les Grands Feux Loto-Québec, se dérouleront du 23 juillet au 10 août les mercredi et samedi soirs. Spectacle pyrotechnique mais aussi concours international, cet événement est vraiment un incontournable puisqu'il a lieu au parc de la chute Montmorency. C'est féerique de voir tout le monde rassemblé au bord et sur le fleuve, au nord de l'île d'Orléans et bien sur au pied de la chute. Depuis deux ans, je tanne une de mes collègues qui a un voilier, pour avoir le privilège de voir ce spectacle sur l'eau mais malheureusement, elle a de très, très, très, très nombreux chums ces soirs là!!!

Spectacle plutôt touristique à mon goût, les Fêtes de la Nouvelle-France vous plongeront dans l'atmosphère du 17e et 18e siècle, c'est-à-dire sous le régime français de l'époque. De nombreux spectacles costumés sont organisés à l'intérieur des murs du vieux Qc, cette année vous pourrez voir cela du 3 au 7 août.

Si la visite des musés vous comble de bonheur, vous aurez à Qc de quoi rassasier votre soif de connaissances ou simplement satisfaire le plaisir de vos yeux, puisque tous les thèmes possibles sont présentés dans une bonne cinquantaine d'endroits.

Si la prière fait encore partie de vos priorités ou bien si vous êtes simplement amateur de vieilles pierres et d'architecture, la quantité importante d'églises vous donnera des frissons de bonheur et ceux qui seront encore là à l'automne trouveront certainement le nirvana au festival des musiques sacrées de Qc du 27 octobre au 6 novembre, une autre sortie que je ne manque jamais!!!
Du 4 au 14 août, les amoureux des métiers d'art ou tout simplement les curieux pourront découvrir le Salon Plein Art. C'est une importante exposition/vente extérieure et qui aura lieu au Parc de la Francophonie.

Lieu de divertissement familial, foire agricole, carrefour agroalimentaire et exposition, Expo Québec vous accueillera du 17 au 28 août sur le site d'ExpoCité.

Les fines bouches trouveront leur compte dans de nombreux restaurants de la ville où pourront découvrir autant la gastronomie locale qu'internationale. Pour les adeptes de l'agrotourisme (appelé parcours gourmand), les villages situés le long de la 138 ou 132 et bien sur à l'île d'Orléans, vous donneront l'occasion de rencontrer de nombreux producteurs. Ceux-ci ayant toujours la jasette facile, ils vous feront connaître et goûter avec plaisir à leur production artisanale. Sachez également que ces producteurs, surtout les maraîchers, vendent des produits frais tout l'été au marché du vieux port.

Ceux qui comme moi, ont une passion pour nos amis les chevaux ou bien ceux qui ne les connaissent pas encore, devraient trouver de quoi d'intéressant lors des journées "cheval en fête" du 28 mai au 5 juin. Cet évènement organisé par la Filière du cheval, sera l'occasion pour la population de faire plus ample connaissance avec cet animal lors de démonstrations, d'expositions, de compétitions, portes ouvertes......etc.

Du 10 au 12 juin, la fête de la pêche permettra à tout le monde de pêcher sans permis, en toute légalité donc, dans les nombreux cours d'eau québécois.

Les 27 et 28 août vous donneront l'occasion de pouvoir admirer une multitude de voitures anciennes (seulement 1600 d'après l'organisateur!) lors du Gala d'élégance de voitures antiques qui aura lieu au Manoir Montmorency. En attendant ce rassemblement, vous pouvez aller voir bon nombre de spécimens de ces vieux chars tous les mercredis soirs au "Route 66" (petit casse-croute à coté du Canadian Tire de la place Fleur de Lys).

Le festival international du vélo de montagne, le Vélirium, comptant pour le championnat du monde, sera l'occasion pour les compétiteurs comme pour les spectateurs de se retrouver en grand nombre au Mont-Ste-Anne du 11 au 28 juin.

Si cela vous intéresse; avec une grande variété de disciplines, les jeux mondiaux des policiers et pompiers seront accueillis par la ville de Qc du 26 juin au 5 juillet.

Pour les nostalgiques ou ceux qui sont seulement de passage, le 14 juillet, après plusieurs 1664, vous pourrez toujours apprendre "La Marseillaise" à vos chums québécois ou bien aller boire un café, le petit doigt en l'air à la soirée guindée du Consulat de France!

Pour finir, ne pas oublier que les 23 et 24 juin seront l'occasion de fêter sans retenue la fête nationale du Québec sur les Plaines d'Abraham. Il y a aussi la fête du Canada, le 1er juillet mais vous vous rendrez vite compte qu'au Qc, cela n'est pas très rassembleur et toujours synonyme de fête. C'est seulement une occasion supplémentaire de boire un bon coup entre chums et cette année, de fêter un nouveau 1er ministre!

Alors profitez de l'été, toujours trop court au Québec et rendez-vous aux urnes très bientôt!
Bon, j'vous laisse, le bike m'attend!

BIKER ou RACER? Bonjour les...

Phil64qc

BIKER ou RACER?

Bonjour les z'amis,

Mea culpa si les nombreux ulcères et les séances de psy causés par le début de ma dernière chronique ont involontairement engorgé le réseau de la santé déjà trop souvent saturé!
Pour ceux qui prennent tout au pied de la lettre, qui souffrent de persécution chronique et maladive ou bien qui vivent frustrés grave, sachez que je suis un brin provocateur, que j'adore manier l'humour de façon acrobatique et que rien ne limite mes pensées!

Merci à tous ceux qui m'ont envoyé un petit mot et qui pensent aussi que les immigrants ne sont pas tous des enfants que l'on doit éduquer à grand coup de rhétorique mais surtout qui ont compris que partir sur une sheer un 1er avril ouvrait grand les portes du ridicule, ahahah ?
Je me suis aperçu que le fanatisme était encore légion, c'est pourquoi je vais abonder dans le même sens en vous parlant aujourd'hui d'une chose dont je suis fanatique et que je vis à l'extrême: la moto.

Un conseil: maintenant que le printemps est là, lâchez un peu le clavier, sortez pour respirer l'air pur encore frais et RDV sur les routes du Qc pour 6 mois de pur bonheur.
Quel plaisir au Qc de pouvoir encore skier fin mars puis la semaine suivante de rouler en bike sur les bords du St-Laurent à peine sorti des glaces ou bien dans la campagne encore recouverte de blanc.

Quelques chiffres tout d'abord:
- 30% des ventes canadiennes de motos sont effectuées au Québec alors que seulement 24% de la population motocycliste y vit.
- Environ 120000 motos sont immatriculées au Qc.
- En 2003, il s'est vendu presque 20000 motos neuves au Québec, un niveau qui a plus que doublé au cours des 10 dernières années.
- Un peu moins de 8000 nouveaux permis moto ont été émis l'année dernière.

Une chose importante à savoir et se rappeler: une fois arrivé au Qc, vous ne serez plus un motard mais un motocycliste, le terme motard désignant les gangs criminalisés genre Hell's Angels.
Vous pourrez par contre vous vanter auprès de vos chums restés en France ou ailleurs, de faire du bécyk à gaz, c'est-à-dire d'avoir un bike. Si vous ne voulez pas passer pour un teton, il vous faudra aussi apprendre quelques mots très usuels et obligatoires concernant la description et l'utilisation de votre deux roues, comme feering, clutch, mag, swing arm, spocket, flasher, brake, bearing, steering damper, full face, .........................etc, le principal étant d'avoir du fun en gang lors d'une bonne ride.

Parlons motos maintenant, bien sur les Harley et leurs copies japonaises de toutes sortes sont les plus nombreuses, on trouve aussi pas mal de touring (classiques ou sport genre BMW, goldwing, FJR, ST................), viennent ensuite les racing (R1, R6, GSX-R, ZX10, CBR, ................) et sport touring (GSX-F, ZZR, VFR, ................).

Ces 4 catégories représentent pas loin de 100% du parc motos au Qc. Contrairement à l'Europe où ils sont vendus en très très grand nombre, on ne trouve pratiquement pas de roadsters (Z, ZRX, Bandit, Fazer, Hornet, .............) et de trails (DR, XR, KLR, ............), appelés ici, double usage. Concernant ce type de motos, il y a bien un championnat de super motard mais malheureusement, cela a beaucoup de mal à décoller et je n'en ai encore jamais vu sur les routes.
Le motocross est plus ou moins développé (dans les régions surtout) mais ne tire pas autant qu'en Europe ou aux USA malgré de très bons québécois sur la scène internationale (Marco Dubé ou Jean-Sébastien Roy). Pour ceux qui seraient intéressés de voir du motocross indoor, un arénacross est organisé au Colisée Pepsi de Qc le 28 mai et bien sur, l'incontournable show (motocross Valvoline) de Mtl en septembre. L'enduro, appelé ici enduro-cross, et le trial sont quasi inexistants bien que quelques courses soient organisées sporadiquement et qu'il existe une association pour chacune de ces catégories: FMSQ (fédération des motocyclistes de sentier du Qc) et ATAQ (association des trialistes amateurs du Qc).

Oui c'est vrai que les modèles proposés au canada sont moins nombreux qu'en Europe ainsi que certaines marques non importées (ou très partiellement) pour l'instant.
Par contre, les VTT (véhicules tous terrain ou quad ) sont en très grand nombre et roulent toute l'année. Pour info, les ventes de 29000 unités vendues en 1993 sont passées à 94000 en 2003. Les immatriculations de VTT ont atteint le niveau record de 258000 en 2002 (dernière année pour laquelle ces chiffres sont disponibles) par rapport au nombre de 116000 qu'elles étaient en 1992.
Une chose qui commence à marcher fort depuis cette année: les motos pochette ou pocket bike. Pour une modique somme, il est possible d'avoir du gros fun entre chums chez Moto Rive Sud ou chez Lavertu Extrême, à Qc bien sur et avec votre moto! Et il y a même un championnat.
Avant toute chose, parlons permis. Depuis 2001, il est maintenant obligatoire de suivre un cours moto pour pouvoir s'inscrire aux examens théoriques et pratiques. Le permis moto français ou autre n'étant pas reconnu au Qc, vous devrez donc repasser celui-ci mais d'après ce que je sais, pas de cours obligatoire et de temporaire dans ce cas là. Vous renseigner à la SAAQ, vous permettra de tout connaître dans les moindres détails. Pour ceux donc qui voudraient le passer, il existe 4 catégories de permis en fonction de la cylindrée choisie: 6A => toute cylindrée, 6B => 400cm? et moins, 6C => 125cm? et moins et pour finir 6D => cyclomoteur (théorie seulement). Avant d'avoir votre permis moto, vous serez titulaire d'un permis d'apprenti conducteur vous obligeant de rouler pendant 7 mois avec un accompagnateur et sans passager puis l'examen final sur la route vous donnera un permis moto.

Une chose que j'ai remarquée, c'est le nombre sans arrêt croissant de femmes qui passent leur permis moto au Qc et j'en suis très heureux. Je sais que cela se voit encore mais le stéréotype de la blondasse sans cervelle et le cul haut perché sur un racing est en train de prendre le bord!
J'ai plusieurs chums de filles avec qui nous roulons en gang et c'est toujours un plaisir de parler moto (on est pas obligé non plus) avec elles.
Oui je sais, au Qc il y a environ six mois d'hiver pendant lesquels on ne peut pas faire de moto, et puis?????
Quand on aime, on compte les mois de sports d'hiver et ensuite, on passe aux choses sérieuses sur deux roues. La saison commence en avril pour finir en général fin octobre/début novembre.
Oui je sais aussi que les routes québécoises sont moins viroleuses et pleines de trous, et puis?????
Quand on aime on ne compte plus les nids de poule mais on admire le paysage!
Pour ceux qui seraient tenter de croire que toutes les routes québécoises sont droites et ennuyantes à mourir, je peux vous rassurer, il y a de beaux coins tortueux mais comme cela va au mérite, il faut chercher pour les trouver!

En arrivant icitte et en mettant vos deux gommards sur les routes du Qc, il faudra changer de mentalité (surtout si vous êtes français) sous peine de finir la saison sans point et sans un sous parce que les tickets, ça coûte cher en os***. Je m'explique, au Qc, surtout en bike, on ne roule pas en malade et on respecte les règles établies, par exemple celle interdisant de remonter les files de voitures. Je sais, il y a des abus comme partout! Comme beaucoup moins de motocyclistes circulent sur les routes au prorata du nombre de chars, vous ne serez pas les rois du bitume et l'on ne vous accordera aucun privilège parce que vous pilotez une moto. Quand à nos amis de la police, lors d'un contrôle ou d'une infraction, inutile de les engueuler et de les prendre pour des cons, vous n'êtes plus en France! Au début c'est dur de s'habituer à ces nouvelles règles mais avec un peu d'expérience et quelques chums locaux, vous apprendrez qu'il est toujours possible de se tirer une bonne bourre et d'arsouiller à certains endroits, héhéhé!

Heureusement, au Qc la répression sauvage n'a pas encore pris la place de la prévention, comme c'est le cas en France et sûrement dû aux trop nombreux excès constatés depuis des décennies.
Il faut aussi dire que la FMQ (fédération motocycliste du Qc) mais surtout le CAPM (comité d'action politique motocycliste), l'équivalent de la FFMC, font beaucoup pour nous, pauvres motocyclistes encore trop souvent victimes de préjugés rétrogrades et stupides ou bien de l'application bête et méchante d'un règlement du siècle dernier tout juste valable pour les chevaux!

Si vous voulez rouler en gang, il existe une multitude d'associations diverses et variées suivant le type de moto que vous possédez et l'utilisation que vous en faites. Cela m'a permis de découvrir la très grande région de Qc dans pratiquement tous ses recoins et de rencontrer d'autres gens passionnés, de tous âges et milieux confondus. Cela permet également de continuer à parler moto pendant l'hiver lors de rencontres sociales autour d'une bonne bière. Sachez qu'il existe même des associations réservées aux femmes ou aux gays, personne n'est donc oublié ou mis de coté!
Autre chose, ne croyez pas que tous les québécois sont des lopettes parce qu'ils roulent seulement 5/6 mois de l'année et sur un custom. Je connais des gars qui ont fait de la track et roulent maintenant un Goldwing ou un Intruder et d'autres qui changent de bike chaque année pour cause de gros kilométrage (entre 30000 et 50000 km par saison, oui-oui).

Si vous voulez vous défouler, il y a quelques circuits qui moyennant une modique somme vous ouvrent leurs portes lors de journées spéciales. Il est aussi possible d'y prendre des cours ou bien de louer le circuit pour la journée, c'est ce que fait mon club une fois dans l'année. Les principaux sont: Sanair, St-Eustache, St-Félicien, Ste-Croix, Mécaglisse Qc, Napierville.....................etc.
Pour ceux qui veulent voir de quoi et sortir de temps en temps, de nombreux RDV sont offerts un peu partout: mardi motos de Laval, Route 66 le mardi à Qc, salon de la moto à Qc et Mtl (fév. Ou mars), courses au Mt-Tremblant, ......................................ne pas oublier non plus le grand rassemblement provincial (la journée du loup) pour tous les motocyclistes organisé un fois l'an par le CAPM et qui aura lieu à Qc le 22 mai.

A partir du 3 mai et tous les mardi soirs, il vous sera possible d'accéder à la piste d'accélération de St-Eustache avec votre moto moyennant un maigre 5.00$.
Pour ceux qui trippent sur les courses, il y a une foule de choses organisées dans différents championnats régionaux ou nationaux. Par exemple le Chalenge Qc (motocross), CMRC national ou Qc (motocross), CMRC glace (courses sur glace), Superbike Canada, AMA (supercross, superbike, dirt track........................etc), ATAQ (trial), ..............................................etc.
Pour les fous de topspeed et de racing, depuis de nombreuses années Miguel Duhamel (un petit québécois on ne peut plus simple) fait parler de lui partout en Amérique du nord (mais pas assez au Qc!!) en multipliant les podiums en superbike AMA. Il a encore fini premier aux 200 miles de Daytona cette année et pour la cinquième fois.

Si la vue d'un américain ne vous donne pas des boutons ou si votre conscience ne vous interdit pas de passer les lignes, chez nos voisins il existe des rassemblements incontournables à voir au moins une fois dans sa vie ou bien à ne pas manquer pour les puristes, comme Laconia ou le bike week (Daytona 200).
Oui je sais, je sais .........................vous attendez des chiffres et voulez avoir des prix ............................................ ok!
Icitte il est très facile d'acheter ou même de louer un bike, concessionnaires bien sur mais aussi par petites annonces. Le meilleur moment pour acheter d'un particulier est l'automne parce que le gars veut du cash pour acheter lui aussi ou bien pour prévoir son achat au printemps. Faire le tour des concessions permet aussi de faire de bons deals à l'automne parce que certains invendus sont soldés à bon prix. Il y a aussi le magasinage lors des salons de la moto, on y fait également de très bons deals sur l'équipement de la saison passée mais surtout sur les bikes de la saison future. C'est ce que j'ai fait pour mon bike et j'ai eu 22% de remise sur le prix du neuf avant taxes!!! N'oubliez jamais que vous êtes en Amérique du nord, il faut donc magasiner la moto, les assurances, l'équipement, .....................tout!
Pour ce qui est de l'équipement, grosses soldes de la saison passée au printemps ou bien de la saison finissant, à l'automne.
Les plaques coûtent 320.00$ pour l'année mais par de coût supplémentaire si vous avez un permis moto.
Un bon full face: ± 500.00$, un coat en cuir: ± 600.00$, une paire de pantalons en cuir: ± 300.00$, un coat en cordura: ± 400.00$, une combinaison cuir: ± 1000.00$........................etc.
GSX-R 1000: 15000.00$, SVS1000: 11900.00$, RM125: 7000.00$.....................XR650: 7500.00$, VFR: 13400.00$, CBR600: 11400.00$............................WR450F: 8500.00, Fazer600: 9000.00$, R1: 15000.00$..................................etc.

Une question que l'on me pose souvent «peut-on amener son casque français au Qc» réponse : NON. Si vous vous faites arrêter et que le flic vérifie l'homologation de votre casque, à défaut d'avoir l'étiquette DOT et/ou SNELL, cela vous coûtera une contravention et l'obligation de vous présenter quelques jours plus tard au poste de police avec un casque en règle pour rouler en Amérique du nord. Pour ce qui est de l'équipement, il n'y a bien sur aucun problème!
Si vous êtes un gros lecteur, vous serez un peu déçu parce que les magazines de motos en français vendus au Qc, sont assez pauvres mais couvrent de façon très générale l'actualité moto. Si vous maîtrisez quelque peu l'anglais (mon dieu, quelle horreur!), vous aurez droit à une multitude de revues plus ou moins spécialisées. Idem pour ce qui est du Web.

Au plaisir de vous saluer prochainement sur une route québécoise.
Appels de phare à toutes et tous.

Chronique juvénile Bien le bonjour...

Phil64qc

Chronique juvénile

Bien le bonjour,

Oui je sais, j'aurais pu continuer sur la lancée de mes confrères chroniqueurs et vous rédiger le tome 3 de cet épineux sujet qu'est le multiculturalisme. Après de longues heures de discussions et plusieurs 6 packs, j'ai convenu d'un commun accord avec moi-même que ce qui devait être dit, l'avait été en profondeur et que les dérapages habituels du genre propagande nationale socialiste, paranoïa de l'assimilation ou américanophobie faisaient toujours partie des préoccupations quotidiennes de certains, vivant malheureusement encore trop souvent à la façon des escargots: quand j'ai peur ou si on me touche, j'me cache et je chiale dans ma coquille!!! Bref, je me devais de trouver un autre sujet, ahahah!
Vu que le thème, je devrais dire les thèmes de ma prochaine chronique: biographie de Jean Paul 2 et de Jeff Fillion, demandent un travail de recherche éreintant, colossal et jubilatoire, je me devais donc de vous offrir aujourd'hui une chronique quelque peu allégée, histoire d'avoir toute votre attention pour la suivante!
C'est donc pour cela que je vais laisser le clavier à ma fille. Je pense sincèrement que ses pensées juvéniles devraient intéresser beaucoup plus de monde que l'actualité plate du moment.
C'est vrai qu'après le procès au civil d'un animateur de radio pour ses dérapages verbaux légendaires, suivi de son départ à la retraite ainsi que l'état de santé du Pape devenu subitement alarmant, les médias de tous horizons n'ont plus grand-chose à offrir et une grande partie de la population a donc perdu sa principale source d'information. Le scandale des commandites et tout ce que nous volent les libéraux n'émeut plus personne; les défilés successifs des hordes estudiantines dans les rues du Qc, privées de l'appui général de la population (oui aux aides pour faciliter l'accessibilité aux études, non à la gratuité totale POUR TOUS) et depuis que notre gouvernement a enfin décidé de mettre ses culottes, n'aboutiront à rien malgré les discours dictés par les scribes syndicaux de la CSN; le déficit 0 que les gouvernements successifs du Qc prétendent maintenir n'est qu'illusion et taponnage de chiffres pour donner bonne impression (dette réelle de 1.7 milliards de $$$$), pendant que le gouvernement du Canada procède à l'inverse pour dissimuler les surplus, laisse beaucoup de monde indifférent ou blasé; l'annonce discrète de plusieurs syndicats prônant le péage sur les autoroutes, la hausse du coût des immatriculations et des stationnements est très loin de faire réagir bon nombre de québécois encore en hibernation; les 60 millions d'études, de contre études, de consultations diverses, variées et en tous genres, dépensés pour savoir où l'on bâtira le nouveau CHUM, font déjà partie du passé dans l'esprit de trop de gens; la montée continuelle du prix de l'essence fait bailler; l'état lamentable des routes au sortir de l'hiver et la décrépitude de notre système de santé nous consternent un tantinet; ............................................................................pour finir, le lock-out de la LNH toujours pas réglé et le départ imminent de Jacques Villeneuve de la F1, suffisent à peine à maintenir les québécois en dehors de la léthargie morose dans laquelle ils ont trop souvent tendance à sombrer à force de lire et d'écouter les potins et ragots en tous genres!

Vous pouvez maintenant vous détendre, ma fille vous raconte sa vie au Qc, texte brut de fonderie (merci Word pour le soulignage en rouge!).


Bonjour,

Je m'appelle Florine, j'ai 12 ans et je suis en 6e année.
Je vais vous parler du Québec, c'est un grand pays et il est très beau. Avec ma famille, je vais souvent me promener dans le vieux Québec. Lui, il est très grand aussi et plusieurs rues s'entrecroisent. Il rejoint les plaines d'Abraham qui jadis étaient le terrain de la guerre. J'aime beaucoup m'y promener et les visiter l'été. Elles sont très intéressantes à visiter et parfois, il y a de petites fêtes ou des concerts. Il y avait aussi 4 tours sur le terrain mais 3 ont été détruite et il en reste une. On peut la visiter également. Il y a aussi un restaurant très chic qui fait hôtel à coté des plaines d'Abraham et quand on mange, il tourne. J'y suis allé 1 fois avec ma mère.
Il y a aussi toutes ses activités qu'on peut faire l'hiver. Il fait très froid certains jours alors on reste a l'intérieur et d'autres, il fait très beau et on fait du ski de fond, du ski alpin ou de la raquette. Il y a même des glissades pour emmener les enfants. On peut aussi faire de la moto-neige, du hockey, des patinoires pour patiner et plein d'autres activités divers.
L'été il fait très chaud et on se baigne, il y a des piscines public, du vélo, de la trottinette, en fait tous les sports communs. Il y a aussi un parc qui s'appelle le"domaine Maizeret" qui se constitue de jeux en cordage pour les grands et un bac a sable pour les petits avec des autres enfants et pour les adultes, il y a un centre équestre dans la foret et un étang avec des canards. Le domaine Maizeret fait aussi restaurant et marchand de glace. Il y a beaucoup de pistes cyclables pour les gens qui aiment faire du vélo et elles sont près des parcs ou des champs.
L'automne il y a beaucoup de feuilles qui tombent alors les adultes font des tas et nous, on saute dedans. C'est aussi la saison de l'halloween. Tous les enfants quêtent des bonbons et décorent leur maison. J'aime beaucoup cette saison et le paysage est très beau car les feuilles avant quelles tombent sont très colorées.
Le printemps est aussi une saison très belle parce que les fleurs commencent a pousser et il y a plein d'eau partout, alors sortez les bottes de pluie. Et aussi votre bicyclette et profiter de l'air fraîche de la journée car bientôt, c'est l'été.
Parlons un peu des écoles. Elles sont la plupart très grandes et avec beaucoup d'élèves. C'est un avantage car il y a du choix pour choisir nos amis. Il y a une cantine où les enfants peuvent aller manger le midi. Le service de garde est très bien aussi. C'et des gens qui le matin garde les enfants, le midi et le soir. Nous allons faire des sortis comme aller au cinéma, des sortis en plein air et toute sorte d'autres choses. Cela s'appelle des journées pédagogiques. Mais par exemple, on a 7 années au primaire en contant la maternelle et seulement 5 années au secondaire. Après c'est le cégep et l'université. A mon école j'apprend beaucoup de choses avec mon professeur comme l'histoire du Canada et la guerre autrefois. Nous faisons aussi des mathématiques et du français a tous les jours. Il y a aussi de l'éducation physique et même que nous nous battons pour qu'il y en ai plus car nous avons que 1 cour pas semaine et il dure que 1 heure. L'école commence a 8:35 et fini a 3:15 par contre au secondaire elle commence a 9:00 et se termine a 4:15. Nos cours dure environ 30 minutes et nous avons 2 récréations et une pause dîner c'est aussi très important de parler anglais parce que plus tard beaucoup de travail vont demander a ce que les gens parle anglais et moi j'ai de la chance car je vais suivre un programme de concentration anglais l'année prochaine au secondaire. Plus tard j'aimerais devenir savante ou chercheuse de nouvelle technologies pour le monde entier car j'aimerais que se monde soit meilleur et sans guerre alors je trouverai un moyen pour qu'il soit bien même si sa me prend des années et des années je commence a être patiente. J'aimerais inventer des machines par exemple pour ne pas que les voitures pollues l'air ou un autre sorte de gaz non toxique. Parlons d'autres choses maintenant. J'aime beaucoup faire du cheval et avec mon père, on y va des fois mais c'est mieux d'y aller l'été car il fait plus beau et les pistes sont dégagées. J'ai déjà été dans un camp de cheval 1 semaine et c'était vraiment amusant. On a fait de la calèche, une pièce de théâtre, une randonnée avec une selle et une autre sans selle. Aussi à tous les matins il fallait que nous nous réveillions pour aller nourrir les chevaux et nettoyer leurs box. En plus on avait chacune notre cheval (je dit chacune car on était juste des filles) et il fallait qu'on s'en occupe comme il faut car nous étions évaluer la dessus a la fin de la semaine. Généralement la ville de Québec est tranquille et les gens sont aimables. Avant je suis restée 1 an à Montréal avec ma mère mais c'était cher et loin pour elle d'aller au travail. C'était sale aussi et ma mère ne voulait pas que je sorte toute seule dehors. Maintenant, chez mon père, dans sa maison, je peux le faire. J'ai d'ailleurs des voisins très gentils et beaucoup d'amis dans ma rue.
Ce que je trouve bien aussi, c'est qu'il y a souvent des concerts organisés même si je ne peux pas y aller. Mais mon père m'a promis qu'il m'emmènerait plus tard.
Je trouve que le Canada est vraiment un beau pays et qu'il est aussi très grand, il y a beaucoup de place donc assez pour tout le monde. Je ne regrette pas d'être venu ici avec mes parents même si ma famille me manque. Cependant je suis chanceuse parce que je les vois au moins une fois par an.
J'espère que mon texte vous a convaincu et que vous allez venir vous installer à Quebec. De toutes façons, mon père sera ravi de vous donner des conseils si vous voulez venir à Québec.
Au revoir et peut-être à bientôt.

Je suis imposable. Ben oui...

Phil64qc

Je suis imposable.

Ben oui, je suis imposable.
D'ailleurs, je l'ai toujours été depuis mon arrivée au Qc, à part l'année 98 où je n'ai rien déclaré (et payé bien sur) au provincial et fédéral mais trop à mon goût comme cadeau de départ à notre chère France.
En lisant toutes les conneries et les aberrations lues ou entendues à l'année longue, j'en viens souvent à me dire que si je devais être imposé sur le rire, maudit que j'en paierais des impôts!
Bon, revenons à notre sujet. Tout d'abord, quelques chiffres (extraits du ministère des finances du Québec) concernant les années 2002/2003.
40% des contribuables du Qc ne paient pas d'impôts, ce qui fait trop souvent dire et même penser, que le Qc est riche en pauvres mais pauvre en riches.
Le montant total des déclarations d'impôts était d'un peu plus de 157 milliards de $, pour un peu plus de 143 milliards de $ imposables.
67% des hommes (contre 33% des femmes donc) acquittent l'impôt du Qc.
Environ 15 % des Québécois, soit moins d'un sur six, ont payé 71 % de ce qui est perçu par le gouvernement en impôts des particuliers ou 40 % (31 % de la population) ont assumé 92 % des impôts des particuliers.
40% des impôts payés au Qc le sont par la tranche de salaires 50000/100000.
Les contribuables qui déclarent un revenu supérieur à 100 000$ ne représentent même pas 2% de la population et acquittent 22% des impôts.
L'impôt des particuliers est de loin la source de revenu la plus importante pour le gouvernement; il représente 37 % de ses revenus autonomes, comparativement à 25 % pour les taxes à la consommation et moins de 9 % pour l'impôt des sociétés.
Une dernière chose à savoir: au Québec nous devons acquitter des impôts sur nos revenus gagnés durant l'année et non pas sur notre patrimoine accumulé!

Transpirer comme des bêtes ou avoir des sueurs froides, stresser et risquer un burn-out, s'éloigner de sa douce et de sa famille, tomber amoureux d'un(e) collègue, avoir un accident de travail, ........................etc, en travaillant fort, tout cela dans le but plus ou moins avoué de vouloir gagner toujours plus d'argent (quelle horreur!!!). Et voir ensuite cet argent, si durement gagné et remis avec grand cœur à l'état pour qu'il serve nos besoins, dépensé trop souvent de manière anarchique et irréfléchie.
Je sais, on est tous comme cela, payer des impôts nous arrache le cœur surtout quand on voit ce que nos chers politiciens en font!!!
A voir Chrétien et sa gang, rirent ouvertement de la commission Gomery et Lafleur se moquer éperdument de celle-ci, en souffrant d'amnésie chronique très sélective, m'arrache le cœur en pensant qu'il s'agit peut-être de mes piasses!
Avec la venue quasi certaine de Juppé, comme prof. à l'ENAP, je ne pense pas que cela s'arrête de si tôt. Certains voudront sans aucun doute dépasser le maître!!!
Si un jour vous omettez quelques revenus et que vous devez aller faire un petit tour au centre des impôts pour vous faire poser quelques questions, essayer de jouer la même game que le boss de Lafleur Communication en expliquant que vous ne vous souvenez de rien et vous m'en r'parlerez!
Puisque l'on y peut rien ou pas grand-chose (y a encore des caves qui voteront libéral aux prochaines élections!), à chaque fois que je paie mes impôts, je me sens donc l'âme d'un généreux donateur voir même d'un mécène pour fonctionnaires!
Au Qc, il y a deux paliers d'imposition: fédéral et provincial et il est prélevé à la source, c'est-à-dire directement sur votre salaire. Cela se fait en gros suivant le savant calcul de votre salaire annuel et de votre situation familiale (célibataire, conjoint ou marié, enfants ou pas). Cela est bien entendu revu chaque année si des changements sont intervenus dans votre vie.
Moi j'aime bien cette façon de faire parce que ce qui apparaît en bas de ma fiche de paie est ce que j'ai dans mes poches.
En général, les prélèvements faits sur votre paie sont largement suffisants pour que lors de votre déclaration, la somme éventuellement due soit minime. Il arrive très souvent que ce soit les impôts qui vous doivent de l'argent puisque ceux-ci ne prennent pas en compte les déductions possibles auxquelles vous pouvez avoir droit.
Ces déductions peuvent être pour des RÉER, frais de garde d'enfants, frais de scolarité, cotisation syndicale ou professionnelle, perte financière, pension alimentaire, frais de R et D, ........................etc.
Vous ne recevrez aucun formulaire lors de votre première déclaration, il vous faudra aller les chercher dans un centre des impôts, dans une poste ou même dans une caisse Desjardins. Ensuite, votre facteur se fera un plaisir de vous les mettre dans votre boîte aux lettres fin janvier/début février. Un peu plus tard, votre employeur, votre organisme RÉER (si vous en avez), votre banque, votre garderie, ................................etc vous enverront les relevés servant à vos diverses déductions.
Chose assez particulière et à savoir: vous pourrez inclure ou pas (à calculer) dans vos déclarations, les deux premiers mois de l'année pour ce qui est des RÉER, les relevés correspondants vous seront envoyés en mars.
A partir de ce moment là, donc, vous serez fin prêt pour commencer de remplir vos déclarations, sachant que vous devrez rendre vos travaux pour le 30 avril ou le 15 juin si vous avez des revenus d'entreprise. Ensuite, des pénalités sont prévues, avec intérêts pour chaque mois de retard.
Au provincial, vous avez le choix entre le régime d'imposition simplifié ou général. De toutes façons, votre impôt sera vérifié et calculé suivant la formule la plus intéressante pour vous.
C'est sûr que si vous avez des revenus locatifs et boursiers, que vous avez passé 2 mois en France, 3 semaines au japon, 1 mois et demi en Irak et 4 mois en Californie, que vous devez 2 pensions alimentaires, que vous vous occupez de votre grand-mère handicapée, que vous êtes autochtone et que vous êtes travailleur autonome, il vaut mieux faire appel à un comptable pour récupérer le maximum de ce qui vous est dû!!
Par contre, si vous avez une situation familiale "classique" et simple (deux salaires, conjoint ou marié, enfants ou pas, quelques RÉER..................c'est tout), il n'y a rien de bien compliqué. Au premier abord, cela parait fastidieux mais en suivant les explications des guides, vous vous en sortirez très bien.
Personnellement, j'ai toujours rempli mes déclarations tout seul, cela me permettant de connaître un peu mieux ce à quoi j'ai droit au niveau déductions et surtout de comprendre un peu mieux le système. En gros, cela me prend une petite heure pour chaque déclaration et vous n'êtes pas plus niochons que moi!!!
Dans l'affirmative, cela vous coûtera environ entre 30 et 50$ chez un comptable dans le cas d'un salarié.
Deux années de suite, j'ai expérimenté avec ma conjointe, des logiciels pour remplir ses déclarations d'impôts. Après bien des problèmes, nous sommes revenus aux déclarations faites à la mitaine, plus rapides à mon avis et bien sur moins chères. A noter qu'il existe un service de déclaration en ligne, sous certaines conditions mais que je n'ai jamais expérimenté.
N'oubliez pas, surtout pour les célibataires, de faire le calcul pour savoir si vous êtes admissibles à recevoir un crédit pour la TPS et la TVQ.
Certains se posent souvent des questions au sujet des revenus étrangers lorsqu'ils remplissent leur première déclaration. Cela ne concerne bien sur pas ce que vous avez gagné l'année précédent votre arrivée et pour laquelle, vous paierez (ou avez payé) des impôts dans votre pays d'origine.
Si vous avez des questions, je vous suggère fortement d'appeler le centre des impôts le plus proche et de donner un peu de bonheur à un pauvre fonctionnaire débordé. Je sais, en ce moment la patience est plus que nécessaire pour avoir quelqu'un au bout du fil mais vous aurez des réponses claires et précises au lieu d'écouter tous les "experts" nouvellement arrivés au Qc et vous retrouver avec des problèmes!!! Le site Internet du provincial et du fédéral vous offre également une mine d'informations et de services (info-remboursement par exemple).
Une dernière chose, après avoir fait vos déclarations au brouillon, mi mars par exemple, je vous conseille de les envoyer le plus tôt possible (avant fin mars) si un remboursement vous est dû. Comptez environ 3 semaines pour le(s) chèque(s) en retour. Dans le cas où ce serait à vous de faire un ou des chèques, attendre le dernier moment me parait logique, non!

Une chose très importante icitte, les RÉER qui sont ni plus, ni moins qu'une retraite complémentaire mais gérée soi-même par l'entremise d'une banque ou d'une société spécialisée dans ce domaine.
Si vous avez droit au RÉER collectif de l'entreprise, tant mieux pour vous sinon, vous avez toujours la solution d'en acheter de façon individuelle ou même complémentaire à ceux que vous possédez déjà. Vous pouviez acheter ces REER jusqu'au 28 février.
Chose importante à savoir, le RÉER sert en fait d'abri fiscal. Cette stratégie permet d'épargner du capital pour en profiter lors d'une retraite bien méritée. Cotiser à un Régime Enregistré d'Épargne Retraite donne un double avantage fiscal. Premièrement, les cotisations au RÉER sont déduites du revenu imposable. Deuxièmement, les revenus issus des placements (intérêts du RÉER) sont réinvestis dans le régime à l'abri des impôts.

Je voudrais juste ouvrir une petite parenthèse puisqu'il y a toujours un innocent, de service et en devoir, pour douter de la pertinence de mes pensées ou réflexions diverses sur les sujets que j'aborde.
Chaque fois que quelqu'un de Qc émet une opinion ou exprime son avis, il n'est pas systématiquement victime d'un lavage de cerveau de la part de Jeff Fillion et n'est pas non plus le porte-parole de CHOI FM, c'est-tu clair le cave!!!
Au même titre que les montréalais ne sont pas tous des disciples de Gilles Proulx ou ceux de Louis Champagne au Saguenay/Lac St Jean!

Bon courage pour vos impôts, moi j'vais encaisser mes chèques!











Musique classique! Ben oui, cette...

Phil64qc

Musique classique!

Ben oui, cette chronique s'articulera autour d'une nouvelle passion: la musique classique.
C'est un peu un retour aux sources parce que le dernier album que j'ai écouté, était en fait un 33 tours et parlait de Pierre et le loup!
Musique divine qui me rappelle l'insouciance de mon enfance et les beignets de ma mère.
Comme je vous le disais, j'ai décidé de me jeter à fond dans cette nouvelle passion et donc d'aller magasiner quelques CD.
Difficile choix que de trouver l'endroit idéal pour cela, chez Music World on m'a demandé si j'étais sérieux, chez Archambault aucun poste d'écoute pour cette musique et chez HMV, pas de personnel qualifié pour répondre à mes questions sur ce genre musical.
Quoi faire????
Comme c'est de temps en temps le cas, j'ai profité de quelques cossins à acheter chez Wal-Mart pour jeter un coup d'œil sur les CD de musique classique.
J'ai trouvé plein de choses plus ou moins intéressantes en dessous de 5 piasses.
Super me suis-je dit, ça vaut même pas le coup de les télécharger à ce prix là!!
Puis pris de remord, par le dégoût dû à la politique commerciale capitaliste extrême et surtout aux conditions de travail humiliantes et asservissantes des employés de cette chaîne de magasins, j'ai décidé que ma passion finirait là!!!
Si je m'étais contenté de lire et d'écouter la majorité des médias québécois, c'est sûrement ce que j'aurais bêtement pensé de toute cette affaire entourant Wal-Mart et le bras de fer lancé contre elle par la FTQ.
Mais curieux de nature et n'aimant pas me faire bourrer, j'ai décidé de me documenter un peu et de profiter du fait que plusieurs de mes connaissances (collègues et chums) ont eu des expériences diverses dans le domaine de l'alimentation et du commerce, à un moment de leur vie.

Tout d'abord, un petit mot sur le monde syndical au Qc. Il faut que vous sachiez qu'icitte, la libre syndicalisation n'existe pas, adieu la liberté individuelle.
Ce qui veut dire que si dans une entreprise, 51% seulement des employés "veulent" se syndiquer, le 49% restant sera obligé de l'être.
C'est une des raisons pour laquelle le pourcentage de salariés québécois syndiqués est aussi élevé: 42% (environ 30% au canada) mais ne résume pas la pensée et les besoins de tous, loin de là.
Répartition des syndicats au Qc: la FTQ 43 %, les syndicats indépendants 23 %, la CSN 21 %, la CSQ 9 % et la CSD 4 %, à noter que la fonction publique compte presque 82% des syndiqués.
On va aussi essayer de vous faire croire que le but premier d'un syndicat, très souvent de gauche et nationaliste, est simplement de défendre les pôôôvres salariés, drôle de paradoxe quand on sait qu'ils se livrent une guerre pour le pouvoir et surtout le cash!
Racoler un max de salariés rapporte des millions en cotisations. Avec une moyenne de 50.00$ par mois, un nombre approximatif de salariés de 3300000 X 42% = environ 1900000 de syndiqués. Ce qui rapporte plus d'un milliard de $ par an!
Dans les domaines du primaire et du secondaire, beaucoup de choses ont été faites par les syndicats pour rendre les conditions de travail meilleures parce qu'elles étaient souvent déplorables. Pour ce qui est du tertiaire, principalement la fonction publique, vous ne me ferrez pas croire la même chose et c'est inutile d'insister et de m'obstiner!!!
Il serait illusoire de croire que les syndicats ont le monopole de la bonté, une fois celui-ci en place, le boss doit systématiquement apprendre à partager la destinée de son entreprise et bonjour l'ambiance de travail à l'intérieur!
C'est pourquoi il arrive de temps en temps, que le boss, poussé à bout, préfère fermer la boutique que de se laisser mener par la main et voir le syndicat diriger SON entreprise.
Si vous en avez le temps, de petites recherches vous mèneront à une question bien simple, pourquoi les entreprises syndiquées ont très, très souvent un taux de productivité plus bas que celles qui ne le sont pas!!!
Personnellement, vivre dans une société où tout le monde aurait le même salaire, les mêmes avantages, où l'effort et le dépassement de soi serait brimé, où tous auraient une même et unique pensée, .........................................etc bref, ce modèle de vie, que j'ai connu dans l'ex RDA ou à Cuba, n'est plus vraiment d'actualité et ne m'inspire aucunement.
Petites anecdotes: il y a quelques années, le groupe Canac-Marquis à sacré le syndicat dehors, l'ambiance de travail était devenue étouffante voir impossible; à part la banque Laurentienne, aucune des autres institutions financières n'est syndiquée; Jean Coutu non plus n'est pas syndiqué, la famille Coutu aillant clairement dit qu'elle préfèrerait fermer ses magasins plutôt que de voir des étrangers mener leurs destinées, la SAQ a déjà été syndiquée avec la CSN mais l'avait quitté parce que celle-ci devenait trop gouvernante et étouffante............................ .
Il y a plusieurs plaintes déposées auprès de commissions scolaires et des enquêtes sont donc en cours parce que certains parents ont découvert dans les exercices de français de leurs chérubins, des phrases de ce genre « les professeurs font grève parce qu'ils ont de mauvaises conditions de travail» ainsi que des phrases expliquant la nécessité de se syndiquer, tout cela au primaire, endoctrinement dites-vous????
Une chose également, quand j'entends les discours de Henry Massé (président FTQ), au train de vie princier et expert en économie reconnu à l'échelle inter galactique (!!!) ou de Claudette Carbonneau (présidente CSN), ben j'ai des sueurs froides et j'ai toujours l'impression de ré entendre notre regretté Henri Krasucki ou Arlette Laguiller!!!
Je suis heureux de travailler dans une entreprise où le syndicat n'a pour l'instant, pas réussi à s'imposer. A chaque tentative de distribution de pamphlets, des fois musclée, le boss y a heureusement toujours répondu de manière intelligente et rapide. La direction a même crée un comité d'entreprise, dont je fais partie. Cela fonctionne à merveille et je reste persuadé que c'est entre gens intelligents, responsables et impliqués dans la même entreprise, que tous les litiges internes peuvent et doivent être réglés.

Passons maintenant à l'affaire Wal-Mart, héhéhé!
Premièrement, si ce géant n'était pas américain, aucun média ne ferait de manchette avec cette histoire.
Pour ceux qui viendraient tout juste de se réveiller, bienvenue en Amérique du nord où le capitalisme est roi. Ces entreprises ne font que servir le consommateur moyen dont le but est toujours le même: acheter le moins cher possible sans égard à la qualité.
Vous ne serez pas surpris d'apprendre que la direction de Wal-Mart n'a jamais caché qu'elle ne voulait pas de syndicat dans ses murs.
En commençant avec les Mac Do puis maintenant avec eux, Massé savait très bien ce qu'il faisait, c'est-à-dire se servir de l'aversion notoire des québécois pour leurs voisins du sud et ainsi avoir la faveur populaire pour agir. Malheureusement, ce qu'il n'avait pas prévu (avec son train de vie princier, c'est compréhensible), c'est que monsieur tout le monde a bien sur à cœur son porte-monnaie.
En voulant jouer au bras de fer avec le géant américain et en s'entêtant, il va tomber de son piédestal, surtout quand il affirme haut et fort son intention de syndiquer TOUS les magasins du Qc et même une bonne partie de ceux en Amérique du nord. L'est jokeux notre ami Henri, plein d'humour mais il ne s'attendait pas à ce que le magasin de Jonquière ferme. Il est maintenant coincé, malgré ses grands airs, parce qu'il ne peut même pas demander à la population de boycotter les Wal-Mart. En effet, cela aurait une répercussion désastreuse sur l'emploi des autres salariés, sans compter tous les jobs directs et indirects travaillant pour le géant américain.
Oui, cette fermeture délibérée et radicale est dégueulasse, surtout pour une région où le taux de chômage est déjà suffisamment élevé mais je ne pense pas que Wal-Mart avait d'autre choix, d'autant plus que ni eux, ni la FTQ n'ont pour l'instant dérogé aux lois du travail.
La valse des conneries en tout genre me laisse perplexe, par exemple, pourquoi Claude Charron, ex ministre déchu, voleur à peine repenti et journaliste pathétique, en est venu à comparer cette histoire avec l'holocauste?????
Ce que je peux lire à droite et à gauche me fait mal aux côtes. Il y a bien sur ceux qui connaissent tout du fonctionnement d'un Wal-Mart mais avoue y aller seulement deux fois par an, ceux qui découvrent avec stupeur que les salaires sont un peu plus élevé que le minimum mais refuseraient de payer leurs marchandises plus cher, les haineux notoires pour tout ce qui est from ou made in USA, ceux qui vont aller y magasiner juste pour le plaisir de le dire. Puis pour couronner le tout, le couple avec deux salaires de 40000.00$ par an, un char de 35000.00 dans la cour et une maison presque payée, qui se donnent bonne conscience en achetant 3 fois par an quelques bricoles dans un magasin équitable, leur pain à la boulangerie du quartier ou quelques fruits et légumes chez l'agriculteur du coin et se refusent dorénavant à aller magasiner chez Wal-Mart.
Cette façon de faire est tout à fait louable, je suis également le premier à le faire mais je continuerai de magasiner chez eux. Par contre, désolé de vous faire de la peine mais je voudrais simplement vous dire qu'il en faudra bien plus pour éradiquer le capitalisme de notre société!
D'après des études sérieuses, faites à l'UQAM, les conditions de travail et les salaires proposés chez Wal-Mart sont dans la moyenne en Amérique du nord. Cela veut dire qu'il y a pire et bien sur mieux. Il faut aussi savoir que le roulement de personnel est y très élevé, 45% du personnel change chaque année. Il est reconnu, de façon formelle, que les jobs occupés le sont en très grande majorité par des étudiants, des gens de retour sur le marché du travail, des jeunes en attente de la job idéale, d'un deuxième revenu familial, .........................etc mais on ne fait pas carrière chez Wal-mart, à part le personnel d'encadrement et de direction. Autre résultat d'études, chaque fois qu'un Wal-Mart s'implante quelque part, cela crée un boost économique local parce qu'il est normal que vu le nombre de clients qu'il draine, les commerces voisins en profitent aussi, élémentaire à comprendre non!!!
Malgré que Jean Coutu soit l'entreprise la plus admirée des québécois, non syndiquée je vous le rappelle, les salaires et les conditions de travail y sont comparables.
Avec les profits faramineux que font TOUTES les banques, savez-vous que le salaire de départ d'un caissier est d'environ 10.00$ ou 11.00$ de l'heure?????
Les Couche Tard, qui sont en pleine ascension économique, doivent également ce succès à une façon de faire qui est ABSOLUMENT la même que Wal-Mart ou Jean Coutu.
J'ai découvert que certains chums avaient travaillé chez Wal-Mart et ils en gardent en général, un bon souvenir même s'ils reconnaissent que les conditions de travail ne sont pas toujours les meilleures et que les salaires sont minimes. Mais bien moins pires que dans les dépanneurs où les avantages sociaux sont pratiquement inexistants.
La femme d'un de mes collègues et le fils d'un autre, travaillent présentement chacun dans un Wal-Mart de Qc. Pour l'un (entrepôt le soir: 9.50$/h) c'est une job pendant ses études, pour l'autre (magasin: 9.00$/h) c'est un emploi temporaire, retour sur le marché du travail après avoir élevé leurs deux enfants.
Après renseignements, ils ont: assurances complètes, escompte de 10% sur toute la marchandise en magasin (y compris la pharmacie), boni annuel (sur objectifs du magasin) qui donnera environ 1000.00$ pour le fils de mon collègue et 1400.00$ pour l'autre, fond de pension de 4%, possibilité d'acheter 3 articles à 20% une fois l'an, une journée personnelle payée à prendre quand ils le veulent, possibilité d'acheter des actions de la compagnie sans payer les frais de courtage. Pas si pire, pour des gens que beaucoup considèrent comme une job avilissante et proche de l'esclavage!!!!!!!!!
Une chose que vous ne saviez peut-être pas mais les emplois proposés chez Wal-Mart sont faisables par n'importe qui et je vais certainement vous surprendre encore plus en vous disant que, plus une job est exécutable par un grand nombre de personne, moins elle est payée, étonnant hein!!!
D'après ce que m'a dit la femme du collègue, que j'ai rencontré au salon de la moto samedi soir, il y a en ce moment des tentatives de syndicalisation dans pas mal de magasins, notamment celui de Ste Foy où elle travaille. Cela se passe ainsi, les représentants de la FTQ vont voir les employés mais souvent individuellement (toilettes, pendant les breaks, dans le stationnement, à l'heure du lunch........) pour les convaincre puis quand ils sont peu convaincus ou réticents, ce sont des appels le soir à la maison, des fois des menaces, ridiculisation devant d'autres employés, ......................etc et certains finissent par signer la carte pour avoir la paix.
Par contre aucune promesse, le message est le suivant « si le syndicat rentre, on ferra peut-être ceci, tu auras peut-être cela.................».
C'est donc les méthodes raffinées utilisées par la FTQ pour "aider" ceux qui ont du mal à signer leur carte!! Comme elle me l'a confié, entre intimidation et harcèlement, la ligne est mince!
Elle m'a aussi raconté un peu l'histoire de Jonquière puisque tout ce sait parmi le personnel.
Premier vote, fait secrètement et parmi tous les employés, refus parce que moins de 51% de oui. Ensuite, les représentants de la FTQ ont éliminé des pourparlers tous le personnel d'encadrement comme les chefs de rayons et ceux proches de la direction par exemple, ont effectué des votes à main levée (c'est très démocratique) parmi le personnel où ceux qui étaient réticents, se retrouvaient comme par hasard en petit nombre, ont également "bourré le mou" des temps partiels, ........................etc. Résultat, c'est passé de justesse mais c'est passé pour l'accréditation. Maintenant c'est le bordel complet entre les employés oui et ceux qui ont voté non.
Je n'ai pas essayé de vous convaincre de quoi que ce soit mais simplement de vous faire partager mes connaissances et ma pensée sur cet épineux sujet qui va encore alimenter bien des polémiques et créer bien des tensions parmi nombre d'employés.

A bientôt dans un Wal-Mart proche de chez nous!











Y fait-tu frette!!! Après que...

Phil64qc

Y fait-tu frette!!!

Après que les températures se soient effondrées depuis la fin de la semaine dernière, j'en vois déjà qui ont changé la perception qu'ils avaient de l'hiver québécois, hein!

Un ou deux nouveaux records de froid, enregistrés comme à chaque année mais rien de bien fâcheux pour l'instant. Le pire n'est pas encore venu puisque nous sommes seulement au début de la période des grands froids.
Je le sais, certains doutaient tout de même un peu de la véracité des propos tenus régulièrement au sujet du froid intense que peut subir notre belle province. D'autres croyaient aussi que cela arrivait UNE journée par an et les derniers (j'ai toute la liste), ne se rendaient pas vraiment compte qu'un gentil -15°C avec un gros facteur vent, vous donne une sensation de froid sur la peau que seul les innuts peuvent endurer et encore!!!
Une pensée pour ceux qui n'ont pas de char et qui sont donc obligés de prendre l'autobus, ce n'est pas très amusant et excitant de l'attendre en ce moment.

L'entreprise dans laquelle je travaille, vend des systèmes industriels dans le monde entier et de nombreux clients viennent en formation à Qc. Je peux vous dire que pour certains, le froid représente le pire de ce qu'ils ont connu jusqu'à présent. Cette semaine, nous avons des gens du Nebraska (pas si pire, disent-ils), des australiens (qui n'auront rien vu de Qc puisqu'ils vivent calfeutrés dans leur chambre d'hôtel) et des français, que dis-je, des parisiens! Le collègue en charge de ce groupe (les parisiens) m'a raconté une anecdote ben, ben le fun. La semaine dernière, réglant les derniers préparatifs pour leur arrivée, il a prévenu ces derniers d'amener des chaussures et vêtements chauds parce que la météo annonçait un refroidissement important et leur a donné une échelle de températures possibles. Mais le jeune ingénieur responsable du groupe, a dit aux autres "pfiiiuuuu, au Qc, ils sont encore en Fahrenheit, c'est pas si froid que ça"................Ils sont donc arrivés sans tuque, en blouson cuir ou manteau genre printemps québécois, petits souliers vernis et certains n'avaient même pas de gants!!! Je ne vous explique pas la gueule qu'ils font!! Parce que nous sommes gentils, nous leur avons donné plein de revues et de brochures sur Qc pour qu'ils puissent en avoir un aperçu, vu qu'ils ne sortent pas pour visiter la ville et les environs, malgré un char mis à leur disposition!

Bon, je sais, certains chialent aussi parce que la neige n'est pas présente partout au Qc et en quantité appréciable......................ben si vous étiez venus vous installer à Québec, comme je le répète souvent (héhéhé!), vous pourriez en profiter sans arrière pensée mais surtout sans être obligé de regarder les news pour en voir plus de 10cm, ahahah!
C'est sur que les skis et les patins ont été mis de coté pour l'instant, en attendant des températures un peu plus clémentes pour profiter et surtout apprécier ces activités. Par contre, les sorties hockey, entre gars bien sur, sont toujours fortement recommandées pour le bien être de la gente masculine!

Bien que les discussions sur l'inconscience de rouler en pneus 4 saisons se soient un peu atténuées, nous allons maintenant ouvrir celle sur l'utilité et le gros bon sens quand au fait de brancher son char lorsque les températures sombrent vers le bas. D'après tout ce que l'on peut lire ou entendre un peu partout, il est fortement recommandé voir même indispensable de plugger son char lorsqu'il fait en dessous de -20°C. Avec une minuterie extérieure, 3 ou 4 heures de réchauffage sont suffisantes pour démarrer sans aucun problème le matin. Ce système a bien sur ses détracteurs, arguant le fait que le char est neuf, qu'il a toujours démarré sans ça, qu'il est sous un abri, que cela coûte cher..............etc mais le comble de la connerie, c'est de répondre que le char va s'y habituer et qu'il ne démarrera plus s'il n'est pas branché toutes les nuits!!!!! Ou dans le même registre de niaiseries, de prendre en compte le facteur vent!!!!!!! La ferraille s'en fout du vent, quand il fait -12°C mais -28°C avec le refroidissement éolien, tu branches pas ton char, c'est-tu clair pour tout le monde???
Une chose est sûre, la durée de vie d'un moteur et celle de la batterie, est plus importante et revient plus cher à changer que les quelques kw/h supposément économisés, surtout au Qc où le prix de l'électricité est bien moins chère qu'en France. Seulement deux fois et demi moins, d'après ce que je sais, alors donnez un peu de fun à votre char, il en a ben, ben besoin en ce moment!

Un petit gadget bien pratique au Qc, c'est le démarreur à distance, bien pratique lorsqu'il fait très frette. Ce n'est pas trop coûteux à installer et cela permet de faire démarrer son char depuis chez soi ou le bureau. Comme pour tout, il y a toujours des niochons qui abusent et font par exemple tourner le char 15/20mn et attendent qu'il fasse au moins 23°C dedans avant d'y mettre les pieds! Sans parler de ceux qui laissent le char en marche 10mn, devant le dépanneur ou le maxi du coin, faut-tu être cave des fois!

En cette période, comme pour toutes les autres, les québécois ont adoptés depuis fort longtemps un style de vie que vous pouvez copier sans problème.
Tout d'abord, c'est le mois de la poutine. Pour ceux qui n'y ont pas encore goûté, c'est le moment idéal puisqu'elle ne coûte pas grand-chose du fait que le rabais appliqué est en étroite relation avec le thermomètre extérieur!!

Vu que sortir dehors devient de plus en plus pénible, même pour les plus vaillants, une foule d'autres activités sont maintenant de rigueur.
Attention, je n'ai pas dis qu'il ne fallait plus sortir du tout, une petite marche de santé sous un soleil radieux et par un beau -20°C est toujours appréciée mais pas toute la journée!

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, non les québécois ne restent pas systématiquement enfermés chez eux, ils magasinent. Malgré que la période des fêtes de fin d'année ait fait de gros trous dans le budget, il faut prévoir de renouveler la garde robe de toute la famille pour la prochaine année et faire les soldes et autres spéciaux, parce que c'est le bon temps pour cela à partir de la mi-janvier, idem pour tout le matériel de sports d'hiver. Que l'on soit propriétaire ou locataire, penser aux changements possibles, prévoir les travaux extérieurs, revoir la déco de la maison ou de l'appartement, permettra d'améliorer son cadre de vie lorsque l'été sera de nouveau là ou pour le reste de l'année. Cela permet aussi de noter les améliorations à apporter pour que le prochain hiver soit plus confortable et moins froid. Puis aussi de mettre en œuvre toutes sortes de choses que l'on avait planifié durant les beaux jours. Même si le froid intense n'arrête pas les gens désireux de magasiner et d'acheter, il faut bien reconnaître que cette période de l'année est propice aux journées tranquilles à la maison, il est de bon ton de faire le plein de DVD, CD ou K7 VHS pour passer d'agréables moments familiaux sur le canapé.
Les dîner entre amis sont aussi l'occasion de se retrouver puisqu'en général, l'emploi du temps de chacun est certainement moins chargé. Il y a toujours un arrosage de visas à fêter, l'anniversaire de l'un, la première dent du fils de l'autre, les photos des dernières vacances à regarder, l'album photos français par exemple à voir............................etc!
Les discussions MSN avec la famille ou les chums en France par exemple, le téléchargement de musique ou de films (sur des sites payants bien sur!), les retouches photos et le montage d'albums, le surf plus intense sur Internet et les forums,..............................etc fait que l'ordinateur a des journées bien plus remplies que lorsqu'il fait 25°C dehors.

Il est également à noter qu'il y a recrudescence d'après-midi tricot, crochet, macramé ou simplement peinture pendant ces journées froides!
Certains de mes chums ou collègues en profitent aussi pour prendre des cours, c'est-à-dire se perfectionner en anglais par exemple, en informatique ou faire l'apprentissage de nouveaux logiciels.
De mon coté, je ne suis plus à une heure supplémentaire près. Puisqu'il y a toujours de la job en masse pendant cette période de l'année, cela me permet de remplir ma banque de temps et de la dépenser sur les routes québécoises en bike, lorsque les beaux jours sont revenus, héhéhé.
Pourquoi ne pas profiter de cette période plate pour s'enrichir intellectuellement et en apprendre plus sur le Qc, en visitant les nombreux musés ou autres expositions diverses qui existent dans toutes les grandes villes.

Une chose à ne pas manquer: le traditionnel carnaval de Québec. Habillé chaudement, c'est l'occasion de sortir en famille pour découvrir l'un des événements incontournables de la vie québécoise en hiver. Courses de chiens de traîneaux et de canots, concours international de sculpture sur neige, bain de neige, glissades diverses, balade en carriole, sans oublier le défilé dans les rues de la ville et tout un tas d'activités, sont prévues pour le bonheur de tous du 28 janvier jusqu'au 13 février. Pendant ces deux semaines, les rues de Qc sont pleines de touristes plus ou moins frileux, venus de partout dans le monde pour découvrir l'hiver dans sa vraie dimension et avoir aussi une autre vison de notre province que celle des érables flamboyants à l'automne.

Pour ceux qui sont encore et toujours célibataires, c'est l'occasion idéale de vous trouver une blonde ou un chum. Il est reconnu par de nombreux organismes ou associations diverses d'aide aux personnes seules que la meilleure période pour se matcher, est celle que nous vivons présentement. En effet, la libido de chacun étant plus ou moins au ralenti, les critères de sélection sont beaucoup moins élevés qu'en plein été par exemple où le petit gros boutonneux à lunettes aura beaucoup plus de mal à cruiser et trouver son autre moitié que le bôô gars tout en shape!!! Si vous trouvez la blonde idéale mais qu'en tant que français, vous êtes encore sujet à des excès de prétention maladive ou des périodes intemporelles de chialage, dites vous bien que vous avez encore quelques mois devant vous, pour corriger ces quelques problèmes comportementaux. Ceci avant que l'été arrive et qu'elle vous crisse dehors!!!
Alors sortez dans les bars, night clubs, 5 à 7, .............etc, même le bingo peut être un terrain de chasse idéal pour ceux qui n'aurait pas la patience d'attendre leur retraite!!!!!

Ayez du fun, profitez de la vie, changez-vous les idées, voyez du monde, aérez-vous de temps en temps, planifier votre été et préparez-vous, les impôts s'en viennent!




MON ANNÉE 2004 À MOÉ...

Phil64qc

MON ANNÉE 2004 À MOÉ.

Puis qu'il est de bon ton que chacun fasse sa rétrospective au début de chaque année, je ne peux donc pas déroger à cette règle universelle et enchâssées dans nos mentalités depuis des millénaires!
2004 a été pour moi une année classique, ordinaire, normale mais appréciable bien entendu.
Je voudrais insister sur le fait que c'est MA rétrospective et non celle officielle pour 2004, pis j'en vois aussi (scusez, j'ai pas la liste complète) qui vont me dire " ouais, mon chat est mort et tu n'en parles pas".........................je l'sais-tu moé que ton chat est mort????? Si tu me l'avais dit, j'en aurais bien sur parlé!!

Avant de commencer, un 1er constat s'impose: il y a toujours autant de morons sur terre, l'universalité de la connerie n'épargne hélas personne et sévit dans tous les pays!!!
Au niveau international, je pense bien entendu à la guerre en Irak et tout ce qui s'y passe encore. Ces pauvres gens connaîtront-ils un jour ce que le mot paix veut dire et pourront-ils vivre dans un semblant de démocratie??? Que l'on soit d'accord ou pas quand à l'intervention des USA, on est en droit de se poser de sérieuses questions sur l'entente possible entre les différentes communautés religieuses voulant s'accaparer le pouvoir à n'importe quel prix mais surtout sur la réelle intention des extrémistes islamistes qui y foutent un bordel indescriptible et quotidien.
Le plan de retrait des israéliens de la bande de gaza ouvre de nouveaux espoirs de paix au proche Orient, surtout depuis qu'Arafat n'est plus de ce monde. Maintenant que ce visage à deux faces n'est plus là pour alimenter les tensions entre Israël et la Palestine, il faut espérer que celle-ci ait un jour prochain son indépendance et que la prochaine génération de palestiniens n'aient plus comme seul avenir, le désir de finir en petits morceaux avec une ceinture d'explosifs à la ceinture.
Je pensais aussi que notre bon Fidel irait rejoindre son chum Yasser, après son acrobatie devant les journalistes mais non, il s'est remis le bougre!
Ma 1 ère pensée va aux victimes de Madrid et de Bali, encore des attentats islamistes aveugles perpétrés par des abrutis n'ayant ni âme, ni conscience. Je prie tous les jours pour que Ben Laden et sa gang de malades finissent au bout d'une corde le plus rapidement possible.
Ma 2e pensée va aux petites victimes de Beslan, en Russie. Pourquoi faut-il encore que des enfants pâtissent de la folie meurtrière des adultes??????

Pendant que j'y pense, je tenais à saluer le nouveau président des États-Unis, bien que je ne cautionne pas tout ce qu'il décide et fait. Il est plutôt rare de voir un politicien agir avec une telle ténacité, qui ne joue pas à la girouette politique et qui tienne le même discours jusqu'au bout, cela malgré la pression nationale mais surtout mondiale, mêlee de racisme et de haine. Georges, si tu me lis, "hy, guy"!!
On ne peut malheureusement pas en dire autant de nos libéraux qui ont longuement défrayés les chroniques sur le plan fédéral. Félicitations Mme Fraser d'avoir eu le courage de révéler la gangrène qui rongeait (ronge??) notre pays, 250 millions de $$$ en 5 ans, disparus. Je me demande bien comment le parti libéral du Canada réussira à convaincre les canadiens, lors de la prochaine élection qui s'en vient, qu'ils ne sont pas une gang de menteurs, de crosseurs et de bons à rien bâfrant à tout va notre argent durement gagné!!!
Aux vues de ce qui se passe dans l'enquête du Juge Gomery, je pense sincèrement que cette mascarade servira de point de départ à la prochaine super production comique canadienne!! Sheila, si tu me lis, "congratulations"!!
Le pire de tout, c'est que le bloc québécois, malgré sa position enviable et de force au parlement, n'a jamais pu et réussi à profiter de la situation pour mettre le Qc sur le devant de la scène canadienne et améliorer le sort des québécois de façon convaincante et permanente.
2005 produira t-elle de nouvelles élections avec un gouvernement minoritaire conservateur ou peut-être majoritaire??????
En tous cas, si notre bon 1er ministre fédéral ne veut pas que cela arrive, il a intérêt à trouver rapidement de quoi pour nous rassurer et nous convaincre que son parti ne fera pas pire qu'en 2004, illusions dites-vous???

Quand à Jean Charest, il nous a démontré durant toute l'année 2004 que les libéraux étaient prêts mais à quoi????? On se le demande encore!!
A part un court moment de frénésie lorsque celui-ci est revenu d'Ottawa avec un peu plus de $$$ que prévu pour panser les plaies de notre système de santé moribond, j'ai beau me creuser les méninges, je ne vois pas d'autres actions convaincantes me poussant à prendre ma carte du parti libéral du Qc!
Beaucoup de bonnes idées et de belles promesses ont été mises de l'avant mais suite aux pressions continues des syndicats, au chialage permanents de diverses minorités et face aux menaces de grèves, nos amis les libéraux ont trop souvent baissés les bras quand ce n'était pas les culottes!!!
Jean, si tu me lis, "au boulot, ça presse"!!
Pendant que les libéraux du Qc s'enlisaient, je pensais que le PQ en profiterait pour redorer son blason terni et dégarnir les rangs du parti libéral, que nenni!!!
Au contraire, les tensions internes nous donnaient l'impression d'un parti livré à lui-même et se cherchant un chemin dans le brouillard glauque du petit matin, pendant que les mutins s'en donnaient à cœur joie dans la presse et les médias!
Je pense sincèrement que le PQ a besoin de rajeunir son leader après l'avoir trouvé, de proposer autre chose que de sempiternelles critiques sur ses adversaires politiques, de donner un discours plus convaincant pour résoudre les problèmes cruciaux affectant le Qc et de convaincre les jeunes de la nécessité de parler de souveraineté.
Je veux bien voter pour l'indépendance du Qc mais pas avec une dette frôlant les 200 millions de $$$!
Cette réflexion politique de 2004 qui n'est pas un discourt de propagande, je tiens à le préciser, pourrait vous paraître noire mais rassurez-vous, au niveau politique, le Qc n'est pas mieux que notre chère France. Les québécois et les canadiens essaient toutes les possibilités misent à leur portée et j'ai bon espoir qu'il trouvent un jour l'extase dans la bouche de nos politiciens mais ce ne sera peut-être pas en 2005 hahaha!

Puisqu'il faut bien sur parler de choses plus gaies et moins drastiques, l'année 2004 m'a encore permis d'enrichir ma culture musicale. Je me suis rendu compte que travaillez fort et avoir du talent n'était toujours pas nécessaire pour réussir. Vive Star Académie! J'ai même un scoop pour toutes les matantes québécoises: la cuvée 2005 sera disponible!
Sérieusement et musicalement parlant, 2004 m'a fait découvrir un petit band rafraîchissant et innovateur: Les 3 Accords puis apprécier encore plus un autre: Simple Plan, bien qu'ils n'aient pas été reconnus et primés lors du gala de l'ADISQ. Sans doute un oubli !!!
Il faut dire que Simple Plan se produit un peu partout dans le monde, qu'ils vendent leurs cd par millions, qu'ils sont allés concurrencer avec succès nos voisins du sud et qu'ils figurent même dans le classement "Billboard".
J'ai apprécié l'album de Velvet Revolver, le dernier de Saliva et de Green Day et découvert avec plaisir Shinedown.
Puisque l'on est encore dans la musique, soulignons les ventes record de lecteurs MP3 et surtout d'IPOD, ne pas oublier non plus celles d'appareils photos numériques, le best of des cadeaux pour Noël.
Pour ce qui est des shows, j'ai un petit faible pour celui très pyrotechnique de Nickelback mais surtout la venue de Metallica à Qc, qui a tout de même rempli le Colisée pendant deux soirs et "sold Out"................incroyable pour un village, non!!
Pour ce qui est du box office, j'ai adoré Les Choristes et j'ai bien aimé Monica la mitraille ainsi que Nouvelle France mais j'ai laissé de coté Camping sauvage, fade et avec un avant goût de navet aux vues des previews visionnés.
2004 a fêté mes 6 ans de vie québécoise, une année supplémentaire de bonheur, animée par la même ferveur ainsi que mes 40 ans. Maintenant que je suis rendu à un âge respectable, serais-je plus crédible en 2005 aux yeux de mon entourage............pas sur!
Après un printemps pluvieux, pour ne pas dire pourri et un été commençant à le devenir, j'ai enfin pu profiter au maximum du bike et continuer de découvrir d'autres jolis coins du Qc. J'ai également eu la visite d'un de mes frères. Cela fait toujours plaisir d'avoir du monde à la maison malgré le téléphone ou Internet comme outils de communication et ça permet à chaque fois de partager et de montrer à ses proches pourquoi l'on est parti si loin mais que l'on y vit heureux. C'est aussi l'occasion de refaire le plein de bouteilles et de conserves fines!

Je ne pourrais passer sous silence le procès de nombreux accusés impliqués dans le réseau de prostitution juvénile à Qc, absolument dégueulasse surtout quand on a une fille qui est au bord de l'adolescence. Robert Gillet est revenu en ondes après avoir été reconnu coupable et Guy Cloutier, qui croupi (pas si sur!) présentement en prison pour seulement 42 mois, nous montre que la justice canadienne ou québécoise n'est pas assez sévère pour les pédophiles. Les peines ridicules données comme sentence ne suffiront pas à faire peur et décourager tous les dépravés et autres pervers qui sévissent et abusent des enfants!!!
Quand on découvre tout ce qui est accessible sur Internet, entourant la pédophilie, pourrait-on en faire une priorité absolue et faire de quoi d'efficace pour éradiquer le problème, au lieu de focaliser sur le téléchargement de musique ou de film!!!

Il y a une chose dont je me souviendrai longtemps, c'est ma petite marche de santé, sous une chaleur caniculaire, avec 49999 autres personnes, pour défendre le droit d'écouter la radio que j'ai choisi! Tant de monde dans les rues de Qc, du jamais vu et c'est encore plus impressionnant lorsque l'on regarde les photos aériennes.
Malgré leur attachement maternel étroit avec l'état lorsqu'ils ont des problèmes, j'ai été très surpris de voir que de temps en temps des québécois ordinaires osent braver nos politiciens lorsque ceux-ci vont trop loin et descendent dans la rue pour crier leur mécontentement. Surtout lorsqu'il s'agit d'une décision fédérale totalement arbitraire (CRTC), et qui a par la suite été reconnue pour avoir fait l'objet de magouilles.

L'année 2004 a aussi été une année de sport, jeux olympiques tout d'abord, avec la performance éblouissante des athlètes canadiens remportant au total 12 médailles, snif, snif! J'espère que le comité olympique canadien aura compris la leçon et prendra par exemple Cuba comme modèle puisqu'ils ont fini loin devant nous!!! Mais je pense tout naturellement à Chantal Petitclerc qui a réussi à sauver la face du Canada en paralympique, 5 médailles d'or et 3 records du monde, waoooooh!!! Chantal si tu me lis "bravo".
Ne pas oublier Lance Amstrong, vainqueur d'un sixième tour de France, qui dit mieux?
Il faut bien sur parler du lock-out concernant les bébés gâtés de LNH et le fait que rien n'est encore réglé pour 2005.
Passionné de moto, j'ai une petite pensée pour Richard Sainct, multiple champion moto, décédé lors du rallye des Pharaons et pour mon "chum" Fast Sébil qui a bien failli y passer aussi mais sur les routes françaises, en septembre.

Un petit mot au sujet de la 1ère rencontre internationale des forumistes, qui a eu lieu en septembre à Ste Tite, petit coin de paradis perdu en Mauricie. Encore merci à Alain et Mylène.

Pour finir, mes pensées vont à toutes les victimes du séisme en Asie du sud. L'année 2004 avait déjà fait pas mal de morts suite aux ouragans en Haïti, en République Dominicaine, à Cuba, en Floride........etc mais là, c'est une catastrophe planétaire puisque les victimes en très grand nombre sont originaires du monde entier.
Heureusement que l'aide internationale a réagi rapidement et que les pays "riches" ont débloqués des sommes énormes pour l'aide nécessaire et indispensable requise, sans oublier le soutien personnel de millions de personnes à travers leurs dons.
A souligner que le Qc se fait présentement remarquer avec un gros 100 000$ alloué pour l'aide en Asie!!! Il nous faudrait peut-être schummy à la tête du Qc, nous ne serions ainsi pas passés inaperçus avec un chèque de 10 millions!!!!

Bonne année 2005.








Hiver, tome 2. Bon……salut...

Phil64qc

Hiver, tome 2.

Bon........salut aux anciens, bienvenue aux p'tits nouveaux et bonne chance à ceux qui sont partis!
Pour suivre la logique de ma dernière chronique, je vais vous parler d'hiver mais quoi faire pendant celui-ci.
Pour ceux qui ne suivaient pas ou qui étaient en méditation dans un monastère népalais, je vous rappelle qu'au Qc, nous sommes présentement au début de l'hiver bien que l'éphéméride dise le contraire. Et au niochon qui voudrait m'obstiner, je répondrais simplement de regarder dehors ou carrément d'y mettre le nez, ahahah.
Depuis bientôt un mois, merci aux canons à neige, plusieurs stations de ski alpin sont ouvertes et pratiquent des tarifs spéciaux en attendant l'enneigement total de leur domaine.
Les stations offrent toutes des paysages différents mais j'ai un faible pour le Massif (proche de Baie St Paul), où les pistes donnent une vue magnifique et imprenable sur le fleuve.
35% des 83 stations québécoises offrent le ski de soirée. Chose très populaire à Qc, on sort de la job en mangeant une bouchée, on se rejoint sur les piste vers 18h00 et après avoir eu ben, ben du fun, on se boit un vin chaud ou une bonne bière avec la gang de chums! C'est sûrement possible ailleurs quand les stations sont proches de la ville!!!
A savoir: cette année, les enfants de 5e année ou nés en 94, pourront skier gratuitement dans plus de 50 stations du Qc. Il suffit simplement de demander le passeport des neiges qui offre 3 journées de ski gratuites dans chacune des stations participantes.
Comme 40% des québécois adeptes du ski alpin, prenez un abonnement de saison pour l'année prochaine si vous avez aimé votre expérience québécoise de ski, ça permet de sauver des $$$.

Pour ce qui est du ski de fond, le Qc saura aussi vous séduire et vous combler, 4000 km de sentiers balisés sont disponibles dans de nombreux parcs (voir SEPAQ), aux abords de nombreuses agglomérations et même carrément en ville, comme les plaines d'Abraham à Qc.
Que ce soit pour du ski de fond ou alpin, de nombreuses stations, en collaboration avec des restaurants, hôtels, auberges, gîtes, .........etc, proposent des forfaits plus ou moins complets et à tous les prix, dépaysement garanti. Après une journée au grand air et sur les pistes, quoi de mieux qu'une bonne bouteille, devant le foyer ......je ne parle pas du reste!

La saison de hockey est bien sur commencée mais à cause du lock-out de la LNH, pas de game cette année parce que ça m'étonnerait beaucoup que les problèmes entre joueurs et proprios se règlent maintenant!
Il y a bien sur de nombreuses ligues à voir, comme le junior majeur ou le semi pro, bien moins cher et souvent aussi spectaculaire que la LNH.
Le Qc regorge d'arénas (intérieur) ou de patinoires (extérieures) où il est possible de patiner gratuitement ou pas très cher. Les pros de la gang de Qc, ont optés pour l'anneau de glace de Ste Foy, pas de rambardes pour se tenir, musique d'ambiance assurée et figures de style garanties par certains, ahahah.
Il est même possible de patiner sur certains lacs lorsque la glace est suffisamment épaisse donc sécuritaire.

Pour les amateurs, les balades en chiens de traîneaux vous laisseront de formidables souvenirs. Il est possible de vivre cette aventure un peu partout au Qc et pourquoi pas d'aller visiter la banquise!
De nombreuses courses sont disputées dans la province et c'est toujours un ravissement pour les enfants comme pour leurs parents, de voir ces boules de poils se moquer de l'hiver!

Moment tant attendu: la motoneige. Sport hivernal préféré des québécois mais surtout principal activité du français qui vient passer quelques jours au Qc pendant l'hiver.
Joseph-Armand Bombardier, québécois bien sur, a mis au point et commercialisé la 1 ère motoneige en 1937. Son invention (l'autoneige) viendrait de J-A Landry qui déposa un brevet en 1923 après des essais concluants durant l'hiver 1919/1920. Moyen de locomotion tout d'abord réservé au transport de marchandises ou de personnes (ambulance), la motoneige a constamment évolué et elle est devenu l'engin de loisir et de sport que nous connaissons maintenant.
Avec 35500 km de sentiers, le Qc est la destination idéale pour vivre un trip de ski-doo.
Les infrastructures sont très nombreuses et très bien adaptées pour vous faire vivre une expérience inoubliable, les centres de locations étant bien sur omniprésents dans la province.

Pour moi qui fait du bike, sensations garanties mais très différentes de la moto, malgré le fait qu'il soit possible de tout faire en motoneige: balades tranquilles ou plus musclées, tout terrain en poudreuse, raids..................etc. Mon plus gros trip de motoneige, 120 miles/h sur un grand bout droit d'une rivière gelée, malgré les -20°C de ce jour là, je transpirais, héhéhé!
De nombreuses courses ont lieu chaque année: snow-cross, accélération, sur piste ovale, en montagne....etc et même sur gazon ou sur l'eau pendant l'été!!!
Et si vous voulez vivre encore plus de sensations, essayez le snow-hawk ou une balade amoureuse en B12!

Pour faire saliver un peu plus vos chums trop frileux pour venir au Qc en hiver, pourquoi ne pas essayer une fin de semaine de pêche blanche.
Coutume héritée des amérindiens, cette activité est possible sur plusieurs lacs lorsque la glace est suffisamment épaisse, de nombreux québécois louent donc une petite cabane et passent plusieurs heures au bord d'un trou creusé dans la glace, en attendant que les poissons se décident à mordre. Heureusement l'attente parait moins longue lorsque le "caribou" coule dans le gosier des présents!!

Pour ceux ou celles qui ne se contentent plus d'un lit et d'une douillette, pourquoi ne pas passer une fin de semaine à l'hôtel de glace, nuit incluse bien sur après une soirée bien arrosée au "n'ice club".
Cet hôtel de glace est une attraction touristique mondiale mais aussi un lieu de mariage, oui, oui! Pour les curieux, RDV du 3 janvier au 7 avril 2005, à proximité de Qc (station touristique de Duchesnay).
Pour passer une nuit mémorable et de rêve mais avec l'intimité de mise, il est possible de réserver un igloo! Imaginez un peu: une nuit entière, collé(e) contre l'être cher, sous une peau d'ours!!!
Puisque l'on parlait de cela (!), certains sites permettent de faire de l'escalade de glace, par exemple, sur la chute Montmorency.

Autre activité incontournable: le carnaval de Qc, qui fêtera ses 50 ans en 2005. On y vient de partout dans le monde, pour y voir une foule de choses (bain de neige, courses et promenade en traîneaux à chien, balade en carriole, glissade, sculptures sur glace........etc) se déroulant pendant 15 jours. Cette année, ce sera du 28 janvier au 13 février.

Pour les gens de Mtl, il y a la fête des neiges, qui est en fait, une copie montréalaise du carnaval de Qc et qui se déroulera cette année du 22 janvier au 6 février.
Là, là, je m'adresse à ceux que plus rien n'étonne et qui croient avoir tout vu du Qc, ben mes amis, je peux-tu vous dire que vous m'en r'parlerez!!!
Une croisière nordique, en plein hiver donc (été aussi mais c'est pour les moins "tough"!), à bord d'un navire transportant passagers et marchandises et desservant tous les villages de la côte nord, de Rimouski en passant par l'île d'Anticosti jusqu'à Blanc-Sablon, ça vous dit-tu????????
Yeeeeeeeees................. alors faites une recherche avec "Relais Nordic".

Maintenant que la neige est là, vous pouvez commencer par une petite balade en raquette. Ca permet de voir de jolis paysages, de faire des photos hivernales, de respirer l'air pur et vivifiant du Qc, parfois même de voir certains représentants de la faune locale que l'on ne connaît pas et surtout de perdre quelques kilos parce que c'est assez physique, je ne parle pas du tour de la maison!

A l'approche de Noël, de nombreuses maisons sont décorées et cela ne ressemble nullement à ce que l'on peut voir en France ou ailleurs. C'est donc une occasion de prendre une petite marche digestive le soir et d'aller admirer les illuminations du quartier, spectacle garanti et fascinant pour les enfants.
Plusieurs centres comme le village vacances de Valcartier (proche de Qc) offrent de multiples activités pendant la saison hivernale: glissades et rafting sur neige, patinage en sous-bois, karting sur glace, .........etc. Avec les vacances qui s'en viennent ou même pour une fin de semaine, c'est l'occasion d'amuser toute la famille en passant une journée sympathique au grand air.

J'ai oublié de vous dire que le pelletage est aussi une belle occasion de mettre le nez dehors, que c'est bon pour le cardio et que ça permet de faire du social avec les voisins!

Pour finir, l'activité principale du mois de décembre reste bien entendu le magasinage. Très bon pour le physique puisque c'est tout d'abord la course pour trouver un stationnement et ensuite le marathon pour trouver de quoi faire plaisir à toute la famille ou les amis, dans les innombrables centre commerciaux du Qc. Et puis rien de mieux pour le mental que de dépenser sans compter tout ce que l'on a réussi à économiser durant l'année. Bon magasinage!

Je vous souhaite donc à toutes et tous, une très bel hiver, de bonnes vacances et surtout de belle fêtes de fin d'année.




HIVER, JE NE SAURAIS ME...

Phil64qc

HIVER, JE NE SAURAIS ME PASSER DE TOI!

Salut tout le monde.

Cette chronique sur l'hiver québécois ne s'adresse peut-être pas nécessairement à ceux qui vivent au Qc depuis un bout mais pourra leur rappeler de bons et mauvais souvenirs!
Je pensais surtout aux chanceux qui sont icitte depuis quelques mois mais aussi à ceux qui ont bon espoir de nous rejoindre bientôt sans oublier ceux qui geignent et se désespèrent d'être un jour parmi nous!
Parce que je ne maîtrisais pas parfaitement le russe pour aller vivre en Sibérie et que je doutais également de la pertinence de mon immigration là-bas, j'ai donc décidé que le Qc et ses longs mois d'hiver satisferaient mes envies.

Moi qui adore les paysages de neige, les sports d'hiver et que le froid ne dérange pas vraiment, je suis chaque année, servi comme un roi à partir du moment où les arbres perdent leurs feuilles jusqu'à ce qu'ils les retrouvent. C'est-à-dire environ 6 mois pendant lesquels la nature reste pratiquement figée mais ô combien belle et mystérieuse pour un français, par exemple.
J'ai toujours été étonné de la facilité déconcertante et surtout de la rapidité, avec laquelle les saisons s'enchaînent. Rien à voir avec la France où celles-ci basculent de l'une à l'autre de façon plus méthodique et temporelle.

Bien qu'elle se fasse parfois désirée, la neige arrive sans toujours prévenir et c'est chaque fois la ruée pour acheter ses pneus neige ou les faire monter.
Ben oui, au Qc, on roule l'hiver avec des "chaussettes" adaptées au climat et devant l'inconscience de certains, le gouvernement prévoit même de nous materner en passant une loi nous en obligeant la pose!!
Pour moi, la sécurité mais surtout la vie n'ont pas de prix et ne valent vraiment pas les supposées économies faites en roulant en pneus 4 saisons!!!
Une autre légende urbaine niaiseuse qui consiste à croire qu'un gros 4x4 est la solution idéale pour pouvoir passer l'hiver tranquille. Ben détrompez-vous, ce genre de char, lourd et pataud, n'a que de minimes avantages sur une berline classique.

L'arme fatale au Qc, pour rire de l'hiver, c'est une berline donc mais 4x4, genre Subaru.
Il est aussi recommandé de faire faire un petit entretien ou mise au point hivernale avant d'affronter les conditions les plus extrêmes sur les routes québécoises. La batterie en particulier, organe essentiel d'un char et qui ne supporte absolument pas le froid ainsi que le changement des essuies glaces pour des modèles hiver.
Scusez, j'étais en train de m'égarer......................je disais donc que l'hiver promettait plein de surprises mais surtout de très bons moments.

Futurs immigrants, lors de votre réflexion, je vous conseillerais de prendre sérieusement en compte le facteur climatique, pas un pays de mauviettes icitte!
Ce n'est pas toujours facile d'endurer la moitié de l'année avec des températures inhabituelles pour un français et je ne vous parle même pas de ce qu'auront à supporter nos amis africains ou maghrébins!!!

La ville de Qc fait partie du top 3 mondial des villes recevant le plus de précipitations sous forme de neige!
Le Qc détient aussi des records de températures négatives, des histoires à vous glacer le sang!
Les amplitudes de températures peuvent dépasser 60°, c'est-à-dire passer de 30°C l'été à -30°C l'hiver.

APPRIVOISER l'hiver, VIVRE AVEC et en PROFITER pleinement est la meilleure solution qui soit, plutôt que de LUTTER contre. Lorsque les températures ne sont pas trop extrêmes et que le facteur vent n'est pas trop intense, hop, tout le monde dehors pour des sorties familiales ou en couple.
L'air vivifiant et pur, sous un soleil radieux, permet de se changer les idées et de ne pas finir l'hiver en sentant le moisi!!!

Les enfants en particulier, toujours fascinés par la neige, apprécieront et profiteront au maximum des joies de l'hiver et de la glisse. C'est une saison pendant laquelle ma fille sort beaucoup, habillée en conséquence, elle ne veut rien savoir de l'ordi, préférant les activités extérieures.
Les arénas sont prêts, les patinoires également et les canons à neige des stations de ski travaillent fort pour que celles-ci ouvrent le plut tôt possible. Il y en a d'ailleurs quelques unes qui offrent déjà quelques pistes, yééééééééhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!
Pour un immigrant qui vit son premier hiver québécois, le dépaysement est total. Il devra tout d'abord s'habiller et se chausser en conséquence, ne sachant pas toujours quoi choisir devant le choix très grand de vêtements, chaussures et accessoires adaptés aux conditions hivernales. Il y a donc quelques règles de base à respecter pour ne pas geler chaque fois que l'on met le nez dehors et finalement haïr l'hiver sous toutes ses formes. Le système du multicouches est universel bien sur, surveiller la météo ainsi que le refroidissement éolien est très utile, se réchauffer avant de ressentir l'onglée sur une des extrémités du corps (doigts, nez, oreilles, orteils.....), boire des boissons chaudes,....................etc.

Ceux ayant les neurones à fleur du cuir chevelu ou les méninges un peu à l'étroit, devront redoubler de prudence lors de sorties prolongées ou de froids extrêmes!
Ne pas oublier non plus que si vous voulez partir sans problème en char, quel que soit votre destination, il est préférable de le brancher (3 ou 4 heures suffisent) en dessous de -15°C et indispensable en dessous de -20°C!

Vos yeux seront également surpris de la rapidité avec laquelle les engins de déneigement dégagent les routes (rien à voir avec le matériel de pacotille de la DDE, ahahah!), du nombre de souffleurs et d'abris "tempo" dans les quartiers résidentiels, des chars qui démarrent tout seul et qui sont branchés, de l'angoisse du clignotant orange après une bordée de neige signifiant un problème pour trouver un stationnement, de la neige ramassée et transportée dans des dépôts, des "claques" aux pieds, de l'état des chars après plusieurs mois de conduite sur les routes recouvertes de calcium, des haies ou des arbres emmaillotés, ......................etc mais surtout de la facilité avec laquelle la petite barre rouge du thermomètre descend, descend, sans que l'on sache très bien quand elle s'arrêtera!!!
L'excuse de l'état des routes, pour arriver en retard le matin à la job, est un peu dépassée............à moins ................d'être français et d'avoir cherché désespérément une paire de chaînes à la vue des premiers flocons!!
Pas de ça icitte, on roule avec de bons pneus hiver et on passe partout, enfin presque, le reste étant la maîtrise de soi et du véhicule! Tout s'apprend.
Il arrive que ce soit le bordel total pendant une demi journée lorsqu'une grosse bordée de neige s'abat sur notre région. Dans ce cas, les écoles et garderies sont fermées, certains ministères aussi et il est préférable de ne pas jouer au héros sur la route.
Sinon, ça roule sans problème et sur l'asphalte pour les grands axes routiers, pendant tout l'hiver.

Amateurs de photos, vous serez comblés. La pose de magnifiques paysages ou bien de scènes hivernales typiques, aura de quoi rendre jaloux plus d'un chum vivant de l'autre coté de l'Atlantique!
Il faut dire que l'or blanc attire et fascine de très nombreux touristes. C'est une source de revenus inestimable pour la province de Qc.

Je vous souhaite donc à toutes et tous, un magnifique hiver avec plein de neige, on en reparlera le printemps prochain!

Les plus frileux ou/et ceux qui auront prévu de mettre des $$$$ de coté, auront toujours l'alternative Floride, République ou Cuba. Pardonnez-moi d'être niaiseux mais le Père Noël avec palmes et maillot de bain, ça fait beaucoup moins crédible que le traîneau tiré par des rennes!!!

VIVRE AU Qc, OUI, VIVRE...

Phil64qc

VIVRE AU Qc, OUI, VIVRE À Qc, YEEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSS!

Parce que je n'ai pas tout dit sur la ville de Qc lors de l'émission radio et pour faire un résumé qui soit plus facile à interpréter, j'ai décidé de vous parler, encore, de la ville de Qc.
Je sais que je suis tenace mais c'est pour votre bien. Quand je vois des immigrants; habitués au calme, aimant plus que tout la verdure, allergiques aux embouteillages et désireux d'avoir une job à 15mn de char; débarquer à Mtl, pour recommencer une vie qu'ils jugeaient impossible et inacceptable en France et ben là, je me marre.
Qc et Mtl sont deux villes très différentes, qui combleront ceux qui les auront choisis en connaissance de cause mais pas d'après le récit loufoque et erroné d'un touriste de passage dans l'une ou l'autre, un 27 février en pleine tempête de neige ou un 9 novembre, gris et pluvieux!!!

Un peu d'histoire tout d'abord, ça ne vous fera pas de mal.
La ville de Qc a été fondée en 1608 par Samuel de Champlain, qui avait déjà apprécié son emplacement actuel lors de précédents voyages de reconnaissance. Ville prospère, elle s'est très vite imposée comme la capitale administrative, judiciaire et commerciale de la Nouvelle France, alors que Mtl ou d'autres villes actuelles, sont restés pendant longtemps de simples villages parfois fortifiés. C'est peut-être pour cela que maintenant, les montréalais trop longtemps oubliés, pour se venger, utilise le mot village pour désigner Qc, ahahah!
Sur le déclin à la fin du 19ème siècle puis de nouveau en plein essor au début 20ème, en stagnation jusque dans les années 90, Qc est maintenant une ville internationale tournée sur l'avenir. Elle est même classée ville du patrimoine de l'UNESCO depuis 1985. Sa partie ancienne et son architecture unique en Amérique du Nord, en font une destination de choix pour de nombreux touristes autant locaux qu'étrangers. Cela ne cesse d'augmenter depuis la construction du terminal de croisière qui attire de plus en plus de palaces flottants. Elle est le siège de tous les ministères provinciaux et a son propre aéroport (parfois désert). Les centres commerciaux nombreux permettent de faire des achats diversifiés à de nombreux endroits et ô surprise, les heures d'ouverture sont pratiquement les mêmes qu'à Mtl!

L'insécurité est un mot que peu de résidents de Qc connaissent, pour moi c'est très important que mes enfants puissent grandir et s'épanouir dans un endroit sécuritaire.
Depuis les fusions municipales de 2001 regroupant les 13 villes de la CUQ, la nouvelle ville de Qc compte maintenant un peu plus de 500000 habitants, répartis dans 8 arrondissements.
Il est rare que l'on se situe par rapport à ceux-ci, les québécois ayant gardé l'habitude des noms d'avant. Voici les principaux:
Ste Foy: quartier dynamique, où l'on trouve absolument tous les services, très étendu avec toujours de nombreux espaces verts, parfois même la campagne, proche de tout, le principal est accessible à pied, en général bien desservi par les autobus mais loyers plus chers que la moyenne. On y trouve principalement des apparts mais plusieurs coins résidentiels sont constitués de maisons. C'est aussi le quartier des étudiants puisque l'Université Laval est proche.
Les Saules: quartier résidentiel sympa (apparts ou maison), coins verdure en grand nombre, accès à de nombreux services, bien desservi par les autobus, loyers corrects
Duberger: idem Les Saules mais quartier plus familial (prédominance des maisons ou jumelés) plus ancien et avec un peu plus de commerces.
Sillery et Cap Rouge: quartier principalement résidentiel et haut de gamme, en général très cher et pas vraiment bien desservi par les bus. La nature est omniprésente et la vue sur le fleuve est magnifique.
Lebourgneuf: quartier principalement résidentiel (appart ou maison), sympa, nature proche mais un peu éloigné du centre ville, peu de commerces, déserte par bus moyenne, loyers corrects. Automobile recommandée.
Montcalm, St Sacrement: quartiers anciens avec du beau et du moins beau, proches de tout, bien desservi par bus, loyers corrects (apparts anciens) ou trop souvent chers. Pas toujours évident de se garer avec un char surtout en hiver.
St Roch: à éviter même si le quartier est en pleine réhabilitation.
Vieux centre ville, il y a de beaux apparts rénovés (très chers) ou de très vieux`avec isolation et insonorisation plus que moyenne et loyers pas toujours abordables. C'est l'enfer pour s'y garer, c'est plein de touristes l'été, l'automne et pendant le carnaval (février). Mais pour celui qui aime le charme des vieilles pierres et peut vivre sans char, c'est l'idéal!
Limoilou: en général c'est correct mais ça craint dans certains coins. La périphérie du quartier est généralement sans problème (j'y ai habité). C'est bien desservi par les bus, coins verdure pas toujours évident mais le domaine Maizeret (très grand parc) est proche, apparts anciens principalement et très abordables, petits commerces en grand nombre
Vanier: idem que Limoilou mais plus d'accès au niveau des commerces et autobus
St Sauveur: un peu comme Montcalm/St Sacrement mais certains coins craignent un peu. A voir sur place, en général c'est correct (j'y ai habité) et pas très chers (apparts anciens).
Beauport: très, très étendu, on trouve de tout, coins bof, bof, ou très beaux quartiers. En général bien desservi, commerces et bus lorsque centralisé. Nature et espaces verts important, bord du fleuve. Maisons (plutôt cher), apparts normaux (correct) ou anciens (correct aussi).
Charlesbourg, Loretteville, L'Ancienne Lorette, St Émile: Beaux quartiers en général, surtout résidentiel (maison, moins d'appart), char obligatoire, commerces essentiels. C'est pratiquement la campagne.
Val Bélair (15km nord de Qc) et St Augustin (15km ouest de Qc): Beaux quartiers résidentiels (maisons surtout, quelques apparts) mais pas toujours abordables. C'est la campagne et char obligatoire bien sur.
Pour ceux qui seraient tentés de traverser les ponts chaque matin et soir, les villes de St Nicolas, St Romuald, Charny, Pintendre ... ou pourquoi pas Lévis, sont une très bonne alternative ville/campagne/calme.

La situation de Qc est idéale: son accès est facile par l'A20 (sud) ou l'A40 (nord) et avec les autoroutes nombreuses, la traverser ne demande qu'une dizaine de minutes du nord au sud et moins d'une demi heure d'est en ouest, qui dit mieux!
Elle est bordée par le fleuve coté sud, avec accès à la rive sud par le traversier pour Lévis ou bien par les ponts Pierre Laporte ou de Québec. A l'est, la 138 mène directement à la cote de beaupré, à l'Isle d'Orléans et son archipel, au mont Ste Anne pour le ski ou le vélo de montagne et bien sur dans Charlevoix. Rouler au nord permet d'aller skier rapidement au Relais ou à Stoneham,de découvrir Lac Beauport ou de faire un peu de rafting sur la rivière Jacques Cartier. Se balader à l'ouest, au bord du fleuve, permet de traverser de charmants villages et surtout d'admirer le fleuve dans toute sa splendeur. Quelle que soit la direction prise, la nature est toujours très proche... oui, oui, parfaitement! Nul besoin de faire le plein du char pour aller admirer la campagne et respirer l'air pur!
Les quelques embouteillages formés aux heures de pointe, sont vite résorbés.
Coté climat, le vent y est omniprésent, plutôt tannant l'hiver mais ô combien apprécié l'été. Les températures sont en général inférieures de 3 à 5°c par rapport à Mtl. La neige tombe en grande quantité bien sur, pour la joie et le bonheur de tous.
En hiver, les grands axes sont rapidement dégagés et on roule sur l'asphalte. Les rues ou routes secondaires sont également déneigées après une bonne bordée. La neige tombée est en général ramassée par des engins spéciaux et stockée dans d'immenses dépôts.
Donc, malgré les précipitations importantes de neige, pratiquement toutes les rues sont accessibles pendant la "mauvaise saison". De bons pneus hiver sont recommandés pour pouvoir rouler sans problème!

Les francophones représentent 97% de la population, très majoritairement de race blanche. La ville de Qc ne reçoit qu'environ 10% des immigrants qui arrivent au Qc. Ce faible taux d'immigration est dû au fait que beaucoup d'immigrants sont septiques sur la possibilité d'y trouver de la job, que beaucoup préfère Mtl parce qu'ils y ont déjà de la famille ou des amis installés et que beaucoup de fausses informations circulent à droite et gauche. Comme par exemple que la ville est exclusivement touristique et où le fonctionnaire est roi!!!
Depuis septembre 2003, la ville de Qc avec la collaboration de Mme M Courchesne (ministre relations citoyens et immigration) offre un programme facilitant l'immigration et l'intégration depuis la Roumanie et la Bulgarie. Une de mes collègues, roumaine, vient tout juste d'être engagée dans mon entreprise et surprise, elle ne chiale pas autant qu'un français ?

En février, le carnaval de Qc attire des touristes des 4 coins du monde pendant 15 jours et en juillet, le festival de musique, fait de même.
Les bons restaurants, les grands hôtels, les gîtes, les auberges sont nombreux et satisferont chacun de vous, la réputation de la cuisine de la capitale nationale n'étant plus à faire, malgré que certains restos abusent royalement des touristes quelquefois naïfs.
Si vous aimez le night life, vous serez bien sur comblés. La grande allée surtout, regorge de bars spectacles et de night clubs en tous genres. Ceux qui penseraient avoir fait le tour des lieux de veillées seront surpris d'apprendre qu'il en existe aussi partout dans la ville, genre Cage aux sports, Liquor Store, Dooly's, Palladium, ....etc et si cela ne vous suffit pas ou si vous croyez avoir tout vu, vous pourrez toujours vous rabattre sur les salles de bingo!

Les espaces verts sont omniprésents, les parcs de jeux pour petits et grands sont nombreux, les pistes cyclables en quantité suffisante permettent de se balader partout, surtout le long de la rivière St Charles et le parcours des cheminots. On peut même skier en pleine ville, sur les plaines d'Abraham et les patinoires extérieures suffisent amplement pour défouler les amateurs de glisse ou de hockey.
Au niveau culturel, il y a de tout pour tous les goûts. Spectacles ou films documentaires au grand Théâtre, shows musicaux de toutes sortes au Capitole ou au Colisée sans oublier toute une variété d'événements dans les multiples petites salles de spectacles que compte la ville. Les cinémas nombreux permettent de voir rapidement les dernières nouveautés en VO, traduites ou sous titrées. Quel plaisir également de passer une soirée au ciné parc (St Nicolas) ou bien de voir un bon film en 3D à IMAX.
Québec est aussi une ville de sport, autant universitaire que semi professionnel. Les équipes comme le "Rouge et Or", "les remparts", "les citadelles" ainsi que la ligue semi pro de hockey font parties des nombreuses sorties regroupant jusqu'à 15000 spectateurs. Les complexes sportifs, les piscines, les arénas (patinoire intérieure), centres de conditionnement physique........etc sont nombreux et permettent de garder la forme sans les formes!!!
Les écoles maternelles, primaires ou CEGEP sont implantées dans chaque quartier. Il y a également plusieurs écoles privées ou semi privées.
L'université Laval est immense et regroupe le centre de recherche, l'hôpital, le PEPS (sport), etc et bien entendu l'enseignement dans une multitude de disciplines pour le 1er, 2ème et 3ème cycle. Elle est reconnue en Amérique du Nord pour être la 1ère de langue française mais aussi dans le monde entier, le nombre d'étudiants étrangers est élevé.

Au niveau des jobs, contrairement à ce que beaucoup pensent (même des québécois, c'est un comble!), il y a de quoi satisfaire tout le monde et surtout, n'écoutez pas les simples d'esprit qui vous diront "à Mtl, y a plus de jobs parce qu'il y a plus d'offres"!!!
C'est sûr qu'il y a plus d'offres d'emplois, Mtl compte 4 fois plus de population que Qc!! Autre particularité de la capitale nationale, seulement 30 à 40 % des offres d'emplois sont affichées. Ce qui veut dire que faire des recherches sur Internet depuis la France, ne permet pas toujours d'avoir une idée très précise sur le marché du travail.
C'est sur que Mtl tient la pole position pour ce qui est de la haute finance, le marketing international, les hautes technologies, la recherche médicale, etc mais de nombreuses entreprises oeuvrant dans les même domaines sont aussi implantées à Qc. Les technologies de pointe comme la photonique, l'optique, le biomédical, la robotique, l'électronique, et j'en passe, ne sont pas étrangères à la diversification économique de Qc.
Je vous rassure tout de suite, même si la force "du village"est le tertiaire, on a aussi besoin de plombier, de comptable, de caissière, de professeur, de journalier, de serveur, de maçon, de camionneur, etc mais pas nécessairement d'imbéciles, ahahah!
Puisqu'elle regroupe tous les ministères provinciaux, la ville de Qc promet de belles carrières en tant que fonctionnaire (et syndiqué!), pour une multitude de professions.
Il faut savoir que l'âge moyen des fonctionnaires du provincial tourne autour de 45/50 ans et que dans les 5 prochaines années, les départs en retraite seront nombreux, presque la moitié des effectifs devra être remplacé. Les perspectives d'emploi ne sont donc pas à négliger.
Au niveau du tourisme, de l'hébergement, de la restauration, la demande est constante.
Pi vous savez quoi???? Ben on trouve même des offres d'emplois dans le domaine très varié de l'informatique, étonnant hein!

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, posez des questions, ce forum est fait pour ça. N'oubliez pas qu'un petit voyage de reconnaissance peut s'avérer très utile pour savoir si votre véritable coup de cœur sera QUÉBEC.


Byyyyyyyeeeeeee

Réflexions après 6 années de...

Phil64qc

Réflexions après 6 années de vie au Québec

Bonjour tout le monde,

Eh oui, sous la pression populaire et avant que l'on me torture, j'ai décidé d'accepter le titre de chroniqueur junior !

Certains me connaissent depuis un bout, d'autres moins ou pas du tout, je vais donc tout d'abord me présenter.

Je m'appelle Philippe (facile hein !), je viens tout juste d'avoir 40 ans et je suis arrivé au Qc et à Qc le 30 septembre 1998, avec ma femme, ma fille et le chien.
Pour parfaire notre intégration, mon épouse et moi, avons décidé de nous séparer un an après notre installation et de prendre un conjoint local !
Nous avons depuis, notre fille en garde partagée et chacun a pris une route différente mais toujours axée sur le désir de vivre au Qc.

Parlons-en justement de cela, des aspirations et des raisons qui font que tu quittes tout pour venir vivre de l'autre coté de l'Atlantique. Comme bien des gens sur ce forum, le ras le bol et l'étouffement permanent ressentis en France sont les principaux facteurs mais aussi l'insécurité grandissante, le racisme omniprésent, la mentalité fermée et le nombrilisme caractérisé du français moyen, les taxes trop nombreuses, pas d'avenir professionnel encourageant.................................etc. Bref, pour toutes ces raisons et bien d'autres, nous avons commencé à penser au Qc. Surtout après le récit que l'une de mes cousines nous a fait en rentrant d'un séjour québécois de presque un an et l'installation d'un de mes chums à Brossard (Mtl).
Pour résumer, mes démarches ont été les suivantes : octobre 97, dépôt du dossier – décembre, réponse positive et envoi du dossier au fédéral – mars 98, visite médicale – juin, réponse « on vous attend »

Lorsque nous nous sommes retrouvés avec 4 malles (expédiées par fret aérien) et chacun une valise + la caisse du chien, à CDG, je dois avouer que le choc fût réel !
Mais bon, quand on veut, hein...... !
Nous avons loué une petite maison dans les environs de Québec puis commencé les traditionnelles démarches et paperasses en tous genres. Nous avons ensuite pris un peu de recul pour visiter le Qc, histoire de souffler un tantinet. Les choses sérieuses n'ont pas tardé : inscription de notre fille dans une école et garderie, stage de recherche d'emploi et job pour mon ex, même chose pour moi avec un 1er emploi début 99.

C'est là que l'orgueil en prend un grand coup, 8$ de l'heure pour une jobine ordinaire et sans grand rapport avec mes qualifications et expériences de travail !!! Heureusement que la vie en entreprise est moins guindée et hiérarchisée, les 5 à 7 aident naturellement à se faire de nouveaux amis.
Une fois l'amour propre soigneusement rangé et mis de coté, la situation s'est améliorée et je dois avouer que j'ai commencé à prendre goût au monde québécois du travail lorsque j'ai décroché l'emploi que j'occupe toujours. Merci mes contacts et la persévérance!
Puis la vie a suivi son cours.

Au début, la moindre information recueillie auprès d'autres immigrants a son importance, mais le problème c'est que trop souvent, tu recherches la présence rassurante de ceux-ci en délaissant l'amitié moins facile des québécois. Après plusieurs mois, voir années, ton intégration sans vraiment avoir de racines parmi eux finira peut-être par devenir trop superficielle.

Si tu sais écouter les québécois, répondre à leurs questions, les intéresser, partager leurs sorties et leur quotidien, le tout avec humour et modestie, tu auras des chums qui comprendront vite que l'amitié n'a pas de frontière !
Ce qui marque le plus, les premiers jours, c'est la gentillesse des gens même si tu ne comprends pas toujours ce qu'ils te disent ! La différence entre le québécois et le français est réelle mais aucunement insurmontable avec un peu de temps et surtout de pratique.

La propreté des rues se remarque, les chars ne ressemblent pas à ceux que l'on connaît, les gens roulent tranquillement et ne s'arrêtent pas au pied des feux, les maisons n'ont pas de tuile, les québécois ressemblent aux français et les québécoises sont toutes aussi désirables, les boîtes de nuit ne sont pas payantes, on sert de la grosse dans les bars, on découvre la poutine, ................................etc.
Maintenant, avec du recul, ce qui m'agaçait au début, c'était le coté nonchalant des québécois (que tu apprécies bien vite), ne pas pouvoir faire la différence entre fédéral/provincial et les différents paliers gouvernementaux, être obligé de justifier son immigration, .............................................. et les pubs à la TV. Au lieu de chialer inutilement, je me suis vite rendu compte que les pauses publicitaires étaient non seulement utiles mais surtout indispensables. Quand tu regardes un film captivant ou bien une émission culturelle comme Star Académie ou Belle et Bum, ta vessie se rempli en même temps que tes émotions grandissent. Ces pauses sont donc inespérées pour aller aux toilettes bien sur, « checker » tes mails, casser une petite croûte et/ou t'ouvrir une petite bleue, aller en fumer une dehors !!

Aujourd'hui, je vis et parle comme un québécois, pense bien souvent comme lui et pratiquement plus rien ne me parait bizarre, illogique, déraisonné. Le temps a fait son ouvrage et il ne reste plus que la citoyenneté (prochaine étape) pour parvenir au sommet de l'intégration.

La dépendance trop grande des québécois par rapport aux gouvernements, l'esprit rétrograde et borné des syndicats, les trop nombreux ordres professionnels, le réseau de santé malade, l'état des routes.........font encore partie des choses qui me dérangent mais j'ai bon espoir que cela s'améliore pour le prochain millénaire !!! l
Au fur et à mesure que les mois et les années passent, tu as toujours droit à des surprises, des imprévus, des périodes plus ou moins longues pendant lesquelles tu te remets en question mais au final, la simplicité de la vie au Qc et le désir de connaître toujours plus, prennent le dessus. Être un éternel optimiste m'a beaucoup aidé dans mon cheminement, c'est certain que si tu es sujet aux affections aiguës de pessimisme, la vie sera plus difficile mais bon, avec le temps et la motivation, cela se soigne très facilement !

Immigrer et vouloir vivre autre chose en quittant tout demande pas mal de sacrifices. A mon avis, l'âge (40/45 ans et +), avoir des ados, une belle maison avec pas mal d'investissements dedans, une job très bien payée, travailler dans la partie haute de la hiérarchie, être dépendant de ta famille au point d'avoir les larmes aux yeux lorsque tu n'as pas vu ton cousin pierre ou mononcle Roger depuis une semaine, avoir peur de l'aventure..............etc sont des facteurs qui influencent et diminuent les chances de réussite une fois sur place parce que tu es moins enclin à repartir de zéro. C'est pourquoi arriver au Qc en étant jeune me parait le plus facile.
La seule chose que je regrette de mon immigration, c'est de ne pas avoir pu partir plus tôt.

Je ne voudrais pas jouer les fanfarons mais avec de la persévérance, une bonne dose de motivation et pas mal de volonté, j'ai maintenant une job très intéressante et bien payée, qui me donne la possibilité d'être propriétaire, de rouler en pick up, en moto, de faire des voyages régulièrement, de pratiquer plusieurs sports ....................mais surtout de vivre heureux et simplement.

Rien ne me manque en particulier, la France reste toujours pour moi un magnifique pays mais tout est désormais axé sur ma vie au Qc.

Mon parcours n'est pas exceptionnel ou chanceux, toi aussi, tu es capable de faire pareil et même mieux avec un minimum de rêves et de volonté.

Byyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

14 billets au total - 14 billets - de 1 à 14 affichés (0 page)




Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès